Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-06-29T02:05:05+02:00

Le coeur gros

Publié par Fille Ainée

Elles sont nombreuses a partir cette année. Des amies qui ont fait un bout de chemin avec moi depuis notre arrivée à Kuala Lumpur, il y a 3 ans, et qui maintenant repartent.

Pour qu'elle ne rentre pas les mains vides et parce que ça faisait un moment qu'elle me la demandait, une pochette pour accueillir son ipad.

Le coeur gros

Histoire de crâner dans le RER l'année prochaine quoi !

Le coeur gros

Un truc à donner bonne mine aux transports en commun !

Le coeur gros

Voir les commentaires

2015-06-26T02:04:54+02:00

A la niche

Publié par Fille Ainée

C'est pour répondre à une demande d'une amie qui, incapable de trouver une couturière (et pourtant elles ne manquent pas dans la région) qui comprenne le concept du déguisement de qualité, que je me suis, à nouveau, lancée dans la couture. Pas de patron, en fermant les yeux.

A la niche

Je me demande ce que le loup va penser de cette cape de petit chaperon rouge !

A la niche

La cape elle-même est un grand rond coupé dans un tissu crêpe et doublé de polyester. Le poids du tissu donne un tombé parfait à la cape. Quant à la capuche, il s'agit simplement d'un assemblage de deux rectangles, légèrement arrondis en haut. Par contre, j'ai doublé la capuche de crêpe et non de polyester pour éviter qu'elle ne glisse en arrière et ne donne à la petite fille qui va la porter, une coiffure électro-statique. Un peu comme moi dans l'avion quoi ! Les Nains pour se moquer appellent ça "hairplane" (airplane = avion / hair = cheveux, plane = avion).

Je pense que je viens de trouver une niche sur le marché du déguisement. A quand les 3 petits cochons ?

Voir les commentaires

2015-06-23T02:06:28+02:00

“Nous sommes la merde au milieu des roses”

Publié par Fille Ainée
“Nous sommes la merde au milieu des roses”

Avez-vous déjà essayé d’extraire le plastique à l’intérieur de la capsule métallique d’une bouteille de bière ? C’est une tâche horrible qui arrache les ongles. Mais c’est ce que fait Abdul, un des adolescents d’un bidonville de Bombay, dont la vie est racontée dans le livre de Katherine Boo, Behind the Beautiful Forevers : Life, Death and Hope in a Bombay Undercity, et bien d’autres tâches tout aussi pénibles, des heures durant, tous les jours, à trier des déchets jusqu’à ce qu’il ait de quoi gagner quelques roupies. Il a onze personnes à charge.

Katherine Boo, journaliste américaine, a passé quatre années à Annawadi, un bidonville proche du nouvel aéroport rutilant de Bombay, et à travers les yeux d'Abdul, qui rêve de justice et d'un lopin de terre, de Manju, qui fonde son avenir sur la lecture de Mrs Dalloway, et de Fatima l'unijambiste, indicible figure de l'horreur, elle nous rappelle ce qu'être misérable veut dire.

Annawadi est une “sous-ville” de quelque 3 000 âmes entassées dans quelque 300 masures étayées de ruban adhésif et de corde, que domine la silhouette des palaces des environs de l'aéroport, sur une bande de terre marécageuse. Ici, ceux qui survivent trient les détritus des riches de Bombay, se nourrissent de rats frits et côtoient quotidiennement suicide, corruption et alcoolisme.

Mais ce récit ne dérive pas vers la caricature, l'auteure ne tombant jamais dans la leçon de morale. Bien plus, elle restitue de manière inoubliable ce lieu grouillant de vie en tentant de répondre à la question de savoir « pourquoi les pauvres supportent la misère ? »

Le récit de cette expérience se lit presque comme un roman, un mélange dramatique d’histoires qui parle de brutalité policière, de la corruption des fonctionnaires, de la violence soudaine et choquante, et toujours la sueur persistante et la puanteur de la survie. Croyez-moi, je ne regarderai plus jamais de la même façon les barquettes en aluminium de repas d’avion maintenant que je sais que ce sont des trophées, pour lesquels des gardiens de l’aéroport peuvent donner une raclée à un éboueur.

Le travail de Katherine Boo a remporté le National Book Award en 2012 dans la catégorie non-fiction. C’est une journaliste de croisade qui a été également amenée à passer en revue un système bureaucratique cauchemardesque pour sourcer des milliers de documents attestant des innombrables misères quotidiennes d’Annawadi et des petites tragédies oubliées. Son passé montre également le même engagement dans sa carrière pour enquêter sur la pauvreté, même dans son propre riche pays.

Si vous voulez en lire les premières pages en français, cliquez ICI.

Voir les commentaires

2015-06-22T11:50:22+02:00

Il suffisait juste d'attendre un peu...

Publié par Fille Ainée

Enfin, la quatrième partie du Sampler. Il m'a suffit de quelques après-midis au bord de la piscine et le tour était joué. Et pour vous prouver ma bonne volonté, j'ai même commencé la cinquième partie.

Il suffisait juste d'attendre un peu...

Voici celle de Nicole qui me l'avait confiée avant de partir aux Etats-Unis.

Il suffisait juste d'attendre un peu...

Je retourne travailler mon bronzage et je vous dis à bientôt !

Voir les commentaires

2015-06-18T23:00:45+02:00

J'ai trouvé du rose !

Publié par Fille Ainée

Enfin, j'ai pu donner libre cours à mes envies de rose ! Un collègue de Monsieur 3xrien vient d'avoir une petite fille (enfin, pas lui mais plutôt sa femme) et pour l'occasion, j'ai confectionné un panier naissance. Et là, je me suis vraiment fait plaisir.

J'ai trouvé du rose !

Vous remarquerez la présence de Sophie la girafe qui fait même acte de présence en Malaisie. Quel success story !

Body brodé :

J'ai trouvé du rose !

Bavoir nautique :

J'ai trouvé du rose !

Quant à la petite lingette pliée en forme de lapin, vous trouverez les explications ICI.

Après tout ce rose, ça va beaucoup mieux !

Voir les commentaires

2015-06-09T02:46:25+02:00

C'était ça le cekoidonc

Publié par Fille Ainée

Et oui, Moutie a été la première à trouver. Mon Cekoidonc du week-end était bien une fleur de lotus. La fleur de notre petit bassin à poissons, la fierté de Monsieur 3xrien.

C'était ça le cekoidonc

Mais la réponse que j’ai préférée est celle de Nadine : le pancake tombé derrière la cuisinière. Ca aurait pu être ça, en effet. Quant à une fleur qui attire des bébêtes répugnantes, que neni. Cette fleur de lotus n’attire que de magnifiques libellules rouges.

Voir les commentaires

2015-06-08T07:41:42+02:00

On est vraiment dans le caca

Publié par Fille Ainée

Je vous ai laissé sur votre faim la semaine dernière avec La fille du train (dans l'aéroport, histoire de savoir si vous suivez) et il est temps de vous raconter la fin.

Cadette vous l’a dit, Monsieur 3xrien, égal à lui-même, nous avait beaucoup fait attendre ce jour-là et c’est donc tout à loisir que nous avions imaginé, Cadette et moi, pour tromper l’attente, la dulcinée de ce jeune homme. Une jeune femme belle, blonde, séduisante, une pétasse quoi, qui lui aurait correspondu à merveille. Et bien non, elle était tout à fait ordinaire, et puis surtout, elle était handicapée. Une jambe plus courte que l’autre, elle marchait avec une canne. Nous en avions eu la gorge serrée et les larmes aux yeux. Comme quoi !

Et pour démarrer la semaine sur les chapeaux de roues et dans la bonne humeur, une petite dose de caca…

On est vraiment dans le caca

A se mettre sur les cheveux !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog