Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011-06-27T11:03:00+02:00

Ouverture officielle des vacances !

Publié par Fille Ainée

Top départ, sitôt arrivés les Nains repartaient. Briefing du pilote avant le décollage : indication des issues de secours (dans une voiture 3 portes, c’est plutôt limité), rappel des consignes de sécurité (le petit clic qui vaut mieux que la grande claque), lecture du règlement de bord (pas de coup de coude en douce, pas de juron aux grappes de cyclistes - ça c’est réservé uniquement pour moi, pas de hurlement dans les oreilles de la conductrice - ça la fait sursauter, et on compte les vaches qui défilent !). Pendant le voyage, on peut écouter de la musique, chanter faux à tue-tête ou regarder un film !

 

Itinéraire vert oblige (j’ai horreur des autoroutes) pour découvrir notre Douce France. Passage par les cols de l’Ardèche pour respirer l’air frais et se prendre pour Heidi le temps d’une halte à 1240 mètres d’altitude,

 

Documents1052.jpg

 

analyser les odeurs animalières (au choix, vache, chèvre ou cheval – le chameau proposé par Petit Nain ayant été rejeté) comme si nous étions dans un épisode de « L’Amour est dans le Pré », et première petite halte à Aiguilhe, près du Puy en Velay pour découvrir l’Abbaye Saint Michel qui surplombe la ville et se muscler les fessiers en gravissant les 268 marches.

 

Documents1053.jpg

 

Documents1054.jpg

 

Documents1055.jpg

 

Documents1056.jpg

 

Comme chacun le sait, Le Puy en Velay est célèbre pour ses lentilles et c’est donc en écoutant Petit Nain nous vanter les vertus de ce légume sec et les bienfaits de la flatulence que nous avons effectué la descente de ce monument historique. Et vive le vent !

 

Deuxième étape à Laroquebrou, petit village médiéval très joli à quelques kilomètres d’Aurillac,

 

Documents1057.jpg

 

puis magnifique étape « glace » à Argentat sur les quais de la Dordogne.

 

Documents1058.jpg

 

Arrivée chez Grande Copine en fin de soirée !

 

Si vous aussi vous avez envie d’une pause « canard » dans le Périgord, chez Grande Copine (et je suis certaine qu’elle vous recevrait dans son gîte avec plaisir), ne vous croyez pas dans l’obligation de suivre notre itinéraire car il était loin d’être le plus direct. Mais voyez-vous, j’avais un compte à régler avec l’Auvergne. La dernière fois que je m’y étais rendue, j’étais haute comme 3 pommes et j’étais tombée le nez dans une bouse de vache. Moutie pourrait vous raconter l’impact psychologique que cela avait eu sur moi ! Me voilà l’esprit en paix !

 


Voir les commentaires

commentaires

Anne 27/06/2011 17:54


Le Puy en Velay, le berceau de mes origines . Mon grand oncle était archiprêtre de la cathédrale . Nous lui rendions visite tous les ans avec nos parents. A peine arrivés et déjà à genoux dans
l'entrée pour recevoir sa bénédiction, tout de suite après on se tapait un petit verre de Verveine du Velay on adorait ça mes frères et moi et nos parents n'osaient rien dire !
Bonnes vacances Fred


Fille Ainée 27/06/2011 20:27






Que de souvenirs ! Ce sont les meilleurs n’est-ce-pas ?



Nadine 27/06/2011 17:34


Mais c'est beau par là !!!


Marie 27/06/2011 14:11


Ahhhh .... mais c'est chez moi là !! Vivement dans 1 mois que j'y sois aussi ! Pour moi ce sera direction le Cantal, un petit bled prénomé Collanges ... J'ai hate !
Vive les vaches et leurs bouses ;-)
Je voie que tu profites bien de tes vacances !!


Byseverine 27/06/2011 12:44


Meuhhhhh les bouses de vache ne sont pas réservées a l Auvergne mdr nonne balade bisous


domino34 27/06/2011 12:34


c'était pas le plus court mais surement le plus sympa !!!! j'aurais bien participé à la pause glace !!!!!! domi


Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog