Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-01-29T05:51:00+01:00

Celui qu’on attend toujours et qui ne vient jamais

Publié par Fille Ainée

Cet article vient du cœur… et d’un énorme ras le bol !

 

Je n’en peux plus de ces livreurs feignasseux facétieux qui, sous prétexte qu’ils sont incapables de trouver notre adresse, négligemment « oublient » de nous livrer nos commandes en prétendant que je n’étais pas chez moi. J’ÉTAIS CHEZ MOI ET J’Y SUIS ENCORE !!

 

J’étais même tellement chez moi que c’est avec beaucoup d’hésitation (et en laissant la porte ouverte) que je suis allée aux toilettes, que j’ai attendu le dernier moment pour aller étendre le linge et que je suis debout depuis 7h30 parce que tu m’avais dit, livreur, que tu arrivais à partir de 8h et que je refuse d’être surprise en robe de chambre ! Je t’ai attendu presque derrière la porte tout ce temps pour, au final, apprendre que tu as prétendu de passer et que je n’ai jamais répondu à la porte. J’étais DERRIÈRE cette foutue porte !!!

 

De toute façon, ça commençait très mal ! Comment voulez-vous que je sache exactement quel jour et à quelle heure je vais être livrée si dès le départ je reçois un mail en m’indiquant que le 00/00/0000, qu’il va passer ?


 

Preuve à l'appui

Preuve à l'appui

Ou alors, serait-ce un mail archivé datant d'avant J-C ? Dis Jésus, t’as commandé quoi chez celle qui monte à cheval d’un seul côté ? Le même tableau que moi ?

 

Il y a ceux qui manifestement ne font aucun effort pour arriver jusqu'à la boîte aux lettres, ceux qui lancent (oui, c’est prouvé) le paquet par dessus le portail parce qu’ils ont la flemme de pousser la porte (d’accord, le vantail pèse plus de 200 kilos mais bon, moi j’y arrive parfaitement) et que du coup le petit emballage carton qui entoure la commande reste une semaine sous la pluie (et qu’en plus, c’est pas la tienne mais celle de ta voisine qui l’attend depuis fort longtemps), ceux qui systématiquement livrent chez la dite voisine (qui maintenant commence à compter combien chez elle/combien chez nous et qui un jour risque de nous demander des comptes), ceux qui ont la correction de vous appeler à l’avance mais seulement parce qu’ils sont perdus, arrivent à toute vitesse en faisant voler le gravier, ceux qui manifestement ont dormi dans leur camionnette parce que – hummm je perds peut-être un peu la tête mais pas le sens de l’odorat – ou encore celui qui déboule à toute vitesse dans l’allée – j’aurais du fermer ce maudit portail – font demi-tour comme si leur vie en dépendait – en serrant de près la piscine hors sol (qui penche d’un côté depuis l’été dernier ) - et qui vous demande s’il est possible de livrer à côté, par-dessus la palissade, parce que votre gentille voisine a commandé deux chaises longues et qu’il est beaucoup plus pratique de passer de ce côté là. Tout ça, c’est du vécu !

 

Je baisse les bras ! J’abandonne. Alors du coup, je m’efforce de me faire livrer dans le petit supermarché local qui, la semaine dernière, a bien failli me faire pleurer.

 

J’avais à peine franchi la porte que déjà, on se ruait sur moi avec mon paquet. Et pourtant, je n’y viens pas souvent. Et pourtant, on se souvient de mon nom. Et pourtant, on ne me demande aucune pièce d’identité. Et pourtant, on fait ça avec un tel sourire que j’ai bien envie de commander plus souvent rien que pour l’interaction sociale.

 

Maintenant, ce qui me fait frémir au plus profond de moi, c’est quand La Poste propose un service aux personnes âgées. Ca s’appelle « veiller sur mes parents ». Sérénité et parents isolés ! Visite régulière du facteur pour s’assurer que Moutie – par exemple – respire encore et ne pourrit pas au bas de l’escalier après une chute fatale (désolée Moutie mais tu étais la seule que j’avais sous la main). Bien vieillir chez soi ! Tu parles oui !! Au rythme où passe le facteur ici, ce seront probablement les vers qui avertiront mes voisins que, de ma p’ove carcasse, il ne reste que des ossements.

 

Bon maintenant, il ne me reste plus qu'à me déplacer pour aller chercher le tableau de Jésus. Heureusement que la postière est souriante. Sinon, je me serais jetée moi-même par dessus le portail !

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Géraldine 29/01/2020 20:46

Je te comprends tellement pour avoir eu des aventures similaires (colis de livres sous la pluie derrière le portail du côté de la maison où je ne suis pas allée pendant 6 mois car le portail était bloqué - visible de la rue !) ou différentes (j'ai annulé un déjeuner suite à l'annonce de la date de passage ; je vois la factrice qui me dit qu'elle est là pour les voisins et n'a aucun colis pour moi et, sur le site je vois que J'AI demandé la livraison à une autre adresse. Et j'ai reçu le colis ... chez moi le lendemain !)
Il est clair que je ne leur confierais pas ma petite vieille à moi. Entre ça et se goinfrer 15€ à chaque fois que la douane décide de taxer, ils feraient peut-être mieux de commencer par se concentrer sur leur métier : livrer le courrier !
Ça ne résout pas les problèmes, mais qu'est-ce que ça fait comme bien de piquer son coup de G-- ! Hein ?
Bon courage

Fille Ainée 30/01/2020 12:05

Si tu savais comme ça m'a soulagée !! Surtout que je n'ai toujours pas récupéré le colis en question et que c'est grâce à notre gentille postière que je sais où il a été déposé. Croisons les doigts qu'il y soit encore.

Moutie 29/01/2020 14:39

Fille Aînée, je te signale que pour l'instant je vais bien. Je n'ai pas besoin du facteur pour veiller sur moi (M. Moutie s'occupe bien de moi)

marie 29/01/2020 14:05

le pire mondial relais en magasin beurk

Nadine 29/01/2020 09:37

Bon, je te crois sur parole mais mon vécu à moi, avec la factrice du moins, est très différent: elle est charmante, revient plusieurs fois si besoin, sait que quand elle sonne il me faut plusieurs minutes pour ouvrir toutes les portes et descendre l'escalier qui me séparent d'elle.
Côté livreurs, c'est plus aléatoire ... on t'annonce une livraison le (samedi) matin, à 14h tu te dis que c'est râpé, tu sors faire tes courses et là, en plein supermarché, tu reçois un coup de fil du livreur énervé, il est en bas de chez toi, il ne comprend pas pourquoi tu n'es pas là, il t'a pourtant laissé un message sur ton téléphone le matin pour dire qu'il viendrait l'après-midi (ah bon ??? on a gardé le téléphone en poche toute la matinée et bizarrement on ne retrouve pas le prétendu message !!!) et ne peut pas t'attendre ni te laisser le colis devant la porte ... Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr, mauvaise foi, quand tu nous tiens !
Ceci dit, si on m'annonce une livraison le 00/00/00, je contacte illico l'expéditeur pour lui demander à quelle ère il vit ... et j'évite scrupuleusement de commander à nouveau chez eux ...de qui se moque t-on ? (de moi, oui, j'ai bien compris !)

Martine ANTONIN 29/01/2020 08:44

Vous êtes trop drôle et ça sent le vécu....
j'adore votre blog qui est varié et plein d'idées
je voudrais bien participer à votre sulky village (j'ai téléchargé le patron) mais j'ai trop de "truc" en court
continuez comme ça
bonne journée
Martine

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog