Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2018-12-22T10:31:40+01:00

Quand l’intemporelle se fait hivernale

Publié par Fille Ainée

Envie de…. feu de bois, fondue savoyarde, petits matins blancs. Mettez-vous à ma place : en tongs et short toute l’année, quoi de plus réjouissant qu’une petite givrée matinale ?

Quand l’intemporelle se fait hivernale

J’avais tellement aimé le confort de cette robe droite que j’ai eu envie de la décliner en mode cocon.

Quand l’intemporelle se fait hivernale

Tirée de ‘Ma garde-robe intemporelle’, ma version hivernale de la robe droite dans un velours côtelé rose.

Quand l’intemporelle se fait hivernale

J’ai simplement rallongé les manches pour éviter les courants d’air ! Et pour ce pli dans le dos à la place des 10 boutonnières, je ne me suis encore même pas posée la question. 

 

Quand l’intemporelle se fait hivernale

J'avoue que j'ai un peu de mal à me mettre en robe l'hiver et qu'un jean est quand même beaucoup plus pratique mais cette robe a fait ses preuves lors de notre première expédition remplissage de frigo. Il faut juste que je me réhabitue au port des collants !

Voir les commentaires

2018-12-13T23:31:00+01:00

What a Gift !

Publié par Fille Ainée
What a Gift !

Tout juste tombé des aiguilles, le quatrième (et dernier de l’année) Kim Hargreaves, Gift, tiré de son livre Grace.

What a Gift !

Tout mousseux, ce petit pull a été tricoté avec Alpaca Superlight de Lang, une laine qui contient 54% d’alpaga, 24% de polyamide et 22% de laine. Pour certains projets, cette laine est tricotée double mais pour ce pull tout en transparence, un seul brin a suffi. Comme la pelote de 25g fait 199 mètres, on en a réellement pour son argent.

What a Gift !

Il me restait suffisamment de laine, alors j’ai légèrement rallongé les manches.

What a Gift !

Réalisation hyper facile sauf…. pour l’encolure où je n’ai pas vraiment compris comment terminer le dernier rang de trous trous et du coup, j’ai fait très simple. Et j’en suis fort aise !

Voir les commentaires

2018-12-10T04:58:08+01:00

Plus la culotte est grande...

Publié par Fille Ainée
Plus la culotte est grande...

Aujourd’hui, je récidive. Il y a des jours comme ça où on aime tellement un modèle qu’on ne peut s’empêcher de faire, de refaire et de faire à nouveau. Cet article est donc une déclaration d’amour pour Tania, ma jupe-culotte qui se donne des airs de jupe en forme.

Plus la culotte est grande...

J’avais déjà réalisé une version ICI, l’année dernière, et c’est suite à une rencontre fortuite entre ce tissu à cerises qui me rappelait une petite robe d’été d’enfance et mon porte-monnaie qu’est née Tania II.

Plus la culotte est grande...

Toujours aussi simple à réaliser. Surtout une fois que le patron PDF LA est déjà assemblé ! Il ne faut guère qu’une toute petite après-midi pour sauter dans sa culotte !

Plus la culotte est grande...

Voir les commentaires

2018-12-07T06:55:21+01:00

Jeanie

Publié par Fille Ainée

Jeanie, c’est l’histoire d’un petit coup de foudre, il y a deux ans environ, qui s’est achevé par une grande lassitude. Et hop, au panier !

 

Et là j’ignore totalement les raisons de ce revirement de sentiments car une fois terminé, ce pull me plaît beaucoup. Allez savoir !!

Jeanie

C’est au beau milieu de la première manche que j’avais lâché l’affaire, l’année dernière, alors que le dos et le devant étaient déjà tombés des aiguilles. Ce pull s’était alors retrouvé au fond du panier des UFOs et je le ressortais de temps en temps pour m’assurer que les mites ne s’étaient pas régalées.

Jeanie

En début d’année, suite à un grand sentiment de culpabilité, j’avais terminé la première manche et entamé la deuxième. Mais voilà que cette fichue lassitude (ça devait être l’effet rayures !) me reprenait au deux-tiers de l’ouvrage. De nouveau au panier !!

Jeanie

Et puis, il y a quelques jours, prise d’une grande décision de ne pas terminer l’année 2018 avec autant d’UFOs (et surtout désirant justifier l’entreprise d’un nouveau projet tricotesque), j’ai ressorti Jeanie et je l’ai terminé en une journée. Ce qui m’a pris le plus de temps a été l’assemblage et toutes ces coutures invisibles sur le raglan.

 

Jeanie a été réalisé avec 50% d’acrylique et 50% de coton. Il est hyper agréable à porter. Et vous vous doutez bien que sitôt tombé de mes aiguilles, il a déjà été remplacé par un concurrent !

 

Les explications de ce modèle gratuit de Berroco sont ICI.

Voir les commentaires

2018-12-03T00:01:00+01:00

Envie de mettre des châtaignes !

Publié par Fille Ainée

Ah ce Châtaigne !! Il est dans toutes les bouches, sur tous les blogs, et c’est grâce à la générosité de ma Jumelle qu’il est enfin sur le mien.

 

Je crois qu’il n’y a pas grand chose à rajouter à ce qui a déjà été écrit au niveau de la présentation de ce patron Deer and Doe. Des explications simples et claires, faciles à suivre, et même si ma Jumelle m’avait assuré que sa taille correspondait à la mienne et que je n’avais pas besoin de m’inquiéter, j’ai quand même préféré y aller sur la pointe des pieds. J’ai eu tort de me faire du souci ; elle avait raison. Le 40 taille parfaitement bien.


J’ai commencé par la version short.

Envie de mettre des châtaignes !

Sans modification et sans fioriture. Juste histoire de tenter le coup ! J’adore ce short.

Envie de mettre des châtaignes !

J’ai légèrement rallongé les jambes par contre car je crois que j’ai passé l’âge de porter des trucs trop courts. Je laisse ça à mes Nains. D’ailleurs, je m’enquiers régulièrement des disparitions de la moitié de leurs jupes. Ce qui me doit des réflexions désobligeantes en retour.

Envie de mettre des châtaignes !

Une fois le short maîtrisé, je suis passée à la version jupe taille haute. Et du coup, pour cette fois, j’ai opté pour une version hivernale en velours côtelé. Je me suis dit que ça serait beaucoup plus d’actualité pour vous Mesdames.

Envie de mettre des châtaignes !

Pas facile de trouver des tissus d’hiver sous nos cieux tropicaux et c’est donc avec beaucoup de surprise que je suis tombée sur ce velours de très bonne qualité, ni trop épais, ni trop fin, juste ce qu’il fallait.


Les choses se sont légèrement compliquées lorsque je me suis aperçue que je n’allais pas en avoir assez. Que cela ne tienne, j’ai taillé mes fonds de poche dans un tissu contrasté (et je suis ainsi la seule à savoir ce qu’il y a au fond de ces poches) ainsi que la doublure de la ceinture taille haute.

Envie de mettre des châtaignes !

Qui, elle aussi, m’a posé problème car je n’avais pas assez de tissu violet. Il y a des jours où il est préférable de ne pas se lancer et cette après-midi là les Dieux n’étaient pas avec moi. Heureusement que j’ai un stock de violet assez conséquent. Bref, personne ne le saura, sauf vous et moi !

 

Envie de mettre des châtaignes !

J’ai par contre voulu innover et poser une fermeture invisible au dos de ma jupe plutôt que sur le côté. Petit Nain n’a pas pris de photo de mon derrière mais je dois avouer qu’il y a un léger défaut au niveau de la cambrure. Soit je suis mal foutue (ce qui est fort probable) soit le patron ne se prête pas à ce genre de modification. Ce n’est pas grave, j’assure totalement ce défaut et je me contenterai de raser les murs car j’aime cette jupe.

 

Ma jupe est hyper confortable mais attention avec une taille haute, il ne faudrait pas que je me goinfre car je serais vite serrée. Mes prochaines versions (car il y en aura d’autres) seront à taille basse, c’est certain. Et puis, c’est un peu du gâchis car personne ne remarquera cette jolie taille sous mes pull-overs !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog