Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-02-29T05:29:00+01:00

Il ne m’en reste plus qu’un !

Publié par Fille Ainée

depuis que j'ai commencé, il y a un mois, à essayer de me débarasser des 5 accumulés depuis l'été dernier ! 

 

Je ne crois pas aux régimes diététiques. La soupe au chou, le régime Ducon, Atkins et autres, très peu pour moi. Moutie nous a toujours élevées, Cadette et moi, selon les principes du « mange de tout ma fille mais avec modération ».

 

Je n’aime ni les sucreries, ni le chocolat et encore moins les desserts. Par contre, présentez-moi une assiette de charcuterie et un petit verre d’ambroisie et c’est là où commencent mes ennuis. Particulièrement, l’été en France quand les tentations sont nombreuses. Il est donc inévitable que je revienne sur mon île chaude et humide avec quelques petits kilos accrochés à mes hanches et, comme chacun le sait, plus on vieillit et plus il est difficile de les décrocher !

 

Avez-vous entendu parler du Dr Gillian Mc Keith ? Dr Gillian est une nutritionniste écossaise fort reconnue sur le territoire briton. D’accord, là déjà le bas blesse. Les Britons n’ont jamais été reconnus pour leur grande cuisine, mais j’avoue que ses arguments chocs et son franc-parler méritent d’être entendu. Dr Gillian n’y va pas par 4 chemins et quand on sait que les britons ont à présent rattrapé les Américains au niveau du taux d’obésité (surtout chez les femmes), on a peut-être besoin d’écouter.

 

Dr Gillian a lancé un programme « You are what you eat » (vous êtes ce que vous mangez) dans lequel elle commence par demander à ses « patients » de lister les aliments qu’ils avalent au cours de la semaine. Elle procède ensuite à une inspection de leur frigo et de leurs placards, étale le menu de la semaine sur la table de la salle à manger et examine la couleur, forme et odeur de ce qui ressort de l’autre côté (je ne vous fais pas de dessin). Et là, en général, ça fout un choc !

 

C’est à ce stade-là que l’on se demande si les gens n’ont pas perdu la tête. Cet étalage de nourriture vous donnerait envie de vomir ! En général, il n’y a aucun fruit, aucun légume, pas d’eau, mais des boissons gazeuses à profusion, des aliments gras, frits et re-frits, bref du poison à boucher des artères même les plus résistantes !

 

 

La vidéo est en anglais mais les images parlent d’elles-mêmes.

 

Et c’est là qu’intervient Dr Gillian (et là, j’ai mal pour ses patients !). Tout en soulignant les dangers qu’ils encourent s’ils poursuivent cette autodestruction, Dr Gillian ne les met pas au régime mais elle leur apprend à bien manger. A manger équilibré. Elle ne supprime presque RIEN mais introduit des aliments hauts en couleur et en propriétés nutritives. Imaginez une personne qui n’a jamais de sa vie mangé une feuille de salade ou goûté un fruit ! En général, au bout de 8 semaines, la perte de poids est non seulement considérable mais permanente. Oui ça marche.

 

Bon, ça ne m’empêche pas de temps en temps de faire une entorse au règlement (une bonne côte de bœuf ne faisant malheureusement pas partie de la liste des aliments autorisés, encore moins la baguette croustillante), mais j’avoue que j’ai redécouvert le goût des lentilles, du pois chiche et des graines de sésame. Même mes Nains jouent le jeu. Je n’irai pas jusqu'à suivre à la lettre les préceptes de Dr Gillian – après tout, on ne vit qu’une fois – mais je reconnais qu’elle a raison sur bien des points.

 

Gillian.jpg

 

Si sa méthode de nutrition vous intéresse, cliquez ICI pour plus d'informations. Mais si vous préférez une méthode plus franchouillarde (les ingrédients préconisés par Dr Gillian sont parfois difficiles à se procurer), je viens de découvrir « le journal d’une ex grosse » d'Anna Austruy.

 

exgrosse.jpg

 

Un livre plein d’humour composé de 100 points (conseils, recettes, coaching…) répartis en 4 parties :

 

1) Le B.A.-BA du régime. Découvrez les conseils de base pour réussir sa perte de poids, et surtout consolider ses acquis ! Se fixer un objectif, éviter les régimes miracle, équilibrer son assiette, faire du sport, se motiver au quotidien…

 

2) Les recettes d’Anna, pour toutes les occasions, afin de concilier régime, vie professionnelle et vie de famille : soupes, salades, légumes, pâtes, sandwichs, œufs, desserts…

 

3) Les tentations à maîtriser. Suivez le coaching d’Anna pour résister (ou céder de façon mesurée) aux nombreuses tentations du quotidien : la pause-café, les apéritifs entre amis, les grignotages devant la télévision, le petit creux de l’après-midi…

 

4) Carnet pratique d’une cuisinière avertie. Comment bien faire ses courses, choisir les produits pour le placard et le congélateur, et d’autres nombreuses astuces d’Anna pour cuisiner malin.

 

Un livre drôle et plein d’astuces pour maigrir sans souffrir.

 

Bon, maintenant, je vais aller faire courir mon dernier kilo obstiné. 


Voir les commentaires

2012-02-28T08:20:00+01:00

Je t’aimerai toujours

Publié par Fille Ainée

Non, ce n’est pas une grande déclaration d’amour mais le titre d'un livre écrit par Robert Munsch et lu avec Petit Nain hier soir. Un petit livre qui ne paye pas de mine mais quand vous l’ouvrez, vous vous embarquez dans un grand moment d’émotion.

 

forever.jpg

 

C’est l’histoire du « bébé à sa maman », celui qu’on ne lâchera jamais même si maintenant il fait plus d’une tête que vous et chausse 2 pointures de plus. C’est au fil des pages, une nouvelle étape de la vie d’un enfant, accompagnée d’une petite comptine à fredonner (même si vous chantez comme une casserole), jusqu’à l’étape finale, où c’est au tour du « bébé » d’inverser les rôles.

 

J’avoue qu’en lisant hier soir, j’ai eu, vers la fin, la gorge nouée et mes yeux ont commencé à fuir. Petit Nain est allé immédiatement me chercher du papier toilette pour m’éponger (je n’ai eu droit qu’à une feuille par œil ce qui était un peu juste). Je ne sais pas si c’était à cause de ce que j’avais en tête ce soir-là où mes hormones ménopausiennes, mais j’ai trouvé cette histoire très émouvante. Je vous la recommande. Oui vraiment !

 

Pour ce soir, Petit Nain a sélectionné « La princesse Finemouche » de Babette Cole, un de mes auteurs préférés . Là, c’est bon, je crois que je ne cours aucun risque ! 

 


Voir les commentaires

2012-02-27T06:36:00+01:00

Les chevaux sont lancés !

Publié par Fille Ainée

Ça y’est, c’est parti et franchement il était temps. Depuis le mois de mai, je promets de m’y mettre et puis, j’ai trouvé toutes les excuses possibles et inimaginables pour remettre la tâche au lendemain. D’abord, il y a eu l’excuse de mes deux mois passés en France, puis la rentrée scolaire, les voyages, les fêtes de fin d’année et enfin ma petite baisse de forme en début d’année.

 

Alors, je me suis donnée un grand coup de pied au derrière, j’ai terminé quelques UFOs pour faire de la place et libérer ma conscience. Maintenant THE question est Fille Aînée en casque bleue rattrapera t-elle suffisamment son retard pour ne pas devenir la risée publique ? Les paris sont ouverts.

 

Voici donc les 4 premiers blocs du quilt mystère (qui ne l’est plus du coup) "Eastwood Village" lancé par Scrap Quilt and Stitch l’année dernière. Je fais partie des bonnes dernières mais à raison d’un bloc par jour, sans boire, sans manger et sans dormir, je devrais pouvoir le terminer dans les 15 prochains jours. Et attention, ce n'est pas de l'appliqué de feignasse pour une fois, mais du vrai, au point invisible.

 

La plupart de mes tissus sont des « Lecien ». J’adore le ton de ces tissus japonais. Ils sont doux, aux couleurs feutrées, agréables à regarder et une fois l’ouvrage terminé, il ira à merveille dans ma chambre à coucher provençale. Alors au boulot !

 

Documents1360.jpg

 

Bloc 1 : la salthouse (ou le bloc de l’extase)

 

Documents1356.jpg

 

Je me suis lancée dans ce premier bloc comme dans un premier amour ; sans aucune considération pour les répercussions futures. J’étais pleine d’enthousiasme et en une après-midi, le bloc était terminé.

 

Documents1361.jpg

 

Bloc 2 : la grange (ou le bloc de la feuille)

 

Documents1357.jpg

 

Celui-là a mal commencé. Préoccupée par des petits détails de vie quotidienne, j’ai commencé à couper le corps du bâtiment du mauvais côté. S’agit pas d’avoir les idées ailleurs pour ce genre d’ouvrage. J’ai passé beaucoup de temps à broder les feuilles de l’arbre (que personne ne remarquera) et les fleurettes dans la pelouse. Je suis la reine du point de noeud. Mais que du bonheur !

 

Documents1362.jpg

 

Bloc 3 : le village (ou le jour le plus long !)

 

Documents1358.jpg

 

Trois jours, il m’a fallu pour le finir ce bloc ! J’ai cru que je n’en verrais jamais le bout. Par contre, je me suis totalement éclatée dans le mouton ! Ce paysage me faisait penser au premier village au Pays de Galle où j’ai habité avec Monsieur 3xrien. Le dimanche, on allait prendre l’air dans le parc du château, là où broutaient des moutons. Et quelques fois, il y avait des petits agneaux, tout à fait innocents du sort qui les menaçait. Miam !

 

Documents1359.jpg

 

Bloc 8 : la maison coloniale (ou le bloc du ras-le-bol)

 

Documents1363.jpg

 

Bon, vous remarquerez que je n’ai pas suivi l’ordre donné mais je fais ce que je veux, na ! Pourquoi le bloc du ras-le-bol ? Ben, tiens donc, vous les avez vu les 16 fenêtres ? Je suis devenue la reine du point invisible. Et vas-y que j’te les aligne en un temps record. Alors, quand il a fallu que je passe aux colonnes corinthiennes, la Corinthe est vite passée au panier. Ce seront des colonnes droites chez Fille Aînée ! Et puis point de saule derrière la maison non plus. Un arbre trop près d’une structure, c’est dangereux. Les racines peuvent déstabiliser les fondations, tout le monde sait ça. Quant au porcinet embroché sur le toit de la maison, et bien, je n’ai pu me résoudre à lui faire ça, la p’ove bête. D'ailleurs, j'ai noté, en regardant la galerie de photos, que je n'étais pas la seule.

 

Documents1364.jpg

 

Si vous aussi, vous désirez vous lancer, tous les blocs se trouvent sur le site de Scrap, Stitch and Quilt, en format PDF. Y’a plus ka !

 


 

Voir les commentaires

2012-02-24T05:24:00+01:00

Rideau, suite et fin

Publié par Fille Ainée

Voici enfin le deuxième quilt tiré des rideaux défunts de Grande Copine. Celui-ci est pour Grande Miss L, le binôme de Grand Nain, à qui elle a été soudée à la hanche dès son plus jeune âge. Ces deux-là ne se quittaient jamais, on essuyé les bancs de l’école en même temps et ricanaient des mêmes bêtises. Une bien belle histoire, quoi !

 

Documents1351.jpg

 

Ce quilt se nomme « whirlygigs » et je me suis servie du tutorial de Sewtakeahike que vous trouverez ICI s’il vous inspire et profitez-en pour faire un petit tour sur le blog, il est plein de jolies choses. Quant aux coeurs qui m'ont servis au quilting, je les ai trouvés ICI.

 

Documents1352.jpg

 

Bon, j'attaque les rideaux de qui maintenant ?

 

Documents1353.jpg

 

 

Voir les commentaires

2012-02-23T05:33:00+01:00

Kal... enfin ?

Publié par Fille Ainée

Les filles, vous tenez le bon bout. Ce châle avance et je suis sûre que vous en voyez la fin avec allégresse.

 

Pour vous motiver, voici celui de Flo :

 

flochale-1.jpg

 

(Flash de dernière minute : Flo a terminé son châle. Il ne lui reste plus qu’à le bloquer. La tension monte, monte !)

 

Et surprise en cours d’aventure, celui d’Edith, qui toute discrète dans son coin ne pipait pas mot mais travaillait dur !

 

chale-Edith-1.jpg

 

 

Il est intéressant de constater que la laine qu’utilise Edith n’est pas poilue. J’ai hâte de voir le résultat final !

 

Vous êtes toutes, plus ou moins, près de la fin et il ne vous restera plus qu’à mouiller et tirer, tirer, tirer. Cette partie-là, je l’avoue, est légèrement stressante car le fait même de mouiller un ouvrage réalisé en mohair donne la chair de poule. Surtout lorsque l'on y a consacré tant de temps. Et puis quand on tire dessus, qui sait ce qui va se passer. Mais ne vous inquiétez pas, le point dentelle est extensible !

 


Voir les commentaires

2012-02-22T05:23:00+01:00

Quand je me mets à faire la planche

Publié par Fille Ainée

SuperNanny est extrêmement territoriale. Lorsqu’elle vient travailler, il s’agit de SON aspirateur, SON éponge, SON fer à repasser et je n’ai pas mon mot à dire. Il faut dire que je ne bats pas non plus beaucoup pour réclamer mon matériel et je lui laisse avec plaisir le maniement du balai brosse.

 

Sauf, lorsqu’il s’agit de la planche à repasser. Ben oui, quand je couds, j’ai besoin de repasser mes coutures et dans ce cas là, c’est MA planche à repasser et je la vois qui me tourne autour comme un vautour autour de sa charogne, l’œil en biais et le regard vitreux. Il suffit d’un moment d’égarement, d’une seconde où je tourne le dos, pour que la planche disparaisse alors entre les griffes de SuperNanny qui emporte son butin dans les tréfonds de ma péniche. Et là, il faut négocier ferme pour arriver à repasser ne serait-ce qu’un minuscule bout de tissu. SuperNanny est accrochée à SON fer à repasser, littéralement couchée sur MA planche !

 

Il a donc fallu que je trouve une alternative et une petite planche à repasser de table me paraissait la solution idéale pour résoudre nos conflits ménagers. J’ai trouvé la perle rare dans une petite boutique à merdouille (là déjà c’était mal parti et vous verrez pourquoi après !) et fière de moi, je me suis empressée de l’essayer une fois rentrée à la maison. Oh de Diou ! Je n’avais pas plutôt posé MON fer chaud sur le revêtement que le voilà qui se met à fondre en déposant une couche gluante sur ma semelle de fer ! Le revêtement supposé résister à la chaleur avait fondu comme du fromage qui pue au soleil.

 

Et pour enfoncer le couteau dans la plaie, SuperNanny fonce à la rescousse avec son truc infaillible pour nettoyer ma semelle de fer : un morceau d’essuie-tout trempé dans de l’huile alimentaire. Et vas-y que je te frotte tout ça sur la semelle chaude ! Miracle, le gluant se fait la malle avec ma fierté et on sent la friture dans toute la maison !

 

Je vous avoue que nous avons beaucoup ri de ma mésaventure et que ce jour-là, j’ai eu la permission de me servir de MA planche en attendant de trouver une solution pour cette merdouille bon marché fabriqué en Chine !

 

Et sitôt pensé sitôt fait, quelques jours plus tard, j’ai cloué le bec à SuperNanny !

 

Documents1354.jpg

 

J’ai pris soin de mettre une couche de molleton entre le revêtement de m…e et ma broderie pour éviter que celui-ci n’adhère au dos de mon ouvrage et ne fasse encore rire SuperNanny. Et pour réaliser mes petites broderies, je me suis servie du livre d’Agnès Delage-Calvet et Anne Sohier-Fournel « Esprit d’Atelier ». Je l’aime bien et il m’inspire beaucoup.

 

Et maintenant, qui c’est qui ri, hein ?

 


Voir les commentaires

2012-02-20T05:13:00+01:00

On est dans de beaux draps !

Publié par Fille Ainée

Qu’y a t-il de plus beau qu’un Nain qui dort ? Un Nain qui dort dans du beau linge pardi ! J’adooooooore le ligne de maison raffiné, de bonne qualité, et il n’est pas rare que l’été je hante les brocantes à l’affût d’un beau drap en lin, mais pas pour le découper, pour m’y glisser ! Certains sont un peu rêches mais à force de les laver…

 

C’est donc avec régal que tous les ans, au moment des soldes du blanc, je me jette sur le catalogue de celui que l’on redoute toutes et je passe ma commande. Mais cette année, pour Petit Nain, j’avais d’autres projets. Comme cette housse de couette notamment :

 

Documents1349.jpg

 

Projet commencé un samedi matin alors que Moyen Nain et moi étions levés aux aurores. Et quand je parle d’aurores, nous ne les avons jamais vu. Pensez-vous à 4h du matin, tout le monde dort, même Dame Nature ! Ne pensez pas que nous faisons ça tous les week-ends, non, mais ce matin là, il fallait être à l’école à 5h. Et là, vous allez me dire, mais ils ont complètement perdu la tête chez les 3xrien !

 

Et bien non, Moyen Nain partait avec sa classe en voyage d’école, une semaine en Thaïlande, aux frais de PopaMoman. Et là, je vois immédiatement la tête de Nadine qui pense déjà faire sa valise pour venir rejoindre l’équipe des enseignants de mon île chaude et humide. Et je vais même remuer le couteau dans la plaie, Nadine, en t’informant que pour les classes supérieures, c’est un voyage de 10 jours au Kenya. Bon, tu signes quand ?

 

Bref, pour en revenir à mon projet, j’ai craqué pour ce modèle de patch publié dans le magazine australien Homespun que vous pouvez retrouver ICI

 

Documents1347-2.jpg

 

Vous y trouverez également des projets gratuits à télécharger, notamment un SAL magnifique ICI

 

Les petites japonaises et les fleurs sont appliquées selon la technique feignasse, avec du thermocollant double face, puis fixées au point zigzag à la machine.

 

Documents1348.jpg

 

Par contre, gros cauchemard pour faire les yeux. Le projet original est un quilt destiné à être accroché au mur donc peu fréquemment lavé. Seulement, ma housse de couette avait besoin, elle, de résister aux fréquents lavages et j’ai donc opté pour le feutre noir indélébile car un stylo noir courant n’aurait pas fait l’affaire vu que ma lessive Trucmuche enlève tout, même les taches !

 

Seulement voilà, mon feutre, une fois appliqué sur le tissu, s’est mis à baver et au lieu d’avoir des yeux noirs impeccables, mes Japonaises ont le regard un peu charbonneux. On verra ce que cela va donner au lavage, peut-être que leur maquillage s’estompera légèrement, mais si vous avez des astuces pour empêcher le bavage, je suis preneuse !

 

 

Voir les commentaires

2012-02-18T05:04:00+01:00

Dites, vous n'auriez pas trouvé plus gros !

Publié par Fille Ainée

cameleon.jpg

 

Je vous présente le Brookesia Micra, l’espèce de caméléons la plus petite du monde. Cette petite bête fait en moyenne 30 millimètres de long à l'âge adulte.

 

Maintenant, si ce caméléon se met à changer de couleur pour se fondre dans son environnement, faudrait faire attention à ne pas lui marcher dessus ! (Photo Plos One)

 


Voir les commentaires

2012-02-17T06:08:00+01:00

Et que la lumière fut !

Publié par Fille Ainée

A la suite de recherches terriblement approfondies, je savais exactement ce que je voulais. Une table assez large pour me permettre de reproduire mes motifs, mais également compacte pour faciliter son rangement.

 

J’avais ensuite passé commande au Père Nono (chez les 3xrien, il vaut mieux mettre les points sur les « i » sinon c’est la cata) et j’attendais avec ma tête d’enfant sage la livraison dudit objet. Mais le jour de Noël, le Père Nono n’a pas laissé ma table lumineuse au pied du sapin. Noooooooonnn ! Il avait osé le goujat.

 

J’ai alors fait preuve de beaucoup de patience pour être enfin récompensée, puisque quelques semaines plus tard, le Père Nono débarquait de l’avion avec l’objet de mes désirs. A présent, je ne dis plus rien, je décalque, je reproduis, je transfère, on dirait une enfant studieuse. Le pied !

 

Documents1337.jpg

 

Si vous aussi, vous désirez une table lumineuse, je vous recommande celle-ci. Elle est ultra-plate, peu encombrante et elle est équipée d’ampoules LED qui dureront toute la vie !

 


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog