Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2011-06-30T17:27:00+02:00

Trois hommes dans un bateau : sans parler du chien !

Publié par Fille Ainée

Jérôme K. était loin d’avoir prévu ça, mais pour notre dernière journée Périgourdine, c’est à 11, sans oublier Domino, le chien, que nous avons fait la descente de la Dordogne en canoë kayak ! Beaucoup d’algues car le niveau de l’eau est assez bas, mais rien n’est plus beau que de se laisser porter par le courant au milieu des cygnes.

 

Documents1069.jpg

 

J’ai beaucoup aimé la Dordogne, ses paysages et ses villages médiévaux,

 

Documents1071.jpg

Bergerac

 

sa gastronomie,

 

Documents1070

 

mais j’ai quand même une petite préférence pour ma Provence avec ses vignes, son huile d'olives et le chant des cigales !

 

Un grand merci à Grande Copine pour son hospitalité !

 

 

Voir les commentaires

2011-06-29T09:13:00+02:00

N’oubliez pas le guide

Publié par Fille Ainée

Et surtout ne jetez pas le bébé avec l’eau du bain ! C’est ce qu’ont retenu mes Nains de notre journée d’hier.

 

Comme vous l’avez deviné, nous sommes partis visiter les environs. Nous avons commencé par Sarlat la Canéda que vous pouvez également découvrir ICI

 

Documents1064.jpg

 

Documents1065.jpg

 

puis Beynac et son magnifique château.

 

Documents1066.jpg

 

Documents1068.jpg

 

Le guide qui nous a fait faire la visite avait beaucoup d’humour et c’est à Petit Nain qu’il a confié les clés du château !

 

Documents1067.jpg

 

 

Voir les commentaires

2011-06-28T08:07:00+02:00

Programme estival

Publié par Fille Ainée

Les vacances, c’est pas compliqué ! Petit déjeuner 10h,

 

Documents1059.jpg

 

déjeuner 14h : cuisse de canard, pommes de terre sarladaises (épluchées autour de la piscine en maillot, tant qu’à faire !), salade verte et petit verre de Pécharmant.

 

Documents1060.jpg

 

Activités post-sieste : promenade en tracteur, piscine et trampoline.

 

Documents1061.jpg

 

Dîner 22h : bloc de foie gras mi-cuit de la ferme voisine,

 

Documents1062.jpg

 

salade verte au noix et petit verre de Monbazillac. Activités de soirée pour digérer : cracher de noyaux de cerises au Guignolet, partie de water-polo tout habillés dans la piscine.

 

Documents1063.jpg

 

C'est ventruesque !

 

 

Voir les commentaires

2011-06-27T11:03:00+02:00

Ouverture officielle des vacances !

Publié par Fille Ainée

Top départ, sitôt arrivés les Nains repartaient. Briefing du pilote avant le décollage : indication des issues de secours (dans une voiture 3 portes, c’est plutôt limité), rappel des consignes de sécurité (le petit clic qui vaut mieux que la grande claque), lecture du règlement de bord (pas de coup de coude en douce, pas de juron aux grappes de cyclistes - ça c’est réservé uniquement pour moi, pas de hurlement dans les oreilles de la conductrice - ça la fait sursauter, et on compte les vaches qui défilent !). Pendant le voyage, on peut écouter de la musique, chanter faux à tue-tête ou regarder un film !

 

Itinéraire vert oblige (j’ai horreur des autoroutes) pour découvrir notre Douce France. Passage par les cols de l’Ardèche pour respirer l’air frais et se prendre pour Heidi le temps d’une halte à 1240 mètres d’altitude,

 

Documents1052.jpg

 

analyser les odeurs animalières (au choix, vache, chèvre ou cheval – le chameau proposé par Petit Nain ayant été rejeté) comme si nous étions dans un épisode de « L’Amour est dans le Pré », et première petite halte à Aiguilhe, près du Puy en Velay pour découvrir l’Abbaye Saint Michel qui surplombe la ville et se muscler les fessiers en gravissant les 268 marches.

 

Documents1053.jpg

 

Documents1054.jpg

 

Documents1055.jpg

 

Documents1056.jpg

 

Comme chacun le sait, Le Puy en Velay est célèbre pour ses lentilles et c’est donc en écoutant Petit Nain nous vanter les vertus de ce légume sec et les bienfaits de la flatulence que nous avons effectué la descente de ce monument historique. Et vive le vent !

 

Deuxième étape à Laroquebrou, petit village médiéval très joli à quelques kilomètres d’Aurillac,

 

Documents1057.jpg

 

puis magnifique étape « glace » à Argentat sur les quais de la Dordogne.

 

Documents1058.jpg

 

Arrivée chez Grande Copine en fin de soirée !

 

Si vous aussi vous avez envie d’une pause « canard » dans le Périgord, chez Grande Copine (et je suis certaine qu’elle vous recevrait dans son gîte avec plaisir), ne vous croyez pas dans l’obligation de suivre notre itinéraire car il était loin d’être le plus direct. Mais voyez-vous, j’avais un compte à régler avec l’Auvergne. La dernière fois que je m’y étais rendue, j’étais haute comme 3 pommes et j’étais tombée le nez dans une bouse de vache. Moutie pourrait vous raconter l’impact psychologique que cela avait eu sur moi ! Me voilà l’esprit en paix !

 


Voir les commentaires

2011-06-25T05:39:00+02:00

Fini le temps des cerises,

Publié par Fille Ainée

DSC07011

 

demain c’est canard !

 

Je vous laisse quelques jours pour aller me ressourcer chez Grande Copine dans le Périgord. Au programme, petites balades touristiques, grands fous rires autour de la piscine mais surtout menus gastronomiques. Mes hanches font bravo !

 

Soyez sages pendant mon absence. A bientôt !

 

Voir les commentaires

2011-06-24T05:26:00+02:00

Tricotine à la rescousse !

Publié par Fille Ainée

Souvenez-vous, c’était la semaine dernière, je lançais un grand appel au secours au sujet de mon casier d’imprimeur. C’était soit les poubelles, soit le poissonnier ! Et bien Tricotine a sauvé ma réputation. Vous ne me verrez pas plonger dans les poubelles ni aller faire les yeux doux au poissonnier du marché. Tricotine m’a trouvé dans son garage une boîte polystyrène pour remplir mes cases et caler mes motifs !

 

Alors, voilà, maintenant plus aucune excuse pour ne pas le commencer ce défi « case de vide » et je fais le rappel des troupes. Que celles qui voulaient me suivre et suivre Nine se signalent et je vous propose un défi tortuesque à raison d’un motif par semaine, disons le vendredi. C’est quand même pas la mort ça ? On va pas l'achever la tortue avec un rythme pareil ?

 

Voilà, c’est dit, et moi je commence par celui-là ! Et toc !

 

Documents1050.jpg

 

Grille Little House Needlework qui gondole un peu et sera suivie par beaucoup d’autres je pense puisque c’est le thème que j’ai choisi pour mon casier.

 

 

Voir les commentaires

2011-06-22T05:12:00+02:00

Le chuchotement des murs

Publié par Fille Ainée

Si vous n’avez pas bien suivi l’épisode de mon atelier l’année dernière, il est encore temps de vous rattraper ICI.

 

En résumé, c’était une pièce délabrée dans le fond du jardin dans laquelle je faisais des rencontres nocturnes fort peu plaisantes, qui était passée entre les mains de Netter Nachbar, et est depuis devenue mon antre de création.

 

Une fois terminée, cette pièce avait donné lieu à une profusion d’idées, une débauche de matière grise, une orgie de petites réalisations. Et puis, il avait fallu la refermer, avec tristesse, et repartir vers mon île chaude et humide, là où je suis obligée de créer sur un coin de la table de la salle à manger. Et il m’a cruellement manqué mon atelier !

 

C’est donc avec une grande émotion que j’ai ouvert à nouveau sa porte en revenant dans ma Provence natale mais comme il reste peu à y faire, que l’inspiration me faisait défaut et que le temps me manquait, j’ai préféré, jusqu'à présent aller broder au bord de la rivière. Je trouve très apaisant d’écouter le clapotis de l’eau, le chant des grenouilles et le bavardage incessant de Petit Nain. Cette rivière est un endroit superbe dans lequel on n’a pas besoin de penser à quoi que ce soit !

 

Et pourtant, le week-end dernier, j’ai entendu un léger chuchotement s’échapper de mon atelier. Je me suis approchée, et là, j’ai entendu les murs que me disaient « et bien alors Fille Aînée, tu ne viens pas le finir ce travail entamé l’été dernier ? ». Alors, armée d’un tout nouveau pochoir et de mon pinceau, voilà comment je les ai caressé les murs de mon atelier. Et c’est loin d’être terminé ! Quand je pense que lorsque j’étais petite Monsieur Moutie m’empêchait de dessiner sur les murs. Voici ce qui arrive aux enfants que l’on frustre !

 

Documents1051.jpg

 

Voir les commentaires

2011-06-21T08:02:00+02:00

Quand sonne le glas

Publié par Fille Ainée

J’habite près de l’église du village. Ce n’est pas un édifice extraordinaire en soi mais ce qui en fait le charme, c’est le clocher qui sonne les heures et les demi-heures. Lorsque nous avons acheté la maison, je croisais les doigts pour que la cloche ne sonne pas la nuit !

 

Documents1049.jpg

 

Et puis, il y a quelques années, pendant un orage fort violent, la foudre est tombée sur le clocher et a fait taire la cloche. Alors, j’ai été réclamer sa réparation. Un comble non ?

 

Demain les cloches vont sonner le glas. Un décès n’est jamais chose facile mais quand c’est celui d’un homme jeune emporté par la maladie alors qu’il lui restait tant à faire, c’est une vraie saloperie. Et d’un seul coup tous les petits détails insupportables de la vie quotidienne deviennent bien insignifiants.

 

Je ne sais pas si vous êtes d’accord avec moi, mais il y a urgence au bonheur. Croquons dans la vie avant le passage de la faucheuse !

 

Article dédié à D.

 


Voir les commentaires

2011-06-20T05:30:00+02:00

Une future pro de la canne blanche

Publié par Fille Ainée

Je suis peu sortie depuis que je suis arrivée dans ma Provence. Par manque de temps, par manque d’envie mais surtout PAS parce qu’ils me font peur ces chauffards, vous savez ceux qui vous montent dans le coffre au point où vous leur voyez même les poils du nez dans le rétroviseur !

 

Non, c’est aussi parce que je n’y vois plus grand chose. Déjà, il y a toutes ces heures passées sur l’ordinateur (mon agent est ravi !) mais aussi tous ces petits points que j’essaye de poser sur la toile entre deux traductions. Et quand je vous aurais dit que c’est du un fil sur un fil en petits points, vous allez comprendre pourquoi je vois mal les panneaux de signalisation… ou les grains de beauté du chauffard derrière !

 

Documents1048.jpg

 

Modèle de Marie Suarez proposé dans le dernier numéro (5) de « Il était un Fil », qui me servira de pièce de résistance centrale pour le prochain patch de l’été (si je ne perds pas la vue d’ici là).

 

 

Voir les commentaires

2011-06-14T05:35:00+02:00

Le blues de la p'tite case

Publié par Fille Ainée

Petite baisse de forme depuis que je suis arrivée en Provence. On dirait qu’après avoir attendu, avec impatience, le retour dans mes pénates, je me suis dégonflée une fois sur place. Alors en attendant que passent mes états d’âme, je m’acharne sur les nombreuses toiles d’araignée qui ornent mes plafonds et je noie mon chagrin (j’ai le sens du théâtral, hein ?) dans les taches ménagères.

 

Je me suis quand même souvenue que je m’étais engagée avec Nine à vous accompagner dans un défi « casier d’imprimeur ». J’ai donc retrouvé le mien et j'ai fait un petit galop d’essai pour voir ce que cela donne. Beaucoup d’hésitation entre la couleur de la toile, la couleur du coton, bref, pas beaucoup d’inspiration. Pourvu que cela ne dure pas !

 

Documents1037.jpg

 

Documents1036

 

Il ne me reste plus qu’à aller fouiller les poubelles pour trouver des morceaux de polystyrène pour bloquer les cases et empêcher mes petits tableaux de tomber au fond. Ca va faire jaser dans le village ! A moins que pour sauver ma réputation, vous n’ayez une autre idée à me suggérer.

 

Alors Nine, il nous faut à présent déterminer les objectifs de ce défi, qu'en penses-tu ? Ca me remettra peut-être d’aplomb !

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog