Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-03-06T07:32:10+01:00

L'improbabilité de l'amour

Publié par Fille Ainée

Non, ce n'est pas moi qui ai inventé un truc pareil mais c'est un livre d'Hannah Rothschild !

L'improbabilité de l'amour

 Le jour où Annie McDee, jeune cuisinière sans le sou, débarque dans la boutique crasseuse d'un antiquaire, à la recherche d'un cadeau pour son petit-ami, elle ne se doute pas que, d'une, son petit-ami va la plaquer, et que de deux,  la toile poussiéreuse qu'elle vient d'acquérir scellera à jamais son destin. 


Car ce qu'Annie transporte dans un sac en plastique n'est pas une vague croute. C'est un chef-d'œuvre mythique du XVIIIe siècle, une toile réalisée par le maître français Antoine Watteau ; un tableau intitulé L'Improbabilité de l'amour
 

Interpellée par la beauté du tableau, Annie s'interroge : que tient-elle réellement entre ses mains ? Aidée de Jesse, un jeune guide passionné, et d'une spécialiste de Watteau, la modeste cuisinière au cœur tendre entreprend de découvrir la secrète et terrible histoire de cette toile. Et se retrouve catapultée dans les arcanes du monde de l'art... 
 

C’est parce que je venais tout juste de regarder “ La Femme au tableau ” qui traite du sujet épineux de la restitution des tableaux après la seconde guerre mondiale que j’ai été tentée par ce roman.

 

Intelligent, documenté, peut-être un peu trop long vers le milieu, mais très riche en informations et en intrigues de toutes sortes, ce roman est loin d’être ennuyeux. On en apprend beaucoup sur le monde de l’art et ses coulisses, ainsi que sur la vie de l’artiste.

 

J’ai particulièrement aimé les chapitres au cours desquels le tableau lui-même s'adresse au lecteur pour lui confier son histoire, ses émotions, ses peurs, ses réflexions sur l'art et la beauté.

 

Je vous recommande donc chaudement cette lecture et le film d’ailleurs même si ce dernier n’a aucun lien avec le livre ! Passionnés de l’art, n’hésitez pas.

Voir les commentaires

2017-03-03T02:47:00+01:00

10... mais pas que !

Publié par Fille Ainée

Une grosse mousson a bien failli avoir raison de notre Internet mais je sauve les meubles avant la fin de la semaine. Voici mes 10 blocs comme il se doit, et également un début de montage. 

10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !
10... mais pas que !

Ne sachant plus trop combien de blocs il me restait à réaliser, j'ai tout étalé sur le sol et c'est en famille que nous nous sommes mis à la mise en place. Malgré les obstacles...

 

10... mais pas que !

J'étais loin de me douter que cette étape me prendrait autant de temps et si j'avais su, j'aurais assemblé mes blocs progressivement. La disposition en diamant m'a également posé quelques problèmes mais en fin de compte, je trouve que ça valait vraiment la peine d'y passer le temps. 

10... mais pas que !

Donc, mon conseil, surtout à celles qui se sont lancées dans le Farmer's Wife et le Splendid Sampler, n'attendez pas le dernier moment parce que l'assemblage c'est morbide de chez on s'ennuie !

Il ne me reste plus que quelques blocs pour terminer mes dernières rangées. Mais on verra ça la semaine prochaine !

Voir les commentaires

2017-03-02T03:59:08+01:00

Batman, fais gaffe à toi !

Publié par Fille Ainée

Terminée la semaine dernière, ma cape de Super héro par temps froids. 

Batman, fais gaffe à toi !

Un modèle très agréable à tricoter, surtout avec des aiguilles du 5,5. 

Batman, fais gaffe à toi !

Le seul petit problème est le fait qu'il n'est précisé nulle part dans les explications que cet ouvrage se tricote du haut vers le bas. C'est uniquement sur le lien Ravelry que j'ai trouvé cette précision. Ce qui fait que lorsque la créatrice du modèle précise que son col est trop grand, il était trop tard pour rectifier le tir car je n'ai réalisé l'avoir déjà tricoté qu'en arrivant à l'empiècement. Bon, pas trop grave, puisque au final, mon col a beaucoup de tenue.

 

 

Batman, fais gaffe à toi !

J'ai modifié la longueur des poignets pour avoir un peu plus de liberté de mouvement au niveau des bras. Sinon, on se sent vraiment dans une camisole de force !!

Batman, fais gaffe à toi !

Voir les commentaires

2017-02-22T11:57:27+01:00

Les 10 de la bande

Publié par Fille Ainée

Ca sent la fin ! Avec Petit Nain, j'ai étalé tous mes blocs sur le sol la semaine dernière, histoire de voir où j'en étais et il semblerait que l'ouvrage prend de l'ampleur. Peut-être même un peu trop ! Mes blocs étant plus grands que ceux d'origine, il est logique que mon ouvrage avance plus rapidement, ce qui n'est pas pour me déplaire. 

Cette semaine, je ne peux malheureusement pas vous donner les liens vers les blocs car, dans une folie de ménage printanier, j'ai tellement bien rangé mon Atelier, que même la liste y est passée. Par contre, je peux vous assurer qu'aucun de ces blocs n'est issu du Farmer's Wife, qu'il soit des années 20 ou 30 ! Je les ai tous tirés du livre 365 Foundation Quilt Blocks.

Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande
Les 10 de la bande

Comme les blocs de cet ouvrage sont de dimensions différentes des miens, je dois redessiner chacun sur une feuille de papier. Ça prend du temps mais j'obtiens ainsi un résultat parfait. 

 

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour les derniers blocs de la série. Et je commencerai l'assemblage. Si une fois tous cousus les uns aux autres, mes blocs ne me donnent pas la taille souhaitée, je repartirai sur le sentier de la couture !!

Voir les commentaires

2017-02-17T04:39:38+01:00

THE Foxley !!

Publié par Fille Ainée

Terminé il y a quelques jours, il est, à l'heure qu'il est, entre les bras d'une Long Arm !

THE Foxley !!

Le bloc 9 ne m'a pas posé beaucoup de problèmes, mais c'est plutôt l'ampleur de l'ouvrage qui a rendu pénible son assemblage. Ce quilt fait en effet plus de 2 mètres de large et 2,50 mètres de hauteur. Taille parfaite pour un dessus de lit. 

THE Foxley !!

Comme mes volontaires n'avaient ni les bras ni les jambes assez longs, il a fallu que je le pose en plein soleil sur l'herbe fraîchement tondue en évitant les dépots des félins. 

THE Foxley !!

Je vous montrerai son dos dès que mon ouvrage reviendra de son séjour quilting. Lassée des dos unis, j'ai utilisé des chutes de tissus pour agrémenter cette vaste étendue de tissu. 

THE Foxley !!

Moutie, tu pourras te rouler dedans l'été prochain !

Voir les commentaires

2017-02-15T06:18:03+01:00

Le quota des restes

Publié par Fille Ainée
Le quota des restes

Bloc 56 Marcella - Farmer's Wife 1930

Le quota des restes

Bloc 86 Priscilla - Farmer's Wife 1930

Le quota des restes

Bloc 12 Becky - Farmer's Wife 1930

Le quota des restes

Bloc 37 Georgia - Farmer's Wife 1930

Le quota des restes

Bloc 26 Daffodil - Farmer's Wife 1930

Le quota des restes

Bouncing Betty - Quilter's Cache ICI

Le quota des restes

I'll take Hither - Quilter's Cache ICI

Le quota des restes

Bloc 88 Star of Hope - Farmer's Wife 

Le quota des restes

Bloc 74 Ribbons - Farmer's Wife 

Le quota des restes

Flowering Fan (mon préféré !) de 365 Foundation Quilt Blocks

Voir les commentaires

2017-02-13T05:50:20+01:00

T'ite robe japonisante

Publié par Fille Ainée

Le virus de la couture me reprend ! Et parce qu'on trouve, ici, chez nous, des tas de publications japonaises, pourquoi s'en priver ?!?

T'ite robe japonisante

Sortie tout droit de ce livre, la robe Rachel !

T'ite robe japonisante

Initialement en lin, j'ai préféré un coton japonais pour la réaliser. 

T'ite robe japonisante

Pas facile au départ de retrouver le patron papier (mon japonais laisse à désirer !) mais avec de l'observation et de la patience, on s'en sort fort bien ! 

J'ai doublé le haut pour des finitions impeccables. 

Attention, le patron taille petit. Taille M pour un 38. 

T'ite robe japonisante

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog