Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #broderie en folie catégorie

2015-08-03T10:06:53+02:00

Égayons nos taies

Publié par Fille Ainée

Je profite d’un stage des Nains chez Moutie « comment survivre chez ses grands-parents » pour lâcher la vaisselle, le ménage et autres réjouissances domestiques et aligner quelques points de broderie. C’est un modèle récemment partagé par Luli ICI qui m’a donné l’inspiration. Comme j’étais en plein tri de linge de lit, cet oiseau est venu se poser sur un coin de taie.

Égayons nos taies

Points de tige, poste, chaînette et nœud. Rien de bien compliqué mais ça m’a donné envie de continuer.

Égayons nos taies
Égayons nos taies

Et comme il me reste encore une taie blanche, je compte sur Moutie pour occuper mes Nains encore quelques jours. Surtout Moutie, n’oublie pas de remplir le frigo, ces bêtes là ça mange !

Égayons nos taies

Voir les commentaires

2014-06-26T05:59:00+02:00

Mignonne, allons voir si la rose

Publié par Fille Ainée

est éclose…

 

Il fait trop chaud ici pour ces fleurs mais j’ai hâte de retrouver mon grand jardin provençal dans lequel elles poussent en abondance.

 

Broderie-2269.jpg

 

En attendant, et pour varier les plaisirs entre quilting et broderie, un joli free de Luli brodé au point de tige, point avant et point de poste.

 

Broderie-2270.jpg

 

N’hésitez pas à feuilleter les pages de ce blog ICI, vous y trouverez de délicats modèles de crochet, point de croix et broderie traditionnelle.

 

Broderie-2263.jpg

 


 

 

Voir les commentaires

2013-09-09T04:47:00+02:00

Hoop… là !

Publié par Fille Ainée

Je ne suis pas revenue de France les mains vides mais j’ai profité de mon séjour estival pour dévaliser le site de celle qui monte à cheval de travers sans se casser la figure. Et c’est donc fort inspirée par le livre de Vanessa Ouache « La fabrique poétique de Vanessa »

 

vanessa.jpg

 

que sitôt rentrée sous les Tropiques, je me suis mise à l'art du hoop embroidery pour les murs de Petit Nain.

 

DSC04639.jpg

 

Le modèle d’origine est à broder mais j’ai eu envie d’appliquer un peu de Liberty sur la jupe de cette jolie demoiselle

 

DSC04640.jpg

 

et de changer la fleur en crochet par des ballons.

 

DSC04641.jpg

 

La toile est un coton ancien très fin récupéré sur une brocante (cadeau de Moutie l’année dernière). Deux cercles à broder achetés à très bas prix (j’ai failli m’étrangler en regardant les mêmes à Paris. Ce gêne pas la mercerie Reine !) à la boutique du coin pour accrocher ce petit tableau.

 

Comme je souffrais beaucoup du décalage horaire ces derniers jours, j’ai réalisé le tout une nuit alors que je déambulais les couloirs de la maison. Les félins vous le diront !

 


 

Voir les commentaires

2013-07-12T04:50:00+02:00

Avis de recherche… meeeeerrrrccccciiii !

Publié par Fille Ainée

Les filles, vous êtes géniales et je ne m’attendais pas à une telle réponse de votre part. Je vous remercie chaleureusement et je m’empresse de glisser mon ouvrage dans ma valise pour cet été ! Et je vous invite même à broder avec moi puisque certaines d’entre vous comme Br, Mylène et ma sœur jumelle se joignent à moi. Qu’en pensez-vous ?

 

J’arrive fin juillet en France. Le temps de me débarrasser de quelques toiles d’araignées et de remplir mon caddie chez le Mousquetaire de la distribution, que diriez-vous de commencer toutes ensemble le 1er aout ? Sans se presser, chacune à son rythme. Moi j’aurai les pieds dans la rivière et je serai pleine d’Ambroisie mais c’est pas ça qui va m’empêcher de poser des points sur la toile !  

 

Pour celles que cela tente et qui ont les numéros 8 à 12 avec les feuilles de transfert, juste une petite remarque qui peut vous être utile. En parcourant les blogs pour admirer les ouvrages des autres, une blogonaute a noté que l’encre du transfert ne s’effaçait pas et qu’il fallait donc bien recouvrir les zones. Je vais donc reprendre la méthode traditionnelle du « décalque-moi ça sur une fenêtre » qui m’évitera de pester au moment de la finition.

 

 

 

Voir les commentaires

2013-07-11T04:32:00+02:00

Avis de recherche

Publié par Fille Ainée

J’avais très envie l’année dernière de broder le panneau mystère des Douze Mois de l’Année de Marie Suarez paru en 2012 dans le magazine « Il était un Fil ». Seulement pas facile de suivre un SAL quand on n’est pas sur place. J’avais confié à Moutie la mission de m’acheter le numéro 11 car c’était le seul qui me manquait. Mais, ce n’est pas de sa faute, je l’ai mal élevée, Moutie a failli à sa tache. Et moi du coup, je n’ai que les 9 premiers mois de l’année.

 

octobre.jpg

 

Soit, je me résigne à broder une année de 9 mois et je fais l’innocente si on me demande on est passé l’Hiver (Y'a plus de saison ma p'ove Dame !), soit je fais appel à vous et je propose un échange.

 

Qui a le numéro 11 (et 12 ?) et accepterait de me photocopier ou scanner la page qui me manque ? En échange de quoi, je vous propose dans ma bibliothèque, un modèle qui vous fait de l’œil. Help !

 


Voir les commentaires

2013-07-01T03:37:00+02:00

Je rends ma copie

Publié par Fille Ainée

Mon projet pour le concours de broderie auquel Zéliane m’a invitée à participer en septembre prochain est terminé. Je m’en remets au jury. (Notez que les ouvrages présentés ne doivent pas être encadrés d'où l'aspect un peu froissé du mien, même avec un bon coup de fer !)

 

DSC04289.jpg

 

6 mois de cogitation, de remuage de méninges et surtout d’erreurs et d’essais. Mais au bout du compte, le sentiment que quand on veut on peut. Mes premiers pas dans la création.

 

Mon défi était non seulement de créer quelque chose d’unique et de jamais vu, mais également d’employer le plus de points de broderie possible dans un tableau. Je suis certaine qu’il en existe une foultitude que je ne connais même pas mais dans mon cas, il s’agissait de poser sur la toile les points que je maîtrisais.

 

La façade de la pâtisserie « Le Péché » est au point de tige et au point arrière. Sur les côtés, des roses au point de poste et des feuilles au point de feuillage décorent les panneaux.

 

DSC04290.jpg

 

DSC04296.jpg

 

Les petits rideaux de la porte d’entrée ont été brodés au point de croix, et le panneau d’ouverture de la pâtisserie est retenu par un point de chaînette. Les poignées de la porte sont deux petites brides au point de feston.

 

DSC04292.jpg

 

La jolie demoiselle qui admire les gâteaux de la vitrine est habillée d’une jupe et d’un chemisier au point lancé,

 

DSC04294

 

quant au caniche qui l’accompagne et qui se lèche les babines, il porte une crinière au point de nœud.

 

DSC04293.jpg

 

Dans la vitrine de gauche, les gâteaux sont au point de croix et au point de nœud.

 

DSC04300.jpg

 

Dans la vitrine de droite, les petits pots, les macarons et les religieuses sont au point de croix, les boules de gomme et les sucettes au point de nœud, quant aux sucres d’orge, ils sont brodés en point de couchure.

 

DSC04299.jpg

 

Cette pâtisserie me met l’eau à la bouche et j’espère qu’elle plaira au public de l’exposition !

 


Voir les commentaires

2013-06-25T04:04:00+02:00

Cloitrée pour Clothilde

Publié par Fille Ainée

Cette quarantaine obligée a quelques bons côtés car c’est fou ce qu’on peut être efficace quand on ne peut pas sortir de chez soi. J’ai bien tenté de m’échapper d’Alcatraz hier matin pour en revenir les lentilles collées aux yeux et la gorge sèche. Il n’y a vraiment que si on se trouve à court de papier toilette que je retenterais une sortie – sans masque encore car les pharmacies sont en rupture de stock !

 

Pour une petite Clothilde toute fraîche, toute rose : un body brodé.

 

DSC04248.jpg

 

« Clothilde, fais-moi plaisir, ne bave que sur les côtés ! »

 


Voir les commentaires

2013-05-15T04:08:00+02:00

Concours de gourmandise

Publié par Fille Ainée

Voilà quelques semaines déjà, je vous parlais d’un concours de broderie auquel Zeliane m’avait invité à participer. C’était ICI. Copie à rendre mi-août, j’ai fait comme mes Nains quand ils ont un devoir à rendre dans ….. pas tout de suite…., j’ai pris tout mon temps en me disant « tu as encore quelques mois devant toi ». Sauf que, comme mes Nains, si je ne m’y mets pas maintenant, je vais avoir de sérieux problèmes !

 

Cela faisait longtemps que j’avais envie d’aller jouer dans la cour des grandes, sous le préau de celles qui ne copient collent plus mais de celles qui créent. Je les admire beaucoup ces femmes (ou hommes d’ailleurs) qui d’un coup de crayon, vous dessinent le patch de l’année (comme Roxane) ou une petite fée mutine (bravo Lisbei) que s’arrache un fan club assidu. Je me suis dite « pourquoi pas moi » ?

 

Pas évident sur le coup, et puis petit à petit, les idées arrivent, évoluent, en engendrent d’autres et alors le plus dur n’est pas de les broder sur la toile mais de les dessiner. Parce que figurez-vous que mes capacités en dessin sont aussi développées que mon sens de l’algèbre ! Visiblement, j’ai du être oubliée au moment de la distribution du don dessinatoire. Encore un truc que Cadette m'a piqué à la naissance !

 

Et c’est là où le petit crayon bleu qui s’efface à l’eau m’est fort utile. Une découverte récente que je me suis empressée d’acquérir et qui maintenant me sauve la vie. Mon trait n’est pas droit, vite sous l’eau et on recommence. Je gribouille donc à cœur joie ma toile de lin et voilà ce que cela donne pour le moment :

 

DSC03935.jpg

 

Je rappelle que le thème du concours est « Gourmandise ». Pour moi l'idée de la boulangerie - pâtisserie s'imposait donc. Surtout celle dont émanent des effluves de croissant chaud et de gâteau au chocolat !

 

Je dois vous avouer que je prends beaucoup de plaisir à concrétiser mes idées et ce n’est pas dans le but de gagner ce concours mais plutôt de me prouver que moi aussi, je peux aller jouer avec les grandes ! Qu’en pensez-vous jusqu'à présent ?

 

Voir les commentaires

2013-03-18T05:02:00+01:00

Je brode comme à Rio !

Publié par Fille Ainée

Toujours dans le chapitre du "je m'exerce pour mon concours de broderie", j'aborde aujourd'hui la technique de la broderie brésilienne.

 

Le principe en est simple. Pas de fil métallique pour armature mais tout simplement une profusion de points de broderie traditionnelle en relief comme le point de poste, le point de feston ou encore le point de nœud.

 

DSC03378

 

A l’origine, cette technique n’était réalisée qu’en blanc mais les Américains s’en sont mêlés et ont introduit des fils de couleur. Il est préférable de travailler avec un fil de rayonne qui donne du corps au point et surtout brille à la lumière mais personnellement, n’en ayant pas dans mon stock et pressée d’expérimenter (Moutie me reconnaitra bien là), je me suis contentée d’utiliser du fil à broder DMC tout simple. Pour certains points, 1 fil suffisait, pour d’autres – comme le point de poste – 2 conviennent très bien.

 

DSC03379

 

Et pour compléter mon tableau, j’ai brodé un papillon au point lancé pour le corps et au point de pâquerette pour les ailes. Le modèle est ICI.

 

Documents3

 

DSC03385

 

Comme je ne connaissais pas du tout la broderie brésilienne, j’ai suivi les explications trouvées sur le blog de Rosalie Wakefield ICI. En cas de doute, écoutons les experts ! Et puis si vous aussi, vous avez envie d’essayer, vous pouvez consulter ICI, les explications gratuites de certaines petites fleurettes. Un délice ! Je n'ai pu résister à cette petite fleur de chèvrefeuille !

 

DSC03399.jpg

 

DSC03400.jpg

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog