Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2012-10-04T05:27:00+02:00

Le point de non retour

Publié par Fille Ainée

Aurais-je, hier matin, soudainement atteint le point de non retour ? Ma voisine qui me sait friande de nouvelles découvertes m’a gentiment proposé de m’emmener au marché. Une experience fantastique, inoubliable. J'y retournerai !

Les marchés locaux à Hong Kong m’ont toujours beaucoup intrigué, mais les conditions d’hygiène ont toujours eu vite raison de mes envies d'acheter quoi que ce soit. Têtes de poisson jetées dans le caniveau, sang de viande dégoulinante sur les tabliers des bouchers, bref, il fallait avoir envie ou alors avoir le nez bouché. Ici, rien de tout cela. C’est propre, ça sent bon les produits frais et vous êtes accueillie comme si vous étiez une connaissance de longue date. Je m’y suis sentie chez moi et j’ai surtout ouvert grand les yeux.

Tout est nouveau, les produits locaux me sont inconnus, mais j’ai surtout apprécié que les vendeurs de chaque stand passent de longues minutes à m’expliquer comment préparer mes plats.

Je suis donc repartie avec un poisson qui avait une très bonne tête, un poulet qui lui l’a perdu quand j’ai demandé au boucher de la couper, des légumes de toutes formes, des épices de toutes sortes, des herbes aromatiques, des feuilles de bananier pour faire cuire mes plats, des fruits inconnus que l’on m’a fait goûter comme le Dukong – petit fruit à l’écorce dure que l’on pèle et qui a le goût de pamplemousse.

 

 DSC02181

 

Bref, une initiation gastronomique que je ne suis pas prête d’oublier.

Hier soir, au menu, nous avons donc goûté au vivaneau rouge farci avec des feuilles de combawa - un agrume, à l’arôme très intense - de la coriandre et de la citronnelle. J’ai arrosé la bête de sauce de poisson et de citron, je l’ai laissée mariner quelques heures au réfrigérateur et j’ai glissé ma préparation au four en petite tenue aluminium. Dommage que je ne puisse vous faire sentir les arômes qui s’échappaient de mon four.

DSC02175

 

Et en dessert, j’ai servi une mousse de lait de coco avec un coulis aux fruits de la passion. C’était la première fois que je goûtais ce fruit sous une forme autre que dans les yaourts ! Lorsque j’ai fait fondre la pulpe avec un peu de sucre (la pulpe est amère), toute la cuisine sentait les Tropiques.

 

DSC02178

 

Je vous donne la recette, si vous voulez essayer. A défaut de fruits de la passion, vous pouvez utiliser des mangues. 

 

Ingrédients (4 Portions) :

 

- 20 cl de lait de coco

- 2 blancs d’oeufs

- 1 pincée de sel

- 60 g de sucre pour la mousse et 10 g pour le coulis passion

- 1 sachet d’agar agar (ou 2 feuilles de gélatine)

- 20 cl de crème liquide

- 50 g de noix de coco râpée

- 4 fruits de la passion (plus le fruit est mûr, plus il est ridé)

Commencez par monter les blancs en neige avec la pincée de sel et 60 g de sucre (pour ceux qui aiment plus sucré, vous pouvez augmenter les doses).

Fouettez la crème (au préalable, elle doit être au congélateur). Mettez de côté.

Faites chauffer le lait de coco dans une casserole et remuez celui-ci jusqu'à ébullition puis y ajoutez un sachet d’agar agar (mes sachets à moi font 25g mais un sachet normal contient 2g de poudre) et continuez à mélanger pendant 1 minute. Ajoutez également la coco râpée et mélangez.

Dans un saladier, versez la préparation coco et ajoutez délicatement les blancs + la crème fouettée. Versez dans des verrines et réservez au réfrigérateur environ 20 à 30 minutes.

Coupez les fruits de la passion en deux et à la cuillère, évidez les coques. Mettez la pulpe et pépins dans une casserole, avec 10 g de sucre. Faites chauffer cette préparation jusqu'à ce que le sucre fonde entièrement.

Sortez la mousse coco du réfrigérateur et ajoutez le sirop fruit de la passion sur la mousse fraîche. Laissez au réfrigérateur jusqu’au moment de déguster.


Voir les commentaires

2012-10-03T04:16:00+02:00

Reprise des activités

Publié par Fille Ainée

J’en ai commencé un autre ! Sans finir les autres bien entendu !  Et si cet autre, c’était le début d’une nouvelle tendance ? De toute façon, il y en aura beaucoup d’autres. Ce n’est pas celui-là qui va m’empêcher de terminer les autres !

 

DSC02170

 

Depuis ma visite dans une boutique de patch super sympa, je me sens pousser des ailes. Fortement inspirée par les travaux des élèves exposés sur les murs, je suis rentrée pour me jeter dans mes magazines japonais et ce premier bloc est « né » quelques jours plus tard. Il sera suivi de 8 autres pour constituer cet autre patch appliqué.

 

Vivement que je le finisse pour pouvoir en commencer un autre. A moins que je ne finisse les autres !

 

DSC02169.jpg

 

 


Voir les commentaires

2012-10-02T09:37:00+02:00

Visiteur

Publié par Fille Ainée

personne qui se rend au domicile de quelqu’un pour le voir, vider son frigo, boire sa cave, plonger dans sa piscine, jouer les touristes, et repartir en laissant un grand vide derrière lui.

 

Nous avons profité du passage de nos premiers visiteurs pour découvrir le parc des papillons. Pas question de les admirer sous verre avec une épingle piquée dans l’estomac, ceux-là étaient bien vivants. 

 

DSC01152.jpg

 

DSC01169.jpg

mon préféré : le papillon feuille

 

DSC01176.jpg

 

DSC01190

 

DSC01193.jpg

 

DSC01196.jpg

 

DSC01202.jpg

 

DSC01205.jpg

 

DSC01210.jpg

 


 


Voir les commentaires

2012-09-28T07:27:00+02:00

Il reste encore de l’espoir

Publié par Fille Ainée

Au bout de ce premier mois dans mon nouveau pays d’adoption, je viens faire le bilan. Il y a eu des moments difficiles, des moments de profond découragement et des moments vraiment à chier ! Mais, rassurez-vous, il y a eu aussi des petites victoires sur la vie, des instants qui m’ont fait sourire et qui me feront sûrement rire aux éclats dans quelques mois, comme :

 

-       lorsque j’ai enfin réussi à retrouver le chemin de l’école des Nains sans me perdre cent sept fois,

 

-       lorsque je me suis perdue cent sept fois et suis enfin arrivée à la réunion des parents avec d’énormes auréoles de transpiration sous les aisselles parce que Jennifer m’avait fait un coup de blonde et ordonné de tourner alors qu’il fallait aller tout droit et que je me suis trouvée en face d’une autre maman avec les mêmes auréoles sous les aisselles,

 

-       les nuits sans sommeil à cause des orages ou de Boule de Poil qui se prend pour Tarzan sur le toit de la maison et ne veut pas rentrer mais miaule comme une perdue à 2h du matin devant la porte du balcon (envie d’en faire de la pâtée pour chien),

 

-       le moment où j’ai enfin réussi à comprendre l’accent du gentil Monsieur qui vient faire des travaux dans la maison parce que jusqu'à présent il aurait pu me parler coréen, ça n’aurait fait aucune différence,

 

-       les audiences sur la Tinette, le dernier salon où l’on cause, depuis que j’ai décidé de goûter à tous les plats locaux super épicés…

 

Mais tous ces moments laborieux ont été récompensés ce matin lorsqu’une nouvelle amie m’a fait découvrir le quartier Indien. J’ai acheté mes premiers saris,

 

DSC02162

 

DSC02163.jpg

 

dégusté avec les mains des plats indiens authentiques (encore une audience peut-être)

 

DSC02158.jpg

Papadum

 

DSC02159.jpg

Masala Dosa

 

DSC02161.jpg

Café qui mousse

 

et été baignée dans un tel bain culturel que j’en ai la tête qui tourne encore. Maintenant, il ne me reste plus qu’à me saucissonner dans mon saree. Heureusement qu’il y a TonTube !

 


Voir les commentaires

2012-09-24T04:24:00+02:00

Espèce d’orchidacée !

Publié par Fille Ainée

Saviez-vous que le mot Orchidée vient du grec orchis, qui signifie testicule, en référence à la forme des tubercules souterrains de certaines orchidées terrestres des régions tempérées ? De quoi bien faire rire les Nains quand nous avons commencé la visite du Jardin des Orchidées hier matin. Hormis cette petite info suprêmement rigolatoire, nous avons sérieusement adoré !

 

Documents1423.jpg

 

En fait, il y en existe plus de 25 mille différentes et la plupart poussent en région tropicale. Je n’ai bien entendu pas pu résister au plaisir d’en rapporter quelques unes parce qu’au prix où elles étaient vendues, il eut été un pêché de les laisser dans la boutique !

 

DSC02037.jpg

 

DSC02041.jpg

 

DSC02052.jpg

 

DSC02061.jpg

 

Nous avons ensuite continué notre visite au Jardin des Oiseaux. Des oiseaux de toutes les couleurs, des paons à tous les coins d’allées. 

 

DSC02122.jpg

 

DSC02082.jpg

 

Documents1421.jpg

 

Mais mes préférés restent les chouettes et les hiboux.

 

Documents1422.jpg

 

Un pur plaisir pour les yeux !

 


Voir les commentaires

2012-09-20T07:59:00+02:00

Le Japon, made in KL

Publié par Fille Ainée

La Tortue me pardonnera t-elle ? D’une part, j’ai honteusement oublié, la semaine dernière, de lui souhaiter son anniversaire et d’autre part, je termine mon quilt des « Poupées Japonaises », haut la main, sans honte aucune de lui avoir, une fois de plus, volé la vedette. Je viens de prouver une fois encore la supériorité du Lepus sur la Testudine. Magnifique !

 

DSC02013.jpg

 

Oui, je sais, je dois reconnaître que je n’ai fait que 6 blocs sur les 9 initialement prévus, mais comme je l’ai déjà expliqué, le manque de tissu m’a freiné dans mon élan.

 

DSC02010.jpg

 

Alors pour me faire pardonner, j’ai quand même rajouté la petite libellule dans le coin qui va transformer ce quilt en une pièce unique. Et ne va point copier, La Tortue !

 

DSC02011.jpg

 

C’est dans la chambre de Moyen Nain qu’il a trouvé sa place. Et pour le mettre en valeur, Monsieur 3xrien m’a offert un support magnifique. Et non seulement, il l’a acheté avec ses économies, mais il l’a également porté ! Je ne le reconnais plus. L’air de la Malaisie a transformé cet homme.

 

DSC02015.jpg

Ce quilt est donc mon premier ouvrage Made in Malaysia, mais ce n'est sans doute pas le dernier !

 

 

Alors à quand ton prochain défi, La Tortue ? Ah bon, tu jettes le torchon ?

 


Voir les commentaires

2012-09-17T09:26:00+02:00

Tu sais ou tu sau –rien ?

Publié par Fille Ainée

Aujourd’hui, je vous emmène à Malacca - ville qui a donné le nom au détroit qui sépare la Malaisie de l'Indonésie et qu'empruntent tous les bateaux navigant entre l'Europe et la Chine. Cet ancien comptoir portugais, sur lequel les Hollandais ont ensuite mis la main, a fini sous régime britannique. Il faut dire que les enjeux étaient énormes et le commerce d’épices très lucratif.

 

Malacca est une oasis culturelle, riche d'un passé colonial. De son histoire tumultueuse subsistent de nombreux styles architecturaux et une culture particulière. Les petites rues font penser à Macau,

 

DSC01999.jpg

 

DSC01998.jpg

 

DSC01994.jpg

 

DSC02002.jpg

 

les rives du fleuve à Singapour

 

Documents1420.jpg

 

et les bâtiments qui servaient à l’administration du commerce maritime sont d’influence hollandaise. Le tout servi avec une petite sauce exotique.

 

DSC01992.jpg

 

DSC02001.jpg

 

Mais le clou de la visite a été pour nous le restaurant en bord de fleuve dans lequel nous avons déjeuné. Non seulement les plats étaient délicieux mais le spectacle inhabituel. Car figurez-vous qu’à nos pieds se baignaient des varans énormes. Cet « petite bête » peut atteindre 3 mètres de long et peser jusqu'à 60 kgs. Les varans sont semi aquatiques et carnivores.

 

Nous-1872.jpg

 

Lorsqu’ils nagent, c’est sans les bras, car c'est avec leur queue qu’ils se dirigent.

 

Nous-1869.jpg

 

Et regardez-moi cette langue. On dirait celle d’un serpent !

 

Nous-1873.jpg

 

Un p'tit plongeon, ca vous tente ?

 


Voir les commentaires

2012-09-15T03:41:00+02:00

Petite astuce weekendière

Publié par Fille Ainée

C’est Grande Copine Parisienne qui m’a envoyé le lien et j’ai eu envie de le partager avec vous. D’abord, parce que, nous, le week-end, on cuisine beaucoup, et puis parce que c’est toujours amusant de voir comment se débrouillent les autres.

 

Le son de la vidéo n’est pas très bon mais à moins que vous ne compreniez le mandarin dans le texte, cela ne devrait pas beaucoup vous gêner.

 

Et n’oubliez pas vos baguettes pour battre le blanc en neige !

 

Voir les commentaires

2012-09-14T02:25:00+02:00

Et c’est r’parti !

Publié par Fille Ainée

« Meilleure amie » : personne avec qui l’on est unie par une affection réciproque. Amie fidèle, sûre, intime, avec qui l’on partage tous les petits secrets de la vie quotidienne et l’on ricane de tout et de rien comme une hyène qui vient de s’enfiler trois Gin & Tonic. Enfin, c’est comme ça que je le vois, surtout quand j’écoute Petit Nain avec ses copines de Hong Kong, sur Skype.

 

Lundi dernier, Petit Nain est rentré de l’école (son premier jour) en déclarant qu’il avait pas une, mais DEUX meilleures copines. Une, dont il ne se souvenait pas du prénom (ça commence bien !) et l’autre, Millie. C’était rapide, mais je suis ravie que Petit Nain soit aussi à l’aise dans sa nouvelle classe.

 

DSC01972.jpg

 

Millie fête ses 9 ans demain et nous avons reçu l’invitation, il y a 3 jours. Je n’en veux absolument pas à la maman qui a d’ailleurs été charmante avec moi quand je lui ai expliqué que je n’avais absolument aucune idée du et comment. Je crois même que j’ai eu droit au traitement VIP, puisqu’elle a pris le temps de m’envoyer des explications précises sur « comment ne pas se perdre quand on vient juste de débarquer en Malaisie ». Même Jennifer, mon GPS, n’aurait pas pu être plus précis !

 

Alors, j’ai mis les bouchées doubles et voilà :

 

DSC01973.jpg

 

DSC01974.jpg

 

DSC01971.jpg

 

Je vous donnerai, demain, des nouvelles du carnage que j’aurais laissé sur mon passage en me rendant à la birthday party !

 


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog