Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-07-13T10:51:09+02:00

Birmanie, plein les yeux !

Publié par Fille Ainée

Par où dois-je commencer ? La culture, le pays, les gens, ou tout simplement tout vous déballer dans le désordre ? Difficile de résumer 4 jours de découvertes, de dépaysement complet et surtout de ravissement extrême. C’était trop bien comme disent les Nains !

Nous arrivons en matinée à l’aéroport « international » de Yangon. Je mets « international » entre guillemets car ce n’est pas vraiment ça. On sent qu’il y a un effort mais « peut certainement mieux faire ». Et pourtant l’aéroport ne date que de 2007. L’ancien aéroport, qui était l’un des aéroports les plus modernes de l’Asie du Sud-Est, sert à présent pour les vols internes. L’aéroport « international » a été construit pour y accueillir de plus grands avions et ainsi promouvoir le tourisme en Birmanie. Cependant, ce pays s’ouvre à peine et le tourisme de masse n’y est pas encouragé. Vous ne verrez donc pas des cars entiers de Chinois mal-maniérés, ni de Japonais qui cliquent plus vite que leur ombre. Et c’est tant mieux ! En plus, nous sommes en saison creuse car saison des pluies. Nous croisons donc très peu de touristes, la plupart des Américains ! Nos Nains attirent beaucoup les regards mais cette attention ne les gênent pas. On sent les Birmans curieux sans être intrusifs. Le gouvernement actuel n’encourage pas les échanges entre locaux et touristes mais impossible de freiner la curiosité d’un peuple resté si longtemps isolé.

Notre petit hôtel-boutique est situé au coin d’une grande artère. Les voitures sont nombreuses et les rues congestionnées. Il est également très difficile de traverser car les feux durent plus de 10 minutes ou ne fonctionnent simplement pas ! Si vous choisissez la marche, à vous de prendre votre destin en main. Et attention, les voitures ont le volant à droite et circulent également à droite. Pour avoir, pendant longtemps, conduit une petite britonne en France, je peux vous assurer que cela n’est pas évident ! Tout cela vient du fait que le gouvernement restreint régulièrement l’importation de voitures étrangères et que le marché noir est donc la principale source.

A proximité : la pagode Shwedagon, haut lieu saint bouddhiste. Sur une colline, on la voit de toute la ville. Nous y avons passé un bon moment, assis à l’ombre, à contempler l’ensemble et à regarder passer les pèlerins.

Entrée nord

Entrée nord

Flanquée de deux chinthes, créatures semblables au lion qui ont pour fonction de protéger la pagode.

Flanquée de deux chinthes, créatures semblables au lion qui ont pour fonction de protéger la pagode.

Désolé, je n'ai pas pu résister !

Désolé, je n'ai pas pu résister !

Le stûpa atteint une hauteur de 98 mètres. Sa base est faite de briques recouvertes de milliers de plaques d'or. Elle est entourée d'une forêt de 64 petits pagodons qui forment une petite enceinte avec 4 temples plus grands situés aux points cardinaux.

Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !

Sur la flèche se trouve une ombrelle où sont accrochées 1065 clochettes d'or et 420 clochettes d'argent, ainsi qu'une girouette ornée de pierres précieuses. Elle se termine par le seinbu, une petite sphère d'or incrustée de milliers de diamants dont une émeraude de 76 carats.

C’est magnifique mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ces Birmans qui vivent dans la pauvreté (26% sous le seuil et combien d’autres à peine au-dessus ?) et que cette richesse semble narguer. Petite remarque : seuls les touristes payent un droit d’entrée !

Même les moines se mettent à la technologie !

Même les moines se mettent à la technologie !

Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !
Relate la vie de Buddha Gautama

Relate la vie de Buddha Gautama

Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !

Nous finissons la visite assoiffés et les pieds bien poussiéreux car il faut retirer ses chaussures à l’entrée. Et là, nous avons tous eu une pensée tendre pour Monsieur Moutie !

Pour notre deuxième jour de visite à Yangon, nous avons décidé de descendre en ville.

Yangon est la ville qui a le plus grand nombre d’édifices coloniaux de toute l’Asie du Sud-Est. On sent une présence britonnique très forte au niveau de l’architecture. Malheureusement, la plupart de ces bâtiments sont dans un très mauvais état et depuis le coup d’Etat militaire du Général Ne Win en 1962, tout est resté à l’abandon. Il n’en reste pas moins de très beaux bâtiments coloniaux qui abritent à présent l’administration de la ville. La plupart d’entre eux (188 en 2001) figurent sur la Yangon City Heritage List qui a pour but de les préserver.

Yangon Division Court

Yangon Division Court

Myanmar Economic Bank

Myanmar Economic Bank

Internal Revenue Department (les impôts)

Internal Revenue Department (les impôts)

Custom House (les douanes)

Custom House (les douanes)

Birmanie, plein les yeux !
City Hall (la mairie)

City Hall (la mairie)

Certains bâtiments sont recouverts de mousse mais je trouve que cela leur donne un charme fou !

Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !

J’ai trouvé cette déclaration « Moving Myanmar Forward » (faire avancer Myanmar vers le futur), sur un bus de la ville, assez ironique.

Birmanie, plein les yeux !

Il circule avec le capot du moteur grand ouvert pour éviter que celui-ci ne surchauffe ! La Birmanie a encore beaucoup à apprendre. Mais on sent la marche du progrès comme le témoignent ces centaines de paraboles dans une petite rue de la ville !

Birmanie, plein les yeux !

Quant à cette antenne disgracieuse à côté de la pagode Sule, sans commentaire !

Birmanie, plein les yeux !

Nous avons terminé notre visite de la ville par un petit tour au marché ouvert (qui d’ailleurs ne l’était pas du tout et tant mieux car il pleuvait !). Je me suis soudain retrouvée à Hong Kong !

Entrée du marché ! Âmes sensibles s'abstenir.

Entrée du marché ! Âmes sensibles s'abstenir.

Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !
L'étal du boucher

L'étal du boucher

Si vous avez envie d'acheter de la cordelette

Si vous avez envie d'acheter de la cordelette

Les vendeurs dorment en général dans l'échoppe entre les heures de pointe

Les vendeurs dorment en général dans l'échoppe entre les heures de pointe

Birmanie, plein les yeux !
Par contre, ne demandez pas de sac plastique !

Par contre, ne demandez pas de sac plastique !

Une fois le marché exploré, nous avons eu envie de voir la gare ferroviaire. C’est quelque chose qui tient Monsieur 3xrien toujours très à cœur et nous commençons à avoir l’habitude. Faisons donc comme les locaux…

Birmanie, plein les yeux !

marchons le long de la voie ferrée !

Birmanie, plein les yeux !
La gare !

La gare !

Birmanie, plein les yeux !

D’ailleurs, pourquoi ne nous assiérions-nous pas ?

Birmanie, plein les yeux !

Rassure-toi Moutie, nous n’avons pas osé. Et même si les locaux traversent les voies, nous avons préféré prendre les passerelles.

Birmanie, plein les yeux !

Nous sommes restés un moment assis à attendre le train, car figurez-vous qu'il existe une ligne circulaire qui dessert différents quartiers de la ville et quoi de plus amusant que de prendre le train aux heures de pointe !! Cette ligne s'appelle "the tourist train" car tout le monde, à Yangon, sait que les touristes adorent s'entasser dans des wagons qui sentent le mal-lavé (une odeur d'ailleurs persistante qui vous accueille aussi dans les taxis), pour observer la vie quotidienne des habitants.

Ca commence déjà sur le quai de la gare...

Dame moine

Dame moine

Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !
Birmanie, plein les yeux !

Ce que j’ai trouvé de magnifique, est le fait que comme rien n’est indiqué en anglais (ou si peu), vous pouvez demander votre chemin à n’importe qui. Nous achetons nos billets de train auprès d’un monsieur qui nous promet de venir nous chercher sur le quai de la gare pour nous indiquer le bon train. Pas de guichet, juste une table en bout de quai. 30 minutes plus tard, il apparaît, comme promis, pour nous diriger vers le train circulaire indiqué au quai 7 qui est subitement devenu le quai 6. Et là, c’est sauve qui peut !! Aucune place assise, et de ce fait, nous nous installons tout simplement sur une des marches du train. Peu importe car celui-ci circule portes ouvertes (à très faible vitesse) et comme ça, on n’est pas gêné par la climature !! Du jamais vu à la SNCF. A chaque station, des passagers montent et descendent, quelques fois à même les voies. On se pousse, on fait de la place, on échange des sourires, on se fait des amis… Tellement plus convivial que le TGV ! Nous descendons 5 stations plus tard car il y a vraiment trop de monde pour nous retrouver en plein marché de rue où il faut zigzaguer entre les crachats rouges de jus de bétel (feuille aux propriétés psychostimulantes et tonifiantes qui ronge les dents et donne la bouche rouge) que les locaux chiquent en abondance. Un des meilleurs souvenirs des Nains (le marché pas les crachats !). Moi, c'est ce petit garçon à qui j’ai donné une de mes lingettes et qui s’est amusé avec comme si je lui avais donné un jouet.

Birmanie, plein les yeux !

Ainsi s’achève cette dernière journée à Yangon. Nous avons plusieurs fois, au cours de ces deux jours, comparé Yangon à Phnom Pen, deux villes au lourd passé politique. Nous en avons tiré la conclusion que Yangon a encore quelques années de retard mais qu’inévitablement, son ouverture sur le monde extérieur va changer son authenticité. C’est à la fois dommage et souhaitable.

Vendredi, je vous emmène à Bagan pour la deuxième partie de notre périple. Vous avez juste le temps de refaire une petite valise.

Inutile de vous dire que si vous prévoyez un voyage en Birmanie, n'hésitez pas à me demander nos bonnes adresses.

Voir les commentaires

commentaires

Bourree 14/07/2016 07:45

Merci de nous faire voyager
Tes photos sont sublimes
Mt

Lisbei 13/07/2016 14:09

Dépaysement garanti !
Bisous !

Chez Mamicoco 13/07/2016 13:41

Magnifique reportage sur ce beau pays
Bisous

Nicole LEPAGE 13/07/2016 13:17

Merci pour ce beau voyage ! J'attends la suite...

Anne 13/07/2016 12:40

Oh le joli post ! Qui réveille en moi de si beaux souvenirs mes 2 voyages en Birmanie dans les années 70 et 80 comptent parmi les plus beaux de ma vie, À l'epoque les monuments étaient dans un état de délabrement total à l'exception des pagodes et j'avais beaucoup de succès auprès des Birmans a qui j'offrais leur portrait tiré avec mon Polaroïd couleur un acte de sorcellerie à leurs yeux
Avez vous vu Pagan ? Heho et le lac Inlé ? Bises

Fille Aînée 13/07/2016 15:59

Le Burma que tu as du voir n'est surement le meme que le notre. Les choses ont du bigrement changer depuis ta visite. Oui, nous avons visite Pagan qui maintenant s'appelle Bagan mais pas Heho ni le lac Inle. Pas assez de temps car Monsieur 3xrien, qui n'avait pas de conte, a profite du grand week end de fin de Ramadan. Par contre, ce sera surement sur une prochaine liste avec Mandalay.

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog