Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-02-26T08:08:00+01:00

Et si tu venais baver dans mon thé ?

Publié par Fille Ainée

Pour éviter de tourner en rond en regardant s’enduire mes murs et parce je n’avais toujours pas rangé ma pâte Fimo, je me suis remise au bricolage.


C’est en « feuilletant » mon site de perdition et parce que Monsieur 3xrien est un grand buveur de thé, que j’ai trouvé l’idée de l’escargot bavouilleur accroché au bord de la tasse pour retenir le sachet de thé super sympa.

Et si tu venais baver dans mon thé ?

Je ne sais malheureusement pas qui est à l’origine de ce gastéropode ; la boutique se trouve sur Etsy.

Et si tu venais baver dans mon thé ?

Monsieur 3xrien, quant à lui, même s’il ne trouve pas l’idée de cette limace à coquille grimpant le long de sa tasse très ragoutante, est ravi de ne plus avoir à se brûler les doigts pour aller à la pêche au sachet !

 

 

Et si tu venais baver dans mon thé ?

Et puis comme on s'amuse toujours plus quand on est deux...

Voir les commentaires

2018-02-19T10:22:02+01:00

Des boutons… pour faire plus jeune

Publié par Fille Ainée

Toujours empêtrée dans nos travaux de rénovation et plus on avance, plus le budget rétrécit, du coup, je recycle.

 

Sur le principe de ce qui était en haut, passe en bas, nous avons pris la décision de réutiliser un des meubles de salle de bain. Une bonne couche de peinture suffira mais par contre, j’ai voulu donner un coup de jeune aux poignées des tiroirs. Et là j’ai ressorti ma Fimo.

 

Cela faisait un moment que je n’avais pas fait de pâte à modeler et j’en avais oublié son côté thérapeutique. Rien de plus relaxant que de tripatouiller, de malaxer, de pétrir…

 

Je suis tout d’abord partie de poignées toutes simples en céramique mais je pense que tous les supports sont bons.

Et puis, j’ai fait des canes de blanc et de turquoise. Il existe des tonnes de tutos sur TonTube pour vous expliquer comment faire.

Des boutons… pour faire plus jeune

J’ai recouvert mes poignées et je les ai cuites au four à 130 degrés pendant 20 minutes.

Des boutons… pour faire plus jeune
Des boutons… pour faire plus jeune

Je les ai ensuite vernies avec un produit adapté à la pâte Fimo. Attention, tout autre vernis incolore les rend collantes et gare aux mouches qui passent !

Des boutons… pour faire plus jeune

Le tour est joué et ça donne un petit coup de jeune à un meuble bien laid, recouvert d’une épaisse couche de peinture marron à laquelle il va falloir que je m’attaque prochainement.

Des boutons… pour faire plus jeune

Voir les commentaires

2018-02-13T10:51:31+01:00

Quand ça fait chic d'avoir le derrière plus long !

Publié par Fille Ainée

C’est bien rare que je vous montre un de mes ouvrages récemment tombé des aiguilles par un temps de saison. D’habitude, c’est sous un soleil de plomb, températures tropicales à l’appui, mais ce matin, ce petit soleil d’hiver et la glace formée, la nuit dernière, sur notre petit étang m’ont incitée à sortir le nez dehors.

 

Pas facile de prendre des photos de soi – de pied en cap – quand on est seule mais un petit tas de pierres a joué le jeu du photo shoot. Donc me voilà dans ma toute nouvelle veste qui tombe à point.

Quand ça fait chic d'avoir le derrière plus long !

Ne me demandez pas le modèle, il n’existe pas. Cet ouvrage est sorti direct de ma cervelle en ébullition. En fait, non pas tout à fait. À l’origine, il y a eu un modèle distribué par la bergère qui garde ses moutons en France mais la torsade dorsale n’était pas assez élaborée à mon goût. Il a donc fallu que je trouve autre chose. C’est donc en partant de ce modèle gratuit ICI que j’ai construit le reste de ma veste.

Quand ça fait chic d'avoir le derrière plus long !
Quand ça fait chic d'avoir le derrière plus long !

La torsade des manches vient elle de LA. Le reste est dans ma tête.

Quand ça fait chic d'avoir le derrière plus long !

J’ai décidé de ne pas mettre de bouton pour fermer ma veste mais du coup d’y rajouter une très jolie broche libellule réalisée par une amie et faite sur mesure. Peut-être qu’elle donnera des idées à ma Jumelle, créatrice de bijoux !

Quand ça fait chic d'avoir le derrière plus long !
Quand ça fait chic d'avoir le derrière plus long !

Si c’était à refaire, la bande du bas de ma veste serait en côtes ou au point mousse plus large pour éviter que la partie point de riz ne fasse remonter les côtés alors que la bande torsadée plonge un peu. Mais comme c’est la mode des pulls plus longs derrière, je me dis que je fais du coup très styyyyyle ! Ou alors, il faudrait que je passe un petit coup de fer mais je crains de ne brûler l’ouvrage ou de le déformer à force de tirer dessus. Qu’en pensez-vous ?

Voir les commentaires

2018-02-09T20:23:01+01:00

Parce qu’Ivy s’inquiète…

Publié par Fille Ainée

… et que Trotti languit !

 

J’ai reçu il y a quelques jours un message d’Ivy. Où êtes-vous Fille Ainée ? Ivy a même été jusqu'à contacter Moutie pour savoir si j’étais toujours de ce monde. Ivy, votre inquiétude me fait chaud au cœur. Oui vraiment. Une grosse bouffée de chaleur même. Et puis, il y a eu également Trotti qui s’ennuyait. Merci les filles !

 

Il est vrai que depuis la Nono dernière, je me suis faite très discrète. Mais que vous dire ? Échanger mes aiguilles contre un pinceau et vous raconter comment j’ai perdu pied à la deuxième couche de peinture sur le plafond de la cuisine – moment crucial pendant lequel j’ai brièvement envisagé de ma pendre à une des poutres (si seulement elle avait tenu le coup !) – mais qu’au final, je lui ai passé une couche de vermifuge pour éviter de nous retrouver avec un ver à l’œil lubrique au fond de l’assiette, ne m’a pas semblé être d’une importance extraordinaire et du coup j’ai renoncé à publier quoi que ce soit. Et pourtant, Ivy guettait.

 

Installée depuis la Nono dans nos pénates provençales et face à des travaux de rénovation qui s’éteeeeeeeeeernisent (et là une énorme envie de partager avec vous ce gentil courrier des impôts qui s’enquièrent de la date de finition – comme si j'étais nécromancienne !!!) j’ai raccompagné Monsieur 3xrien et deux de nos Nains sur le quai de la gare le 1er Janvier, puis Grand Nain quelques jours plus tard, pour me trouver seule, face à tous, sur le chantier.

 

Résolution du Nouvel An : non, non, non, pas perdre du poids mais survivre à la démolition de l’ancienne cuisine. Du jour au lendemain, je me retrouve avec mon copain micro-ondes. Et là, gros moment de solitude. Depuis, je propose mes services d’évaluation de repas tout prêt. Du genre la photo sur l’emballage n’a rien à voir avec le contenu gélatineux et sans goût sous le film plastique qui, si t’as pas une bonne paire de ciseaux te narguera jusqu'à ce que la faim te contraigne à retrouver la pince multiprises dans la caisse à outils de l’Homme !

 

J’ai tenu trois semaines ! Avec entre-temps l’intervention de Moutie et de sa cohorte. Et ça a bien failli finir en pugilat ! Et bien oui, manger sur ses genoux – même devant un magnifique feu de cheminée– a ses limites. Surtout quand il faut faire la vaisselle dans le lavabo de la salle de bain, entre sa brosse à dents et le savon au chèvrefeuille.

 

J’ai quand même réussi à rejoindre un groupe de tricoteuses assidues qui se réunit tous les mardis. Et ça me fait du bien de retrouver un peu de présence féminine pour échanger des banalités plutôt que de discuter du passage crucial d’une gaine dans l’enduit de finition. Je n’avais aucune idée que le positionnement précis d’une prise de courant allait me mettre dans de tels états de stress. Quant à l’épisode de l’évacuation des toilettes de l’étage directement dans la cave en-dessous car un petit malin avait découpé le tuyau PVC et omis de prévenir le reste de l’équipe, je n’ose même pas vous en faire un tableau au risque de vous couper l’appétit. Disons que lorsque je m’en suis aperçue, cela faisait bien 2 mois que les ouvriers avaient fréquenté l’endroit. Voyez, je vous l’avais dit ; plus faim d’un seul coup ! Encore plus efficace que ces régimes bidons qu’on vous propose le 1er janvier pour avoir une silhouette de rêve.

 

Pour vous résumer le chantier, la moitie du rez-de-chaussée de la maison est ouvert au grand vent et la seule cloison qui m’isole des courants d’air est constituée de trois planches pour étagère et d’un étai de chantier hâtivement érigé la veille de la Nono pour remplacer le plastique laissé par les maçons.

 

Je ne vous cache pas que j’ai appris le mot « patience » depuis ce début d’année. Le plombier qui attend le passage de l’électricien pour intervenir, électricien qui se demande quand finira le maçon, quant au plaquiste, il m’a prévenu qu’il ne reviendrait pas avant la semaine prochaine car il attend une livraison de laine. Quand je lui ai dit que moi aussi j’en avais commandé pour me faire une veste, ce moment d’hilarité nous a beaucoup soulagé !!

 

N’oublions pas les moments positifs comme l’installation de ma nouvelle cuisine en deux jours top chrono. Heure de livraison du chantier, 21h45 ! Je mourais d’envie d’aller me coucher et franchement quand le technicien est venu me demander où je voulais la dernière poignée du meuble garde-manger, j’ai failli lui répondre un truc inapproprié. Il était tellement pressé de rentrer chez lui et moi d’aller me jeter sous la couette qu’il en finissait par courir comme un dératé dans tous les sens. Remarquez, le fait que je sois restée assise sur les marches à le regarder poser les meubles n’a pas du beaucoup le détendre. Une fois le piano de cuisine installé, il ne me restait plus qu’à contacter le roi de l’électricité pour doubler la puissance du tableau. Un coup de fil de 10 minutes, une attente de trois semaines pour une visite de moins de 15 secondes pour changer UN fusible. Comme si je n’avais pas pu le faire moi-même !

 

Mention toute particulière pour mon gentil carreleur. Un Homme qui non seulement pose des carreaux à la perfection, mais donne des conseils pour tous mes bricolages, visse mes étagères au mur, laque mes meubles et surtout, surtout, peint mes plafonds !! Ce jour-là, le jour de la deuxième couche, il a bien du voir que j’étais au bord du gouffre.

 

Comme nous passons pas mal de temps ensemble – notre budget carrelage est astronomique ! – j’ai eu, à de nombreuses reprises, l’occasion de lui parler de mon site de perdition. Ce site où je récupère pas mal d’idées qui lui font lever les yeux au ciel ! Et comme il est adorable, je l’ai vu, un jour, revenir avec toute une pile de palettes. Il allait les jeter !!! Et depuis, j’ai fait ça…

 

 

 

 

une tête de lit pour la chambre de Petit Nain.

une tête de lit pour la chambre de Petit Nain.

J’ai d’abord poncé deux panneaux pour les rendre plus lisses. Je les ai ensuite lasurés pour protéger le bois,

Parce qu’Ivy s’inquiète…

et comme je les trouvais trop sombres pour mon projet, je les ai passés à la peinture blanche à l’essuyé. Une méthode sympa où l’on passe une fine couche de peinture que l’on essuie immédiatement avec une éponge légèrement humide. Le blanc s’incruste alors dans les nervures du bois. Et dans une palette, qu’est-ce qu’il y en a !

Parce qu’Ivy s’inquiète…

Le pochoir a été acheté sur Internet. Il existe des tas de sites et il se trouve que le mien est venu de Corée. Qui eut cru qu’il eut fait tant de chemin ! Et vu son prix, je suis heureuse que mes palettes aient été un don généreux !

Parce qu’Ivy s’inquiète…

J’ai terminé ma tête de lit par une fine couche de cire argentée. Petit Nain aime le bling, il fallait que ça berlute un peu au-dessus de sa tête !

Parce qu’Ivy s’inquiète…

Et c’est Monsieur Moutie qui m’a aidé à l’accrocher au mur, tout en me donnant un cours de perceuse. Ça pourra toujours servir.

Parce qu’Ivy s’inquiète…
Parce qu’Ivy s’inquiète…

Je vous préviens que j’ai déjà acheté ma scie circulaire ce qui gêne beaucoup Monsieur 3xrien. Apparemment, je lui enlève sa masculinité ! C’est surtout qu’il est jaloux, oui ! Je lui laisse le choix de la scie plongeante. Elle aussi me faisait envie mais ne lui enlevons pas tout.

 

Bon je vous laisse, je vais tordre des fourchettes.

 

Et au fait, Bonne Année !!!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog