Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-11-29T05:53:00+01:00

Ah les plages de sable fin !

Publié par Fille Ainée

Je ne suis pas très plage, surtout l’été en France. La perspective de devoir trouver un coin de sable pour y poser sa serviette au milieu de corps huileux agglutinés en grappe autour d’un poste de radio qui gueule un match de foot, très peu pour moi.

Et puis, je déteste la grande mode de ces plages dites privées, sur lesquelles vous devez payer une fortune pour un transat alors que la mer est à tout le monde, non ?

 

Pour moi la mer, c’est plutôt par mauvais temps, quand les embruns vous fouettent le visage et vous mangez du sable à pleine bouche.

 

Mes derniers souvenirs de vacances au bord de la mer remontent à bien loin quand Cadette avait pour habitude de laisser tomber son sandwich dans le sable ou encore quand j’avais perdu la tête de Ken (le copain de la pétasse blonde aux formes irréalistes) et que Monsieur Moutie m’en avait envoyé une pour avoir gâché l’ambiance de la sortie familiale. Ce que Monsieur Moutie ignorait à l’époque c’est que comment vouliez-vous que la Pétasse embrasse son Prince en l'absence de tête ?

 

C’est quand même avec grand plaisir et à quelques jours de la publication du bloc suivant, que je termine ce troisième bloc du SAL « De Deauville à Cape Cod ». Je pense même que je vais le dédier à ce p’ove Ken !

 

DSC05157.jpg

 

Par contre, j’ai trouvé que le transat avait l’air bien triste, seul au milieu de tout ce sable alors je lui ai inventé une copine invisible. Une copine qui a étalé sa serviette à côté, y a posé son cabas de plage dans lequel elle a glissé une bouteille d’eau (« A » pour effort au niveau de la bouteille, hein !), ses tongs pour éviter de les retrouver enterrées après un coup de vent et le livre de l’été.

 

DSC05158.jpg

 

DSC05160.jpg

 

Par contre, elle devrait faire attention parce qu’elle a laissé ses lunettes de soleil et que comme moi, elle risque de retrouver ses verres rayés surtout si un de ses Nains s’assoit dessus !

 

DSC05159.jpg

 

 

Voir les commentaires

2013-11-25T10:40:00+01:00

La Chantilly au galop

Publié par Fille Ainée

Je pointe le bout de mon nez, je tâte le terrain d’un doigt de pied hésitant, je refais lentement surface. C’est bientôt la fin et dans 15 jours, promis, juré, je rattraperai au grand galop mon retard accumulé. Mais ca va pas être du gâteau !

 

DSC05150.jpg

 

Ras le bol des caprices de star, des « je veux », des « t’auras fini quand »… Entre 2 jupons de 6 mètres de long et 3 costumes de zombie, j’ai fait une pause le week-end dernier.

 

DSC05147.jpg

 

Et ça a donné un super chemin de table pour la Nono :

 

DSC05146.jpg

 

Je sais, j’en suis consciente, j’ai totalement pas respecté les délais du SAL de Madame Chantilly, mais c’était ça ou le finir dans 3 mois ! Et puis, je peux toujours me justifier en pensant que ça peut donner des idées aux autres.

 


Voir les commentaires

2013-11-21T06:04:00+01:00

Restons festives

Publié par Fille Ainée

Vous me l'avez reclamé, le beau gosse qui range la maison après le déballage des jouets intelligents. Je vous en propose donc une sélection. Ils travaillent tous pour K-Mart, une chaîne américaine de magasins discount. Voici leur nouvelle pub pour promouvoir les sous-vêtements masculins. 

 

 

Moi, je sais où je vais aller pour faire mes courses !

 

 

Voir les commentaires

2013-11-20T06:24:00+01:00

La Nono approche !

Publié par Fille Ainée

Si, si, je vous le dit. C’est le moment de s’activer et que toutes celles qui comme moi avaient juré l’année dernière qu’elles feraient leur courses de Noël avant la grande précipitation, voici de quoi vous donner de l’inspiration : des jeux intelligents pour filles. Oui, je pèse mes mots : « intelligents ».

 

Moi qui, dans le cadre de ma profession, vois passer beaucoup de jouets roses, je peux vous dire qu’il n’y en a pas beaucoup sur le marché qui sortent du thème dînette, ménage, perles dans les cheveux, poupons qui rotent et pétasses aux courbes irréalistes. A croire qu’on veut les conditionner dès l’enfance, ces p’oves fillettes.

 

J’ai bien cru m’étrangler l’année dernière quand Petit Nain m’a réclamé une fausse machine à laver. Quand je lui ai demandé pourquoi, mon Nain m’a répliqué qu’il voulait faire comme Maman. Devant la vraie machine, mon Nain a pris un air ahuri alors que c’est le seul de mes parasites qui se change 2 fois par jour et qui après avoir porté un vêtement 30mn le met de suite au sale. A s’arracher les cheveux !

 

Et c’est pour cette raison que ces nouveaux jouets pour futurs ingénieurs en jupon rose m’ont immédiatement plu. Bon, par contre, je ne sais pas qui va ensuite ranger. C’est à vos risques et périls.

 


Voir les commentaires

2013-11-14T05:31:00+01:00

Toujours pas la guerre !

Publié par Fille Ainée

Inutile de vous le redire, cette semaine, il n’y aura encore pas de Civil War. Rien, le désert, nada !

 

Je suis extenuée, prête à jeter le torchon, rendre mon tablier et prendre la porte. Plus de vie de famille, je ne sais même plus comment s’appelle Monsieur 3xrien, je perds mes Nains à l’arrêt du bus, j’ai cassé la plupart de mes ongles, j’envoie des mots doux à la maîtresse de Petit Nain pour lui expliquer pourquoi le vase grec en papier mâché n’est toujours pas sec et ça fait une semaine que je n’ai pas cuisiné un repas décent pour des Nains délaissés plusieurs soirées par semaine pour aller habiller des acteurs capricieux. Pas tous heureusement ! Spectacle dans 3 semaines, le directeur se ronge les ongles, le script n’est toujours pas maîtrisé, ca court dans tous les sens et certains ont déjà manqué 2 semaines de répétition. Y’a de l’eau dans le gaz. Mais nul doute, le show must go on !

 

Tout d’abord, laissez-moi vous expliquer le principe de la pantomime britonne. C’est un spectacle musical dont les règles traditionnelles sont multiples, amusantes et surprenantes.
 Le caractère masculin principal est joué par une femme et la «  Dame » par un homme. Il y a souvent une scène où les accessoires volent dans le public ou encore un striptease amusant.
 On sollicite le public pour encourager les « gentils » et huer les « méchants ». On siffle, on crie « attention, il est derrière toi » ou encore « non, il ne l’a pas volé ». Bref, c’est en général le boxon dans la salle, du vrai Guignol. La pantomime britonne se joue traditionnellement aux alentours de Noël et ça, j’en suis à présent certaine, dans le but d’empêcher la costumière de préparer ses cadeaux de Noël et de la forcer à mettre les bouchées doubles ensuite.

 

Parmi les acteurs que j’habille, il y a de drôles de personnages. A croire qu’ils prennent leur rôle très au sérieux et ont du mal à s’en défaire !

 

Vous avez « la Chieuse », celle qui n’est jamais contente quoi que vous lui proposiez. Vous avez passé toute la journée sur son déguisement costume, vous avez pris votre douche à 2 heures de l’après-midi, déjeuné à 3 heures et plaqué les Nains en pleins devoirs pour entendre : « c’est trop grand, c’est trop long, c’est trop terne, c’est trop serré, c’est trop large, c’est trop ci, c’est trop ca. » Inutile de vous dire que le « merci » est un terme qui lui est totalement étranger. De l’ourdou peut-être ! Elle vous regarde d’un air dédaigneux et vous explique que, non, elle refuse d’essayer la robe de mariée car de toute façon elle ne jouera pas la scène finale du mariage. Sa perruque est trop courte, elle veut des nattes. Quant aux fleurs artificielles de la couronne, elle puent ! La première fois, j’ai eu envie de lui envoyer ma main dans la figure, de la coller contre le mur du château de Dracula mais comme il n’était pas terminé, j’ai eu peur d’abîmer la peinture. La deuxième fois – oui, la chieuse est une récidiviste – je lui ai jeté sa couronne sur les genoux et je suis partie la tête haute, l’air digne. Qu’elle joue nue !

 

Et puis, il y a le « Je suis beau, je suis beau, je suis tellement beau ». Par simplicité, je vais le nommer « Robert le Magnifique ». Il aime son costume, sa chemise, son jabot. Tout est beau. Il parade dans la salle, monte sur scène dans une envolée de cape draculienne, il regrette l’absence de miroir et passe son temps à s’admirer dans le reflet des fenêtres. Robert le Magnifique est satisfait. Le costume est beau, il est beau, son jeu sera donc parfait. Robert le Magnifique n’a que faire des répétitions, il veut rentrer chez lui et poser devant la glace en déclamant son texte. Espérons que le soir du spectacle, il ne se prenne pas les pieds dans sa cape !

 

Et encore " l'Alcolo du shopping " : celle-là est tellement facile que si je n’avais que des filles comme elle à habiller, je serais déjà en vacances, les pieds dans le sable, les orteils en l’air. Elle a tout compris. Elle prévoit d’aller chez une amie couturière pour se faire tailler sa jupette, va faire ses courses dans le magasin le plus cher de KL et met toutes ses dépenses sur notes de frais. Moi, ça me va du moment que je n’ai pas à les justifier, ces notes de frais !

 

Vous avez aussi le « Tout va Bien quoi qu’il arrive », celui qui, quoi que vous lui suggériez, se déshabille sans broncher devant la climature qui souffle un vent de la Troïka, et qui sans se plaindre, vous dit que tout va bien et qu’il peut marcher alors que visiblement le fond de culotte du pantalon dans lequel vous l’avez forcé à rentrer lui arrive au milieu des genoux. Celui-là me brise le cœur et c’est pour lui que je fais plusieurs voyages derrière la scène pour lui trouver un costume à sa taille. Celui-là, vous le voyez bien tout faire pour plaire, vous avez des visions de petits repas mijotés avec amour (hors répétitions bien entendu), de portes de voiture ouvertes, de sacs de courses portés. Il respire la gentillesse, la bonté même. Et vous en faites des provisions de cette gentillesse, surtout quand il s’agit d’aller ensuite voir la chieuse pour lui faire essayer un chemisier aux manches trop longues.

 

N’oublions pas la « Moi Moi Moi ». Elle a un point commun avec Robert mais elle va plus loin que lui. Elle s’aime, c’est certain, et n’hésite pas à faire changer le script pour qu’il la mette le plus en valeur. Son costume doit être sexy, extravagant, surpasser celui des autres. Elle vous accapare, s’approprie vos services, vous devenez son assistante personnelle. Oublié Robert, Tout va Bien quoi qu’il arrive, la Chieuse et autres, vous êtes son jouet. J’en ai rencontré souvent des comme elles dans ma carrière professionnelle et elle ne me fait pas peur. Je souris, je reste zen, je la flatte, elle est contente. Et je ricane derrière son dos !

 

Et pour finir cette liste non exhaustive, « L’Hésitante », celle qui ne sait pas, qui peut-être que, mais bon pourquoi pas, et puis si… Bref, incapable de vous dire si oui ou non elle est à l’aise dans son pantalon ou s’il faudrait peut-être reprendre l’ourlet. L’Hésitante ne connaît toujours pas son texte, ne le connaitrera peut-être jamais ou peut-être que si, vous le saurez bien le soir du spectacle. A celle-là, vous lui collez n’importe quoi et vous partez vite en courant avant qu’elle ne vous fasse perdre de précieuses minutes en grattage de méninges.

 

Bon, n’oublions pas le reste de la troupe qui s’agite et qui vibre et qui en fin de compte vous fait passer un très bon moment pendant les répétitions même si vous n’avez qu’une envie : retrouver votre lit !

 

Allez, je vais finir de sécher mon vase grec au sèche-cheveux !

 


Voir les commentaires

2013-11-12T05:35:00+01:00

Pour nos SuperNannies

Publié par Fille Ainée

J’ai reçu ce poster ce matin, sur Face de Bouc.

 

poster-Typhoon.jpg

 

Je l’ai immédiatement partagé. 10 minutes plus tard, une amie, institutrice à l’école des Nains, le distribuait à sa classe, 30 minutes plus tard, des élèves de CM2 mettaient en place tout un système de collecte. La semaine prochaine, partira à l’Ambassade des Philippines, une multitude de ces boîtes pour aider des personnes qui, avant, n’avaient pas beaucoup et qui, maintenant, ont moins que rien.

 

Participez !

 

Pour trouver la liste des organismes auprès desquels vous pouvez faire des donations, cliquez ICI.

 

Voir les commentaires

2013-11-07T05:17:00+01:00

C'est l'habit qui fait l'acteur

Publié par Fille Ainée

Pas de bloc « Civil War » aujourd’hui, et c’est comme ça. Je pourrais invoquer notre long week-end dans notre île chaude et humide, l’impossibilité de me servir de ma planche à découper pour cause de félin amorphe, étalé de tout son long, 

 

DSC05114.jpg

 

ou encore le début d’un mois sacré pendant lequel les musulmans n’ont pas le droit de se battre ou de faire preuve de violence.


Le Awal Muharram, (Awal signifiant “début” et Muharram, nom du premier mois du calendrier musulman) célèbre le Nouvel An islamique. Le calendrier islamique se base sur la lune et il ne comporte que 354 jours. Un jour du calendrier commence à la tombée du soleil. Une année lunaire islamique est plus courte de 11 ou 12 jours que notre calendrier grégorien. Ce qui signifie que le Nouvel An change tous les ans. Et là c’était génial, il venait juste après le jour férié célébrant Divali, la fête des lumières hindoue. D’où notre long week-end de 4 jours.

 

Mon excuse a plutôt rapport à des costumes, au théâtre, à une pantomime. Une amie qui dirige une pièce qui sera jouée début décembre m’a demandé de me charger des costumes. Grosse affaire mais un rêve de petite fille !

 

 

Voir les commentaires

2013-11-06T08:41:00+01:00

SAL(e) retour

Publié par Fille Ainée

Quand on a la nostalgie du Home Sweet Home, rien de mieux que quelques points sur la toile pour se remettre dans le bain.

 

Je rends ma copie après un week-end magnifique dans mon île chaude et humide. Même le Hurleur ne m’a pas manqué !

 

DSC05115.jpg

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog