Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2011-02-04T06:59:00+01:00

Le romantisme japonais

Publié par Fille Ainée

Régulièrement, nous nous réunissons chez Grande Copine pour une petite soirée apéritif entre filles. C’est alors l’occasion de faire une pause, de discuter de rien ou tout simplement de perdre un peu la tête sous l’œil atterré de nos Nains respectifs :  « Mais, Mama, t’as pas honte, à ton âge, de danser sur la table ? ».

 

Je connais Grande Copine depuis plus de 12 ans. Nous nous sommes rencontrées un jour qu’elle poussait sa crevette Grand Nain dans un landau de marque française très réputée qui me faisait fort envie (allez savoir pourquoi mais à cette époque-là, les poussettes et landaus m’obsédaient !). Mon Nain à moi lui avait fait une démonstration du « t’as vu, je cours sur mes 2 pattes et j’ai même pas 10 mois » - j’avais alors abandonné l’idée du landau en faveur d’une laisse – et nous avions fait connaissance. Avec Grande Copine, c’est 12 ans de fou rires, de bêtises qui ne font rire que nous, de galères partagées et une amitié féroce.

 

Mercredi soir, nous avons donc dévoré le buffet apéro, ouvert une bouteille de Bordeaux rosé, réinventé le monde, dansé sur Michel Polnareff (mais ça, je ne sais plus si c’était avant ou après avoir vidé la bouteille de rosé), et ricané comme des ados en discutant les mérites de sa dernière découverte japonaise : le Drop à Crottes !

 

Documents842.jpg

 

Comme son nom l’indique, le Drop* à Crottes est une merveilleuse invention qui vous permet de déposer discrètement dans la cuvette des toilettes votre contribution sans pour autant laisser derrière vous une odeur nauséabonde, témoin meurtrier de vos activités journalières. Qui en effet n’a pas piqué un fard en sortant de la salle de bain en pensant au sort du pauvre innocent qui attend patiemment son tour derrière la porte sans se douter de ce qui l'attend ? Et bien, grâce au Drop à Crottes qui neutralise les mauvaises odeurs, cette époque est enfin révolue ! Il fallait quand même y penser, non ? Merci le Japon !

 

* goutte

 

Voir les commentaires

2011-02-03T06:40:00+01:00

Sun nin fai lok !

Publié par Fille Ainée

Non, je n’ai pas perdu la boule. Nous fêtons, aujourd’hui, notre entrée dans l’année du lapin.

 

Documents840.jpg

 

Le passage dans la nouvelle année se fait le premier jour du premier mois du calendrier chinois. Ce calendrier étant un calendrier luni-solaire, la date du Nouvel An varie donc d’une année sur l’autre. La pratique générale veut qu'on s'efforce de repartir sur un nouveau pied après s'être débarrassé des mauvaises influences de l’an passé (vous nous voyez nous les brodeuses/quilteuses avec tous nos encours accumulés ?), accompagné de signes de bon augure.

 

Il est donc de tradition de faire un grand ménage de printemps (moi, ça attendra le retour de SuperNanny), et surtout de remettre des petites enveloppes rouges (entorse au règlement, les miennes sont violettes cette année) que nous appelons « lai see ». Ces petites enveloppes contiennent des dons d’argent et sont censées porter bonheur.

 

Documents841.jpg

 

Je vous laisse pour aller chasser les mauvais esprits de la maison. Je me demande si mes Nains font partie de cette catégorie ? Hummmm, ca me laisse songeuse….

  

Voir les commentaires

2011-02-02T06:35:00+01:00

Quand les Nains s’y mettent !

Publié par Fille Ainée

Vacances du Nouvel An chinois. Les Nains hantent ma cuisine et ça donne :

 

Documents838-1.jpg

 

Documents839-1.jpg

 

Si vous aussi, vous voulez imiter mes Nains :

 

450g de sucre glace

1 blanc d’œuf

quelques gouttes de jus de citron

quelques gouttes d’extrait de vanille

colorant alimentaire

 

Pas besoin de cuisson. Laissez juste durcir quelques heures dans un endroit frais.

 

Retapissez ensuite entièrement la cuisine. Le sucre glace, c’est l’enfer !

 

 

Voir les commentaires

2011-02-01T06:37:00+01:00

Dites Madame, c’est quand qu’on a fini ?

Publié par Fille Ainée

Sampler aux bleuets – 4eme partie.

 

Documents836.jpg

 

J’avoue que j’ai à présent un peu de mal à me motiver. Les parties données chaque mois me semblent trop petites, les attentes entre chaque partie trop longues et la toile de lin grossière que j’avais initialement choisie pour sa rusticité me semble un peu trop paysanne surtout après tous ces ouvrages en 1 fil sur du lin archi fin que je viens de réaliser. Bref, tout fout l’camp !

 

J’en ai donc profité pour tricher continuer la frise de bleuets et j’ai ainsi pu couper mes 3 mètres de lin que je baladais depuis le début sans crainte de ne pas avoir assez de toile ; le cauchemar de toute brodeuse. C’est bien connu « measure twice, cut once »*. C’est quand même un peu moins lourd à gérer et plus facile à ranger.

 

* mesurez deux fois, coupez une fois


Voir les commentaires

2011-01-31T06:57:00+01:00

Trouvaille poubellienne

Publié par Fille Ainée

Je ne résiste absolument pas au plaisir de vous narguer en ce lundi matin. Voici ce que j’ai trouvé à la poubelle vendredi soir !

 

Documents831.jpg

 

Alors que Grand Nain et moi marchions le long du quai pour nous rendre au restaurant rejoindre Grande Copine, Grand Nain m’a soudain arrêtée. « Look Mama » ! J’ai looké et là, ça a été Noël à nouveau. Un énorme tiroir casier d’imprimeur avait été déposé à la poubelle. 2 minutes plus tard, ledit casier était à la maison, Grand Nain et moi avions manqué le bus, mais qu’importe, Grande Copine nous a pardonné notre retard. Je suis passée le lendemain chez la personne qui s’en était débarrassé pour connaître « l’histoire » de ce tiroir. Il vient d'Afrique du Sud !

 

Documents833.jpg

 

Documents832.jpg

Admirez le détail des angles !

 

Depuis vendredi, je marche l’œil ouvert (il vaut mieux de toute façon chez nous, sinon on tombe facilement à l’eau !).

 

 

Voir les commentaires

2011-01-29T06:33:00+01:00

Faudrait quand même pas pousser, non !

Publié par Fille Ainée

S’il y a bien une chose qui m’horripile par-dessus tout, ce sont les réflexions du genre  « oh mais toi qui sais coudre, tu pourrais pas me faire mon ourlet de pantalon ? » . Hurlement sauvage (et silencieux) de ma part. Pour moi, demander à une quilteuse de faire du raccommodage, c’est comme demander à Picasso de repeindre une porte de garage ! Et le ruban thermocollant pour les ourlets, c’est pas fait pour les chiens !

 

Allez une petite croix pour se calmer. Petit coussinet de ciseaux aperçu chez Les Petites Croix de Fred. Il me le fallait ! Et bien voilà, trois jours et une myopie plus tard (1 fil sur 1 fil sur du lin tellement fin qu’on voit le jour au travers), il est à moi. La grille est de LHN (légèrement modifiée) et les petits ciseaux qui l’accompagne me viennent de mon arrière-grand-mère. Objet du passé terriblement précieux à mes yeux !

 

Documents829.jpg

 

Documents830.jpg

 

Je vous souhaite un très bon week-end calme. 

 

 

Voir les commentaires

2011-01-28T07:34:00+01:00

Tag...ada

Publié par Fille Ainée

Et bien me voilà taguée ! C’est Cath de Douce Parenthèse qui me soumet au supplice. A mon tour de vous dévoiler 4 résolutions sérieuses, farfelues, réalisables ou non, loufoques… les illustrer et ensuite taguer 4 d’entre vous (hé hé hé !). Ca me rappelle un peu quand, en classe, la maîtresse survolait du regard des élèves terrorisés à l’idée d’être interrogés sur un devoir non préparé !

 

Résolution No. 1

Cesser de prendre les choses trop à cœur. Assez d'accorder trop d’importance aux petits détails de la vie qui n’en valent pas la peine, de stresser sans raison. Hans Selye, théoricien du Stress, définie les trois phases de ce syndrome : la réaction d’alarme (aaaah la quatrième partie du sampler aux bleuets a été publiée !), le stade de résistance (je ne laisserais pas la tortue gagner cette étape) et enfin le stade de l’épuisement (fini !).

 

zen.jpg

Vanda Novodo

 

Résolution No.2  « When I learned to quilt I forgot how to cook »*

Le nez dans mon ouvrage, il arrive assez souvent que j’en oublie de déjeuner. Ca va quand je suis seule pendant la journée mais c’est le soir que ça se corse. J’entends alors mes Nains fouiller dans le placard à biscuits et je sais qu’il est temps de les nourrir. Et dans ce cas-là, c’est souvent vieille soupe de légumes en brique et yaourt moisi ! Il faudrait donc que je m’applique un peu plus aux fourneaux pour créer à l’avance des menus simples mais équilibrés, prêts pour les soirs de création intensive. Ou alors, il ne me reste plus qu’à passer une petite annonce dans le journal pour trouver un Adonis de la plaque à induction, un homme parfait qui me servirait des menus appétissants et ne râlerait pas pour faire ensuite la vaisselle. Mais ça, ce n’est plus une résolution mais un fantasme ! 

 

menu-1.jpg

credits: diegocaceres

 

Résolution No.3

Lâcher l’ordinateur pendant la journée et sortir plus. Ca c’est terrible ! Comme je travaille en freelance de chez moi, j’ai toujours le nez collé sur l’écran et certains jours, il m’arrive de peu m’apercevoir du temps qu’il fait. Si en plus, j’ai le malheur de trouver un blog qui me fait signe de la main, là c’est foutu. En fin de journée, j’ai plus ou moins les yeux rouges d’un lapin russe.

 

Documents826.jpg

http://tagadiane.wordpress.com

 

Résolution No.4

Etre VRAIMENT une super maman. Etre disponible quand les Nains rentrent de l’école, leur avoir préparé une délicieuse brioche qui sort du four à temps pour le goûter, faire les devoirs sans m’énerver (voir résolution No.1) surtout ceux de maths de Petit Nain (c’est quand même pas sorcier d’expliquer une soustraction ?), avoir pensé à un dîner (avec ou sans Adonis) dont même Raymond Blanc serait fier, d'avoir une cuisine rangéquand Monsieur 3xrien rentre du bureau, et de me farcir lire 3 chapitres de « Comment être une princesse » en n’oubliant pas de faire les voix du Prince, de la Reine Mère et du cheval de la Princesse (neigh !!!).

 

Documents828.jpg

 

Voilà, maintenant vous savez tout et je repasse le « bébé » à Lisbei de Lud-in-the-Mist, Marie de Zig Zag, Séverine de Byseverine et Mylène de Chez Mylène. Allez les filles, au boulot !

 

le jour où j’ai appris à quilter, j’ai oublié comment cuisiner


Voir les commentaires

2011-01-26T06:23:00+01:00

Les clés du paradis ?

Publié par Fille Ainée

Il a suffi d’un dimanche ensoleillé, de deux heures de liberté, d’un petit coin propice à la création avec cascade et petit lac...

 

Documents821.jpg

 

d'un peu d'inspiration...

 

Documents824.jpg

 

pour aboutir à ceci :

 

Documents825.jpg

 

Un porte-clé bien joli à glisser dans mon sac à main. Maintenant, il ne me reste plus qu’à verrouiller ma porte !

 


Voir les commentaires

2011-01-25T06:19:00+01:00

Pied de nez aux Américains (et aux Britons par la même occasion)

Publié par Fille Ainée

Savez-vous que le mot « Muffin » vient soit du Français « Mouffet » ou alors de l’Allemand « Muffe » ? Finalement, ils n’ont rien inventé ces américains !

 

Et bien de toute façon, ce tablier destiné à Grande Copine (qui adore les muffins et qui est canadienne) de Grand Nain pour son anniversaire, il est bien de moi. Tablier réversible, comme ça, si elle fait des taches d’un côté, elle peut toujours les cacher en tournant son tablier !

 

Documents811.jpg

Voir les commentaires

2011-01-24T06:17:00+01:00

Blogs du matin, cause de chagrin !

Publié par Fille Ainée

Il va falloir que je perde cette sale manie que j’ai de regarder les blogs créatifs le matin au petit-déjeuner. D’une, ça me met en retard à tous les coups, de deux, ça me donne des envies de faire, maintenant, tout de suite, des petits ouvrages alors que ma liste d’en cours est déjà assez longue. D’ailleurs pour ne pas que je les oublie et les enfouisse sous une pile d’autres en cours, Monsieur 3xrien m’a offert un tableau que j’ai collé sur un des murs de ma cuisine. Bientôt, vous verrez, je serais obligée d’investir dans un logiciel pour les répertorier. Comme pour la garde-robe de la reine d’Angleterre !

 

Bon ceci dit et heureusement pour moi, ce ne sont jamais de gros ouvrages mais plutôt des versions mini facilement réalisables en quelques heures. En passant chez Douce Parenthèse, je suis tombée en arrêt, la semaine dernière, sur un petit cœur que je voyais très bien figurer dans mon casier d’imprimeur. Cath a eu la gentillesse de me donner les références et hop me voilà partie !

 

Documents820.jpg

 

Maintenant, il ne me reste plus qu’à oublier les regards suppliants de mon patch à matelasser abandonné sur le canapé derrière moi (oui j’ai des yeux dans le dos !). Et si ça continue, je sens que je vais être privée d’Internet pendant un mois !

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog