Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2012-03-31T04:38:00+02:00

La course aux débris

Publié par Fille Ainée

Le week-end s’annonce radieux, comme l’a été la semaine passée d’ailleurs. Comme c’est un crime de rester enfermé quand il fait aussi beau, aujourd’hui, nous allions l’utile à l’agréable et nous allons nettoyer, avec un groupe de volontaires, la plage locale. Parce que franchement, c’est pas beau à voir.

 

Je passe devant tous les matins en allant courir dans la montagne. Oui, j’ai repris le sport à perdre haleine et je me sens bien ! Je ne suis pas une grande sportive, loin de là, mais je prends ça au sérieux et quand je suis lancée, je ne m’arrête plus. Par contre, pour certains de mes collègues « sus transpiration », c’est pas vraiment le cas ! Je m’explique.

 

Au cours de mes foulées, je rencontre (et cette liste n’est pas exhaustive) :

  1. celui qui marche en écoutant sa radio à fond. Euh, les écouteurs, c’est fait pour les chiens ?
  2. celui qui court avec son copain en lui racontant ses exploits du week-end. Je ne sais pas mais quand je cours je gère mon souffle, non ? Je le garde pour la petite montée traître qui ne manque jamais de se rappeler à moi !
  3. celui qui mâche son chewing-gum. Je n’attends qu’une seule chose, c’est qu’il l’avale et qu’il s’étouffe (oh la méchante !). Comment respirer correctement avec un truc dans la bouche. Celui-là doit être copain avec celui qui papote. D’ailleurs, ils courent souvent ensemble.
  4. Celui que l’on croise et qui ne dit pas bonjour. Ici, on se salue entre collègues coureurs.
  5. Celui qui sitôt qu’il a terminé s’allume une cigarette. Alors là le comble ! Court-il pour se donner bonne conscience et se dire qu’il a mérité sa clope ?

Bref, je ne m’ennuie pas, mais en attendant la plage se couvre d’immondices ! Et quand on regarde ça de plus près, c’est époustouflant combien on trouve de mégots de cigarette !

 

cigarette

 

Bon week-end !

 


Voir les commentaires

2012-03-30T04:22:00+02:00

Je yoyote

Publié par Fille Ainée

Prise en flagrant délit de copiage sur ma copine. Je n’ai pas pu m’en empêcher. Quand j’ai vu ça chez Angel Mélie, je l'ai trouvé tellement joli qu’il me le fallait absolument. Et je n’ai même pas pris la peine de changer de couleur. Pourtant le bleu, ce n’est pas trop mon truc, mais là !

 

DSC00019.jpg

 

Voilà donc UFO #2 terminé. Vous allez me dire, mais pourquoi tant se presser Fille Aînée pour terminer un édredon alors que tu vas bientôt déménager dans un pays où il n’y a pas de saison et où il fait 30 degrés toute l’année ? Ben, je ne sais pas. La seule explication que j’ai pu trouver est que je dois souffrir du « nesting syndrome ». Cette maladie étrange qui prend les futures mamans à la 36eme semaine de grossesse et qui font que l’on se met toutes à frotter et à faire reluire pour préparer l’arrivée du parasite. Moi, je me dépêche de terminer les projets qui me tenaient tant à cœur avant de quitter mon île chaude et humide. On ne sait jamais, si mon conteneur tombait à l’eau, en pleine mer (et ça arrive !), où que le bateau se faisait attaquer par des pirates qui volent la cargaison et mes stocks de tissus, j’aurais au moins sauvé ceux-là. Allez comprendre !

 

La réalisation est assez simple, c’est vrai, ce n’est pas sorcier de découper des carrés et de les assembler, par contre, la pose du passepoil m’a donné du fil à retordre. Je me suis servie de mon pied MAC pour fermeture éclair, mais dans l’aventure, j’ai découvert ce pied qu’il me faut ABSOLUMENT : le pied à passepoil. Un pied génial qui permet de se poser à cheval sur le passepoil et de piquer à ras. Mais là, il va falloir que je pense à des tas d’ouvrages futurs pour justifier l’achat de ce gadget. Voyons voir…

 

Documents1378.jpg

 

18 yoyos, rien que ça !

 


Voir les commentaires

2012-03-29T04:45:00+02:00

J’ai testé pour vous…les préliminaires

Publié par Fille Ainée

Il est temps que l’on s’y remette, vous ne croyez pas ? Pas question de s’avachir, de se laisser aller. On était tellement bien parti la fois précédente, alors prouvez-moi que vous pouvez faire encore mieux. Mais cette fois-ci, on augmente la difficulté et au lieu de faire ça en rectangle, on se lance dans le triangle. Ça vous dit ?

 

Je vous propose donc un châle mystère. Pourquoi mystère ? Ben, c’est très simple ! Pendant quelques semaines, vous n’allez pas du tout savoir ce que vous tricotez. On se lance dans le vide, dans l’inconnu, mais faites-moi confiance, c’est booooooo !

 

Parce que voyez-vous, il n’était pas question que je vous entraîne avec moi dans cette aventure sans savoir ce que ça allait donner. Alors, très discrètement, je l’ai tricoté ce châle pour pouvoir, en toute bonne conscience, vous le proposer.

 

DSC00013.jpg

 

Le principe est simple, on se retrouve tous les jeudis pour une partie des explications (dans l’ordre bien évidemment !) et vous faites ça à votre rythme. Si vous êtes consciencieuses, vous faites vos devoirs le week-end, sinon, c’est la cavalcade le mercredi soir. N’angoissez pas, ce projet mystère se déroule en 5 parties.

 

Alors, en guise de préliminaires :

 

400m de laine. Pour ce projet-là, j’ai fait des infidélités à ma Fine Kid d’Anny Blatt et j’ai choisi une laine mohair/soie japonaise qui se tricote normalement en 5,5. Je l’ai donc tricoté avec du 7 mais j’avoue que je ne le referais pas. On dirait des pieux ces aiguilles ! Bref, choisissez des aiguilles 1,5mm supérieures à celles recommandées par le fabricant. Quant à la qualité de la laine, mousseuse de préférence et avec une étiquette que vous pouvez lire (mes rudiments de japonais n’ont pas suffit).

 

DSC00006.jpg

 

Pas d’échantillon car comme c’est un châle, il ne sera jamais ni trop petit ni trop grand. Mais si vous y tenez, le châle terminé avant blocage mesure environ 1m au niveau des épaules et 50cm de hauteur.

 

Montez 241 mailles avec une aiguille de diamètre supérieur à celles que vous allez utiliser. Montez ces mailles de façon lâche. Ça aide énormément au niveau du blocage. Changez d’aiguilles et tricotez deux rangs à l’endroit.

 

On se retrouve la semaine prochaine ?

 


Voir les commentaires

2012-03-28T04:12:00+02:00

Que du vécu !

Publié par Fille Ainée

La semaine dernière, Moutie nous avait recommandé la lecture d’« Une brève histoire du tracteur en Ukraine », de Marina Lewycka ICI. Pour info personnelle, je suis rarement les conseils de Moutie. Ce n’est pas de ma faute, j’ai ça dans le sang et ça ne date pas d’aujourd’hui. Je suis toujours partie du principe que j’« veux faire toute seule ». C’est comme ça que j’ai découvert toute la série des Jalna, deux ans après que Moutie me les ait mis sous le nez.

 

marina.jpg

 

Bon, les choses changent, je prends de l’age et surtout j’ai, depuis quelques années, une tablette de lecture de chez celle qui monte à cheval de côté. Et c’est drôlement pratique. Si le livre est en anglais, je peux télécharger gratuitement dans la seconde qui suit, les deux premiers chapitres. Ce que j’ai fait. Et au bout des deux premiers chapitres, j’ai été plus que conquise.

 

Déjà, ce bouquin, c’est du vécu. Ça sent le vrai. Et ce qui est trop drôle, c’est que je connaissais, il a quelques années, un imbécile ami homme qui se faisait régulièrement avoir par des femmes telles que celle décrite par Marina. Accro aux sites de rencontres Internet, ce mâle en manque d’amour correspondait régulièrement avec des donzelles sans conscience qui lui promettaient la lune et ses étoiles à condition qu’il les fasse venir en France. Seulement, voilà, ces pauvres créatures démunies manquaient de fonds pour venir et lui demandaient de financer leur voyage. Et cet innocent y croyait et y a perdu quelques économies. Bien sûr, il ne les voyait jamais arriver et moi, cela me faisait énormément rire. Je ne suis malheureusement pas restée bien longtemps dans son cercle d’amis pour vérifier si l’une d’elles a finalement tenu parole, mais je pense qu’au niveau étude sociologique, son cas était des plus intéressant. J’aurais pu intituler mon rapport « quand l’amour rend bête ou comment se faire escroquer en toute impunité sans même avoir mis les pieds dans les Pays de l’Est ».

 

Je vous conseille de lire cette histoire de tracteurs qui n’est absolument pas un essai sur les techniques agricoles en Ukraine (comme je l’avais initialement pensé) mais un récit très divertissant sur les mesures à prendre quand on a un père grabataire et amoureux !

Voir les commentaires

2012-03-26T04:25:00+02:00

Eastwood Village : la course à l’étiquette

Publié par Fille Ainée

Roxane nous l’a promise. Celles qui ont terminé leur quilt ont droit à une étiquette. Et pas question de tricher non plus au niveau du montage photo. Il faut que le projet soit matelassé de partout. J’ai les doigts piqués par l’aiguille, mais je renonce pas. Plutôt sanguinoler sur mon ouvrage que de lâcher prise !

 

Je vous montre donc la récolte de la semaine derniere. Il s’agit du tout dernier bloc.

 

Bloc 4 : A l’ombre du saule (ou le bloc de la sieste bien méritée)

 

DSC09998.jpg

 

Moi je ne sais pas, mais un saule comme celui-là est une véritable invitation à la sieste. J’ai donc apporté mon panier de pique-nique et un bon livre. Vous ne me voyez pas sur ce bloc parce que de l’autre côté de la colline, il y a un petit lac, et je suis partie me tremper. Et c’est pour cela que les zoziaux en profitent pour gober les miettes de mon repas. Attitude ZEN !

 

DSC00001.jpg

 

Ce bloc conclu donc une belle aventure quiltesque puisque voilà mon ouvrage assemblé :

 

DSC00003.jpg

 

Vous ne le voyez peut-être pas sur la photo, mais la partie centrale est entièrement quiltée, le village, les petites maisons, les corbeaux, les cœurs, et tout et tout. Il ne me reste plus que les bandes des côtés. Voilà un aperçu de mon avancée :

 

DSC00012.jpg

 

Je pense que d’ici la semaine prochaine, il sera terminé et j’aurais droit à mon NETIKETTE !! 

 


Voir les commentaires

2012-03-23T06:09:00+01:00

Ça se précise !

Publié par Fille Ainée

Je ne vous ai pas abandonné, loin de là. J’essaye simplement, dans une journée, qui mine de rien ne fait que 24 heures et dont 8 sont consacrées à dormir sinon je ressemble à un zombie le lendemain, de sélectionner un déménageur (c’est fait), un exportateur de Sac à Puces (ça aussi, c’est fait), de travailler (ça va se faire), d’organiser mes 2 prochains voyages (oui, ne rangez pas vos valises, on va aller se promener) et de terminer 6 UFOs avant la fin du mois. Ça craint, hein ?

 

M’étonne qu’à 3 heures du matin, je me réveille en sursaut en me disant « t’as oublié de faire ça Fille Aînée, t’as mis ça où Fille Aînée, comment tu t’appelles Fille Aînée ? ». Ajoutez à cela une Boule de Poil qui frise le suicide en insistant pour miauler dès poltron minet comme une âme perdue dans le couloir, juste devant ma porte de chambre, et vous obtenez un indice 10 sur l’échelle « stress ». Ils le disent bien, les experts, qu’un déménagement et un divorce sont les deux cas extrêmes de stress accru. Moi, j’ai choisi le déménagement. Je n’ose même pas penser au divorce !

 

Hier, j’ai passé la moitié de la journée à faire du rangement vertical (autrement appelé « poubelle ») dans mes armoires créatives. Je sais que les déménageurs vont tout emballer mais autant ne pas emmener la merdouille ! Seulement, en faisant le ménage de printemps – et là je dois mal m’y prendre – je feuillette mes revues de patch, je farfouille dans mes tissus, et immanquablement, je suis tentée de faire un dernier projet avant le départ.

 

Conversations dans ma tête : « allez Fille Aînée, que penses-tu de celui-là, il m’a l’air tellement simple et rapide. Mais t’es folle Fille Aînée, il n’est pas si simple que ça, t’as vu ce biais, ces yoyos. Il y en a au moins 18 ! Oh quel rabat-joie, m’en fous, j’le ferai quand même ! ».

 

DSC00005.jpg

 

Et voilà, maintenant vous comprenez dans quel abîme je me suis fourrée. Je vous montrerai tout ça dans les prochains jours.

 


Voir les commentaires

2012-03-19T05:46:00+01:00

Eastwood Village : la fin est proche

Publié par Fille Ainée

Vous avez maintenant l’habitude, lundi, c’est pas spaghetti mais c’est jour du patch. Eastwood Village tire à sa fin, et c’est avec nostalgie que je termine les derniers blocs en me disant que la dépression « post quiltale » m’attend au tournant. 

 

Bloc 13 : La Quilt Shop (ou le bloc de l’explosion créative)

 

DSC09898.jpg

 

Alors, celui-là, je dois lui accorder la palme du bloc le plus chouette à réaliser. Ou alors, c’est que je suis tombée sur une veine créative ! Que du bonheur. Un peu long mais ça en valait la peine.

 

Le patch à gauche du bloc a été créé de toutes pièces et il est quilté à la main. Je me suis amusée à faire les 4 rouleaux de tissus dans le panier, dans la vitrine, en relief. Vous remarquez également que la boutique est ouverte, et que la gentille dame qui la tient a exposé ses patchs sur une table dehors.

 

Documents1373.jpg

 

Ce bloc m’a rappelé notre visite au musée des miniatures à Lyon, l’été dernier, et plus particulièrement les vitrines de Michelle Lebouteiller et de Chantal Siguret ICI.

 

Bloc 6 : Le piécé (ou le bloc du « ça va pas, on fait autre chose »)

 

DSC09907.jpg

 

Roxane, ne m’en veut pas, mais les losanges, c’étaient pas mon truc ! J’ai réalisé la première bande, je l’ai mise à sa place dans le montage final, je l’ai regardé dans les yeux, mais ça n’allait pas. Et quand ça va pas chez Fille Aînée, c’est pas bon signe. Je trouvais que la géométrie des losanges ne s’accordaient pas avec les vagues brodées de la bande des cœurs ou des vallons ondulants du village. Alors, je suis partie sur autre chose, ma cervelle a bouillonné pendant quelques jours, et ça a donné ceci :

 

DSC09908.jpg

 

une vrille avec quelques petites feuilles et un bourgeon. Qu’en penses-tu ? Ca te va ou je vais me faire disputer ?

 

Vous devez vous en douter, pour celles qui suivent le projet de Scrap, Stitch and Quilt, il ne me reste plus qu’un seul bloc. Celui du saule et du banc. Je suis à fond dans la p’tite feuille et je cogite déjà sur le montage final. Affaire à suivre lundi prochain !

 


Voir les commentaires

2012-03-17T17:45:00+01:00

Chaud, chaud le week-end

Publié par Fille Ainée

Ça a commencé à 7 heures ce matin, quand il a fallu que je me lève pour confectionner le gâteau d’anniversaire de Grande Copine de Dock qui fête ses 40 ans ! Je lui ai demandé ce qu’elle désirait comme cadeau et elle a préféré que je lui offre son gâteau d’anniversaire.

 

Ce sera donc pavé (pour 20 personnes !) banane/chocolat (recette ICI) avec, à l’intérieur, une couche de mousse de framboise au mascarpone (et LA). Ca a donc chauffé dans la cuisine dès le petit matin pour donner ca :

 

Documents1374.jpg

 

Vous l’aurez deviné, GCD est britonne, très, britonne !

 

Ce soir, nous nous retrouvons à 40 sur la plage pour une partie endiablée de « Itag ». Ce n’est pas un nouveau gadget de la P’tite Pomme, mais un jeu de plein d’air, conçu initialement pour les enfants, et qui consiste à creuser une tranchée dans le sable pour se protéger puis à se taper dessus avec une batte en mousse. Ajouté à cela, une lampe frontale pour repérer l’ennemi dans le noir (nous jouons en nocturne), une petite bonne dose d’alcool, et 40 post-ados surexcités, bonjour le pugilat ! Si vous voulez savoir ce que ca donne chez les jeunes, allez voir ICI. L'action se déroule sur notre plage locale.

 

Et demain, on enchaîne avec un brunch au Champagne. Aie, aie, y'en a qui vont avoir mal aux cheveux demain soir ! 

 


Voir les commentaires

2012-03-14T05:56:00+01:00

Allez, on peint les murs !

Publié par Fille Ainée

Depuis que je sais que je vais avoir de nouveaux murs à décorer, je cherche, je fouille, je découvre. Et une de mes nouvelles découvertes s’appelle Phan thu Trang.

 

Cette jeune artiste vietnamienne peint des tableaux aux paysages de couleurs vives, chacune correspondant à une saison : vert pour le printemps, rouge pour l’été, orange pour l’automne et enfin bleu pour l’hiver. Ses tableaux sont des bouffées de fraîcheur qui exprime la beauté de la nature et la simplicité de la vie à la campagne.

 

Pink-Spray.jpg

 

Ils évoquent un monde tranquille dans lequel évoluent les villageois vaquant à leurs occupations journalières. Je suis littéralement tombée sous le charme.

 

Cycling_Home_80_x_85_cm.jpg

 

Pour découvrir ses autres tableaux, cliquez ICI. Je ne saurais lequel choisir. Et vous ?

 

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog