Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-05-31T09:26:00+02:00

Ras la plage, on s’embête !

Publié par Fille Ainée

Chez les 3xrien, entre vacances plage et vacances culturelles, y’a jamais photo. On préfère de loin les vieilles ruines, les toiles d’araignées, les trucs qui s’écroulent…. Le Nain, dégoulinant de sueur, ne rechigne en principe jamais devant l’Histoire, à condition bien entendu de lui promettre une séance piscine en fin d’après-midi ! Et à Penang, on s’est régalé, piscine comprise ! 6 jours d’arpentage de rues en pleine chaleur, mais quelles rues !

 

D’abord, 5 heures de route, embouteillages puissance 4, pour faire un tronçon qui en temps normal aurait pris 1h30. Au bout de ces 5 heures, perdu dans la jungle équatoriale : Kellie’s Castle.

 

Documents1-copie-2.jpg

 

Un petit château en pleine jungle commencé en 1915 par un Ecossais en mal de reconnaissance. Certains disent que ce château était un cadeau pour sa femme, d’autres affirment que William Kellie Smith voulait montrer à ses voisins que malgré ses origines modestes, il était parvenu au sommet.

 

Documents3.jpg

 

Malgré des dettes considérables et l’héritage de sa femme qui prend du temps à tomber dans son escarcelle, William Kellie Smith fait venir 70 ouvriers de Madras, en Inde, pour construire ce que l’on surnomme à présent Kellie’s Folly (la sottise de Kellie). Pas question de se contenter d’un petit bungalow dans la jungle, Kellie est ambitieux, fait venir la plupart des matériaux d’Inde et prévoit même d’installer un ascenseur et de construire un cours de tennis sur le toit.

 

Documents2-copie-1.jpg

 

Seulement voilà, le pauvre meurt au Portugal, à 56 ans, des suites d’une pneumonie et son épouse quitte la Malaisie pour retourner en Ecosse, en laissant le château inachevé et à l’abandon. On peut à présent visiter les ruines de cet ambitieux projet que l’on dit également hanté par le fantôme de Monsieur Kellie.

 

DSC03952.jpg

 

DSC03966.jpg

 

DSC03967.jpg

 

Après cette escale culturelle, nous avons continué notre périple vers l’ile de Penang.

 

Penang est un état de Malaisie mais également une île. On la surnomme « La Perle de l’Orient ». Destination prisée des touristes, elle a un charme fou. Surtout sa capitale : Georgetown. En août 1786, le capitaine Francis Light, un Briton, débarque sur l’île et se dit qu’il y coulerait bien des jours tranquilles si seulement il arrivait à se l’approprier – au nom de sa majesté le Roi George III bien sûr !

 

C’est un aventurier qui ne doute de rien. Il propose donc au Sultan de Kedah, à qui appartient l’île, un marché consistant à offrir une protection militaire contre les Siamois et les Birmans menaçant Kedah en échange de Penang. Le Sultan s’empresse d’accepter et Francis plante les piquets de sa tente sur le territoire. Aussi, un peu pour empêcher les Français présents en Indochine et les Hollandais à Sumatra de lui piquer sa villégiature. Malheureusement pour le Sultan, Francis avait croisé les doigts dans son dos en faisant sa promesse, et il envoie balader le Sultan lorsque ce dernier lui rappelle les termes de l’échange. Ca se dispute, se chamaille, le Sultan essaie de reprendre son île mais Francis y a les pieds bien plantés. Que nenni, il ne cède pas mais finit quand même par accorder au Sultan une somme d’argent annuelle pour l'indemniser. Somme que Penang continue toujours à verser à l’état de Kedah. Environ 4 700 euros. Francis, comme la plupart de ses contemporains, finit par succomber à la malaria. A cette époque, il fallait être résistant.

 

L’immigration continue de Chinois du Fujian depuis le 19eme siècle jusqu’aux années 1930 explique la majorité d’origine chinoise. Penang est d’ailleurs le seul état de Malaisie sans majorité malaise. Et ca se voit ! Un cachet d’antan perdure parmi les maisons coloniales et les petites échoppes qui s’alignent dans les rues de la capitale que l’on s’empresse de préserver. Le patrimoine architectural de la ville est immense et c’est d’ailleurs pour cette raison que Georgetown est à présent classé au patrimoine de l’UNESCO.

 

En 6 jours, nous n’avons certes pas tout vu, mais nous nous y sommes appliqué ! Nous avons découvert :

 

Le temple chinois de Hainan et son Ancestors’ Hall, un lieu sacré, réservé aux membres du Clan de Hainan et que nous avons découvert grâce à un guide tellement amical qu’on lui aurait fait la bise en partant.

 

DSC04118.jpg

 

Un hall du culte des ancêtres est un lieu où l’on vient régulièrement rendre hommage à ses ancêtres, sans pour autant être obligé de se déplacer dans le cimetière où ils sont enterrés. C’est pratique, vous les avez tous sous la main. C’est Confucius qui a inventé le concept pour encourager la piété filiale. Chaque ancêtre est représenté par une tablette affichant la photo du disparu. Et chaque tablette est rangée par ordre de décès. Les plus vieux au fond et les plus récents sur le devant de la scène. Je ne peux malheureusement pas vous montrer de photo car notre guide ne nous l’a pas permis.

 

Les petites rues de Penang et les façades des maisons :

 

Documents6.jpg

 

DSC03992.jpg

 

DSC04018.jpg

 

DSC04130.jpg

 

DSC04141.jpg

 

Des hôtels :

 

Documents5-copie-1.jpg

 

DSC04020.jpg

 

Des bâtiments gouvernementaux :

 

DSC04048.jpg

L'Hôtel de ville

 

DSC04053.jpg

La Cour de Justice

 

DSC04040.jpg

Les bureaux de l'immigration

 

Les faïences décorant les façades :

 

Documents7.jpg

 

Les carreaux des devant de porte :

 

Documents8.jpg

 

DSC04120.jpg

 

L’art graphique qui s’affiche sur les murs de la ville :

 

Documents9.jpg

 

Documents10.jpg

 

DSC04027.jpg

 

DSC04178.jpg

 

Le calme du cimetière protestant dans lequel est enterré le fameux Francis :

 

Documents11.jpg

 

L’hôtel Eastern & Oriental, plus connu sous le nom de E&O Hotel, ouvert en 1885 par les Frères Sarkies :

 

DSC04116.jpg

 

Les demeures coloniales superbement restaurées :

 

DSC04098.jpg

 

La maison de Cheong Fatt Tze, plus connue sous le nom de Blue Mansion (Maison bleue) du fait de la couleur de ses murs. C’est en 1880 que cet homme d’affaires chinois, ancien coolie, fait construire cette demeure de 38 pièces, 5 cours intérieures pavées de granite, 7 escaliers et 220 fenêtres pour ses 8 femmes et ses enfants.

 

DSC04112.jpg

 

La Blue Mansion a été construite selon les règles strictes du Feng Shui. Sa cour intérieure principale reçoit directement l'eau de pluie, favorisant ainsi la prospérité - le chiffre 8 (symbole de la félicité et chiffre porte bonheur) : ses 8 femmes, les 8 années de construction de la maison.

 

Son architecture est raffinée. Elle mêle harmonieusement les styles chinois et occidental. On peut y admirer des vitraux Art Nouveau, des portes sculptées, des carrelages et un escalier importés d'Ecosse, des frises en mosaïque (à partir de débris de bols en porcelaine). Quant à sa fameuse façade bleue, elle résulte d'un mélange de chaux et d'un colorant naturel issu de la plante indigo très populaire à l’époque coloniale.

 

DSC04114.jpg

 

Sa restauration, qui date des années 90, a été récompensée par le titre " Most excellence heritage conservation", attribué en 2000 par l'UNESCO et elle a servi de décor pour le film "Indochine" en 1992.

 

DSC04155.jpg

 

La maison Pinang Peranakan : Peranakan est un mot malais signifiant « né sur le sol ». Il évoque les descendants des premiers Baba Nyonyas. Les Babas sont des hommes émigrés du sud de la Chine qui ont fui la pauvreté et qui se sont refugiés en Malaisie. Ces hommes venus seuls, se sont installés et ont épousé des femmes locales. 

 

DSC04162.jpg

 

DSC04161.jpg

Les Nyonyas sont des malaises, des locales, non musulmanes, qui
 ont épousé ces émigrés chinois. De leur union est née une véritable culture. Les Peranakans ont adopté les traditions malaises mais également le style de vie des Britons au temps des colonies. La maison Peranakan est la reproduction d’une maison typique d’un Baba de l’époque.

 

DSC03977.jpg

 

La Suffolk House : Peut-être ma préférée, cette maison était celle de Francis, le Briton culotté ! Mais cette maison, c’est surtout une grande histoire d’Amoooooouuur entre Francis et Martina.

 

Martina, c’est la fille adoptée du Sultan de Kedah. Parce que non seulement Francis lui pique son île au Sultan mais aussi sa fille. Ben vouai, deux pour le prix d’un ! Bon, je vous ai dit sa fille, mais en fait, Martina est une des épouses du Sultan. Seulement voilà, le Sultan est un vieux machin, il a déjà plusieurs épouses et sa descendance est assurée. Martina est jeune, sa mère est siamoise, son père portugais et convenons-en à une époque où les alliances avec ses ennemis comptent plus que les convenances, Martina est une arme de poids. Comme elle est catholique, on ne lui demande pas de se convertir. Ce qui fait qu’on l’appelle enfant adoptée. Et ça fait bien l’affaire du Francis.

 

On l'appelle MARTINA ROZELLS pour accentuer et mettre en valeur son identité européenne et elle garde sa religion catholique. Dans la littérature, on la trouve souvent appelée La Princesse du Kedah. Le Sultan présente Martina à Francis et ba boum, THE coup de foudre ! Ils vont vivre ensemble pendant 22 ans, jusqu'à la mort de Francis. Ce dernier lui lègue, ainsi qu’à ses 5 enfants, tous ces biens. Mais attention, elle n’aura rien ! Pourquoi ?

 

D’abord, elle est demi caste. Aujourd'hui, on dirait qu'elle est eurasienne, mais au 18eme siècle, on la regardait de haut dans la communauté des Britons coincés.

Ensuite, Francis était un officier anglican de l'église réformée d'Angleterre qui n'avait aucunement la possibilité de se marier avec une femme catholique.

Et puis, c’était une " locale" et la pression sociale associée avec un officier britannique l’empêchait de l’épouser. Il avait le droit d'avoir "des relations" avec des dames du pays, de prendre une maîtresse, mais pas de lui apporter la naturalisation britannique par le mariage. Et enfin, il aurait perdu sa réputation et à la suite son travail s'il avait annoncé officiellement qu'il était marié avec Martina. Voilà pourquoi, la pauvre n'eut rien. 

 

Penang Hill (5km de montée à 30%) et sa descente en jeep

 

La musique dans le Jardin Botanique :

 

DSC04087.jpg

 

Et la nature tout simplement :

 

Documents12.jpg

 

DSC04187.jpg

 

DSC04196.jpg

 

DSC04213.jpg

 

DSC04219.jpg

 

DSC04230.jpg

 

DSC04223.jpg

 

En bonne compagnie bien entendu !

 

DSC04202.jpg

Raoul

 

DSC04216.jpg

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

stephanie 03/06/2013 08:43

Magnifique voyage et merci pour ton récit j'adore me plonger dans cette histoire qui nous est inconnue et que tu nous contes si bien.

Bonne journée stéphanie

Pascal 02/06/2013 10:33

Jolie promenade, avec des photos superbes et des commentaires ..... :)

Robillard Michele 01/06/2013 10:12

merci de nous faire profiter de cet extraordinaire voyage si bien commenté et illustré

Nat 31/05/2013 21:49

Super ! quel reportage ! plus besoin de partir avec toi !! ça tombe bien j'ai pas trop d'occasions en ce moment !! Un très joli coin en tout cas ! et joliment raconté.... comme d'hab !
Bises

Fille Ainée 01/06/2013 04:04



Il me faut donc voyager encore plus pour te changer les idées c'est ça ? Quelle bonne idée. 



micky 31/05/2013 19:10

chouette balade et belle illustration historique, ça me rappelle le Vietnam des années 50

Fille Ainée 01/06/2013 04:03



Du Vietnam, je n'ai vu que Hanoi, il y a 16 ans. Il me reste Ho Chi Minh dont on me vante les mérites. Je pense qu'un petit week-end s'impose mais cela a du bien changer depuis 50 ans !



Anne 31/05/2013 18:05

Joli récit de voyage qui m'a rappellé des souvenirs si proches, ah la belle villa du film Indochine...
Elles en ont de la chance vos si jolies filles d'apprendre l'histoire et la géographie de cette façon

Fille Ainée 01/06/2013 04:02



C'est tellement plus agréable comme ça n'est ce pas ! C'est pour cela que Grand Nain part en Italie début juillet avec sa prof de maths réviser son examen (pour moi l'Italie c'est plutôt l'Art
mais visiblement il doit y avoir du Da Vinci derrière tout ça) et passer une semaine chez Papi/Moutie travailler son Histoire sur les plages du débarquement. Ah si j'avais eu cette chance !



boutis13 31/05/2013 17:31

Merci pour ce super voyage partagé. C'est une île dont j'ignorais l'existence mais qui semble fort agréable. Cela donne envie de partir!!! Amitiés .

Nadine 31/05/2013 17:14

Belle balade, mais je ne voudrais surtout pas rencontrer Raoul !!! pas cool ... (ton nain n'a pas l'air bien rassuré, d'ailleurs !)

claude 31/05/2013 15:33

Bonjour

Comme a chaque fois je suis emmerveillee par vos ballades dans un pays lointain que vous vivez et que vous faites rever...
J'adore tout vos reportages .Je les lis de A a Z ne perdant pas une miette (a l'exception des bebetes)
Avoir des articles positifs alors qu'ici les gens n'arretent pas a de plaindre cela fait aussi du bien.

Continuez a nous faire rever

Bonne journee

Claude

Fille Ainée 01/06/2013 03:56



Merci Claude. Même les bebêtes parfois font partie du plaisir de la découverte. Les Nains ne se sont pas lassés de regarder Raoul bronzer au soleil. 



Fraro 31/05/2013 15:02

grand merci pour ce périple culturel si éloigné, avec une guide pleine d'humour, d'éloquence et de savoir !
les mêmes anciens pavements sont encore fréquents dans les vieilles maisond de nos régions,
la jolie demoiselle semble se méfier de la bestiole :)
Françoise

Fille Ainée 01/06/2013 03:55



Petit Nain est un Nain peureux en effet ! Les carreaux des devants de porte ont été preservés grâce à la saleté. C'est en effet parce que les gens ne nettoyaient pas qu'on peut les admirer
aujourd'hui. Et c'est tant mieux !



micheleD 31/05/2013 14:43

Quel reportage et quelles photos et aussi quelle chance de ne pas jouer que "les plagistes" et d'aimer lever le nez en se baladant et en plus dans un tel endroit.
Un très grand merci: mon cerveau est tout ébouriffé de plaisir : ça fait le plus grand bien vu la morosité française ambiante !

Fille Ainée 01/06/2013 03:53



Ravie d'avoir "illuminé" ta journée morose. On dirait en effet que la France est un peu triste ces temps ci. 



VéroV 31/05/2013 14:25

Superbe balade, merci bcp. Par contre la bestiole dans l'eau me fait flipper c'est quoi? un lézard géant???
Du coup je me dis grâce à toi que si nous étions muté par la bas çà me dirais bien...
Bon we à venir

Fille Ainée 01/06/2013 03:51



Raoul est un varan. On retrouve souvent ses copains dans notre jardin. Mais Raoul n'est pas agressif et en plus il est végétarien donc pas de danger. 


Si tu es mutée, ne manque pas de me faire signe. Je me ferai un plaisir de te guider. 



Lisbei 31/05/2013 14:10

Merci pour cette superbe visite et ce chouette cours d'histoire, je me suis régalée !
Bises !

nicole 31/05/2013 14:07

Merci pour le voyage et les commentaires. J'ai moi aussi tout lu, tu fais un excellent guide. un bon moment passé grâce à toi !

moutie 31/05/2013 14:00

Ben dis donc, il y avait de la lecture aujourd'hui ! J'ai tout lu sans sauter une ligne. Je m'inscris pour une prochaine fois... Bisous.

Fille Ainée 01/06/2013 03:49



Je me disais aussi que ça te plairait. Inscription notée pour ta prochaine escale.



Kelly 31/05/2013 13:59

Merci merci merci pour ce merveilleux reportage de vraies voyageurs comme mes parents l'étaient. Je viens de revivre grâce a vous et vos belles photos, une petite partie de ma vie d'enfant de
coopérants. Vous m'avez mis de jolies larmes dans les yeux, une enfance lointaine, je suis maman de deux jeunes gens qui sont parents tout neuf.
Cette petite fille toute belle m'a émue et m'a rappelle que j' étais comme elle avec mes petites robes, pas timide, pas fonceuse, je découvrais notre merveilleux monde. Bientôt nous repartirons,
sans nos enfants qui sont posés, et nous retournerons vers l''Afrique ou l'Asie, (la politique africaine ne décidera car ce continent que j'adore ne permet pas de voyager sans danger de guerre.)
alors nous retournerons vers l'Asie , une vie ne suffit pas a voir, lire , et nous occuper comme on le voudrait.
Encore merci pour ce voyage. Je vous lis depuis 2 ans, vos enfants sont fabuleux de par leur adaptation. Nous avons eu cette chance de vivre comme eux, un vrai bonheur pour la vie entière
Bien amicalement, kelly.

Fille Ainée 01/06/2013 03:49



Et bien, je suis ravie Kelly de vous avoir procuré ce moment d'émotion. Cette petite fille est Petit Nain qui en marchant dans l'herbe du Jardin Botanique a eu la surprise de trouver un gros
lézard qui s'est empressé de trouver refuge sur l'arbre. Je ne sais pas qui des deux a eu le plus peur !


Je ne sais pas si mes Nains sont vraiment conscients de la chance qu'ils ont de decouvrir tous ces mondes et toutes ces cultures. Quoique Grand Nain a vraiment, cette fois ci, apprécié. Je pense
que cela vient après. L'Asie est en effet un continent magnifique que nous n'avons pas fini d'explorer. J'espère donc vous faire de nouveau rêver. 



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog