Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-12-16T05:11:00+01:00

Juste avant de partir

Publié par Fille Ainée

Les valises sont bouclées, dans quelques heures nous serons tous serrés comme des sardines dans la classe bétail à essayer de dormir pliés en deux, les jambes coincées sous le siège avant pendant 12 heures. Et avec un peu de chance, le gamin assis devant dormira toute la nuit. Si seulement Monsieur 3xrien ne m’avait jamais offert un aller-retour en classe affaire ! Jamais je ne soupçonnerais qu’il existe une bien meilleure façon de voyager. Allas… quand on traîne 3 Nains… la magie du sur-classement s’évapore rapidement.

 

Alors avant de partir, j’aimerais partager avec vous ce nouveau concept du Airbnb (raccourci pour Air Bed n’ Breakfast). Le Airbnb est une plateforme de location et de réservation de logements de particuliers. Disons que vous avez besoin d’argent de poche et que votre canapé de salon vous paraît vide, trop vide. Ou encore, votre chambre d’amis. Et bien le Airbnb c’est une façon de se faire des amis. Un peu particulaire. Un concept qui s’apparente de près au concept du Couchsurfing.

 

Et si jamais vous avez des envies de voyage mais que vous avez peu de moyens, le Airbnb vous propose maintenant non seulement des chambres d’amis mais également des appartements, des châteaux, mais encore des…

 

Celui-là, je pense que vous le trouverez à Amsterdam !

Voir les commentaires

2014-12-14T05:26:00+01:00

Touche pas à mon gnome !

Publié par Fille Ainée

Depuis samedi soir, je déteste les gamins avec des mains pleines de doigts. Surtout des doigts gluants qui se posent sur tout ce qui est blanc, qui attrapent mes anges par les cheveux et mes gnomes par le chapeau. Qui a inventé les doigts des gamins ?

 

Un marché de Noël à la suite duquel je suis rentrée complètement abrutie par des chants passés en boucle, à tue-tête, et l’impression d’avoir passé 3 heures dans un lave-linge au mode essorage. Je suis lessivée ! Mais qu’est-ce que c’est bon quand ça s’arrête ! Un résultat mitigé qui ne m'a pas découragé mais qui m'a servi de leçon. Plus de ventes le week-end pour éviter le tripotage non surveillé. Attendons que ces chers bambins soient à l'école. 

 

Il me reste quelques pochettes pour ipad (version 2 et mini), des étuis à lunettes, des porte-clés et des pochettes pour téléphone. Pour celles que ça intéresse, je peux en glisser quelques uns dans ma valise et les envoyer de France à mon arrivée. Pour cela, merci de me contacter directement. 

 

Je suis officiellement en vacances jusqu'à l’année prochaine, mes valises ne sont toujours pas prêtes pour notre mardi soir mais on s’en fiche, à nous la Provence et l’Irlande !

 

Voir les commentaires

2014-12-08T05:25:00+01:00

Bien bossé !

Publié par Fille Ainée

Nos représentations théâtrales se terminent enfin et je dois avouer que j’en suis bien aise. J’ai passé les 2 derniers mois à coudre costumes, accessoires et chapeaux et là, je le dis haut et fort « jamais, plus jamais ». Il n’y a rien de plus ingrat !

 

Par contre, il faut quand même que je vous montre celui qui m’a donné le plus de mal à la conception mais qui, à chaque représentation, a remporté les faveurs du public. Il s’agit de Boris.

 

Atelier-2-2790.JPG

 

Attention, Boris crache !

 


Voir les commentaires

2014-12-05T05:48:00+01:00

A la cantoche

Publié par Fille Ainée

 

Impossible de l’oublier cette petite chanson, surtout si, comme moi, vous preniez vos repas à la cantine. Je détestais la cantine ! Déjà, il fallait faire la queue. Ce qui voulait dire sortir à toute vitesse de classe, jeter son cartable sur une pile, en vrac, dans un couloir où immanquablement l’un de nous allait se vautrer en se prenant le pied dans le tas. Ensuite, se ruer sur un plateau. Jamais propre évidemment, rapidement essuyé avec un torchon pas net, c’est à peine si j’osais y poser mon quignon de pain. Et puis, c’est sans compter sur l’accueil des dames de la cantine. Je pense me souvenir que le sourire était en option.

 

La salle de la cantine était un endroit bruyant. Sur la table, des carafes d’eau dans lesquelles flottaient des morceaux de pain ou pire. Le rituel consistait toujours à aller vider cette carafe et à la remplir d’eau fraiche par crainte qu’un petit plaisantin ait craché dedans.

 

Quant aux propriétés nutritives des menus proposés, je crois que je ne les mentionnerais même pas. Des féculents, ça pour sûr, quelques légumes sans couleur, du poisson carré avec les yeux dans les coins, bref, rien qui vous donne envie, à un âge où il est important de goûter à tout, d’explorer au-delà des limites gustatives du plop cantinien.

 

Et bien mes Nains ne vivront pas ce calvaire. Petit Nain piaffe d’impatience à la perspective de prendre ses repas à la cantine avec ses collègues. Il faut dire que le bâtiment est tout neuf et c’est un comité constitué de parents, d’enseignants et de membres de l’administration qui s’est penché sur la conception du réfectoire. Des lignes modernes, des couleurs gaies et un personnel tiré tout droit d’un centre de formation Disney. Dans cette cantine, on est heureux de nourrir les mioches !

 

L’accent est mis sur une nourriture saine et équilibrée et chaque semaine, sont proposés à nos Nains, des menus asiatiques, occidentaux et végétariens. Les plats sont préparés avec des méthodes de cuisson saines (seul un plat par semaine peut être proposé frit) et tous les jours, les repas sont servis accompagnés de salade ou légumes. Fruit au dessert obligatoire. Et à l’heure du snack, le matin, 4 options sont offertes. Tout ça tenez vous bien, pour 4 euros par jour.

 

Quant aux bousculades dans la queue, que nenni ! Les plus jeunes sont servis en premier, puis 20mn plus tard, les moins jeunes, et enfin 20 mn plus tard les vieux Nains du primaire. Il est bien entendu interdit de courir dans les couloirs et les tas de cartables croche-pieds ne sont pas autorisés. Je pense que les carafes d’eau n’auront rien à se reprocher.

 

Quant à la question critique des manières à table, là non plus, je ne me fais pas de souci. Les Nains sont surveillés par des enseignants à qui ils doivent demander la permission de se lever de table et de quitter la cantine lorsqu’ils ont terminé leur repas. On ne gueule pas comme un baudet pour appeler son collègue à venir s’asseoir, on chuchote pour se raconter les derniers potins et il est impératif de dire « s’il vous plait » et « merci » au personnel. Manger avec les doigts vous envoie direct au coin et l’usage des couverts appropriés est enseigné et encouragé.

 

Personne ne forcera votre Nain délicat à manger ce qu’il y a dans son assiette mais il sera fortement encouragé à goûter et plus si affinité. De toute façon, le mien mange de tout et n’est pas trop regardant. Quant au choix des plats, il se fait grâce à des bracelets de couleur. Selon le choix des parents (et de l’enfant), il sera remis au Nain, le matin, un bracelet rouge pour le repas occidental, vert pour le repas végétarien et blanc pour le repas asiatique. En fin de déjeuner, le Nain rend son bracelet qui est alors désinfecté et remis en circulation pour le lendemain. Craché, juré, je ne vous mens pas.

Donc somme toute, quand on m’a demandé si j’étais pour ce nouveau concept de cantine – et éviter ainsi la confection de lunch boxes ultra saines à 6h du mat – pensez bien que je me suis hâtée de dire oui.

 

 

Voir les commentaires

2014-12-03T05:42:00+01:00

SuperNanny 5 « l’Exterminateur »

Publié par Fille Ainée

J’ai tenu trois semaines ! Trois semaines pendant lesquelles j’ai vaillamment passé l’aspirateur le lundi matin, nettoyé mes salles de bain et repassé devant des séries débiles les chemises de Monsieur 3xrien.

 

Par curiosité, j’ai, un jour, porté la montre cardio que j’utilise pour compter le nombre de calories brulées pendant mes séances sportives et ainsi connaître l’impact de ces séances ménagères sur mon niveau physique. 832 calories en 4 heures ! Avec bien entendu, une augmentation considérable des fréquences cardiaques pendant l’aspiration des tapis – à poils longs ! Je confirme donc qu’une séance de ménage est non seulement plus efficace qu’une heure en salle de sport mais également beaucoup moins chère. A vous de faire le choix!

 

Forte donc de cette expérience somme toute enrichissante mais épuisante, je me suis mise à la recherche de la perle rare. L’aurais-je trouvée ?

 

Lors de l’entretien, SuperNanny 5 a eu l’air un peu surprise de l’étendue de la surface de travail mais n’a pas paru rebutée. Elle m’a même poliment demandé si elle pouvait visiter la maison. Et puis, elle a posé LA question qui a fait que j’ai eu envie de la prendre dans mes bras et de la serrer jusqu'à suffocation : « tous les combiens voulez-vous que je nettoie la litière des félins ? ». SuperNanny 4 se contentait de passer l’éponge (de la cuisine, hein !) sur les bords des bacs à litière et c’est vraiment en cas de pollution nasale extrême qu’elle prenait l’initiative de vider le sable humide mais sans pour autant nettoyer les bacs. A raison de 3 félins, je ne vous dis pas la quantité de dépôt ! Et encore, certains d’entre eux, offusqués des conditions sanitaires, s’étaient mis à aller gratter le jardin !

 

SuperNanny 5 a débuté la semaine dernière. Elle est arrivée à 7h30 et s’est immédiatement mise au travail. Lorsque je lui ai demandé où elle voulait commencer, elle m’a regardé d’un air de dire « p’ove fille, va » et m’a répliqué qu’il était évident qu’il fallait commencer par le haut car la poussière descend et elle allait la « rattraper » dans la seconde partie de sa journée. Si j’avais été assise, je serais tombée de ma chaise. J’ai du avoir l’air bête, la bouche ouverte comme un poisson hors de l’eau.

 

Reprenant mes esprits, je lui ai montré le placard à éponges et là encore, SuperNanny 5 m’a prouvé qu’en matière de ménage, j’en suis encore au stade de l’éprouvette. Sur un « ne vous inquiétez pas, je connais mon travail », je lui ai laissé les rênes de l’aspirateur et je suis allée me réfugier dans mon Atelier.

 

SuperNanny 5 ne s’est pas arrêtée une seule fois, je ne l’ai pas vu prendre de déjeuner, elle m’a retourné tous les tapis, soulevé tous les meubles et je crois même que les félins y sont passés. Quant à moi, prise dans cette folie meurtrière, j’ai rangé mon Atelier.

 

A 15h, SuperNanny 5 m’a fait ses adieux et moi, je me suis permise une petite danse dans le couloir. Elle m’a certes laissé le repassage mais je suis certaine que je vais bien trouver une série débile pour y remédier. Je suis sauvée !

 


Voir les commentaires

2014-12-01T05:44:00+01:00

Couronne...née

Publié par Fille Ainée

Au moment des fêtes, j’aime toujours suspendre une couronne de l’Avent devant la porte. Même si quelques fois, la porte est plus petite que la couronne ou comme ici, Noël ne se fête pas avec autant d’enthousiasme !

 

Sew-What-1968.jpg

 

Celle-ci n’est pas la notre mais y ressemble fortement. Et comme un marché de Noël sans couronne, c’est comme un bout de fromage sans pain, cette couronne aura la vedette sur mon stand de Noël !

 

Les étoiles proviennent du livre de Mandy Shaw « Stitch with love »

 

Sew-What-2702.jpg

 

et le reste des décorations des recoins poussiéreux de ma cervelle en ébullition et de Pinterest bien sûr.

 

Sew-What-2703.jpg

 

Sew-What-2704.jpg

 

Sew-What-2701.jpg

 

Cette couronne est un modèle unique, vous le pensez bien. Je peux toujours prendre des commandes pour l'année prochaine !

 


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog