Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2012-05-02T07:00:00+02:00

Aventures Pékinoises

Publié par Fille Ainée

Nous voilà rentrées de Pékin. Voyage superbe, ponctué de fous rires (nous remercions d’ailleurs la population locale pour sa généreuse contribution en moments loufoques), rempli de découvertes et de surprises – certaines plus plaisantes que d’autres.

 

En 5 jours, nous n’avons fait qu’effleurer la surface de cette grande métropole qui se transforme à la vitesse de l’éclair. On s’affaire, on s’agite, les vieilles bicoques branlantes font place aux gratte-ciels, la ville perd peu à peu son charme.  Les jeux olympiques de 2008 ont dû forcément accélérer ce processus de modernisation. Le Pékin que j’ai connu, il y a 16 ans, a disparu.

 

Documents1390.jpg

 

Vendredi dernier, nous avons donc pris l’avion pour Pékin, mais le temps étant tellement exécrable, nous avons bien failli camper à l’aéroport et dormir dans l’avion. C’est donc avec beaucoup de retard mais aussi de soulagement que nous avons atterri à destination.

 

Premier fou rire dans la navette qui relie les deux terminaux de l’aéroport. Alors que nous étions sagement assises, Grande Fille s’est faite éjectée de son siège par une mamie revendiquant ses droits. Elle y est même allée à deux mains pour se faire de la place. Nous en avons conclu qu’il fallait se méfier du 3eme age. La petite vieille n’a bien sur jamais compris la cause de notre hilarité. Quel beau début !

 

Forte de cette expérience, j’ai, au cours des 3 jours qui ont suivi, compilé un guide des mauvaises manières pékinoises. Celles-ci vont du raclage de gorge complété par le cracher glairale (attention aux pieds), du coup de coude dans les côtes en bain de foule (j’m’excuse pas, ça pourrait me faire du mal), de la farfouille nasale suivie de l’étude des dites fouilles, de l’essuyage de doigt sur le T-shirt de la personne devant soi, des prises de photos intempestives malgré nos protestations, des fixations de regard intenses (on nous appelle, là-bas, les « longs nez » et nous attirons beaucoup l’attention), des hurlements dans les oreilles, du jet d’ordure sur la voie publique, et surtout, la palme : l’urination dans les coins des sites touristiques en pleine vue du public (preuve à l’appui, voir ci-après) ! Bon, au bout d’un moment, il vaut mieux en rire sinon ça vous gâche les vacances.

 

DSC00439.jpg

 

Samedi, nous avons entamé notre circuit par la Cité Interdite, située à 20 minutes à pied de notre hôtel. Nous avons pris notre premier bain de foule devant les guichets et puis la Cité étant tellement grande, nous avons vite semé nos collègues touristes. Mais pas sans avoir au préalable remarqué cette mode si aguichante de ce que j’appellerai « le bob de groupe ». J’en ai rassemblé quelques échantillons et je tiens à vous dire, que de tous, nous avons préféré le bob à pois !

 

Documents1388.jpg

 

Documents1389.jpg

 

DSC00303.jpg

 

DSC00310.jpg

 

DSC00370.jpg

 

Le grand escalier de marbre. Pour l'acheminer jusqu'à la Cité, il a fallu attendre que les routes gèlent et faire glisser la plaque de marbre.

 

DSC00373.jpg

 

Une des petites cours privées

 

Nous n’avons pas parcouru les 72 hectares mais presque, nous avons arpenté les différentes cours, nous nous sommes senti en harmonie devant les salles de l’Harmonie Céleste, Préservée et Tranquille (si seulement ça pouvait être contagieux) et arpenté les quartiers privés. Bref, nous avons conclu la visite de ce patrimoine mondial de l’humanité par un stage aux commodités qui s’est révélé la source de notre deuxième fou rire intitulé « la Chinoise n’est pas prêteuse » !

 

Alors que je me lavais les mains et cherchait vainement le savon (et croyez-moi vu l’état des sanitaires, vous avez envie de vous laver les mains), je vois dans un coin une petite bouteille qui mousse. Au moment d’appuyer sur le dispenser, voilà que ma voisine de lavabo se tourne rageusement vers moi, me lance un regard outré et me hurle « ME » (remarquez que dans sa colère, elle s’était souvenue de ses rudiments d’anglais, faut l’faire). Je l’ai regardé l’air ahuri et puis j’ai compris que je lui avais volé son savon personnel (qui m’eut cru capable d’un tel geste !). Je me suis vite rincée les mains pour me débarrasser des traces de mon méfait et je suis sortie en gloussant de rire. Après cet incident, nous avons toutes pris avec nous un des savons de l’hôtel que nous avons surnommé le « ME savon » ! Maintenant, vous êtes prévenue (n’oubliez pas non plus le papier) !

 

Fin d’après-midi à Tiananmen Square, où nous avons expliqué tout bas (il vaut mieux être discret) aux Nains et à Grande Fille les événements de juin 1989 et surtout le courage émouvant de cet étudiant qui, on s’en souvient, s’était opposé aux chars.

 

DSC00404.jpg

 

Comme TonTube est censuré en Chine, il a fallu attendre notre retour pour leur montrer la vidéo ICI. D’ailleurs, il n’y avait pas que TonTube d’inaccessible. Pas de Face de Bouc bien entendu mais, Roxane, je suis navrée de te dire que ton blog Scrap Quilt and Stitch ne passe pas non plus. Qu’as-tu donc écrit qui soit si subversif ? Comme nous nous sommes trouvées à Pékin au moment où le dissident chinois Chen Guangcheng a pris la fuite pour se réfugier à l’ambassade américaine, les reportages de TV5 que je suivais assidûment, ont tous été écourtés et je n’en ai jamais vu la fin mais un écran noir !

 

Dîner dans un restaurant recommandé par le concierge de l’hôtel (celui-là, je l’aurai bien ramené dans mes valises) pour goûter à la spécialité locale : le canard laqué. Nous y sommes retournées tellement nous nous léchions les babines et il est heureux que notre séjour ne durât que 5 jours sinon nous aurions décimé l’élevage entier. Les Nains et Grande Fille ont particulièrement apprécié la cérémonie du mélange de la sauce hoisin et de la cacahuète. Si cela vous tente et que vous êtes dans le coin, allez voir ICI. Petite anecdote, le manager vient de Reims !

 

Dimanche, journée au Summer Palace, le palais d’été de l’impératrice douairière, une pétasse capricieuse et tyrannique que vous retrouvez dans « Impératrice de Chine » de Pearl Buck. Nous avons pris le métro pour la première fois et vraiment ça n’est pas compliqué. Par contre, bonjour le bain de foule car c’était jour férié pour les chinois. Peut-être travaillent-ils aussi le dimanche ? Il y a plus d’un milliard de chinois en Chine, et bien, ils avaient tous décidé de visiter la même chose que nous !

 

Documents1391.jpg

 

Documents1392.jpg

 

DSC00474.jpg

 

La visite n’a pas été aussi agréable que celle de la veille, nous ne sommes donc pas restées longtemps et avons préféré explorer les petites rues commerçantes.

 

Et bien, cette visite nous a coupé l’appétit. Je vous laisse choisir votre snack :

 

DSC00479.jpg

 

DSC00481.jpg

Brochettes d’hippocampes

 

DSC00482.jpg

A moins que vous ne préfériez celles aux cigales et leurs cocons

 

DSC00483.jpg

Chair de serpent

 

DSC00485.jpg

Etoiles de mer croustillantes

 

DSC00489.jpg

Seiches

 

DSC00497.jpg

Ils sont plus petits chez nous !

 

DSC00498.jpg

Mille-pattes

 

DSC00499.jpg

Ou sauterelles ?

 

DSC00506.jpg

Pourquoi ne pas en rester aux fruits trempés dans le sucre, tout simplement ?

 

Lundi, nous avons loué une voiture et son chauffeur auprès de l’hôtel pour nous emmener à la Grande Muraille. Comme nous désirions éviter la foule (nous apprenons vite), nous avons décidé de contourner Badaling pour nous arrêter à Mutianyu qui se trouve un peu plus loin. Comme les embouteillages sont nombreux sur la route, nous avons mis 3 heures à l’aller. J’en ai profité pour faire une étude des comportements routiers et je suis heureuse de pouvoir confirmer qu’il n’existe aucune règle de conduite à Pékin. Vous pouvez doubler à droite ou à gauche selon la disponibilité, rouler sur la voie expresse réservée aux véhicules d’urgence sans oublier d’être rapide à la détente sur le klaxon pour exprimer votre mécontentement. De toute façon, personne ne vous en voudra et ça vous soulagera peut-être.

 

Documents1393.jpg

 

Nous avons choisi de prendre les cabines pour monter sur la Muraille et le toboggan pour en redescendre. Et je dois avouer que cette descente a été le point culminant de notre séjour à Pékin ! Nous ne nous sommes pas filmées, mais d’autres l’ont fait. Si vous voulez un aperçu, cliquez ICI. Moi je criais plus fort !

 

Aujourd’hui, dur retour à la réalité. Pas de buffet petit-déjeuner mais juste un vieux toast rance. Je dois avouer que notre hôtel avait un goût de « revenez-y » et des lits à en mourir dedans. Si vous prévoyez un petit séjour touristique, je vous le recommande.

 

DSC00299.jpg

 

Il ne me reste plus qu’à défaire les valises. Mais avant, je vous laisse avec Moyen Nain et ses efforts désespérés pour vous ramener un souvenir de la Cité Interdite. Vas-y mon Nain !

 

Documents1387.jpg

 


Voir les commentaires

commentaires

chantale mante 13/05/2012 14:20

ouah,super,ce reportage sur PEKIN.nous y étions l an dernier en octobre et nous sommes allés sur la muraille au méme endroit pour éviter la foule,la descente nous a laissé aussi de supers
souvenirs,l hygiéne chinoise nous a laissé aussi un peu pantois mais ,nous c est au palais d été que nous avons assisté à des séances pipi commune mais dans des bouteilles!!!!que les enfants
vidaient ensuite sur les tetes des touristes!!!le canard laqué;c est une tuerie!!!!je suis bien d accord,le plus amusant,le manager vient de REIMS!!je ne le savais pas et nous ,nous habitons à la
campagne prés de REIMS.nous avons meme assisté lors de notre séjour en chine à des leçons de crachats donnés par le pére à son rejeton!!!coeur sensible ,s abstenir!!!bravo pour ce petit
reportage,grace à toi;j ai revécu quelques bons souvenirs et fous-rires,peut-etre y retournerous-nous dans quelques temps puisque notre fille y est installée depuis 2 ans pour le job de son
mari!!
merci pour toutes ces nouvelles.
chantale

Fille Ainée 15/05/2012 14:53



Dans ce cas, tu devrais en profiter pour aller visiter Shanghai et Xian. On pourrait faire des etudes comparatives sur les moeurs des Pekinois (pas ceux a quatre pattes).



nat 05/05/2012 10:04

C'est super ! J'ai lu ton article sur l'autoroute entre caves de Roquefort et Vulcania en Auvergne, du coup j'ai partagé ton humour avec le reste de la famille et on a tous retrouvé l'ambiance de
notre voyage au Vietnam...raclements de gorges et brochettes d'hippocampes compris ! C'est vrai qu'au final on en rit bien !!
Je note precieusement le nom de l'hôtel et le coup de la luge...

Fille Ainée 06/05/2012 03:07



Bonne vacances en famille!



Filo 04/05/2012 18:34

Merci pour ce beau reportage, haut en couleurs! Assez stupéfiante, la descente en ?luge ou bob ou fond de culottes!

Et pour la "minute culturelle",sais-tu qu'il existe des fragments de treillis sculptés, provenant de je ne sais plus quel palais de la cité interdite exposés dans le musée des Arts Asiatiques, non
pas à Paris, mais à Toulon? (je raffole de ce petit musée)

Grâce à toi, je visite ces endroits si exotiques et sans les, heu, inconvénients!(mais ça fait bien rire!)
Merci!

Fille Ainée 06/05/2012 03:07






C’est une descente en luge mais avec un frein au cas où tu irais trop vite ! Je pense que le fragment que tu évoques a du être rapporté par les
Français lorsqu’ils ont saccagé la Cité Interdite avec leurs copains les Anglais au début du 20eme siècle. 



trricotine 04/05/2012 16:50

Merci de nous faire partager tes voyages, sans les avantages et les inconvénients!

denise BUSSEUIL 03/05/2012 12:09

Merci pour ce beau reportage. Cela me rappelle mes voyages en Chine de 2003 et 2005, il y avait très peu de monde dans les sites touristiques et c'était très agréable.

Fille Ainée 03/05/2012 12:17






Je me disais aussi que celui-là, tu avais déjà dû le faire. J’ai retrouvé des photos de notre visite en juin 1997 et là également, il y avait peu de
monde. Les Nains ont eu du mal à le croire !



claude 03/05/2012 09:14

Bonjour,
Qu"elle chance vous avez de visitez tout ces pays.
Merci de nous le faire partager avec ces tres belles photos.

claude

Fille Ainée 03/05/2012 10:14






Merci Claude, à vrai dire, je connais l’Asie, mais l’Europe reste encore une partie du monde à découvrir. Il faut dire qu’ici il est assez facile de
sauter dans un avion pour passer quelques jours touristiques et nous profitons de nos dernières semaines à Hong Kong pour explorer le côté nord du continent asiatique.



Nadine 02/05/2012 19:03

Ah vraiment, quel bon guide touristique tu fais !!! Je passe sur la gastronomie, moi qui suis pourtant gourmande ... le pire c'est que je croyais les chinois polis, limite maniérés ... quant à toi
qui voles du savon et ton nain qui tente de voler un bol géant ...
Heureusement que les photos sont superbes !!!

Fille Ainée 03/05/2012 05:00






Je pense que tu dois confondre les Chinois avec les Japonais, qui eux, ont des manières impeccables. Les Chinois sont un peu rustiques sur les bords




Marie 02/05/2012 14:04

J'adore !!

cathy 02/05/2012 13:59

Super reportage,mais le plus horrible c'est cet étalage de nourriture....J'avais envie de vo... !!! il y en a vraiment qui en mange ???tu en as vu ?

Mylène5 02/05/2012 13:37

Super visite et excellent reportage, merci pour ces images et micro ambiances !

moutie 02/05/2012 09:18

Vous auriez pu rapporter des brochettes en souvenir, l'hippocampe ou le scorpion ça sèche très bien. L'étoile de mer doit être un peu dure à digérer par contre...

Fille Ainée 02/05/2012 10:35



Nous aurions pu mais je pense que le commercant ne nous aurait pas laisse partir avant la derniere bouchee. Deja que nous avons du refuser plusieurs fois !



domino 34 02/05/2012 08:49

quelle belle visite surtout entre copines !!!! pas sur qu'à l'arrivée du toboggan je n'ai pas vomi mon scorpion grillé !!! en fait c comme du bobsleigh mais sans neige ni glace non ???? que de
beaux souvenirs !!! domi

Fille Ainée 02/05/2012 10:35



Ca a ete effectivement une chouette balade entre filles. 



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog