Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2010-08-30T05:33:00+02:00

Le roman qui donne les yeux rouges

Publié par Fille Ainée

Je viens tout juste de terminer la lecture de « La terre des oublis » de T.h. Duong et je vais enfin pouvoir dormir !! C’est le genre d’ouvrage que l’on ouvre un soir innocemment et qui, d’un seul coup, vous emporte et ne vous lâche plus. Et vous vous levez le lendemain avec de tout petits yeux. Certains passages de ce livre m’ont noué la gorge et ont fait fuir mes yeux. On a envie de crier, de dire que c’est trop injuste mais rien n’y fait, l’histoire a déjà été écrite !

 

Documents614.jpg

 

Ce splendide roman retrace l’histoire de Miên, une jeune femme vietnamienne. Mariée à Hoan, qu’elle aime et avec qui elle a un fils, elle mène une existence paisible et heureuse jusqu’à l’apparition de Bôn, un vétéran communiste parti à la guerre. Il faut dire que Bôn n’est pas un homme comme les autres. Il est l’homme que Miên a épousé 14 ans auparavant et qui a été donné pour mort.

 

Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari. Au fil d'une narration éblouissante, l'auteur plonge dans le passé de ces trois personnages, victimes d'une société pétrie de principes moraux et politiques.

 

Outre l’intrigue saisissante, j'ai été séduite par la sensualité de ce livre qui regorge d'odeurs, d'arômes, de parfums, de senteurs, de saveurs... et par la beauté du langage. La romancière nous entraîne dans l'après-guerre du Vietnam aux principes moraux et politiques qui détruisent ces trois personnages déchirés par l'amour et les démons du passé. Il n’y a ni bon ni méchant, simplement des personnages impuissants à changer leur destin et gouvernés par des principes et des préjugés absurdes.

 

C'est un roman sublime à l'écriture poétique parsemé de somptueuses descriptions remplies de couleurs et d'odeurs. J’en suis sortie bouleversifiée, toute chose, tiens !


Voir les commentaires

commentaires

Cadette pleureuse 02/09/2010 20:34


Aucun problème, vu le monde, je n'ai qu'à tourner la tête pour rencontrer une manche bienveillante (on rencontre aussi d'autres choses moins intéressantes quand on tourne la tête et qu'on est
petit...).


Cadette 31/08/2010 14:55


Je file à la bibli cet après midi avec la brunette, entre 2 oui-oui, je vais bien réussir à le trouver. J'adore pleurer dans les transports en commun, les gens te prennent pour une folle et ils ne
viennent pas se coller à toi !!


Fille Ainée 02/09/2010 09:47






J’ai toujours détesté ceux qui, dans le métro, lisent par-dessus ton épaule. Un jour, j’ai demandé à la personne à côté de moi si elle voulait que
je partage mon livre. Au moins, si ça t’arrive, tu pourras te moucher dans une de leurs manches !



Lisbei 30/08/2010 17:15


Tu me donnes envie, mais en même temps, j'ai peur d'être trop bouleversifiée en lisant ça ...
Bisous !


domi83 30/08/2010 13:58


voilà entre autre pourquoi j'aime internet !!!! le partage de bons bouquins en fait partie !!! je le note immédiatement sur mon calepin réservé uniquement aux livres lus par des internautes et qui
m'ont tentée !!! alors merci ;-)


Fille Ainée 30/08/2010 15:00



Tu ne le regretteras pas sinon, j'en mange mon chapeau!



les clés de ma maison 30/08/2010 12:08


Il donne bien envie de le lire ce livre !!!
Maryline


Nadine 30/08/2010 09:03


Je cours l'acheter ...


Fille Ainée 30/08/2010 15:00



Cours vite....



boutis13 30/08/2010 09:00


J'ai aussi lu ce livre et j'ai eu le même ressenti que toi,il est magnifique!!


Fille Ainée 30/08/2010 15:01



Toi aussi, tu as eu une petite boule au creux de l'estomac en le lisant ?



karine 30/08/2010 07:38


il,a vraiment l'air fascinant merci pour le résumer


Fille Ainée 30/08/2010 08:27






A vrai dire, j’ai du mal à commencer un autre livre tellement celui-ci était beau. Il va me falloir une période de
« décompression » !



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog