Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-03-31T04:49:00+02:00

La brolliologie

Publié par Fille Ainée

Abordons aujourd’hui le sujet de la « brolliology ». C’est ainsi que les Britons appellent la science des parapluies. Pourquoi brolliology ? Ce terme est dérivé du mot « brolly », raccourci pour exprimer « umbrella ». Cette science couvre également le parasol puisqu’il est en fait l’ancêtre du parapluie. Pendant des milliers d’années, on s’est protégé du soleil mais ce n’est que récemment que l’on se protège de la pluie.

SKOW-0617.jpg

Si vous pensez que le parapluie à baleines repliable est l’invention d’un Anglais du 18eme siècle qui en avait ras le bol de se faire tremper sous les averses locales et bien vous vous trompez ! Le fait est que le parapluie est un des accessoires le plus anciens de l’histoire de l’homme et que je soupçonne même le néandertalien moyen de l’avoir inventé en s’abritant sous une feuille qui prenait l’eau.

Le parapluie est tellement vieux que les brolliologists ne peuvent se mettre d’accord sur son âge. La mythologie égyptienne considérait le ciel comme le ventre d’un dieu qui s’étendait d’une extrémité de la terre à l’autre (un dieu pantagruélique en quelque sorte !) comme un immense parapluie.  De ce fait, les prêtres et les pharaons étaient souvent représentés s’abritant sous un parapluie pour symboliser le pouvoir royal et religieux.

Pour les Grecs, le parapluie était un symbole de productivité et d’agression sexuelle mais là, il faudra m’expliquer pourquoi. Je ne vois pas comment le parapluie à deux sous de l’épicerie du coin peut représenter une telle arme à moins que les Grecs n'aient eu des parapluies de forme particulièrement phallique !   

Chez les romains, le parapluie était plutôt un accessoire féminin jugé trop peu masculin par les mâles de l’époque ! Et lorsque ces dames assistaient aux courses de chars et bloquaient la vue de ces messieurs, vous imaginez l’ambiance dans les gradins ! Imaginez un match de foot où pompés à bloc par des testostérones vaseuses et imbibés de bière, les mâles excités manquent le but de l’année parce que la seule nana du groupe décide de s’abriter de la pluie !! De la charpie !

Au 15eme siècle, les marins portugais s’y mettent et dès qu’ils débarquent sur une île pour la conquérir ils ouvrent un parapluie au-dessus de la tête du capitaine pour bien montrer qui commande. Comme une grosse flèche au-dessus de la tête du Big Boss !

Mais il faut quand même reconnaître que c’est un briton qui popularise l’engin. C’est en effet John Hanway, qui au 17eme siècle amène du Portugal le parapluie en Angleterre.  Les britons n’ont jamais vu ça et se moquent de lui lorsqu’il déambule dans les rues de Londres. Les conducteurs de taxi de l’époque ne l’aiment guère car ils craignent une perte de business.

Les Londoniens religieux contestent ce parapluie en objectant qu’après tout le but de la pluie est de mouiller les gens et qu’il ne faut pas s’opposer à l’ordre naturel des choses. Mais très vite les Londoniens adoptent cet accessoire diabolique ! Parce que je ne sais pas si vous avez déjà eu un parapluie qui refuse de se fermer au moment ou vous rentrez dans une boutique, qui s’ouvre en pleine figure et vous éclabousse de la tête aux pieds, qui fuit, qui se retourne au moindre coup de vent… Bref la liste et longue et je soupçonne la bête d’avoir quelques fois des intentions rageuses.

De nos jours, la majorité des parapluies sont fabriqués à Hong Kong, au Japon et en Chine. Les fabricants de parapluies modernes affirment que les modèles actuels sont de telle qualité qu’une personne moyenne n’en possèdera pas plus de 2 dans sa vie. C'est sans compter le phénomène du parapluie oublié dans une boutique ou celui qui se casse dès les premières pluies. Et pour vous dire que je ne suis pas la seule à qui ça arrive, il faut savoir que près de 75,000 parapluies sont perdus dans les transports en communs chaque année.

Quant au nombre de vols de parapluies, ça, je vous laisse deviner. Petite anecdote dans un pub où un petit mot avait été épinglé sur un parapluie et qui lisait: « ce parapluie appartient à un boxeur et il revient dans 2 minutes ». Au retour du dit boxeur le parapluie avait disparu et à sa place, se trouvait un autre petit mot : « ce parapluie a été pris par le champion de course d’Angleterre et il ne reviendra jamais ».

Voir les commentaires

commentaires

Lisbei 31/03/2014 13:58

Merci pour ce petit cours historico-humoristique !
Bises !

verveine&lin 31/03/2014 07:49

Une de mes collègues est mariée à un agent SNCF, elle nous ramène régulièrement des moissons de parapluies orphelins abandonnés dans le train. Il n'y a plus qu'à se servir... ce qui compense mes
propres oublis!

Moutie 31/03/2014 07:42

Les parapluies de Cherbourg peuvent sans problème résister à des vents de 150 km... un accessoire de luxe à surveiller de près.

Isabelle 57 31/03/2014 07:39

Bonjour , Humour et instructif ,merci ,bonne semaine......amicalement

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog