Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2019-11-28T23:51:00+01:00

Porte-clés : invention qui permet de perdre toutes ses clés d’un seul coup !

Publié par Fille Ainée

Et bien non ! Le but de mon porte-clés est plutôt de ne pas le perdre mais surtout de me le rendre !

 

 

 

Porte-clés : invention qui permet de perdre toutes ses clés d’un seul coup !

Les conseils Airbnb sont unanimes : faire en sorte que la clé du logis soit assez grosse pour que les locataires ne partent pas avec. Surtout quand le coût de remplacement est onéreux et que les locataires suivants arrivent d’une minute à l’autre.

 

Alors voilà mon accessoirisation maison. Gare à celui qui part avec !

Porte-clés : invention qui permet de perdre toutes ses clés d’un seul coup !

Voir les commentaires

2019-11-26T23:44:00+01:00

Je ne m’essouffle pas encore !

Publié par Fille Ainée

Non, non, je tiens toujours la route et cette semaine, je vous propose trois blocs !! J’ai pris beaucoup de plaisir à poser tous ces points et j’adore travailler avec la feutrine que je trouve dans mes petites boutiques.

@ Fille Aînée

@ Fille Aînée

Celle de ce bloc a été dénichée dans le quartier indien et si elle vous intéresse, je peux en glisser un morceau dans ma valise et vous l’envoyer à mon retour en France mi-décembre. Il suffit juste de m’envoyer un petit mot.

@ The Fabric Merchant

@ The Fabric Merchant

Je commence à penser à la disposition finale et à l’éventualité de peut-être continuer à réaliser davantage de blocs. Je ne suis, après tout, pas pressée de le terminer.  

 

@ The Fabric Merchant

@ The Fabric Merchant

Et puis, il existe tellement de jolies choses sur mon site de Perdition !

@ source inconnue

@ source inconnue

Pourquoi s’arrêter là ?!!

@ source inconnue

@ source inconnue

Voir les commentaires

2019-11-19T21:21:00+01:00

Les oubliés du dimanche

Publié par Fille Ainée
Les oubliés du dimanche

Justine, 21 ans, est aide-soignante dans une maison de retraite. Depuis la mort de ses parents, elle vit avec un grand-père taciturne et solitaire, une grand-mère peu affectueuse, et son cousin Jules qu’elle considère comme son frère.
 

Murés dans le silence, ses grands-parents refusent d'évoquer l’accident et le passé. Alors elle se tourne vers ceux qui se souviennent. Ces « petits vieux » dont elle aime par-dessus tout écouter les souvenirs.

 

Elle tisse ainsi des liens particulièrement tendres avec Hélène, sa résidente préférée, retranchée sur une plage imaginaire de laquelle elle dévoile, morceaux par morceaux, l’histoire de sa vie et d’un amour qui a survécu au malheur et à la trahison. Justine passe des heures à l’écouter et consigne son récit dans un cahier bleu.

 

Jusqu'au jour où un mystérieux « corbeau » sème le trouble dans la maison de retraite qui abrite leurs confidences et dévoile un terrible secret. Parce que sommes nous vraiment certains de tout connaître de ceux qui nous sont proches ?

 

J’ai lu ce roman presque d’une traite ! C’est un roman tendre, bouleversant, mais aussi très chaleureux. Au début de sa lecture, j’ai d’abord pensé avoir affaire à une histoire toute simple, un roman léger qu'on lit sur une plage. Et puis au fur et à mesure que se déroule l’histoire, on se doute qu’il y a plusieurs facettes derrière cette belle histoire d’amour.

 

L’auteur relate trois époques de front sans que jamais l’on ne se mélange les crayons et je dois avouer que je n’ai pas vu venir la fin. Et j’ai été agréablement surprise de ce regard plein de sensibilité et de poésie posé sur une fin de vie. L’auteur parle avec beaucoup de finesse de choses graves.

 

Les oubliés du dimanche est un beau livre sur la mémoire et la transmission, le lien intergénérationnel.

 

Si vous voulez lire les 13 premières pages pour vous faire une idée, cliquez ICI.

Voir les commentaires

2019-11-17T23:32:00+01:00

On ne m’arrête plus !

Publié par Fille Ainée

Partie sur ma lancée alors que je n’ai rien foutu pendant un an pour faire avancer mon ouvrage, voici deux autres petits blocs.

 

 

@ Pailin

@ Pailin

J’ignore qui est Pailin mais toute cette neige me fait rêver !

@ Pailin

@ Pailin

Le bloc suivant est tiré de Bringing Home the Tree par Shabby Fabrics.

 

@ Shabby Fabrics

@ Shabby Fabrics

Le modèle est à vendre ICI sur leur site. 

@ Shabby Fabrics

@ Shabby Fabrics

Voir les commentaires

2019-11-15T00:01:00+01:00

Décor chambresque

Publié par Fille Ainée

Les travaux de rénovation de notre futur Airbnb avancent à grands pas et même si je ne suis pas sur place, je suis tout cela d’un œil de lynx. Heureusement que nous avons des ouvriers hors pair qui envoient régulièrement des photos pour satisfaire notre curiosité.

 

Pour tromper l’attente, je pense et crée mon futur décor de chambre à coucher.

Décor chambresque

J’ai pris l’inspiration sur un très joli site espagnol ICI.

 

Ces housses de coussin ne sont pas difficiles à réaliser, il suffit simplement de bien choisir son tissu et ses accessoires. J’avoue que je me suis beaucoup amusée cette après-midi là.

 

 

Décor chambresque

Si vous hésitez à vous lancer, cliquez LA pour toutes les explications nécessaires ET surtout toutes les dimensions de coupe. On ne peut pas faire plus simple !

Il ne me reste plus qu’à faire le coureur de lit (voir ICI) assorti à mes coussins !

 

Voir les commentaires

2019-11-13T00:19:00+01:00

Histoire de...

Publié par Fille Ainée
Histoire de...

dire que je ne l’ai pas totalement abandonné !

 

Commencé début novembre de l’année dernière, un ouvrage pour lequel je n’ai absolument aucune idée de son aspect final. Vous pouvez voir les deux premiers blocs ICI et LA. C’est en fait une collection de petits tableaux glanés au hasard de mes pérégrinations sur mon site de Perdition.

 

Si vous connaissez ce site, il est inutile de vous expliquer comment on peut facilement rester des heures le nez collé à l’écran, en sautant de tableau en tableau. Au final, on a absolument rien foutu de la journée mais on a des idées plein la tête. Qu’il faut bien entendu mettre à exécution sous peine de devenir chèvre !

 

 

Tomtemys - Nissekys (Santa's ice cream) @ Patchwork-oasen

Tomtemys - Nissekys (Santa's ice cream) @ Patchwork-oasen

Voici donc deux petits tableaux que je me suis empressée de réaliser pour faire avancer les choses.

Histoire de...

Mais ne croyez pas pour autant que tout sera terminé pour la fin de l’année. Ce serait vraiment trop facile ! Après tout, Noël revient tous les ans, non ?!

Fille Aînée

Fille Aînée

Voir les commentaires

2019-11-11T03:35:44+01:00

Quand ça se prépare tout doucement…

Publié par Fille Ainée

Les premières foires de Noël commencent à pointer leurs nez dans les hôtels de la ville mais il me semble qu’il est encore trop tôt pour me lancer dans mon shopping. Et pourtant, si j’étais super bien organisée au lieu de, comme chaque année, attendre le dernier moment pour emballer nos cadeaux !

 

Donc histoire de dire que je ne suis pas totalement inactive dans le domaine des préparatifs, je couds des housses de coussin. Comme elles sont plates, elles tiendront parfaitement dans nos valises !

 

Quand ça se prépare tout doucement…

Je ne peux malheureusement pas vous citer mes sources pour connaître qui est à l'origine de ces housses car je les ai trouvées sur mon site de Perdition et il n'était rien précisé !

Quand ça se prépare tout doucement…

J’ai utilisé un mélange de tissu et de feutrine et cousu les différentes pièces avec un pied machine pour appliqué.

 

Quand ça se prépare tout doucement…

J’ai déniché la feutrine blanche/grise étoilée dans mon petit magasin japonais. Si l’une d’elles vous tente, n’hésitez pas à me contacter pour passer commande. Je les glisserai dans ma valise au mois de décembre. Elles sont totalement lavables en machine mais attention, pas de repassage sinon toutes ces petites étoiles se retrouveraient collées au fer !

 

Quand ça se prépare tout doucement…
Quand ça se prépare tout doucement…

Je suis désolée de ne pouvoir les envoyer plus tôt mais la poste malaisienne étant si peu fiable, je ne veux pas prendre de risque. D’ailleurs, à ce sujet, je tiens à dire à la personne qui, très gentiment, a réceptionné ma plastique que c’est inutile, le compte est vide ! De même que celui qui, depuis quelques années, conduit avec le permis de Monsieur 3xrien, soyez prudent !

 

C’est en effet déplorable et c’est également la raison pour laquelle, quand je rentre en France, je me venge. Madame Chronopost connaît à présent le chemin de la maison par cœur et, un jour viendra, elle pourrait même finir par venir prendre le café tellement on se fréquente !

Quand ça se prépare tout doucement…

Voir les commentaires

2019-11-07T23:35:00+01:00

4 ans !

Publié par Fille Ainée
4 ans !

Il m’aura fallu 4 ans pour finir ce quilt destiné à Grand Nain. Je voulais qu’il emmène un peu de nous dans ses valises à son départ universitaire, mais là je crois bien que j’ai loupé le coche. Mon Nain a reçu son diplôme au mois de juillet dernier alors que les deux derniers blocs n’étaient même pas terminés.

 

4 ans !

Rassurez-vous, je n’ai pas cousu pendant 4 ans mais, comme à mon habitude, j’ai commencé une foultitude d’autres projets entre temps.

 

Au moment même où vous lisez cet article, mon Angel’s Story est parti à l’étape quilting et je le reverrai dans un mois. Juste à temps pour le glisser dans ma valise et le livrer enfin à mon Nain.

 

Si vous voulez revoir les blocs au fur et à mesure de leur confection, cliquez sur le tag Angel’s Story, en haut, sous la bannière.

Voir les commentaires

2019-11-03T22:06:00+01:00

L'ombre de la menace

Publié par Fille Ainée
L'ombre de la menace

La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en éclats lorsque qu’un conducteur saoul emboutit sa voiture dans le mur du garage familial. La police y découvre alors un corps pendu, sans vie, et réalise que ce garage a servi pendant des années de boucherie humaine au mari de Gina, Melvin.

 

Ce dernier est emprisonné, Gina est acquittée. Mais l'opinion publique reste persuadée qu'elle était sa complice. Victime de harcèlements, d'insultes et de menaces, Gina et ses enfants fuient et changent d'identité.

 

En arrivant à Stillhouse Lake, la vie semble enfin leur sourire. Personne ne les reconnaît. Mais un nouveau meurtre a lieu, qui rappelle étrangement le modus operandi de Melvin...

 

Cette histoire de cavale est racontée par Gina, qui au bout de 4 ans de fuite et 8 changements d’identité, pense avoir brouillé les pistes. Et il était temps car ses enfants commencent à en souffrir. Mais est-ce bien là la fin de l’histoire ? Je vous laisse le découvrir !

 

Un thriller que j’ai beaucoup, beaucoup, aimé au point de regretter l’avoir terminé trop rapidement. Heureusement, il existe une suite !

 

 

Voir les commentaires

2019-11-01T02:20:12+01:00

Bretagne, ton univers impitoyaaaable…

Publié par Fille Ainée

Cela ne vous rappelle pas Dallas ? Et bien chez les Ploubalay, c’est tout comme ! La semaine dernière, je vous ai présenté Céleste, Yvon et Marie Ploubalay et aujourd’hui, nous passons à la belle-famille, les Le Guennec.

 

Je vous avais quitté en ménageant le suspens et en vous parlant du départ de la Marie pour la ville, faire ses études, et échapper ainsi à l’enfer impitoyable de l’épicerie familiale.

 

Et bien la Marie, elle est super contente de son choix car figurez-vous, c’est là-bas qu’elle croise Brendan Le Guennec, un soir à la sortie des cours. Il passe là, par hasard, et ce sont des effluves musqués d’eau de toilette qui font relever la tête de Marie.

 

Bretagne, ton univers impitoyaaaable…

Ah ce parfum d’algues séchées et de hareng saur, ça lui manquait finalement à la Marie ! Elle se serait crue au port, à attendre le retour des chaluts à marée basse, pendant le crachin ! Ce soir là, elle aurait pu lui sauter au cou tellement elle avait le mal du pays mais elle se contente de l’inviter prendre un café. Et depuis, ils ne se quittent plus. Et, pour lui faire plaisir, Brendan ne change jamais d’eau de toilette et prend très peu de douches.

 

Brendan, c’est un poète, un rêveur, et si la Marie ne l’avait pas alpagué ce soir là, il aurait bien pu passer son chemin sans la voir. Tellement il est dans la lune, tellement il est myope ! Et c’eût été dommage quand même.

 

Bretagne, ton univers impitoyaaaable…

Un peu bohème, les choses matérielles de la vie lui importent peu. D’ailleurs avant de rencontrer la Marie, il avait l’intention de partir vivre dans un kibboutz, au fin fond de la Porte de Clignancourt, à deux pas du périphérique. Mais le destin en décide autrement.

 

Une fois les études de la Marie terminées, ils rentrent tous les deux au pays, Brendan se coupe les cheveux (un peu), la barbe (pas beaucoup) et il lance une petite entreprise d’élevage de wakame breton – algues qui, on le dit et il y croit, contribuent à développer le QI des moules. D’ailleurs, pour le prouver, Brendan en consomme d’énormes quantités afin de se donner toutes les chances de gagner à ce jeu télévisé qu’il regarde tous les jours et auquel il vient de s’inscrire.  

 

C’est d’ailleurs un truc qui fait hurler de rire son père, Yaël Le Guennec ! Il se demande comment il a fait pour produire un rejeton pareil. Un fils unique qu’il destinait à de grandes choses mais qui, très tôt, refuse le carcan familial.

 

Bretagne, ton univers impitoyaaaable…

Il sait, lui, Yaël Le Guennec, que le wakame sera de courte durée – il l’a d’ailleurs bien dit à la Nolwenn – mais personne ne veut l’écouter. Tous les matins, il part chercher Les Echos (pas ceux de la mode, les autres !) au bureau de tabac du coin. Et c’est devant son café et son verre de gniole qu’il épluche assidûment la section « capital finance » et souligne à grands coups de surligneur rageurs les investissements qui lui paraissent les plus sages. Pas besoin de participer à un jeu télévisé pour gagner !

 

Bretagne, ton univers impitoyaaaable…

La Nolwenn le laisse parler. Elle sait que depuis son départ à la retraite, son mari trouve le temps long. Il avait bien commencé le crochet mais s’est vite lassé. Pas son truc, lui a t-il dit. Il est ensuite passé aux pâtés de sable mais depuis que la mer a détruit son dernier projet architectural de grande envergure, le Yaël a lâché sa pelle et son râteau. Il ne lui reste plus que le club de tarot qui se réunit tous les mercredis mais là encore, il y a de l’eau dans le gaz.

 

Alors elle le chouchoute. Elle passe des heures en cuisine à lui mijoter des petits plats, chauffe l’intérieur de ses charentaises avec des petits sacs amoureusement remplis de noyaux de cerise et repasse ses mouchoirs. La Nolwenn, elle sait y faire pour lui remonter le moral… et pourtant !

 

Leur rencontre n’est pas banale !

 

Jeune, on ne peut pas dire que la Nolwenn eut été un modèle de beauté et elle s’était résignée à rester vieille fille. Ses parents, las de sa mine dépitée, décidèrent alors de l’inscrire sur Mystic, le site breton de rencontre de la région.

 

Bretagne, ton univers impitoyaaaable…

Si Finder avait, alors, existé, le pauvre Yaël s’en serait peut-être mieux tiré ! Seulement voilà, le photographe de l’agence est un tel génie (d’ailleurs il perd un peu son temps dans ce trou perdu) que le Yaël – Tanguy Quine 37 - flashe immédiatement sur le profil de Marie Nière 53, 36 ans, cherche homme sérieux pour relation stable et durable.

 

Ils se donnent rendez-vous à la foire de Saint Beurk, dans le Tunnel de l’Amour que tient le cousin du Yaël. Dans l’obscurité, le Yaël doit avouer qu’il ne regarde pas de très près cette Marie Nière 53 mais quand ils sortent, il se fait prendre la main sous sa jupe. Dans l’impossibilité de se dépêtrer de cette situation compromettante, il est contraint d’épouser la Nolwenn sous peine de s’exposer aux foudres du cousin craignant une mauvaise publicité. Le temps de dire ouf, ce fut fait !

 

 

Bretagne, ton univers impitoyaaaable…

Au final, du moment qu’elle lui fiche la paix et lui réchauffe ses charentaises, le Yaël est content. Et ce qui le réjouie le plus dans tout ça, ce sont ses petits enfants…

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog