Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-07-31T07:58:00+02:00

Le Yoko, c’est top !

Publié par Fille Ainée

Enfin terminé ! Mouais, presque, puisqu’il ne me reste plus qu’à le mettre en sandwich et à matelasser mais le plus gros est fait. J’avoue que si je ne m’étais pas lancée dans cette aventure avec ma Sœur Jumelle, je ne l’aurais peut-être pas terminé aussi rapidement, mais il y a eu des moments où, par question de fierté, j’aurais « plutôt crevé » que de la laisser me distancer !

 

Pour la mise en place des blocs sur le fond, je dois vous avouer que j’ai un peu triché. Dans la petite boutique de mon coin malais, j’ai trouvé un tissu japonais qui m’a tout de suite plu. Et on ne résiste pas au « love at first sight ». Seulement, problème, il ne faisait que 110cm de large et Madame Yoko préconise un fond de 152x152cm. Que faire ! Je me suis dite qu’il était dommage de gâcher autant de tissu si j’en prenais 3m, alors j’ai coupé un rectangle dans un tissu moche moche, ajouté, sur le côtés, des bandes prises dans mon boooooo tissu japonais et le tour est joué. Puisque de toute façon, vous ne savez pas ce qui se passe derrière les blocs !

J’ai ensuite scotché mon fond sur le carrelage pour pouvoir placer mes blocs (assemblés au préalable à la machine) sans que tout ne glisse et c’est là où le félin est intervenu pour me servir de contrepoids. 

 

DSC04329.jpg

 

J’ai ensuite consciencieusement bâti autour de chaque bloc sur le fond pour éviter que cela ne poche en position verticale et finitioné le tout avec des petits points invisibles. J’ai ensuite ajouté vitesse « ventre à terre » des escaliers avant notre petite réunion pas « Net » de vendredi dernier (histoire de pouvoir dire que moi aussi j’avais presque fini).

 

Derniers arbres,

 

DSC04378.jpg

 

DSC04380.jpg

 

derniers candélabres/lampadaires.


DSC04379.jpg

 

Eprouverais-je une certaine nostalgie ?

 

DSC04381.jpg

 

Me reste plus qu’à quilter. Ouais, Y’a pluKa !

 

DSC04383.jpg

 

Voir les commentaires

2013-07-29T09:02:00+02:00

La fameuse activité bidouillarde

Publié par Fille Ainée

Notre rencontre pas « Net » de vendredi dernier ne s’est pas déroulée dans l’oisiveté. Nous avons certes eu fort soif à force de bavardages mais nous avons également activé nos 10 doigts.

 

Pour compléter ma collection de pique-aiguilles, j’ai entrainé mes collègues de blog sur la pente du non-retour. Histoire de dire qu’on avait quand même travaillé !

 

En voici donc un de plus, décliné en plusieurs versions. Celui de Moutie comprend de nombreuses pages et un marque-page tout à fait original que vous pouvez feuilleter ICI.

 

DSC04366.jpg

 

Celui de Nat est en Briton, LA,

 

P1050559.JPG

 

et le mien, une encyclopédie sur la lavande !

 

DSC04370.jpg

 

DSC04368.jpg

 

DSC04371.jpg

 

DSC04373.jpg

 

Quant à celui de Domi, elle nous le garde bien caché !

 

Si l’idée vous tente, allez voir ICI pour d’autres modèles. Profitez-en pour parcourir le blog de Patchwork Pottery, il est sympa !

 


 

Voir les commentaires

2013-07-27T04:47:00+02:00

Une rencontre pas très “Net”

Publié par Fille Ainée

On nous l’a pourtant maintes fois répété, « méfiez vous des rencontres sur Internet ». On le rabâche même à mes Nains toute l’année scolaire. Et pourtant ! Il y a des amitiés virtuelles qui ne s’expliquent pas et pour lesquelles on jette toute caution au vent.

 

Cela fait donc plus de 2 ans que ma Sœur Jumelle et moi échangeons quotidiennement des messages, fidèlement suivies par Domi qui y va, à chaque fois, de son petit commentaire.

 

C’est donc pour passer du virtuel au réel que je les ai invitées toutes les deux, hier, dans le jardin pour un Pot Luck lunch. Moutie était bien entendu de la partie.

 

DSC04333.jpg

 

Un Pot Luck lunch est un concept assez briton. C’est en fait une excuse toute trouvée pour une maitresse de maison débordée et nulle en cuisine de recevoir ses amies et d’être assurée que le déjeuner, au moins ne sera pas raté. A moins, bien sûr que les invitées soient aussi nulles en cuisine qu’elle.

 

DSC04334.jpg

 

Bon, Domi, ton clafoutis t’a fait la tête mais on ne t’en veut pas. Ton poulet grillé l’a superbement remplacé ! Et le fait qu’il t’a fallu plus d’une heure pour reconnaître Nat (« mais t’es qui toi ? » restera la question phare de la journée) aurait pu avoir de graves conséquences sur vos futures relations mais je ne pense pas qu’elle t’en a tenu rigueur. C’était dit avec tellement d’émotion !

 

Vous vous doutez bien que nous ne sommes pas restées inactives.

 

DSC04337.jpg

 

Une fois digéré le gâteau chocolat/orange (j’en aurai bien repris mais les Nains sont gourmands), nous nous sommes lancées dans une activité bidouillarde que vous découvrirez dans les prochains jours.

 

DSC04351.jpg

 

Moutie nous l’a joué comme une débutante ce qui a fait glousser Nat qui copiait par-dessus son épaule !

 

DSC04344.jpg

 

Le clou de la journée a quand même été ce sacré Yoko qui nous aura donné bien chaud. Nat avait apporté son ouvrage terminé (le matelassage est une prochaine étape douloureuse dans notre été torride) et lorsque nous les avons tous les deux mis côte à côte, nous avons remarqué que les escaliers de Nat mènent tout droit au mien. Voilà qui confirme notre jumelage !

 

DSC04352.jpg

 

Il va falloir, à présent, attendre l’année prochaine pour une nouvelle rencontre. Cela devrait donner assez de temps à Domi de se familiariser avec l’identité de Nat, de travailler son clafoutis et de nous rattraper sur le prochain projet !

 

Merci à toutes les deux !

 

Voir les commentaires

2013-07-22T04:44:00+02:00

Une Maman…

Publié par Fille Ainée

Nom affectueux donné par des enfants à leur mère. Pour Cadette et moi, maman est un jour devenue Moutie (début des échanges scolaires avec l’Allemagne), puis il y a eu " Serpillière qui sèche au soleil " (ça c’est son nom d’Indien), " Pousse Moussu " quand on fait des balades en forêt, et enfin Mamie Moute (premiers petits-enfants).

 

Quel que soit son nom, une Maman, c’est celle à qui vous devez la vie. Et pour la remercier de ce don, c’est sur elle que vous avez dégobillé votre biberon, c'est elle que vous avez décorée au moment où elle changeait votre couche, que vous avez épuisée quand vous ne pouviez pas dormir et qu’il fallait vous chanter le répertoire de Céline Dion, qui a applaudi tous vos spectacles d’école et qui s’est retenue de bâiller, qui a pleuré de toutes ses larmes quand vous avez quitté le nid familial et qui maintenant met les petits plats dans les grands quand vous envahissez la quiétude de son Home Sweet Home accompagnée de vos Nains.

 

Une Maman ça donne beaucoup sans jamais rien espérer en retour, ça pardonne tout, et c’est une Lionne dès qu’on s’attaque à ses petits. Mais c’est seulement quand on devient Maman à son tour que l’on se rend compte de ce que l’on a fait subir à la sienne. Pas étonnant qu’elle soit fatiguée Moutie quelques fois !

 

Alors pour Moutie, j’ai tricoté un Oceanspray en coton pour qu’elle couvre ses épaules pendant les soirées frisquettes. Merci pour ta tendresse, ton amour, ta patience (je te pardonne enfin l'aller-retour que tu m’as collé quand j’avais 17 ans !) et pour le chou fleur à la crème que tu continues à me servir dans les grands plats alors que tu sais que je n’aime pas ça !

 

DSC04308.jpg

 


Voir les commentaires

2013-07-20T07:06:00+02:00

Belle de Nuit

Publié par Fille Ainée

Cette fleur est une fleur de Pitaya (plante cactus) également appelée « Cereus à floraison nocturne ». En effet, cette fleur blanche à l’odeur de vanille ne fleurit qu’à la tombée de la nuit. Elle mesure près de 30 cm de diamètre et est éphémère. C’est en attendant le bus de l’école avec les Nains que nous avons eu le plaisir de pouvoir, un jour, l’admirer.

 

dragonfruit1.jpg

 

Le Pitaya, quant à lui, est un fruit également connu sous le nom de « fruit du Dragon » et on le trouve en abondance sur nos marchés. Sa pulpe est blanche, très juteuse et son goût est sucré. Il est très désaltérant, surtout lorsqu’il sort du réfrigérateur. Il semblerait qu’il ait d’étonnantes vertus digestives. Personnellement, je le trouve assez fade mais tous les goûts sont dans la nature !

 

dragon-fruit-2-copie-1.jpg

 


Voir les commentaires

2013-07-19T11:09:00+02:00

Le dernier post…

Publié par Fille Ainée

avant de s’enfermer pendant 12 heures dans une boîte en métal. J’avoue que j’ai hâte d’avoir froid, de ne plus transpirer à profusion, de me jeter sur un plat de charcuterie et de faire toutes les allées du Mousquetaire de la Distribution en m’extasiant comme si j’étais au musée.

 

Je vous laisse en compagnie d’une belle fleurette. Celle (ou celui) qui devine à quelle plante elle appartient aura droit à toute mon admiration. Un indice : c’est une plante fruitière. 

 

DSC04318.jpg

 


Voir les commentaires

2013-07-16T04:51:00+02:00

Yoko, Yoko, quand j’t’ai dans la peau…

Publié par Fille Ainée

Il a fallu qu’Elle fasse sa crâneuse et qu’Elle me nargue sous son arbre pour qu’évidement une mouche me pique et que je redémarre de plus belle. C’est aussi pour ca que l’on avait décidé de faire ce projet ensemble. Pour que l’une motive l’autre. Parce que si je l’avais laissé faire, Elle se serait arrêtée au bloc 4 ! 

 

Bon, je ne regrette rien, non rien de rien, et voici donc ma production de la semaine dernière. J’avoue que je l’ai échappé belle.

 

DSC04321.jpg

 

En réunissant tous les blocs pour le montage final, j’ai trouvé que les premiers étaient plutôt simplets par rapport aux derniers. Une stratégie de Madame Yoko pour éviter de faire peur aux clientes ? Un démarrage en douceur pour monter ensuite en puissance ?

 

J’ai comme d’habitude customisé mon bloc. Abandon de l’escalier pour un chemin avec des dalles,

 

DSC04326.jpg

 

déplacement du chien pour qu’il ait une place centrale dans le tableau,

 

DSC04324.jpg

 

mutation du chien sur le muret en chat…

 

DSC04327.jpg

 

Et puis comme ce bloc 6 a abouti plus tôt que prévu à cause d'un arbre, j'ai bichonné les miens ! Point de poste et point de chaînette détaché :

 

DSC04322.jpg

 

DSC04323.jpg

 

Moyen Nain s’est occupé de compter le nombres de fenêtres au total dans les blocs 1 à 6 : 187 ! Fallait oser.

 

DSC04325.jpg

 

DSC04328.jpg

 

Il ne me reste donc plus que le montage final sur le fond. Ma Soeur Jumelle est déjà dans les escaliers et aura sans doute terminé avant moi à moins que je ne réussisse un tour de force avant notre départ pour la France. Mais là j'en doute ! Laissez moi quand même dormir...

 


Voir les commentaires

2013-07-13T04:24:00+02:00

Pourquoi je ne pourrais jamais être musulmane !

Publié par Fille Ainée

Depuis quelques jours, je constate une abondance de dattes dans les supermarchés. Au début, je n’y ai pas trop porté attention et puis, il y a eu les publicités à la radio : dattes d’Israël, dattes d’Iran… Là, ça a fini par m’intriguer. Je n’ai pas fait le rapprochement non plus entre cette abondance de fruits et la datte date du Ramadan. Ce qui montre à quel point je peux être blonde !

 

Qu’est ce que le Ramadan ? Le Ramadan est un mois plutôt particulier de l'année pour plus d'un milliard de musulmans dans le monde. Il a lieu tous les ans, au neuvième mois du calendrier musulman qui est un calendrier lunaire, ce qui signifie qu'il est basé sur les phases de la lune, contrairement à notre calendrier grégorien qui est un calendrier solaire, basé sur le mouvement de la terre autour du soleil. C'est un temps consacré à la réflexion intérieure, à la dévotion envers Dieu, et à la maîtrise de soi, du style « tu le veux ce carré de chocolat ? Et bien attends… ». Il s’agit de lutter contre ses désirs humains intérieurs. Nombreux chez moi !

 

Du lever au coucher du soleil, chaque jour, pendant 30 jours, les musulmans s'abstiennent intégralement de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles. Ils s'abstiennent également de dire du mal de quiconque, de jurer, de respirer du parfum et même de se mettre en colère ou de regarder quoi que ce soit d'illégal. Le Ramadan est probablement le rite religieux musulman le plus universellement observé.

 

Comment tiennent-ils le coup ? Pour éviter de tourner de l’œil pendant la journée ou de se jeter comme un goret sur la nourriture, on sert un repas (sahur) avant l'aube, de préférence le plus tard possible, et un autre après le coucher du soleil (iftar), à la rupture du jeûne. La prière a lieu quelques minutes après le coucher du soleil. Comme le Ramadan met l'accent sur la vie communautaire, souvent les musulmans partagent l'iftar à la mosquée la plus proche et invitent des amis, des parents et des voisins. C’est la fête !

 

Le repas du matin est un repas préventif qui doit permettre de tenir toute la journée de jeûne.
 Petits bols de bouillon ou potage, fromage ou fromage blanc additionné de crème fraîche pour avoir assez de corps gras. Viande ou poisson gras et féculents.

Le snack du soir est composé de fruits et de dérivés sucrés, ainsi que de gras végétaux pour calmer rapidement la faim et la fatigue de la journée.
 Les céréales, les pâtisseries et les gâteaux sont exclus pour ne pas se couper l’appétit. On recommande les gras végétaux, comme chocolat, amandes, cacahuètes, noisette, noix, olives ou avocat. A consommer en premier de préférence pour calmer la faim sans couper l’appétit.
 Puis les fruits car leur teneur en sucre réveille la soif et incite donc à boire. 
Des boissons à volonté, sans sucre ni lait pour éliminer les toxines de la journée.

 

Et enfin le repas avant d’aller se coucher. Ce repas doit se faire une heure après le premier. Il doit être abondant mais léger pour ne pas perturber le sommeil par une digestion difficile. 
Bouillon ou potage : les sels minéraux aident à ne pas éliminer toute l’eau assimilée. 
Poisson maigre ou gras ou fruits de mer afin que le sel aide à retenir de l’eau. Pas de viande rouge, car trop difficile à digérer.
 Un petit bol de légumes verts crus ou cuits et une boisson.

Finalement, si on regarde ça de plus près, cela me semble très équilibré comme menu. Mais dans la journée !

Les 10 derniers jours du Ramadan sont considérés comme hautement bénis, et en particulier la 27ème nuit, la nuit du destin, Laylat al-Qadr, nuit pendant laquelle le Coran a été révélé à Mohammed. Pour beaucoup de musulmans pieux, cette période est marquée par une intensité spirituelle toute particulière, et ils passent ces nuits à prier et à réciter le Coran. Les trois jours après le mois de Ramadan sont des jours de fête, appelés l'Aïd-al-Fitr - La fête de la fin du jeûne.

 

Le Ramadan a commencé le 10 juillet en Malaisie. Et presque tous les soirs, c’est la fête, on entend les pétards éclater dans les rues. Moutie, toi qui ne supportais ni le Hurleur, ni les grenouilles pendant ton séjour chez nous, que dirais tu de tout ce bruit?

 

Est-ce que tout le monde est obligé de s’abstenir ? Moi, je vous avoue que j’aurais du mal. Déjà que le petit creux de 10 heures est une torture, mais ni boire ni manger jusqu’au coucher du soleil ! D’une, je serais de fort méchante humeur (encore plus que d'habitude !), de deux, je souffrirais de migraines sans fin. Et puis comment ne pas boire quand il fait 40 degrés dans la journée tout en continuant une vie active et professionnelle ? Imaginez un peu la caissière de supermarché ou la serveuse de restaurant qui voit passer toute cette nourriture sans pouvoir y toucher ni baver dans les plats ! Quelle force mentale !

 

Le Ramadan est une obligation pour tout musulman pubère qui en a les moyens physiques, mentaux et matériels, mais les malades, les femmes enceintes et qui allaitent, les personnes âgées et les voyageurs en sont dispensés. Et les enfants ? Et bien oui, même les enfants ! La nuit de la mi-ramadan est souvent une occasion pour célébrer le premier jeûne des enfants. Pour la rupture de ce tout premier jeûne, l'enfant est invité à boire du "Charbet ", une citronnade préparée à base d'eau, de sucre et de citron, dans un récipient où une bague d'or ou d'argent est placée préalablement. On dit que cette pratique rend le jeûne plus facile, et en plus ces marques d'attention encouragent l'enfant à se conformer petit à petit à ce pilier de l'Islam. La célébration du premier jeûne de l'enfant se déroule dans une ambiance festive pour laquelle la grande famille et des voisins sont invités. L'enfant porte, ce jour-là, la tenue traditionnelle de sa région d'origine. Du moment qu’il n’avale pas la bague !

 

Alors pourquoi tant de dattes ? Et bien il semblerait que pour rompre le jeûne, il faille en manger un nombre impair et boire quelques gorgées d’eau. C’est pas moi qui le dit, c’est le Prophète !


Allez, on s'jette quelques saucisses sur le barbecue ce week-end ? 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2013-07-12T04:50:00+02:00

Avis de recherche… meeeeerrrrccccciiii !

Publié par Fille Ainée

Les filles, vous êtes géniales et je ne m’attendais pas à une telle réponse de votre part. Je vous remercie chaleureusement et je m’empresse de glisser mon ouvrage dans ma valise pour cet été ! Et je vous invite même à broder avec moi puisque certaines d’entre vous comme Br, Mylène et ma sœur jumelle se joignent à moi. Qu’en pensez-vous ?

 

J’arrive fin juillet en France. Le temps de me débarrasser de quelques toiles d’araignées et de remplir mon caddie chez le Mousquetaire de la distribution, que diriez-vous de commencer toutes ensemble le 1er aout ? Sans se presser, chacune à son rythme. Moi j’aurai les pieds dans la rivière et je serai pleine d’Ambroisie mais c’est pas ça qui va m’empêcher de poser des points sur la toile !  

 

Pour celles que cela tente et qui ont les numéros 8 à 12 avec les feuilles de transfert, juste une petite remarque qui peut vous être utile. En parcourant les blogs pour admirer les ouvrages des autres, une blogonaute a noté que l’encre du transfert ne s’effaçait pas et qu’il fallait donc bien recouvrir les zones. Je vais donc reprendre la méthode traditionnelle du « décalque-moi ça sur une fenêtre » qui m’évitera de pester au moment de la finition.

 

 

 

Voir les commentaires

2013-07-11T04:32:00+02:00

Avis de recherche

Publié par Fille Ainée

J’avais très envie l’année dernière de broder le panneau mystère des Douze Mois de l’Année de Marie Suarez paru en 2012 dans le magazine « Il était un Fil ». Seulement pas facile de suivre un SAL quand on n’est pas sur place. J’avais confié à Moutie la mission de m’acheter le numéro 11 car c’était le seul qui me manquait. Mais, ce n’est pas de sa faute, je l’ai mal élevée, Moutie a failli à sa tache. Et moi du coup, je n’ai que les 9 premiers mois de l’année.

 

octobre.jpg

 

Soit, je me résigne à broder une année de 9 mois et je fais l’innocente si on me demande on est passé l’Hiver (Y'a plus de saison ma p'ove Dame !), soit je fais appel à vous et je propose un échange.

 

Qui a le numéro 11 (et 12 ?) et accepterait de me photocopier ou scanner la page qui me manque ? En échange de quoi, je vous propose dans ma bibliothèque, un modèle qui vous fait de l’œil. Help !

 


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog