Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2016-08-06T00:52:39+02:00

Image de rue

Publié par Fille Ainée

Si, pour illustrer le thème de la semaine, je vous montrais une image de ma rue, elle serait quelque peu vide. J'habite dans un cul-de-sac ! Par contre, prenez une rue de Hong Kong, et là, ça fourmille.

Lorsque nous habitions sur cette île chaude et humide, nous adorions nous perdre dans les petites rues. Surtout les marchés en plein air où traînent dans les caniveaux les restes de têtes de poisson et autres déchets. En pleine chaleur, il vaut mieux avoir le cœur bien accroché !

Image de rue

Pour nettoyer tout ça, pas de sot métier. Comme à l’époque le système de retraite obligatoire n’existait pas, il n’était pas rare de voir travailler des gens âgés. Et surtout, dans cet esprit asiatique que tout se recycle et rien ne se perd, il n’était pas rare de voir des petites grand-mères pousser d’immenses chariots sur lesquels elles amassaient cartons, bouteilles et autres détritus recyclables. Je n’aurais jamais eu la force de pousser ces lourds chariots mais avec l’habitude ces dames parcouraient de grandes distances.

Voilà ma scène de rue Hong Kong style !

Voir les commentaires

2016-08-05T06:46:20+02:00

Quand Arthur Pepper mène l'enquête

Publié par Fille Ainée
Quand Arthur Pepper mène l'enquête

Arthur Pepper, 69 ans, mène une vie très simple. Levé tous les matins à exactement 7h30, Il s’habille ensuite du même pantalon gris et d’un pull moutarde, boit son thé à heure précise, arrose sa fougère, Frederica, et sort dans le jardin pour faire du jardinage. C’est ainsi qu’il mène sa vie depuis que Miriam, son épouse, est décédée.

Mais le jour du premier anniversaire de la mort de Miriam quelque chose change. Alors qu’il trie ses vêtements afin de les donner à un organisme caritatif, Arthur trouve, caché dans une des bottes de son épouse, un bracelet à breloques qu’il ne lui a jamais vu porter. Le bijou est trop précieux pour appartenir à Miriam. Et pourtant !

L’épopée qui s’ensuit alors va mener Arthur de Londres à paris puis en Inde pour découvrir la vérité au sujet de ce bracelet et de la vie secrète que menait Miriam avant qu’il ne la rencontre.

Tendre et surprenant, ce livre m’a beaucoup touché. L’histoire d’un homme très attachant qui redécouvre sa femme après son décès : mais qui était-elle vraiment ? Une histoire pleine d’émotions qui traite de la peine et de la guérison et comment retrouver le courage, la générosité et la compassion, même quand tout semble perdu.

Sa parution en français est prévue pour fin septembre. Jetez-vous dessus dès que vous le pouvez ! Pour tous ceux et toutes celles qui ont adoré Vieux, râleur et suicidaire et La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry ! A lire sans modération.

Voir les commentaires

2016-08-03T08:07:38+02:00

Ma robe prototype

Publié par Fille Ainée

Ma robe prototype du week-end

En général, je ne me lance jamais dans un patron quand celui-ci est très approximatif mais la robe weekend de Casade ICI me tentait. J’ai donc testé pour vous.

J’ai tout d’abord commencé par reporter sur le papier le patron et malgré l’affirmation de la créatrice que celui-ci était à l’échelle, je suis restée dans le « doutage » énorme. Qu’importe, j’ai fini par m’y retrouver. J’ai d’ailleurs légèrement modifié le patron. La hauteur de mon décolleté devant est de 14 cm au lieu de 13. Attention, les marges de couture ne sont pas comprises (j’ai laissé 1,5 cm à la coupe). Le patron de la robe est un 38.

Ma robe prototype

Quant à la jupe, j’ai augmenté la largeur à 65 cm et la hauteur à 69 cm mais ça n’a malheureusement pas été suffisant. C’est donc la raison pour laquelle j’ai rajouté une bande de tissu contrasté et maintenant je me dis que ma robe est encore plus chouette comme ça !

Ma robe prototype

J’ai préféré doubler le buste pour obtenir un décolleté et des emmanchures soignés.

Ma robe prototype

Temps de réalisation : une matinée entre petit-déjeuner et repas de midi. Très très rapide !

Je ne doute pas que cette robe va se multiplier dans mon armoire mais la prochaine fois, je rajouterai des poches prises dans la couture pour y glisser mes mouchoirs trésors.

Voir les commentaires

2016-07-30T00:46:15+02:00

Sauvage...rie !

Publié par Fille Ainée

Lorsque les Nains étaient petits, je les emmenais régulièrement dans un parc d'attractions à Hong Kong. Oceanpark était l'endroit idéal pour passer une belle journée !

Sauvage...rie !

Mais c'est dans la partie Jurassic Park que nous avons eu le plus d'émotions ! Voilà donc pour illustrer le thème de la semaine, ce T-Rex qui restera à jamais gravé dans nos mémoires.

Voir les commentaires

2016-07-29T12:24:27+02:00

Du sable, du sable et encore du sable

Publié par Fille Ainée

C’est presque tout ce que l’on voit en arrivant à Dubaï, puis deux ou trois palmiers qui se battent en duel et enfin des gratte-ciels à perte de vue au milieu de tout ce sable. On ne peut pas dire que cet émirat ait du charme mais il est certainement intriguant.

Pour notre première journée, nous avons d’abord fait un tour au 124ème étage du Burj Khalifa, la plus grande tour du monde (pour le moment !). Sa hauteur totale est de 828 mètres mais nous nous sommes arrêtés à 452 mètres pour admirer la vue et c’était déjà bien assez haut à mon goût.

Du sable, du sable et encore du sable
Du sable, du sable et encore du sable
Du sable, du sable et encore du sable
Du sable, du sable et encore du sable

De tout là-haut, on peut admirer le Dubai Mall, le plus grand des centres commerciaux aux Emirats arabes unis (et troisième au monde) avec 800 000 m2 de surface commerciale pour 1 200 boutiques. Un bâtiment énorme qui vu, du ciel, fait penser à un truc de science fiction. Le Dubai Mall abrite le Dubai Aquarium & Underwater Zoo, l'un des aquariums les plus grands au monde, où nagent des requins, des raies et, au total, 85 espèces marines différentes, une patinoire olympique et des chutes d'eau !

Du sable, du sable et encore du sable

Comme notre journée avait été bien remplie, nous ne nous sommes pas fait prier pour aller nous coucher ce soir là !

Du sable, du sable et encore du sable

Voir les commentaires

2016-07-25T01:55:38+02:00

Ma liquette très chouette

Publié par Fille Ainée

C’est sur un collègue de Grand Nain que j’ai vu une tunique en lin qui me tentait beaucoup et en écumant mon site de perdition, j’ai trouvé un patron gratuit qui lui ressemblait fort ICI.

Ce n’est pas la première fois que je couds des patrons Sew Different et même si j’apprécie le fait qu’ils soient gratuits, je me méfie. J’ai souvent eu des difficultés.

Tout d’abord, les explications sont toujours très succinctes voire inexistantes. Ce qui est le cas de cette tunique. Les patrons s’adressent donc à des couturières averties. Et fidèle à la tradition, celui-ci a nécessité des modifications.

Ma liquette très chouette

Tout d’abord au niveau des manches. Je les voulais ¾ mais ce n’est pas la longueur qui m’a gênée, plutôt le haut de la manche qui si, vous suivez le patron d’origine, a forcément besoin d’être froncé. Hors, cela n’est pas du tout le cas sur la photo à moins que je ne sois aveugle ou alors une quiche complète en montage de manches ! J’ai donc recoupé le haut des manches pour que celles-ci puissent être montées correctement.

Ma liquette très chouette

Je n’ai pas fait les poches car je trouvais que ça donnait à ma tunique un aspect tablier de ferme et j’ai rallongé le patron pour que la tunique se transforme en robe et m’arrive juste au-dessus du genou. Si vous faites comme moi, n’oubliez pas de faire l’arrondi dans le bas pour éviter de vous retrouver avec un truc qui ressemble plus à une tente de camping qu’une petite robe de vacances ! J’ai également rallongé les pinces de poitrine.

Ma liquette très chouette

Ce patron est donné en taille 40. J’ai coupé mon tissu sans rajouter d’ourlet et il correspond ainsi parfaitement à une taille 38.

Ma liquette très chouette

En réalisant ma robe tunique, j'ai eu un moment une grande hésitation car au fur et à mesure, elle ressemblait plus à une robe monastique toute plate sur le devant mais en rajoutant un joli collier ou peut-être même un foulard, elle a pris des allures de robe de l'été ! Qu'en pensez-vous ?

Voir les commentaires

2016-07-22T01:37:54+02:00

L'été en toute Simplicity

Publié par Fille Ainée

C'est en parcourant un blog de mode que j'ai repéré ce patron Simplicity.

L'été en toute Simplicity

Visiblement, cette petite robe figurait sur la liste des must have (essentiels) de l'été. Je ne suis vraiment pas branchée mode mais son petit côté fantaisiste m'a interpellée. Et comme j'ai trouvé le patron dans ma boutique, il n'y avait plus de raison pour ne pas...

L'été en toute Simplicity

Réalisation très simple et rapide mais la pose du biais au niveau des emmanchures m'a semblé inutilement compliquée. J'ai donc fait à ma sauce et je ne m'en porte pas plus mal !

L'été en toute Simplicity

J'ai zappé les poches pour cette première version mais je pense revenir vers ce patron pour le réaliser en version "haut" avec poches !

L'été en toute Simplicity

Voir les commentaires

2016-07-20T01:19:02+02:00

Des fourmis dans les jambes

Publié par Fille Ainée

Cette année, migration plus tardive des 3xrien vers leurs pénates d'été. En l'absence d'un Home Sweet Home, nous préférons voyager et après Myanmar nous partons vers une autre destination mystère.

Vu que la dernière fois, certaines se sont permises de tricher consulter l’Internet, je ne vous donnerai que 2 indices pour vous faire deviner où nous allons passer quelques jours. Faites travailler vos méninges ! Et plus les réponses seront farfelues, plus vous monterez dans mon estime !

Indice 1 : la loi est tellement sévère que le taux de criminalité est à 0 %

Indice 2 : il n’y a aucune adresse. Le courrier est livré dans des boîtes postales

Je sens que les cerveaux vont fumer !!

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog