Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-10-08T06:31:00+02:00

J’ai testé pour vous un truc qui ne marche pas du tout !

Publié par Fille Ainée

Il y a des moments dans la vie où il faut donner de sa personne. Et cette semaine dernière, j’ai enfin voulu en avoir le cœur net. Tout d’abord parce qu’en regardant la pub, j’ai cru à une blagounette.

 

Dans le registre du pipi caca prout, les 3xrien sont des pros ! Surtout aux heures des repas. Alors, pensez donc, une pub qui vante les mérites d’un désodorisant qui sauve la face et évite le drame après un passage aux toilettes, ca ne pouvait que faire tilt. Qu’il lève le doigt celui/celle qui n’a jamais laissé de trace mortelle dans un lieu public ! Qui n’a jamais dit silencieusement pardon en laissant sa place sur la tinette !

 

Je me suis donc dit qu’un truc pareil, ca allait faire un tabac. Parce que ça concerne absolument tout le monde et surtout parce que c’est américain. Et quand ça vient de ce côté là du monde…

 

VIPoo pour ceux/celles qui n’auraient pas saisi le jeu de mot, c’est un mélange de VIP (Very Important Person) et de Poo qui chez nos Britons farceurs est l’équivalent d’un Number Two, la grosse commission quoi. Parce que le Number One, c’est le petit pipi d’oiseau, le gazouillement de la mésange. Bref, vous comprenez à quoi je veux en venir.

 

Pour en revenir à notre histoire, ce n’est que lorsque j’ai aperçu par hasard, dans les rayons de mon supermarché local, l’objet en question que fut prise ma décision. Il fallait absolument que je teste ce vaporisateur.

 

Niveau prix, c’est pas le top, même le double d’un désodorisant normal, mais imaginez ce sujet de conversation d’enfer lors de mon prochain dîner entre amis. Encore faut-il que l’un d’eux soit pris d’une envie soudaine et l’annonce haut et fort à la société. Imaginez l’attente, le suspense et finalement ce déferlement de questions pour savoir si oui ou non, le vaporisateur en question a fonctionné. Et qui ensuite, sera assez courageux pour retourner sur les lieux du crime et humer l’air ambiant ?

 

Pour éviter de mettre mes invités dans l’embarras dans le cas où cette invention ne serait pas à la hauteur, je l’ai donc testé, dans l’intimité. Remarquez, comme je suis seule, en ce moment, à la maison, je suis loin d’être partiale. Suffit que ce jour là, j’ai le nez bouché et hop… à l’eau les résultats de mon test.

 

Il a fallu bien sûr attendre le moment propice parce que ca ne se fait pas sur commande ces choses là ! Et trouver un moment calme, de détente. Il existe 4 senteurs, et j’avais porté mon choix sur citron qui me semblait être le plus naturel. La lavande, j’en ai plein mon jardin, la rose me rappelle Belle-Maman et les fruits, bof.

 

Après avoir lu dans son intégralité le mode d’emploi, me voilà prête. J’asperge de 3 à 5 coups de pschitt l’eau de ma cuvette, et là, une très forte senteur de citron pas du tout bio se dégage. Je m’empresse donc de m’asseoir au plus vite pour empêcher la propagation de cette odeur chimique qui au final rappelle énormément la senteur des aérosols jusque là disponibles dans le commerce. Remarquez que je suis toujours confiante à ce stade là. Ces gouttelettes sont supposées former une couche qui empêche les odeurs de remonter à la surface. À mon humble avis, après 3 à 5 pschitt, on ne sent plus rien de quoi que ce soit ! On a les muqueuses brulées !

 

Je termine, je me lave les mains et pour moi, ça sent toujours l’odeur incroyablement pas naturelle des désodorisants WC. Ceux que l’on utilise habituellement et qui alerte immédiatement celui qui vous suit qu’un crime vient d’être commis et qu’il serait bon qu’un léger temps d’attente (si possible) soit respecté. Le temps que l’arôme citron/océan bleu/lavande – au choix – et non-digestion du curry de la veille se dissipe.

 

Malheureusement, le VIPoo citron persiste. Et ce qui va suivre, cher(e)s lecteurs/lectrices, n’est absolument pas une invention de ma part pour faire rire la galerie. La sonnette sonne ! Je tiens à préciser avant de continuer que, pour des raisons qui me sont encore inconnues, j’avais choisi de réaliser mon test sanitaire au rez-de-chaussée et non dans l’intimité de mes quartiers privés, à l’étage. Je m’empresse donc d’aller ouvrir et là, se tient mon voisin qui m’annonce qu’il vient me rendre mon salon de jardin emprunté il y a deux semaines et que… oh, voyez-vous ça, je n’ai pas encore vu la fin de tes travaux de rénovation Fille Aînée, puis-je entrer ?

 

Et là, je ne sais pas ce qui m’a prise parce que j’ai tout naturellement ouvert la porte et nous nous sommes longuement extasiés sur les nouveaux carreaux du vestibule pendant que sournoisement, s’infiltrait un délicat arôme de citron sanitaire. J’avoue que mon voisin est resté stoïque mais il est évident qu’il a immédiatement reconnu cette odeur très particulière. Peut-être que lui aussi avait opté pour fraîcheur citronnée, nul ne le saura.

 

En regardant à nouveau la pub, je suis quelque peu pantoise devant la mention « dangereux » qui apparaît à l’écran, tout à la fin. Qu’y a t-il de si dangereux dans ce produit ? À part peut-être l’overdose de vapeurs de faux citron ?

 

Il faut savoir que ce vaporisateur libère des substances qui ne font que cacher les odeurs néfastes. Ils ne font que gêner notre capacité à sentir en recouvrant nos conduits olfactifs d’un fin film huileux et relâchent un agent qui anesthésie nos terminaisons nerveuses. Sachant cela, je crois que je préfère encore retenir ma respiration ou attendre que le nuage toxique se soit envolé ailleurs ! Je vous laisse juge.

 

 

Voir les commentaires

commentaires

domino34 12/10/2018 17:58

bon retour dans ta contrée lointaine pleine de bonnes odeurs !!!

sophie 10/10/2018 12:47

la pub est nunuche !!!!!
mais j'adore te lire,j'en rigole encore !!!!
rien ne vaux l'eau de javel à mon avis,économique en plus.
j'en veux bien d'autres de ta part !!!!
bises.Sophie

Nadine 10/10/2018 08:47

Si tu veux, je peux te faire une liste de tous les produits qui ne marchent pas du tout, ou uniquement à la pub (je le raconterais bien moins que toi !!!), à commencer par ces "décrassants" qui ne décrassent que le porte-monnaie ...

mamie 09/10/2018 21:32

quel plaisir de vous lire, mais quelle horreur cette odeur de citron chimique, comme les autres parfums du même genre.Chez moi, ouvrez la fenêtre et bouchez vous le nez ou attendez....... merci de me faire rire, douce soirée.

trotti 08/10/2018 13:17

oh cette odeur caractéristique de citron chimique est très dure à partir...j'en sais quelque chose. ..

Maire-Danielle 08/10/2018 10:14

Bjr.. quel talent !!! je me délecte à lire vos proses !!!! il me semble même en vous lisant sentir une légère brise citronnée ......ceci dit, je suis également toujours en admiration devant vos travaux d'aiguille. Bonne journée

Fille Aînée 08/10/2018 10:29

Merci Marie-Danielle mais je manie plus le pinceau et le marteau en ce moment que l'aiguille. Mais ca va revenir. Il me reste quelques jours dans ma Provence Natale avant de revenir vers mes penates topicales. Et la, plus rien ne me retiendra. Et c'est une legere brise parfumee a la fleur de frangipane qui soufflera sur ce blog ;-) !

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog