Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-06-30T01:04:00+02:00

Et si on offrait plutôt un curry ?

Publié par Fille Ainée

Monsieur 3xrien est rentré hier soir du bureau une bien étrange boîte sous le bras (notez que cette boîte était restée toute la journée sur son bureau !)

Et si on offrait plutôt un curry ?

En l’ouvrant, je salive ! Un curry de poulet, du riz, des œufs rouges suspects et des petits gâteaux couleur bien locale. Moi qui pensais en connaître un rayon – depuis le temps – sur les us et coutumes locales, je ne sais pas. Nous nous sommes empressés de mettre la boîte au frais pour tenter de berner les bactéries qui s’y étaient probablement multipliées à vitesse grand V.

Et si on offrait plutôt un curry ?

Curieuse, j’ai fouiné sur le Net et je vous rapporte ici le fruit de mes recherches. Cette boîte, c’est la version gauloise des dragées pour célébrer une naissance !

 

Dans la culture chinoise, lorsqu’une mère donne naissance, elle reste enfermée chez elle pendant un mois – le confinement. On la nourrit de plats spéciaux pour l’aider à reprendre des forces, elle ne sort que pour aller à l’hôpital, ne reçoit aucun visiteur, et sa mère ou sa belle-mère (un truc à vous rendre folle !) vient l’assister avec le nouveau-né.  Une fois le mois passé, on célèbre alors publiquement l’arrivée de l’enfant. Cette célébration s’appelle « Red Egg and Ginger Party ». 

 

Les origines de cette tradition proviennent de l’ancienne culture chinoise lorsque le taux de mortalité infantile était très élevé. Si l’enfant survivait le premier mois, il avait de fortes chances d’atteindre l’âge adulte. On ne précise pas si Belle-Maman sortait indemne de ce long mois.

 

Pour en revenir à ma fameuse boîte, que l’on appelle Full Moon gift package, nous y avons découvert :

 

Du riz glutineux à la belle couleur jaune grâce au curcuma,

Et si on offrait plutôt un curry ?

du curry de poulet, deux œufs rouges symbolisant bonne fortune, plénitude et nouvelle vie,

Et si on offrait plutôt un curry ?

Deux gâteaux à base de riz glutineux ou de farine de riz gluant et remplis de pâte de haricot (c’est meilleur que ça en a l’air !).

Et si on offrait plutôt un curry ?

Si l’enfant célébré est une fille, vous trouverez dans votre Full Moon gift package un gâteau en forme de tortue et l’autre en forme de pêche.

Si par contre, c’est un petit garçon, il faudra vous contenter de deux gâteaux ronds, sans motif.

 

A l’époque, c’était la nouvelle maman qui préparait toutes ces boîtes pour les distribuer aux voisins, aux amis et à la famille. De nos jours, on peut les commander toutes préparées dans le commerce.

 

En échange de ce petit cadeau, il convient de donner une angpow, cette petite enveloppe rouge dans laquelle on glisse un billet.

 

Alors dans ma boîte, fille ou garçon ? (Attention, ça peut être une question piège)

Voir les commentaires

2018-06-28T00:10:00+02:00

Sri Perdana Galleria

Publié par Fille Ainée

Il fait bon se promener autour de chez nous lorsque les petits matins ne sont pas trop humides. Et pas très loin de la maison, se trouve l’ancienne résidence de l’ancien nouveau Premier Ministre (j’espère que vous arrivez à suivre), celui que l’on surnomme, à présent, Dr M.

 

Nous avions suivi les rebondissements de son élection LA et depuis ces quelques semaines, Dr M. a déjà bien pris ses marques. Comme avec le lancement du crowdfunding, un dernier effort désespéré pour éponger les dettes de son prédécesseur.

 

Dr M., comptant sur sa notoriété passée et son nouveau succès, a fait appel à ses concitoyens pour leur demander de verser une obole dans les caisses du pays. Imaginez si notre président faisait de même ! Et bien, $1.76 million ont déjà été versés mais c’est loin d’être suffisant. Oui, vous lisez bien, il y a des Malaisiens qui sont allés à la banque déposer une t'ite enveloppe pour aider Dr M. à remonter l’économie du pays ! Un tel pouvoir de persuasion, ça s’applaudit.

 

Moi, je me suis juste contentée d’aller mettre le nez dans son ancien chez lui, histoire de voir comment vivait ce Robin des Bois des temps modernes.

Sri Perdana Galleria

Dr M. a résidé à Sri Perdana entre 1983 et 1999, alors qu’il était le 4eme Premier Ministre depuis l’indépendance de la Malaisie. Et il est resté à son poste pendant 22 ans.

Sri Perdana Galleria

Cette résidence est, depuis son départ, restée une véritable capsule temporelle. Figée dans le temps, je doute que même la moquette ait été changée. On voit encore les traces de doigts sales sur les interrupteurs ! Si vous suivez le blog de Moutie, certains/certaines se rappelleront peut-être sa visite à l’ancien palais royal ICI. Et bien c’est du pareil au même. A croire que dès que les occupants des lieux font leurs cartons, on se désintéresse de la maintenance et l’équipe de nettoyage part manger des glaces au bord de la mer. Et ce qui est encore plus incroyable : on ouvre ces lieux aux touristes sans même passer un coup de chiffon !


L’entrée à l’ancien Palais Royal est payante contrairement à celle de Sri Perdana qui, elle, est entièrement gratuite. Même pas un kopek pour aider à reconstruire ce toit de terrasse qui se fait la malle et menace de s’écrouler sur la tête du touriste qui passe en-dessous !

Sri Perdana Galleria

Ou encore pour ramasser ce cafard qui traine les pattes en l’air dans la chambre des filles de Dr M. Depuis combien de temps, sèche cette p'ove bête ?

 

Comme pour tout héritage culturel, la volonté de préserver est là mais les moyens ne suivent pas. Et c’est bien dommage.

 

D’où est partie l’idée d’ouvrir son Home Sweet Home au public ? C’est très simple ! En quittant les lieux, Dr M. n’avait aucunement l’intention de trainer les nombreux cadeaux offerts par des centaines de dignitaires et personnalités politiques pendant son poste au gouvernement et sous prétexte que ces cadeaux ne lui appartiennent pas personnellement, a fait l’économie de plusieurs cartons de déménagement. Comme il fallait un endroit où exposer ces objets, l’idée de les montrer sous vitrine dans son ancienne salle à manger a fait tilt. En voyant certains d’entre eux, je vous avoue que j’aurais peut-être fait la même chose !

 

En attendant, le public a la chance de pouvoir admirer, non seulement la salle de banquet mais aussi la cuisine, la chambre à coucher, la salle de bain, entre autres, de Dr M., le tout, dans son jus ! C’est d’un kitch !!

Salon de réception pour prendre l'apéritif (sans alcohol of course !)

Salon de réception pour prendre l'apéritif (sans alcohol of course !)

Salle de banquet

Salle de banquet

Mes Nains refuseraient tout net de mettre le couvert !

Mes Nains refuseraient tout net de mettre le couvert !

Salon de coiffure

Salon de coiffure

Tapis de course de Dr M.

Tapis de course de Dr M.

Atelier de menuiserie pour dimanche pluvieux

Atelier de menuiserie pour dimanche pluvieux

Arrière cuisine pour garder les plats au chaud pendant un discours qui n'en finit pas

Arrière cuisine pour garder les plats au chaud pendant un discours qui n'en finit pas

Bureau de Dr M.

Bureau de Dr M.

Monsieur 3xrien rêve d'un bureau pareil mais sans ordinateur démodé, j'espère

Monsieur 3xrien rêve d'un bureau pareil mais sans ordinateur démodé, j'espère

T'ite garde-robe de Dr M. et de Madame

T'ite garde-robe de Dr M. et de Madame

Salle de bain du couple M.

Salle de bain du couple M.

Cuisine privée de la famille M. (je doute que Madame M. y ait jamais préparé un plat !)

Cuisine privée de la famille M. (je doute que Madame M. y ait jamais préparé un plat !)

Ça c'est du vintage !

Ça c'est du vintage !

Terrasse pour prendre le café et zieuter les voisins au télescope

Terrasse pour prendre le café et zieuter les voisins au télescope

Chambre d'une des filles (sans cafard)

Chambre d'une des filles (sans cafard)

Chambre des plus jeunes filles (avec cafard)

Chambre des plus jeunes filles (avec cafard)

Salle de bain de fille c'est certain !

Salle de bain de fille c'est certain !

Et dans les armoires, il y a...

Et dans les armoires, il y a...

Salon de lecture

Salon de lecture

Garage à voitures ayant toutes été offertes à Dr M.

Garage à voitures ayant toutes été offertes à Dr M.

Je termine cette visite par une petite anecdote amusante concernant la famille M. Tous les enfants (et ils sont sept) ont les memes initiales. C'est d'un pratique !

Sri Perdana Galleria

J'espère que vous avez aimé la visite. N'oubliez pas le guide !

Voir les commentaires

2018-06-26T01:49:35+02:00

Milk and Cookies

Publié par Fille Ainée
Milk and Cookies

Comme toutes les autres, j’ai attendu avec impatience que jeudi arrive et la parution du deuxième bloc du Splendid Sampler. Le seul hic est qu’en raison du décalage horaire, c’est seulement vendredi matin que le bloc tombe dans ma boîte mail. Je pars, visiblement, avec un handicap !

 

À première vue, je suis un peu déçue par la qualité du bloc proposé par Rebecca, sa créatrice ICI. Je sais, je suis maniaque, mais ne pensez-vous pas que si on vous demande de contribuer à un livre qui sera vendu à plusieurs milliers d’exemplaires, il serait bon de soigner les apparences ? Hors, je constate deux défauts qui me font dire que ce bloc a été réalisé à la va-vite, un dimanche soir, le couteau sous la gorge.

 

 

 

Milk and Cookies

Dis Rebecca, pourquoi n’as-tu pas pris le temps d’aligner la couture du cercle avec la couture du fond et de pousser le tissu pour éviter cette pointe disgracieuse, là en bas ?

Milk and Cookies

Ce bloc est certainement un grand bond en avant, niveau technique, comparé au bloc précédent. L'appliqué de cercle est loin d'être une tache aisée quand on débute. 

Milk and Cookies

Pour faire le rond du milieu magnifiquement rond, j’ai décalqué le cercle sur une feuille de bristol, découpé en laissant une marge de tissu, puis froncé le tissu autour comme si je recouvrais un bouton. J’ai ensuite appuyé comme une dingue avec mon fer à repasser pour fixer le pli. Le plus difficile a été de retirer ce maudit bristol avant d’appliquer le cercle.

 

J’ai utilisé la même méthode pour obtenir un bel arrondi avec les camemberts. ET…. je n’ai pas oublié d’aligner les coutures !

 

Au suivant !

Voir les commentaires

2018-06-25T00:15:00+02:00

Comino, c’est top !

Publié par Fille Ainée

Il faut quand même que je vous explique comment se déroulent mes journées pour que vous compreniez mon overdose couturesque. Oui, je l’avoue, je le reconnais, ce n’est pas sain ! Même Nadine l’a remarqué récemment, je suis le Lucky Luke du point droit ! Et je rajoute même le Speedy Gonzales de la pédale de Mac ! Mais voyez-vous, c'est surtout la faute à l’Internet : Pinterest a changé ma vie ! À se demander d’ailleurs comment je vivais avant l’invention de ce site de perdition.

 

Pour aller à l’école, Petit Nain se lève à 6 heures du matin, suivi de Monsieur 3xrien qui n’a pas encore compris qu’il ne sert à rien d’allumer la lumière dans le couloir quand il fait déjà jour dehors. Petit Nain ne fait pas de bruit, Monsieur 3xrien, lui, descend des dinosaures. Et vas-y que je t’claque les portes des placards, fasse tomber le couvercle des toilettes (je devrais peut-être être reconnaissante que l'Homme est domestiqué) et d’un pas léger d’un éléphant adulte pesant 9 tonnes quitte la chambre pour aller faire du sport.

 

Bref, vous l’aurez compris, à moins d’avoir pris 3 somnifères la veille, je suis réveillée tôt. 

 

Deux solutions s’imposent donc alors : aller de suite à la gym pour tenter de déloger des petits kilos en trop sur des hanches arrondies, ou passer quelques minutes heures sur mon site de perdition. Ce site qui me motive pour mettre le pied par terre et sortir de mon lit, encore que si j’ai eu l’intelligence la veille au soir de poser mon téléphone à portée de main sur ma table de chevet, je peux prolonger le luxe de ma couche douillette. Et c’est en général à ce moment là où tout fout l’camp !

 

Si j’ai le malheur de trouver THE projet de la journée, c’est d’un air guilleret que je me jette dans l’Atelier. Celles/ceux qui me suivent depuis quelques temps savent que, grâce à Super Nanny 7, les taches ménagères ne m’occupent guère. Et puis, de toute façon, quand on coud heureux, on devient subitement aveugle et l’empilement des assiettes sales dans l’évier de la cuisine n’est plus un problème !

 

Voilà donc pourquoi, ma garde-robe déborde et je pense sérieusement à poser ma candidature pour devenir testeuse de patrons gratuits trouvés sur le Net. Cliquez sur mon tag Petits Travaux de Couture et vous serez comblé(e). Avec ce que l’on trouve de disponible sur le Net, c’est à se demander comment vivent celles qui commercialisent un patron à plus de 10 euros !


Dans la catégorie Petits Hauts de l’été, j’ai trouvé le Comino de Sara Project ICI.

Comino, c’est top !

Vous avez peut-être remarqué que la plupart des patrons que je présente sont en briton. Il me semble en effet qu’il existe beaucoup plus de gratuits dans la langue de Shakespeare mais qui ne devraient pas poser de problème au niveau de la réalisation car, soit ils sont simples, soit vous faites comme les gosses et vous suivez les images. De toute façon, ça ne change pas beaucoup des patrons Burda dont les explications sont absolument incompréhensibles la plupart du temps. Dans le cas présent, les explications de Comino sont dans les deux langues.

 

Comino est un petit haut à courant d’air, c’est à dire très vaste, pour affronter les fortes chaleurs. Aucune difficulté de réalisation et il se termine en seulement quelques heures. J’ai choisi de couper le devant sur la pliure du tissu car je n’ai pas vraiment compris l’utilité de faire une vilaine couture au milieu. Le patron n’est proposé qu’en taille 4-6 (ah ces Américains !) qui correspond à une taille 36-38 mais comme il est large…

 

 

Comino, c’est top !

Même si le patron a l’air un peu bidouillé sur le papier, il est impeccable. Rien à dire.

 

J’avais initialement pris la décision de poser un biais dans l’encolure pour éviter de couper cette parementure qui me semblait bizarre sur le papier. Elle n’avait pas bonne tête. Et bien j’en ai été pour mes frais. Le biais faisait bailler le col et du coup, j’ai tout défait et j’ai posé la parementure que j’ai par contre coupée en l'élargissant légèrement.

 

À l'essayage, je me suis aperçue que la fermeture invisible n'était pas indispensable. Trop tard, elle était déjà posée.

 

Comino, c’est top !

Petit conseil si comme moi vous raffolez de ces patrons gratuits : sauvegardez-les dès que vous les dénichez. Certains sont en effet gratuits pendant une période limitée pour devenir ensuite payants. Madame Burda en est la spécialiste. Je l'ai appris à mes dépens.

Comino, c’est top !

Petit message à Cadette : ce haut ne ressemble t-il pas à celui que tu m'as fait passer sous le nez pour me tenter et dont tu as mystérieusement perdu le lien ? 

Voir les commentaires

2018-06-22T01:29:00+02:00

Ma vareuse

Publié par Fille Ainée

J’adooooore les patrons de Sew Liberated. Des formes féminines, des modèles sympathiques, sans trop de prise de tête, bref tout pour faire plaisir. Seulement, comme je ne pouvais pas tous les acheter (du moins pas tous en même temps ;-)), j’ai choisi de réaliser en premier la Schoolhouse tunic ICI. Pas pour aller à l'école mais pour la transformer en robe. Parce que les tuniques, ce n’est pas trop mon truc. L'école encore moins !

Ma vareuse

J’avais tout juste deux mètres de coton fleuri japonais acheté deux sous dans ma boutique locale. J'ai eu de la chance, c’est passé tout juste.

Ma vareuse

Dans l'ensemble aucune difficulté de réalisation mais il y a juste le raccord du biais dans le dos et de la parementure sur le devant qui m’a un peu surprise, mais les explications sont très bien faites. Sauf si, comme moi, vous croyez tout savoir et passez en vitesse sur le chapitre en question ce qui fait qu’il m’a fallu revenir bien vite en arrière. Heureusement, je n’étais pas allée très loin dans mon erreur.

 

Oui Monsieur Moutie, je sais, il faut lire l’exercice jusqu’au bout avant de commencer. Vous constatez ces flashbacks douloureux en pleine période du bac ? Plus de trente ans plus tard, je suis toujours marquée par les directives paternelles !! Remarquez, moi aussi, j’ai seriné Moyen Nain ces dernières semaines. Et j’y ai même rajouté ma touche personnelle « n’oublie pas de tourner la page » parce qu’une année, mon Nain croyant avoir terminé avait omis de tourner sa feuille d’examen. Un carnage quand il s’en est aperçu 5 minutes avant la fin !

Ma vareuse

Comme il me restait beaucoup de galon dentelle stocké comme un écureuil juste avant notre départ de notre Ile chaude et humide, j’ai rajouté une petite garniture en bas de la robe et autour des manches.

Ma vareuse

Le patron est, au départ, une tunique et comme je la voulais plus longue, j’ai rajouté 18 cm dans le bas mais que j’ai finalement du recouper. Le patron doit tailler pour les girafes. Par contre, attention niveau taille. Mesurez-vous bien et ne partez pas tête baissée. Je fais d’habitude un 6 américain en haut et un 8 en bas. Mais pour cette tunique, j’ai coupé un 10/12. Je dois avouer que le haut aurait peut-être pu être un peu plus étroit mais comme je me suis méfiée, j’ai préféré compter large pour cette première expérience. Ce qui fait que le haut de la robe est légèrement trop vaste. Ou alors je suis trop plate des doudounes ! Je l'ai dit et le redis, c'est ma soeur qui a tout pris !

 

Pour y remédier, j’ai un instant considéré défaire les coutures et reprendre des marges plus grandes. Ce moment a été très furtif, rassurez-vous ! A la place, j’ai cousu deux liens que j’attache à l’arrière de ma robe pour la resserrer ce qui me laisse l’aisance et donne une forme plus féminine à l’ensemble.

Ma vareuse

Voir les commentaires

2018-06-19T23:11:00+02:00

Quand bougon prend des photos

Publié par Fille Ainée

Revenons aux classiques !

 

Cela faisait un moment que je n’avais pas ouvert Coton, Lin et Liberty d’Astrid Le Provost. Et puis, un jour où je faisais le ménage sur mes étagères, il m’a tendu les bras.

 

De cette étreinte est née ma robe à manches raglan. Pas du tout en lin, ni en Liberty mais tout simplement en coton. Ce coton que j’achète en grande longueur et qui est plutôt destiné à faire des chemises. Et bien, je viens de lui changer la vie !

 

 

Quand bougon prend des photos

Pour une fois, c’est Monsieur 3xrien qui s’est improvisé photographe car Moyen Nain était occupé à réviser. Et bien plus jamais ! L’Homme ronchonne, me dit que ma robe ne lui plaît pas, que ce n’est pas mon style, ne veut pas me couper la tête… Bref, je n’ai rien dit et vous ne verrez pas de photo de face de cette robe pourtant si confortable car il en avait décidé autrement mais la prochaine fois, je change d’artiste photo.

Quand bougon prend des photos

Ben moi, elle me plaît beaucoup et ces manches raglan sont très agréables à porter. Le reste aussi d’ailleurs ! J’ai rajouté des passants de ceinture et comme il me restait du tissu, je m’en suis cousu une. Quoi qu'en dise l'Homme.

Voir les commentaires

2018-06-18T00:13:00+02:00

La récidive

Publié par Fille Ainée

Il a fallu moins de deux ans pour que ça me reprenne mais ce n’est pas pour cela que j’ai terminé ceux que j’avais commencés. Ceux qui m’attendent depuis plusieurs années au fond du panier des UFOs !

 

Et puis, il y a eu cette étrange coïncidence qui a fait que pour une fois, j’ai attrapé le train au départ et non en route. Ce SAL venait tout juste de commencer quand je suis tombée dessus. Le destin, non ?

La récidive

Si vous aussi êtes tentée(s) de vous joindre à moi pour le SAL du Splendid Sampler 2, cliquez ICI. Le premier bloc a été publié jeudi dernier et les suivants le seront tous les jeudis. Il suffit de vous abonner à la newsletter du blog pour être averti(e) de la parution des blocs à suivre. 

 

Cet ouvrage est en fait un outil marketing pour vous faire acheter un bouquin qui n’est pas encore sorti. On vous offre les 20 premiers blocs pour vous faire patienter et une fois que vous serez complètement mordue par le virus, il vous sera impossible de résister à la tentation d’investir dans ce livre qui somme toute ressemble beaucoup au premier. A vous de voir si les 20 premiers blocs gratuits vous suffisent amplement ou si vous souhaitez continuer l’aventure après cela.

La récidive

Quant à moi, comme je serai dans mes pénates provençales pendant tout l’été et que je n’aurai pas mon stock de petits restes sous la main, je risque de m’en tenir aux premiers balbutiements. A moins que…. à mon retour sous les Tropiques ! Mais ça, seul le temps le dira.

 

En attendant, voici le bloc 1 intitulé Quilt Market. Certaines l’ont réalisé monochrome, d’autres bigarré, le mien avec des restes accumulés pendant des années. Comme je le constatais haut et fort LA en terminant un quilt taille XXL en mars 2017, mes restes ont la bizarre manie d’en générer beaucoup d’autres. Ca ne s’arrêtera donc jamais ?

La récidive

Alors qui se joint à moi ?

Voir les commentaires

2018-06-15T05:22:43+02:00

Bientôt les vacances !

Publié par Fille Ainée

Remarquez, je n’ai pas beaucoup à me plaindre mais ces dernières semaines ont été plutôt éprouvantes pour les 3xrien : un Nain qui passe l’équivalent de son bac et qui m’affirme tous les jours qu’il ne sait rien, un félin qui manque de passer l’arme à gauche et se retrouve à l’hôpital du t’it bonheur pendant une semaine, un nouveau Premier Ministre qui annule des contrats sur lesquels travaille Monsieur 3xrien… Et si on partait à la montagne élever des moutons ? J’ai besoin de soleil et d’air frais. Alors quoi de mieux que de rêver à nouveau à travers les pages de mon Souleiado japonais !

Bientôt les vacances !

Je vous en avais déjà parlé il y a quelques jours avec le haut à manches ballon ICI. Cette fois-ci, je récidive avec la blouse paysanne.

 

Bientôt les vacances !

Ayant déjà testé pour vous les tailles, c’est sans hésiter que j’ai coupé un L pour un 38 impeccable. J’aime beaucoup le petit col droit et surtout les manches raglan qui sont tellement plus faciles à monter que des manches normales. Mon tissu est légèrement transparent mais ça ne me gêne pas.

Bientôt les vacances !

Les photos ont été prises après une journée shopping entre copines (pendant laquelle j’ai déniché ENCORE me dira Monsieur 3xrien des coupons de tissu à tomber) ce qui fait que ma blouse a l’air légèrement fripé surtout au niveau du col mais, ce jour-là, je peux vous dire qu’il faisait chaud ! Et j’ai complètement apprécié la légèreté de mon tissu !

Bientôt les vacances !
Bientôt les vacances !

Voir les commentaires

2018-06-12T23:39:00+02:00

La Petite Fille du Lac

Publié par Fille Ainée
La Petite Fille du Lac

Mars 1919, Amanda, infirmière dévouée auprès des blessés de la Grande Guerre, se réfugie dans la ferme familiale, dans le silence des grandes plaines du Wisconsin, auprès de sa sœur Mathilde.

 

Une nuit de la même année, Mathilde se noie dans le lac. Ruth, sa fille, a alors trois ans. Et elle aussi se souvient de s’être noyée cette nuit-là. « Impossible, disait Tante Amanda. Tu as dû rêver. » 

 

Et pourtant malgré des souvenirs flous, Ruth se souvient de la glace, de l’eau noire, du froid et de cette main qui la ramène à la surface. Pourquoi est-elle la seule à avoir survécu ? Pourquoi Amanda, qui depuis l’élève, refuse t-elle qu’elle s’approche de l’eau ? Et surtout pourquoi Amanda s’occupe t-elle si jalousement de sa nièce ?

 

Ce livre est une intrigue pleine de suspense autour d’un drame familial. Quel est ce terrible évènement dont Ruth a été le témoin et quel est ce secret que cache Amanda ?

 

Ce récit est un pêle-mêle de flashbacks sans aucune chronologie particulière et gare à celle/celui qui ne fait pas attention car on peut très vite en perdre le fil. Aucune précision n’est donnée quant à l’année ou le lieu. Passant de la voix d’Amanda à celle de Ruth, du passé au présent avec de constants rebondissements, on découvre peu à peu la déchirante vérité et ce secret trop lourd à porter.

 

J’ai beaucoup aimé ce thriller psychologique qui parle de rivalité entre sœurs, de loyauté familiale et surtout d’amour maternel. Par contre, je l’ai trouvé un peu long. 457 pages que j’ai eu du mal à lire d’une traite même si l’envie ne manquait pas. L’intrigue est lancée dès le premier chapitre mais s’essouffle un peu vers le milieu du roman pour reprendre de plus belle vers la fin. Un léger condensé eut été peut-être plus digérable ! Cependant, ce livre est très bien écrit et se lit facilement.

Voir les commentaires

2018-06-12T08:11:45+02:00

Momo cherche de l'eau

Publié par Fille Ainée

Parce qu’il n’a pas plu depuis plus de deux semaines, il y en a qui crèvent de soif.

Momo est en quête d’une petite goutte d’eau autour de la maison. Heureusement, les félins sont en train de faire la sieste.

 

Les varans ne sont d’ordinaire pas agressifs mais il suffit qu’ils prennent peur pour qu’ils attaquent. Et une morsure de varan, c’est pas marrant !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog