Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2017-10-30T04:57:12+01:00

En chantant !

Publié par Fille Ainée
En chantant !

La chorale des dames de Chilbury est le premier roman de Jennifer Ryan qui s’inspire de l’histoire personnelle de sa grand-mère pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

L’action se situe à Chilbury, un charmant petit village bucolique du Kent, en 1940. La Seconde Guerre Mondiale a débuté quelques mois plus tôt et l’Angleterre attend son tour, inquiète et fiévreuse. Nombreux sont les maris, les pères et les fils partis prendre part au conflit.

 

Se retrouvent dans le village une jeune adolescente, une veuve déboussolée par le départ de son fils, une réfugiée juive, une sage-femme plutôt louche, une matrone un brin autoritaire, une maîtresse d’école enthousiaste et la plus belle fille des environs. Tout ce petit monde, qui a déjà vu bon nombre de ses repères chamboulés, va se retrouver perdu lorsque le pasteur annonce la fermeture de la chorale du village, faute d’hommes. Qu’à cela ne tienne ! Revigorées par l’arrivée de Primrose Trente, une professeure de chant, elles décident de transgresser l’interdit et de résister par la musique…

 

Si vous avez aimé La dernière conquête du Major Pettigrew, ce roman est parfait pour vous. Des personnages hauts en couleurs et attachants. Jennifer Ryan décrit également avec justesse un monde en plein bouleversement où la place de chacun, hommes comme femmes, est à redéfinir. Ici, c’est par le chant que les femmes vont petit à petit s’émanciper et devenir actrices de leur propre vie.

 

Le récit est construit avec des chapitres courts, dans lesquels chaque protagoniste prend tout à tour la parole sous forme de lettres à des proches ou d’extraits de journaux intimes.

 

La chorale des dames de Chilbury relate, avec un charme désuet et terriblement British une intrigue poignante, légère, sensible et intensément dramatique. Sorti en version Molière en octobre 2017. Jetez-vous dessus !

Voir les commentaires

2017-10-28T07:54:20+02:00

Flou

Publié par Fille Ainée
Flou

Une femme qui passait dans le marché de Yangon, Birmanie, au moment où j'ai appuyé sur le déclencheur.

Voir les commentaires

2017-10-26T04:17:33+02:00

Easy Chic pour retour choc

Publié par Fille Ainée

Ca y’est, j’ai réintégré mes pénates tropicales et pour célébrer l’occasion, je me suis jetée sur le Modes & Travaux hors série « spécial robes » rapporté dans mes valises. Ça me démangeait cette envie de petites robes printanières, même si au final, l’automne frisquet tant attendu ne s’est jamais concrétisé. Où est donc passé le changement de saison ?

Easy Chic pour retour choc

J’ai jeté mon dévolu sur la robe Easy Chic. Et ce qui s’est révélé encore plus amusant, c’est qu’avant de partir, j’ai investi dans deux mètres de tissu bon marché qui se trouve être presque similaire à celui de la robe de la revue ! Trop bonne Fille Aînée !

 

Que dire de cette revue ? D’abord, elle est super bien présentée. De belles images, des explications claires et surtout, des patrons bien identifiés sur de larges planches. Dis Burda, tu pourrais pas en prendre de la graine ? Par contre, gros hic, où est passé le tableau des mesures ? Du coup, je me suis lancée à l’aveuglette en croisant fort les doigts. Et ça a presque marché ! Il a fallu que je reprenne légèrement le haut de ma robe.  

 

Easy Chic pour retour choc

C’est seulement après coup, que j’ai eu l’idée d’aller fouiner sur le Net et j’ai déniché le fameux tableau sur le site de Modes & Travaux ICI. Un peu écœurée par le fait que la revue est assez chère et qu’en plus, le tableau est un scan de très mauvaise qualité. Se moquerait-on de nous ?

 

 

Easy Chic pour retour choc

J'avais légèrement rallongé ma robe qui semblait un peu courte sur le modèle mais pour finir, je dois être plus courte sur pattes que le mannequin !

Easy Chic pour retour choc

Mon tissu est un coton léger qui se froisse un peu à la chaleur mais parfait pour la vie tropicale !

Pour rentabiliser mon investissement, vous verrez défiler plusieurs des robes proposées. Je ne vais quand même pas m’arrêter à ces détails ! Peut-être pas les 15, hein !

Voir les commentaires

2017-10-21T07:39:00+02:00

Coucher de soleil

Publié par Fille Ainée

Sur la plage de Flic en Flac, à l'Île Maurice. 

Coucher de soleil

Pour voir ce qui se passe, en photo, cette semaine, cliquez ICI

Voir les commentaires

2017-10-20T10:56:55+02:00

Diwali, quand me rendras-tu mon lit ?

Publié par Fille Ainée

Diwali est une fête très populaire en Inde mais également chez nous. Malheureusement pour moi qui viens juste de rentrer d’un long périple et qui pique du nez dans ma soupe tous les soirs à cause du décalage horaire, pas de repos nocturne ! Les pétards explosent dans tous les sens. Impossible de fermer l’œil de la nuit. Ca commence vers 19h et ne s’arrête quelques fois que vers 3h du matin. Je demande une trêve !

 

C’est à celui, dans le voisinage, qui fera partir le plus beau des feux d’artifice pour célébrer l’équivalent indien de la Nono. Les festivités durent cinq jours mais j’ai bien peur que mes voisins ne sachent pas compter. Ou alors, ils en ont trop acheté et veulent se débarrasser du surplus.

 

Le premier jour de cette fête des lumières s’appelle Dantheras. C’est le jour où il faut acheter un porte bonheur, une petite pièce d’or ou d’argent. Le deuxième jour est Naraka Chaturdasi, jour où l’on se masse le corps avec de l’huile pour chasser la fatigue et se reposer. Je ne suis pas experte et loin de moi l’envie de me moquer mais c'est pas étonnant avec le boucan qu'ils font toutes les nuits !


Le troisième jour est Diwali. On s’habille en costume traditionnel, les filles offrent des cadeaux aux garçons (ça devrait plaire à certains !) et on décore sa maison avec des rangolis. Un rangoli est un dessin à même le sol, réalisé avec de la farine de riz en signe d’accueil et pour repousser les esprits. En ce moment, on en trouve dans tous les centres commerciaux.

Diwali, quand me rendras-tu mon lit ?

Ils sont magnifiques et doivent prendre des heures. Sauf qu’il y a toujours un petit malin pour aller se vautrer dedans sitôt terminé, comme celui que je vous montre. C’est dommage. Visiblement les rangolis ne repoussent pas les imbéciles !

 

Le quatrième jour est Puja de Padwa, le Nouvel An hindou. Et le dernier jour, Bhai Duj, jour où les frères rendent visite à leurs sœurs. Si vous n’avez pas de sœur, j’imagine que vous pouvez rester en pyjama, devant la télé, toute la journée.

 

C’est donc la grosse fête en ce moment et faute de pouvoir dormir du sommeil du juste, les Nains et moi profitons des soldes de l’occasion ! C’est Monsieur 3xrien qui fait la tête.

Voir les commentaires

2017-10-14T08:34:00+02:00

Voyage, voyage...

Publié par Fille Ainée

Cette semaine, on voyage en photo. 

Voyage, voyage...

Je vous laisse deviner notre aéroport de transit ! Et je tiens à vous faire remarquer que, non, ma photo n'est pas floue. Il y a simplement beaucoup de sable dans l'air ! Ca devrait vous aider. 

Pour partir ailleurs cette semaine, cliquez ICI

Voir les commentaires

2017-10-02T14:43:56+02:00

Odele

Publié par Fille Ainée

C'est au cours d'une virée à Avignon avec Grand Nain, le mois dernier, que j'ai découvert une chouette petite boutique de laine. M'en fallait pas plus pour me donner le sourire !

Odele

C'est sur Odele de Berrocco ICI que j'ai jeté mon dévolu. Seulement 4 petites pelotes de coton et le tour était joué pour réaliser ce T-shirt. 

Odele

Le modèle original est réalisé avec un mélange de lin, coton et nylon, ce qui lui donne ce côté un peu nature mais comme je suis tombée en pamoison devant mon coton Katia multicolore et que je trouvais que le lin gratouillait légèrement...

Odele

Un ouvrage hyper facile à tricoter - en ligne droite - avec quelques diminutions et augmentations pour marquer les hanches et la taille. 

Les seules choses que j'ai modifiées sont les finitions autour du col et des emmanchures. Je vous avoue que je n'avais jamais tricoté d'I-cord mais grâce à TonTube, j'ai vite compris la technique. Seulement voilà, même si je reconnais qu'une I-cord est hyper jolie, je lui trouvais un air un peu trop boudiné. Je me suis donc rabattue sur quelques rangs de jersey qui rappellent le bas du T-shirt. 

Odele

J'ai pris la plus petite taille pour un 38 mais si c'était à refaire, je rajouterais peut-être quelques mailles de plus. J'ai toutefois remédié au problème au moment du blocage donc pas de panique pour autant !

Odele

Evidemment, ce petit haut n'est plus de saison pour le climat de ma Provence d'adoption mais comme je rentre dans quelques jours, il trouvera sûrement le chemin vers les Tropiques !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog