Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2011-10-14T05:07:00+02:00

Vacances de Toussaint - Vacances de Nains

Publié par Fille Ainée

Dites, vous ne croyez pas que ça fait un peu trop longtemps que nous sommes sur cette île chaude et humide ? Ne serait-il pas temps d’aller voir ailleurs si j’y suis ? Oui, je trouve aussi.

 

Allez hop, les maillots dans les valises et on part. Le vol est à 14h45 et promis, j’éviterai de vous asseoir à côté du Nain dégobilleur. 

 

Et aujourd’hui, je tente le tout pour le tout, je fais passer des aiguilles à tricoter en bambou dans mon sac à main. On va voir si le monsieur méchant qui m’avait piqué mon déodorant tout neuf la dernière fois aura l’œil ouvert ! S’il me les confisque aussi, pas grave, elles ne m’ont rien coûté et j’aurais la preuve de son acharnement contre moi. Vivons dangereusement !

 

Et si ça marche, vous imaginez cette libération pour nous toutes, frustrées de la maille en plein vol ! Parce que on peut en faire des rangs coincées pendant 3 heures dans une boite en métal. Par contre, j’ai choisi des aiguilles circulaires pour éviter de chatouiller les côtes du Nain assis à côté de moi. Le Nain supporte mal les chatouilles !

 

Destination : 

 

destination-mystere-2.png

 

Parce que je sais que tu aimes tellement jouer Nicole !


Voir les commentaires

2011-10-13T05:10:00+02:00

Le compte y est !

Publié par Fille Ainée

Ca y’est, ma bande de mécréants est au complet. Je n’ai jamais réalisé une telle prise aussi rapidement, mais il n’était pas question de tarder car le mauvais coup était prévu pour la fin du mois.

 

Documents1223.jpg

 

Ils ont une bonne tête dans l’ensemble non ?

 

DSC08578.jpg

 

Petite étiquette Home Made pour que les Nains n’oublient pas qui est l’auteur de cet ouvrage et pour qui il a été réalisé. J’ai toujours l’infime espoir que le jour où je cesserais de hanter la surface de la terre, l’un de mes Nains aura pitié de moi et conservera précieusement mes nombreuses créations. Sinon, je ferais en sorte de revenir leur chatouiller les pieds pour me venger de leur ingratitude !

 

Documents1222.jpg

Détail du quilting sur l’envers (là, j’ai la grosse tête !)


Tous les tissus viennent d'ICI et quand j’ai passé ma commande, je suis certaine que la personne qui a fait le colis a du se douter de quoi il en retournait. Il n’y avait que des noirs, oranges et violets ! Si vous aussi, vous avez envie de réaliser cet ouvrage d’Amy Bradley, vous pouvez commander le patron ICI. J’adore ses modèles et celui-ci ne sera pas le dernier que j’exécuterais.

 

Maintenant, vous allez rire, mais je ne sais pas où l’accrocher. Il est trop grand et je n’ai aucun mur de libre…


Voir les commentaires

2011-10-12T03:27:00+02:00

Quel déluge !

Publié par Fille Ainée

Je ne suis pas une mère indigne (quoi qu’en pensent certaines personnes bien intentionnées de mon entourage) mais quand Petit Nain a de la fièvre le jour où il pleut des chats et des chiens, je me frotte les mains. Pas besoin de sortir pour attendre le bus de l’école sous la pluie. Quant aux deux autres Nains, ils sont suffisamment étanches pour se débrouiller seuls.

 

Et là, ça me fait immédiatement penser à l’Arche de Noé. Mais qu’est-ce qu’ils veulent nous faire croire ? Le Père Nono, je veux bien mais Noé ! Déjà rendez-vous compte, le pauvre avait (selon la Bible) 600 ans quand le déluge survint. Là, déjà, ça coince !

 

Et puis, pensez que s’il pleut pendant 40 jours et 40 nuits sur l'ensemble de la terre, avec les plus forts orages que l’on connaisse, il aurait plu l'équivalent de ... 4 mètres ! On est loin de la hauteur du Mont Ararat ! Il l’a descendu comment son bateau sur la rive ? Avec sa remorque et sa jeep ?

 

Et puis, vous imaginez le bazar dans ce rafiot !  Tous les uns sur les autres, pas de place pour se retourner et pensez à la tête de cette p’ove gazelle à côté du lion qui se lèche les babines. Le pugilat !! Eh Noé, t’as pensé à tricoter des pull-overs pour les zèbres qui ne supportent pas les climats froids ? Et les pingouins, tu leur as prévu la climature ? Et puis, euh, tu les évacues comment les dégâts excrémenteux ? Tu as le tout-à-l’égout dans ta péniche ?

 

Et comment il a fait le Noé pour sauver les espèces d’insectes invisibles à l’œil nu. Il avait le gadget à la James Bond pour les repérer dans la nature ? Et qu’est-ce qui me dit qu’un énorme mammifère ne s’est pas couché dessus sitôt dans l’Arche ?

 

Bon, le p’ove Noé, ça lui a pris 75 ans pour la construire son Arche. Quel calvaire ! Il aurait mieux fait d’aller à la pêche avec Madame Noé.

 

Cela n’empêche que c’est une bien jolie fable et qui en a inspiré plus d’un avec tout autant d’humour. Voyez plutôt :

 


Voir les commentaires

2011-10-10T06:29:00+02:00

Ca y’est, j’l’ai eue !

Publié par Fille Ainée

Cela fait 4 fois que j’essaye de faire une brioche maison ! Vous savez une brioche légère qui se mange sans faim, une brioche moelleuse qui rappelle les goûters d’enfance mais voyez-vous, ici, dans mon île chaude et humide, il est difficile de trouver une brioche sympa, bien sous tout rapport et surtout le taux d'humidité des jours derniers rendait impossible la levée de la pâte. Alors, j’ai persévéré et je me suis enchaînée à mes fourneaux pour essayer d’atteindre le Nirvana briochien. Eh ben ça y’est et la preuve est là :


Documents1220.jpg

 

Documents1221.jpg

 

La recette se trouve ICI. Vous m’en direz des nouvelles.

 

Voir les commentaires

2011-10-06T05:07:00+02:00

Hommage

Publié par Fille Ainée

SteveJobs.jpg

@ Apple

 

 

Un homme brillant, dont la passion et l’énergie ont su mettre à profit les avancées technologiques de notre 21eme siècle.

 

Je dis bravo et merci, mais qui va nous la faire croquer maintenant cette jolie petite pomme ? On en est tellement friand, ici, chez les 3xrien. Du jamais vu, on se bat pour un fruit !

 


R.I.P.

 


Voir les commentaires

2011-10-03T05:38:00+02:00

Maman, à l’aide !

Publié par Fille Ainée

Documents1219.jpg

« Ou donne-le à ta mère,

elle sait comment faire »

 

Et vous, vous reconnaissez combien de symboles d’entretien de linge sur cette étiquette ? J’avoue que le dernier, le p’tit carré avec la barre au milieu, ne me dit absolument rien !

 

Sans tricher, sans regarder sur Internet, dites-le moi.

 

PS : même toi, Moutie, tu peux jouer…

 


Voir les commentaires

2011-09-30T05:50:00+02:00

L’essayer c’est l’adopter : la Cranemou Story

Publié par Fille Ainée

Si le cœur vous en dit, s’il pleut ce week-end et si vous avez envie de fuir Belle-Maman venue s’incruster sur votre canapé, je vous recommande une petite lecture blogesque.

 

Je ne sais pas comment je suis tombée sur son blog – les mystères du Net ne cesseront jamais de m’épater – mais dès que j’en ai commencé la lecture, je me suis vite retrouvée addictée comme on dit chez nous (mais ne cherchez pas pour autant, ça n’existe pas).

 

La Cranemou Story c’est le blog d’une maman de deux Nains qui s’amuse des petits riens de son quotidien et qui, sans se prendre au sérieux, relate dans un fouillis incroyable (c’est pas moi qui le dit mais elle) ses humeurs et ses coups de cœur – le plus récent pour le catalogue Ikea.

 

Si vous voulez la suivre dans ses aventures, cliquez ICI. Je vous assure le fou rire garanti et une sacrée antidote contre la morosité de l’automne.

 

Quant à moi, il est pas prêt d’arriver l’automne !

 

Documents1216.jpg

Voir les commentaires

2011-09-29T04:01:00+02:00

Dis Chéri, c’est toi qui fait bouger mon lit ?

Publié par Fille Ainée

« Ben Mama, t’es encore au lit ? ». Sympa le Nain, aucune pitié pour sa p’ove mère verdâtre ! Il est toutefois vrai que je viens de passer la plus grande partie de la journée au lit. C’est pas ma faute, c’est celle de Nesat.

 

Documents1218.jpg

 

Ce typhon nous est tombé dessus hier et il avancait à grande vitesse. T1 hier après-midi quand j’étais avec Petit Nain à la piscine, T3 à 17h quand nous avons dû rentrer en courant sous des trombes d’eau (Petit Nain s’en moquait, il était déjà mouillé !) et T8 ce matin au lever.

 

D’ailleurs, j’aurais apprécié que quelqu’un me le dise plus tôt. Au lieu de cela, il a fallu que je me lève pour mettre ma grenouille dehors consulter Internet et découvrir que toutes les écoles étaient fermées. Grand et Moyen Nains étaient déjà prêts, en uniforme, et j’ai fait déshabiller tout le monde. Par contre, impossible de se rendormir. J’avais bien envie de rendre mon petit-déjeuner aux poissons d’ailleurs.

 

Alors, j’ai choisi l’option « reste au lit ma fille » et j’ai lu d’une traite Elle s’appelait Sarah de Tatiana de Rosnay. Magnifique ! Je suis certaine que vous l’avez déjà toutes/tous lu – j’arrive toujours bonne dernière – j’éviterai donc de vous en faire un résumé long et pénible mais 400 pages en une matinée, c’est vous dire si ce bouquin était bien et combien j’avais l’air glauque. 

 

Documents1217.jpg

 

 

Voir les commentaires

2011-09-26T05:18:00+02:00

Depuis quand les hommes écrivent-ils des livres de femmes ?

Publié par Fille Ainée

Par principe, je ne lis jamais les livres écrit par des auteurs « alimentaires ». Par « alimentaire », j’entends des auteurs qui écrivent à la chaîne en vue de remplir leur réfrigérateur. J’aime les livres écrit avec les tripes, des livres à émotions, des livres qui ont pris des années à être écrits/publiés/reconnus. Alors les Musso, Lévy et autres, passez votre chemin.

 

Et puis, toujours au cours de ce grand ménage de printemps qui m’a possédé le week-end dernier, voilà que je tombe sur un livre de Douglas Kennedy « Une relation dangereuse ». Je ne sais pas d’où il vient, qui me l’a glissé dans ma bibliothèque mais s’il avait été en version française, je ne l’aurais même pas regardé avec un titre pareil !

 

Comme je suis curieuse de nature et que je pars du principe qu’on ne doit jamais juger sans connaître (et que Moutie raffole de cet auteur !), j’ai daigné y jeter un coup d’œil.

 

douglas.jpg

 

D’abord j’ai trouvé bizarre qu’un homme écrivain puisse se glisser dans la peau d’une femme – c’est Sally, le caractère principal qui narre l’histoire – et puisse comprendre les états d’âmes non seulement d’une femme mais en plus d’une mère.  A mon avis, son épouse a dû passer pas mal de temps à lui corriger son bouquin avant qu’il soit publié ! Que sait-il de la grossesse, de la dépression postnatale ? C’est comme mon obstétricien mâle qui me disait « mais Madame, ça ne fait pas mal ». Ben si ça fait vachement mal pardi ! (j’me souviendrais toujours de lui. Il portait des nœuds papillon pour nos rendez-vous et des bottes de poissonnier blanches le jour de mes accouchements – au cas où ça glisserait par terre !).

 

J’avoue que j’ai trouvé les 130 premiers pages plutôt laborieuses et sans intérêt. Visiblement Monsieur Douglas a un problème avec les poves Britons et ne cesse de les dénigrer au fil des pages. J’ai trouvé ses premières remarques amusantes et puis je m’en suis lassée. Je ne sais pas ce qu’ils lui ont fait mais ça frisait l’insolence, voir la vulgarité Yankee. 

 

Bon, mon point culminant de ces quelques 130 et quelques pages (mon édition en compte plus de 500) a été l’épisode de la césarienne. Et là, j’ai sauté d’indignation lorsque j’ai lu que l’héroïne de Douglas, juste après l’opération, s’endort dans la position du fœtus ! Alors là, j’ai du mal à y croire. Et croyez-moi, c’est du vécu (cadeau de Petit Nain). Au sortir d’une opération comme celle-ci, la dernière chose que vous voulez faire c’est ramener vos jambes sur cette grosse cicatrice que vous a gracieusement offert Monsieur le chirurgien. Je crois bien avoir passé les 2 premières nuits, allongée comme un mollusque, sur le dos, sans bouger les jambes et je dormais dans l’état !

 

Et puis quand, il s’est mis à aborder le sujet des glandes mammaires engorgées, j’ai lâché prise ! Là franchement, il se moque de moi le Kennedy. Son héroïne donne son lait au nouveau-né dès la naissance de ce dernier. Euh, lait quel lait ?? Il est au courant cet homme que le lait maternel met quelques jours avant de monter ? On n’est pas des vaches laitières dès le début, nous !

 

Alors voilà pourquoi je ne serais jamais en mesure de vous raconter la fin de l’histoire. D’une, je m’ennuie sérieux au bout des quelques premiers chapitres, et de deux, c’est bourré d’incohérences. Peut-être qu’avec un peu de chance, le Douglas Kennedy, auteur alimentaire, diplômé es grossesse et glandes mammaires, se réincarnera un jour en femme et relisant ses ouvrages de vies passées, réalisera ses grosses bêtises. Ce jour-là, peut-être relirais-je la copie révisée et encore, j’en doute !

 

 

PS : et pour toutes celles qui me lisent et non pas encore eu de Nains, ne lisez surtout pas cet ouvrage, il réussirait à vous en dégoûter !

 


Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog