Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #l'atelier de fille ainee catégorie

2019-12-28T18:39:51+01:00

Les bons outils font les bons ouvriers

Publié par Fille Ainée

Grand Nain s’est mis à la couture ! J’aurais au moins réussi à donner l’envie à ma progéniture. Du moins, une partie. Pour les deux autres, ce n’est pas encore gagné !

 

Il a bien sûr fallu équiper le Nain en question. Pour ce qui est de la MAC, après quelques jours de recherche, nous avons fait confiance à celle qui monte à cheval de travers pour livrer à toute vitesse (ça c’est chouette !) une vaillante petite machine qui, je l’espère, accompagnera mon Nain pendant de longues années.

 

Ensuite, s’est posée la question des fournitures. Le tout petit budget de mon Nain ne lui permet pas de s’offrir la panoplie entière de la parfaite couturière et lorsqu’on a vécu toute sa vie dans un pays où une bobine de fil coûte des cacahuètes, on ne pense pas vraiment à ce genre de chose. Alors mon Nain m’a passé commande (et c’est beaucoup mieux quand c’est Maman qui paye !).

 

Pour lui offrir ces fournitures, je lui ai confectionné un nécessaire de survie.

Les bons outils font les bons ouvriers

Je n’avais pas vraiment de patron mais j’ai vite trouvé l’inspiration sur mon Site de Perdition. Et j’ai surtout fait en fonction de ce que j’avais acheté.

Les bons outils font les bons ouvriers
Les bons outils font les bons ouvriers
Les bons outils font les bons ouvriers

J’ai commencé par la pochette pour ranger les ciseaux.

Les bons outils font les bons ouvriers

Cette pochette est détachable pour que mon Nain puisse la glisser dans son sac ou se la coller dans la poche.

Les bons outils font les bons ouvriers
Les bons outils font les bons ouvriers

J’ai trouvé cette jolie paire de ciseaux dans une boutique locale et pour la décorer, quelques breloques rapportées de mon île chaude et humide.

Les bons outils font les bons ouvriers
Les bons outils font les bons ouvriers

Pour ranger les aiguilles et éviter de les semer partout (remarquez ça n’empêche pas !)

Les bons outils font les bons ouvriers
Les bons outils font les bons ouvriers

Et pour piquer les épingles décorées maison…

Les bons outils font les bons ouvriers

Il ne manquait plus qu’une petite pochette pour y glisser le crayon couture.

Les bons outils font les bons ouvriers

La pochette créée dans le rabat peut servir à y ranger les épingles et autres bricoles.

Les bons outils font les bons ouvriers

Voilà mon Nain équipé pour ses prochaines créations !

Voir les commentaires

2019-11-28T23:51:00+01:00

Porte-clés : invention qui permet de perdre toutes ses clés d’un seul coup !

Publié par Fille Ainée

Et bien non ! Le but de mon porte-clés est plutôt de ne pas le perdre mais surtout de me le rendre !

 

 

 

Porte-clés : invention qui permet de perdre toutes ses clés d’un seul coup !

Les conseils Airbnb sont unanimes : faire en sorte que la clé du logis soit assez grosse pour que les locataires ne partent pas avec. Surtout quand le coût de remplacement est onéreux et que les locataires suivants arrivent d’une minute à l’autre.

 

Alors voilà mon accessoirisation maison. Gare à celui qui part avec !

Porte-clés : invention qui permet de perdre toutes ses clés d’un seul coup !

Voir les commentaires

2019-11-15T00:01:00+01:00

Décor chambresque

Publié par Fille Ainée

Les travaux de rénovation de notre futur Airbnb avancent à grands pas et même si je ne suis pas sur place, je suis tout cela d’un œil de lynx. Heureusement que nous avons des ouvriers hors pair qui envoient régulièrement des photos pour satisfaire notre curiosité.

 

Pour tromper l’attente, je pense et crée mon futur décor de chambre à coucher.

Décor chambresque

J’ai pris l’inspiration sur un très joli site espagnol ICI.

 

Ces housses de coussin ne sont pas difficiles à réaliser, il suffit simplement de bien choisir son tissu et ses accessoires. J’avoue que je me suis beaucoup amusée cette après-midi là.

 

 

Décor chambresque

Si vous hésitez à vous lancer, cliquez LA pour toutes les explications nécessaires ET surtout toutes les dimensions de coupe. On ne peut pas faire plus simple !

Il ne me reste plus qu’à faire le coureur de lit (voir ICI) assorti à mes coussins !

 

Voir les commentaires

2019-11-11T03:35:44+01:00

Quand ça se prépare tout doucement…

Publié par Fille Ainée

Les premières foires de Noël commencent à pointer leurs nez dans les hôtels de la ville mais il me semble qu’il est encore trop tôt pour me lancer dans mon shopping. Et pourtant, si j’étais super bien organisée au lieu de, comme chaque année, attendre le dernier moment pour emballer nos cadeaux !

 

Donc histoire de dire que je ne suis pas totalement inactive dans le domaine des préparatifs, je couds des housses de coussin. Comme elles sont plates, elles tiendront parfaitement dans nos valises !

 

Quand ça se prépare tout doucement…

Je ne peux malheureusement pas vous citer mes sources pour connaître qui est à l'origine de ces housses car je les ai trouvées sur mon site de Perdition et il n'était rien précisé !

Quand ça se prépare tout doucement…

J’ai utilisé un mélange de tissu et de feutrine et cousu les différentes pièces avec un pied machine pour appliqué.

 

Quand ça se prépare tout doucement…

J’ai déniché la feutrine blanche/grise étoilée dans mon petit magasin japonais. Si l’une d’elles vous tente, n’hésitez pas à me contacter pour passer commande. Je les glisserai dans ma valise au mois de décembre. Elles sont totalement lavables en machine mais attention, pas de repassage sinon toutes ces petites étoiles se retrouveraient collées au fer !

 

Quand ça se prépare tout doucement…
Quand ça se prépare tout doucement…

Je suis désolée de ne pouvoir les envoyer plus tôt mais la poste malaisienne étant si peu fiable, je ne veux pas prendre de risque. D’ailleurs, à ce sujet, je tiens à dire à la personne qui, très gentiment, a réceptionné ma plastique que c’est inutile, le compte est vide ! De même que celui qui, depuis quelques années, conduit avec le permis de Monsieur 3xrien, soyez prudent !

 

C’est en effet déplorable et c’est également la raison pour laquelle, quand je rentre en France, je me venge. Madame Chronopost connaît à présent le chemin de la maison par cœur et, un jour viendra, elle pourrait même finir par venir prendre le café tellement on se fréquente !

Quand ça se prépare tout doucement…

Voir les commentaires

2019-10-27T23:26:00+01:00

Têtes de…

Publié par Fille Ainée

Depuis que nous avons repeint le mur du salon, j’ai des envies de déco ambiance anglaise. Je me vois déjà, l’hiver prochain, lovée sur un canapé en suédine, devant la cheminée, enveloppée dans une couverture jaune moutarde pendant que l’Homme s’enfonce avec délice dans son Chesterfield. Seulement va falloir attendre un peu ma fille !

 

Pour tromper l’attente, je cogite pour créer l’ambiance.

 

Je n’ai jamais été une grande fan des trophées de chasse au mur mais depuis quelques temps, je glane des idées de taxidermie en toute fausseté. C’est quand même beaucoup moins cruel !

 

Mon magasin d’arts créatifs stocke, en ce moment, une tête de cerf en papier mâché. Un truc fabriqué aux Philippines où visiblement les cerfs abondent dans les forêts locales. Hummm pas sûr !

 

Un petit tour sur mon Site de Perdition et le tour est joué. Il ne me restait plus qu’à trouver de jolies serviettes en papier et je peux vous assurer que de nos jours, le choix est vaste.


 

Têtes de…

Les bois de mon premier cerf sont ce que j’appelle un happy accident qui peut se traduire par accident providentiel. J’avais tout d’abord l’intention de les peindre couleur métallisée rouille. J’ai choisi d’utiliser les peintures Martha Stewart Crafts qui sont des peintures de très bonne qualité mais attention, vendues un prix exorbitant en France. J’ai d’ailleurs failli en tomber de ma chaise lorsque j’ai voulu glisser un lien dans cet article. Du coup, je m'abstiens *.

 

La version rouille ne m’ayant pas convaincue, j’ai décidé de passer une deuxième couche bronze brossé car les pois de ma serviette en papier se rapprochent de cette couleur. Seulement voilà, au séchage, la première couche rouille est légèrement ressortie. Et je trouve ça trop beau. Comme quoi, quelques fois, les erreurs conduisent à de très chouettes résultats.

 

J’ai ensuite peint la tête de mon cerf avec une peinture acrylique correspondant à la couleur de fond de mes serviettes. Et avant de coller, je les ai dédoublées pour ne retenir que la couche supérieure. Ça a l'air facile comme ça, mais bonjour la galère pour l'enlever ! Du coup, petite astuce, mettez un peu de colle sur votre pouce et index, attrapez la serviette entre les deux, attendez que la colle sèche et écartez les deux doigts. Normalement, la couche supérieure de la serviette vient toute seule. J'ai bien dit normalement !

 

Têtes de…

Niveau colle, je ne jure plus que par le Mod Podge dont vous trouverez toute la gamme LA. C’est une colle à base d’eau qui sert à la fois de support ET de finition. Il existe des tas d'astuces gratuites sur le Net pour fabriquer vous même cette potion magique (un mélange de colle blanche et d’eau) mais au prix où elle est vendue chez moi, pourquoi se compliquer la vie.

 

Celle que j’ai utilisée pour coller mes serviettes est une version mate et pour la couche de finition, je me suis servie de la version lustrée. Il suffit de badigeonner généreusement le support, appliquer la serviette, rebadigeonner par-dessus, laisser sécher et au final, la colle disparaît. Je recommande le badigeon final pour protéger le support de la poussière.

 

Têtes de…

Sans exercer aucune retenue et curieuse de connaître l’effet rendu par le Mod Podge pailleté, je me suis lancée à la tête d’un deuxième tableau de chasse. Cette tête là a été entièrement recouverte d’une serviette motif Liberty. 

 

Têtes de…

Et pourquoi s'arrêter là quand on s'amuse tellement ?!

Têtes de…

Du coup, ma troisième tête a pris une allure différente. Des bois recouverts de peinture irisée. 

 

Têtes de…

Je suis conquise ! Le seul dilemme réside maintenant dans le transport de ces têtes vers mon salon sans les écraser.

 

Laquelle des trois préférez-vous ?

Têtes de…

* À moins que vous n'ayez, sous le coude, une bonne combine pour vous les procurer moins cher, n'hésitez pas à me contacter. Je peux en glisser quelques unes dans ma valise. 

Voir les commentaires

2019-10-07T00:22:00+02:00

Toujours entre deux valises !

Publié par Fille Ainée

Mon dada en ce moment, c’est la broderie à la machine. J’adoooooore tous ces petits points noirs qui soulignent les contours. Il suffit juste de trouver l’inspiration. C’est une création d’Helen Newton qui a attiré mon attention récemment mais vendue à plus de 90 euros sur Etsy, j’ai bien failli m’étrangler !

Toujours entre deux valises !

Remarquez, je ne lui souhaite que du bonheur à cette dame et si elle réussit à vendre ses ouvrages à ce prix là tant mieux, mais d’un autre côté, la tentation pousse également à la trahison. Parce que, vois-tu Helen, moi aussi je sais piquer à la machine, et pour bien moins que ça ! Donc tu t’exposes au plagiat éhonté avec un truc pareil !

 

 

Toujours entre deux valises !

Mea Culpa, oui, j’ai copié. C’était trop tentant. Mais je l’assume totalement et je n’hésite pas à citer mes sources.

J’ai tout de même apporté ma touche personnelle en personnalisant ce petit tableau. Les étiquettes des valises retracent le parcours de vie des 3xrien. Notez que je n’ai pas écrit Londres mais UK et j’espère que Monsieur 3xrien ne m’en voudra pas ; ça prenait vraiment trop de place sur une si petite étiquette !

Toujours entre deux valises !

Voir les commentaires

2019-08-23T06:16:00+02:00

Dans mon panier de crabes…

Publié par Fille Ainée

j’ai trouvé une sirène.

Dans mon panier de crabes…

Vous l’aurez reconnue, il s’agit de la sirène de Tilda dont vous pouvez obtenir le patron ICI

Même Jean-Paul Gaultier n'aurait jamais rêvé d'un tel soutien gorge !

Même Jean-Paul Gaultier n'aurait jamais rêvé d'un tel soutien gorge !

Coiffée à la perfection même pour aller se baigner

Coiffée à la perfection même pour aller se baigner

Mais attention, elle n’est pas venue seule. Elle coule des jours heureux au bord de la rivière avec sa copine Dame Sardine. 

Dans mon panier de crabes…

Je vous rappelle que vous pouvez trouver des patrons gratuits sur le site de Tilda LA. Le patron de la sardine est disponible gratuitement ICI, sur le site de Poussière des Rues.

 

Allez, on vous laisse, on va aller se tremper !

Voir les commentaires

2019-07-23T11:20:54+02:00

Pas folle…la guêpe !

Publié par Fille Ainée

En ces fortes chaleurs, il n’est pas rare que s’invitent à notre table ces bestioles. Et qu’est-ce que ça peut être désagréable !

 

Petit Nain, Moutie et moi sommes allergiques aux piqûres de guêpe et il en suffit d’une pour que nous nous mettions à gonfler. Souvenez-vous de Pierre Richard dans son petit avion !

 

Un été, Moutie s’était assise sur l’une d’elles (vous comprendrez cependant facilement l’irritation de la bestiole et du coup son besoin de vengeance), et pas seulement une fois, mais deux ! Et Petit Nain insistait pour marcher pied-nus dans l’herbe. On n’y échappe pas et c’est même devenu un défi à qui commencera la saison !

 

Pour éviter ce genre de désagrément, j’ai investi dans un piège à guêpes fort joli mais que, par peur de casser, je n’utilise jamais. Je suis certaine que si je le mets sur la table, un des Nains va le balayer d’un revers de main rageur dans son effort pour chasser l’envahisseur. Alors du coup, j’ai décidé de l’accrocher au mur.

 

Pas folle…la guêpe !

Et toujours avec ces fichues palettes !! Pour varier mon quotidien et faire en sorte que je ne m’ennuie pas, Moutie m’avait envoyé une photo tirée de notre site de perdition, sur laquelle figurait du bois de palette et une branche d’arbre. C’était joli, mais simplet. Il m’en fallait plus.

 

Il y a une petite rivière qui coule au fond du terrain. Petite rivière qui, l’hiver, charrie du bois mort. Il n’y a qu’à se baisser pour récupérer ce bois flotté qui a parfois des formes très particulières. L’une de ces branches est d’ailleurs devenue notre rampe d’escalier.

 

Pas folle…la guêpe !

J’avais récupéré l’année précédente une branche fort jolie mais que les maçons, qui travaillaient à la maison, m’avaient jetée sur la pile de bois. Sacrilège ! Ils ont eu de la chance d’avoir quitté les lieux avant mon arrivée.

 

J’ai bien nettoyé cette branche, je l’ai poncée et il ne me restait plus qu’à trouver un moyen de la fixer sur mes planches de palettes, elles-mêmes poncées, passées à la peinture grise diluée et cirées à la cire incolore.

 

Comme je voulais garder un esprit naturel à ce projet, j’ai fait quatre trous dans ma planche de part et d’autre de la branche et j’ai entouré cette dernière de ficelle.

 

Le petit oiseau qui vient se nicher au-dessus de mon piège à guêpes est une réalisation maison dont vous pouvez trouver le patron gratuit ICI. Enfin, il était gratuit à sa parution mais depuis, curieusement, il est à vendre sur Etsy. Cependant, vu le succès remporté par ce zoziau, nombreux sont celles et ceux qui se le sont approprié et l’ont distribué comme s’il leur appartenait. Ce qui peut-être explique l'agacement du designer. Ce lien vous permettra de l’imprimer à la taille désirée. Il vous suffit de cliquer sur l'image. J’ai, pour ma part, choisi de le faire version mini pour pouvoir le glisser sur son perchoir.


 

 

Pas folle…la guêpe !

Une fois terminée, j’ai envoyé une photo de ma réalisation au jury qui pensait qu'un des coins était un peu vide. Pas de problème ! Ayant tout récemment découvert les joies et plaisirs de parcourir les allées des nombreux magasins à merdouilles de la région, j’y ai déniché une fleurette en métal pour habiller mon coin solitaire.

Pas folle…la guêpe !

Cette petite fleur ajoute une touche pastel et gaie à quelque chose qui, au final, est quand même un engin de mort ! 

Pour ceux et celles qui se demandent pourquoi ma branche a une petite partie rongée, c'est la contribution castor !

Pour ceux et celles qui se demandent pourquoi ma branche a une petite partie rongée, c'est la contribution castor !

Voir les commentaires

2019-07-20T05:45:00+02:00

Envolée de mouches à beurre

Publié par Fille Ainée
Envolée de mouches à beurre

Dernier projet déco avant de partir rejoindre quelques Nains en Britonie, histoire de me dire que finalement, la canicule ça a du bon !

 

J’avais réalisé l’année dernière, une tête de lit pour Moyen Nain avec… et oui, encore une palette. Décidément ! Seulement ma p’ove déco n’a jamais eu le privilège d’être accrochée au-dessus de la tête du Nain car il n’est pas facile, de nos jours, de trouver des ouvriers qualifiés disponibles et le mien avait fait la sourde oreille et pris la poudre d’escampette en me promettant de le faire plus tard. Et bien, Monsieur 3xrien, ça tombe bien, plus tard est arrivé !  Je vais être comme un roquet hargneux après les mollets du facteur. Je ne vais absolument rien lâcher !

 

J’avais recouvert cette palette de peinture diluée dans de l’eau pour produire un effet « mer démontée en hiver ». Je voulais évoquer la violence des éléments tout en reflétant la beauté de cette masse d’eau. Bref, je vous la joue artistique alors que j’ai tout bonnement copié un truc déniché sur mon site de perdition. L’original ressemblait à peu près à ça. Je suis bonne copieuse, dit-elle modestement.

 

J’avais passé ma palette à la cire argentée et attendu que le miracle du clou dans la cloison se produise. Et puis, cette année, en rentrant dans la chambre du Nain, voilà que je tombe nez à nez avec ma mer en pleine tourmente et je me dis qu'il manque quelque chose sur ce tableau. Pourquoi pas une envolée de papillons ou encore un Butterflies’ Flight comme on dit chez nous ? Imaginez toutes ces petites chenilles sortant de leurs cocons et s’envolant au-dessus de cette mer toujours aussi démontée ?

 

J’ai trouvé au magasin local de merdouilles 40 petites mouches à beurre* autocollantes que je me suis empressée de distribuer sur ma palette, au petit bonheur la chance. J’espère qu’elles ne se décolleront pas sinon j’investirai dans un pot de colle ultra forte.

Envolée de mouches à beurre

Du coup, l’ouvrier 3xrien n’a plus aucune excuse. Je le tiens rrrrrrrrrr.

* butter = beurre et fly = mouche

* butter = beurre et fly = mouche

Voir les commentaires

2019-07-15T09:36:41+02:00

À force de déchirer les pages des magazines

Publié par Fille Ainée

Moutie est passée vendredi dernier avec un sac rempli de vieux Marie Claire Idées. Imaginez le carnage ! Mon site de perdition associé à un magazine qui regorge d’idées… Ça donne le frisson !

 

Et bien, contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas une de leurs réalisations qui m’a fait retenir une page mais la section des bonnes idées. Et de ce fait, j’ai économisé 40 euros. C’est Monsieur 3xrien qui va être content pour le coup !


« Une horloge entourée d’une délicate couronne peinte à la main sur du bois » de chez Country Corner.

À force de déchirer les pages des magazines

Ben moi aussi je peux faire ça. Avec toutes ces palettes que Monsieur Moutie débite à tour de bras, ce serait un crime que de les réserver à la pile de bois pour la cheminée !! Quant à l’horloge, et bien comble de chance (ou petit coup de main du destin), j’en avais une sous le coude qui attendait un clou mais surtout l’avis éclairé de ma moitié pour savoir où la placer !

À force de déchirer les pages des magazines

Je ne vous ai pas pris de photos pour l’étape découpe, assemblage et ponçage des planchettes mais vous vous doutez bien que j’ai fait une poussière monstre dans un atelier qui n’est pas le mien (j’évite de dire à Monsieur 3xrien ce que je fais dans son espace en son absence mais je veille à bien ranger et à passer le balai ensuite pour éviter les querelles de famille).

L'envers du décor

L'envers du décor

La question de la délicate couronne peinte à la main ne s’est pas posée très longtemps car je suis incapable de dessiner quoi que ce soit. La peinture pour les Nuls, c’est tout pour moi. Et c’est pour cela que j’ai un gros stock de pochoirs. Pas folle la guêpe.

 

Pour pocher au bon endroit, j’ai découpé un cercle en papier et j’ai tourné autour avec mon pinceau comme un mioche dans un manège.

À force de déchirer les pages des magazines
À force de déchirer les pages des magazines

J’ai ensuite légèrement poncé pour enlever les bords trop nets et les dégueulis de peinture. Puis j’ai passé une couche de cire incolore. Il ne manquait plus qu’un clou (au bon endroit !) et voilà mon horloge à moi. Coût de l’ouvrage : que du plaisir !

À force de déchirer les pages des magazines
À force de déchirer les pages des magazines

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog