Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-01-11T06:52:00+01:00

Les péripéties de la galette

Publié par Fille Ainée

En panne d’idée de dessert vendredi dernier, je me suis soudain souvenue que c’était le week-end de la galette. Ici, pas facile de s’en souvenir car pas de tradition galette sur mon île chaude et humide tandis qu’en France, j’imagine qu’il est difficile de passer à côté à moins d’être vraiment myope.

 

Je suis donc obligée de la faire moi-même et franchement les filles, ce n’est pas compliqué. Cette année, j’ai trouvé une recette différente de celle de l’année dernière et j’ai voulu essayer ça sur mes Nains qui avaient déjà la bouche ouverte. Mais, là, accrochez-vous, cela n’a pas été une mince affaire.

 

Galette # 1 : J’ai réuni tous les ingrédients, c’est parti. J’étale ma pâte feuilletée, je verse la garniture, je place la fève sur le bord, je recouvre le tout d’une deuxième couche de pâte feuilletée et j’enfourne. Au bout de 5 minutes, je me penche devant la porte du four et là…. c’est la cata ! Presque toute la garniture s’est faite la malle du côté gauche sur la plaque du four. Je n’avais pas assez appuyé pour souder les bords. Bon, inutile de s’arracher les cheveux, j’ai laissé mon beau gâchis cuire et lorsque j’ai sorti la galette du four, j’ai consciencieusement raclé tout ce qui avait débordé. Vous ne croyez pas que j’aurais pu gâcher cette garniture fort appétissante ! Et je peux vous garantir que même si elle était ratée ma galette, les Nains ont quand même apprécié les « dégeulis » de garniture.

 

Documents804.jpg

 

Galette # 2 : celle-ci, c’était la galette du week-end pour ne pas rester sur un échec. Déjà la confection de la garniture se fait beaucoup plus rapidement car je commence à connaître la recette par cœur. Mais, je modifie quand même suite aux suggestions des Nains et je rajoute quelques gouttes d’extrait d’amandes. J’étale ma pâte feuilletée sur la plaque du four (j’ai attrapé un coup de chaleur en la nettoyant et j’ai des courbatures dans les bras), j’étale ma garniture améliorée, je recouvre d’une deuxième couche de pâte et là, j’appuie comme une demeurée sur les bords pour être certaine que la garniture ne s’échappera pas. J’enfourne et contente de moi, je commence à ranger ma cuisine sous l’œil goguenard de…. la fève ! Et oui, dans mon empressement j’ai oublié de la glisser dans la garniture et la voilà qui fait la danse du ventre à côté du four. Bon, ben on ne va pas se battre pour savoir qui sera la Reine ! Et comble de malchance, rien que pour me narguer, le côté gauche de ma galette s’ouvre béatement et laisse échapper un torrent de garniture. Mais, il va falloir que je lui fasse quoi à cette pâte pour qu’elle reste fermée ? Et pourquoi me demandez-vous, toujours du côté gauche ? Et bien tout simplement parce que le bateau penche de ce côté donc tout part dans le même sens ! (Petite note pour les jours à suivre : demandez à ce que la stabilité du bateau soit rétablie sinon comment voulez-vous que je cuisine correctement ?). Verdict des Nains : présentation « nulle à chier » (pas de surprise hein !) mais goût : EXCELLENT. Bon, allons gratter la plaque.

 

Galette # 3 : je ne baisse pas les bras ! Cette fois-ci, après mures réflexions, je pense savoir pourquoi ma pâte s’obstine à s’éventrer. Je recommence l’opération, j’étale ma première couche de pâte, je verse la garniture améliorée, j’empoigne cette fichue fève et je la colle dans la garniture d’un geste rageur, je recouvre le tout de la deuxième couche de pâte, je soude au fer à souder les bords et je place le tout pendant 30mn au réfrigérateur avant de la mettre au four. Et TOC ! Je l’ai enfin eu cette saleté. Seulement maintenant, les Nains s’arrachent la couronne.

 

Documents805.jpg

 

Si vous voulez vous aussi exécuter en moins de 10mn (grâce à mes travaux de recherches) une galette moelleuse (sans me donner de coups de pied) voici la recette. Et si la garniture venait à se faire la malle malgré mes conseils avisés, ne la jetez surtout pas c’est encore meilleur comme ça. D’ailleurs je me demande pourquoi je me fatigue à mettre des couches de pâtes feuilletées. Je devrais juste verser ma garniture directement sur la plaque ! 

 

Recette de la galette qui bave

 

Préparation : 10 min environ

Cuisson : 20 min environ

 

Ingrédients (pour 6 personnes) :

- 2 pâtes feuilletées pur beurre (c’est encore meilleur et puis tant qu’à faire avec tout ce beurre, on n’a plus rien à perdre)

- 125 g de beurre

- 100 g de poudre d'amandes

- 2 oeuf entier

- 3 cuillères à soupe de sucre

- 125 g de sucre glace

- 1 cuillère à café d’extrait de vanille

- 1 cuillère à café d’extrait d’amandes

- 1 jaune d'oeuf + un peu d'eau ou de lait

- 1 fève

 

Préparation :

 

Découper 2 disques dans les pâtes feuilletées. Faire fondre le beurre. Mélanger avec le beurre fondu : la poudre d'amandes, le sucre, les extraits de vanille et d’amandes et les oeufs.

 

Garnir un disque de pâte avec le mélange, en laissant les bords libres. N’oubliez surtout pas la fève !

 

Enduire les bords du disque avec le jaune d'oeuf dilué dans un peu d'eau ou de lait. Conserver du jaune d'oeuf pour dorer le dessus de la galette!

 

Disposer le 2ème disque dessus et appuyer fermement sur les bords pour les coller. Mettre au frigo environ 30 min.

 

Avant de l'enfourner : décorer, en faisant des croisillons à l'aide d'une fourchette. Enduire avec le jaune d'oeuf + eau (ou lait restant).

 

Mettre au four environ 20 min, à 210°C (thermostat 7).

 

Voir les commentaires

commentaires

Cadette 11/01/2011 18:59


Ben avec toutes ces galettes,vous allez faire du gras, et pouvoir affronter les froidures sans même le remarquer. J'avais fait une galette avec du chocolat et des poires. Hummmmmm, trop bon. Ce
serait bien que j'en refasse une cette année, mais...pffff, je préfère comater sur le canapé.


Lisbei 11/01/2011 13:38


Trop fort tes démêlés avec la galette, j'ai bien ri ! Mais blague à part, un bateau qui penche tout le temps, ça ne vous fait pas mal au dos ?
Bisous !


Fille Ainée 11/01/2011 14:24






Je te rassure, il penche mais peu. C’est seulement si j’ai le malheur de laisser un œuf sur le plan de travail de la cuisine, qu’il se met à rouler
et ….s’écrase au sol que je me rends compte qu’il faut toujours garder l’œil ouvert !



Luce 11/01/2011 10:24


Salut mére courage ! Quelle ténacité !
J' adore ta prose pleine d' humour .
A quand la prochaine galette ? Bonne journée ...enfin bonne nuit pour toi ... Luce


Fille Ainée 11/01/2011 10:32






LOL ! Non pas Mère courage, Mère tout court. Ce qu’on ne ferait pas pour ses rejetons.



mique 11/01/2011 10:13


N'oubliez pas de me dire si l'expèrience à marché....et encore merci de votre blog et de votre humour qui comme je vous l'avais écris il y a qques mois, illumine mes journées bien tristes de
(infirmière devenue handicapée)....


Fille Ainée 11/01/2011 10:22






Mais je me souviens très bien de votre petit mot l’été dernier. Il m’avait beaucoup ému. Je vous le dirai promis.



mique 11/01/2011 09:39


Bonjour "Fille ainée", j'adore regarder les chaines TV CUISINE, et c'est comme cela que j'ai appris que 1)le disque qui recouvre doit être un peu + grand pour compenser l'épaisseur de la garniture,
et 2)qd vous soudé les 2 disques, il faut couper avec un couteau, pas seulement appuyer il faut faire de petites entailles pour méler les pâtes et que cela tienne bien.(j'ai essayé cela
marche).
Bonne expèrience et belle journée


Fille Ainée 11/01/2011 09:46






Oh et bien merci Mique pour ce petit conseil de spécialiste. Je dois en faire une autre pour Petit Nain et sa classe demain après-midi et
j’essayerai. 



moutie 11/01/2011 09:25


Tu as décidé d'engraisser tes nains avec toutes ces galettes ?


Fille Ainée 11/01/2011 09:38






C’est plutôt Monsieur 3xrien qui va rouler tellement il a l’air d’apprécier !



nicole 11/01/2011 08:06


Pour que ta garniture ne prenne pas la poudre d'escampette, il faut souder les bords de pâte feuilletée en badigeonnant lesdits bords avec de l'eau passée au pinceau avant d'appuyer. Parole de
fille de pâtissier. Elle a l'air vraiment excellente, je vais l'essayer . Zut je viens de commencer un régime....mais j'ai noté.


Fille Ainée 11/01/2011 08:38






Mais c’est ce que j’avais fait Nicole. J’avais badigeonné les bords avec un jaune d’œuf mélangé à du lait et ensuite j’avais appuyé comme une folle
avec une fourchette. Mais même comme ça, ma galette avait l’idée d’aller quand même voir ailleurs ! 



Nadine 11/01/2011 07:40


Ben décidément, ton île ... même pas de galettes, impensable !!!
Sérieusement : je n'aime pas trop la frangipane, une de mes collègues nous en a fait une aux pommes, revenues dans le beurre et avec une ou deux cuillères de miel, une tuerie ! Moi j'aurais même
ajouté un soupçon de cannelle (je suis accro). Mais il y a des pommes sur ton île ???


Fille Ainée 11/01/2011 08:36






Tu me fais trop rire. Bien entendu qu’il y a des pommes sur mon île. Elles n’y poussent pas mais on les fait venir. Tu me rappelles Grand-Mamie qui
me demandait si on trouvait des tomates chez moi. Je ne suis pas une fan des pommes. Les tartes aux pommes très peu pour moi et je déteste la cannelle. Donc, je te laisse ta version de galette
pendant que je mangerai la mienne !



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog