Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #l'atelier de fille ainee catégorie

2016-05-18T01:46:04+02:00

Viens danser Poulette…

Publié par Fille Ainée

C’est l’effervescence. Tout le monde s’agite, on crée des groupes sur les réseaux sociaux, on s’échange des adresses, bref, on compte les jours avant la dernière soirée. Cette fois-ci, il s’agit de la soirée prom de Grand Nain et c’est du sérieux.

Comme la robe de Moyen Nain n’est pas passée inaperçue, une amie de Grand Nain m’a demandé si je voulais bien lui confectionner la sienne. Grosse pression ! Aucun dérapage possible. Mais en fin de compte, je crois m’en être fort bien sortie. La seule chose qui me posait problème : les mesures. Quand on a le modèle sous la main, c’est facile, mais quand il habite à plusieurs kilomètres, c’est moins évidemment.

Viens danser Poulette…

Le haut de la robe a été réalisé à partir du patron Butterick B6130. Je trouvais que la tendance vintage allait très bien à mon modèle et j’ai donc essayé de reproduire l’effet. Au lieu de froncer dans l’encolure, je me suis contentée de faire des plis plats beaucoup plus flatteurs.

Viens danser Poulette…
Viens danser Poulette…

Quant à la jupe, il s’agit du Simplicity 1406. Maintenant, je dois vous avouer qu’il n’est pas simple de mélanger deux patrons car il m’a fallu faire très attention au niveau des pinces du dos (qui n’existaient pas sur le patron d’origine et que j’ai du créer de toutes pièces) pour qu’elles correspondent aux coutures de la jupe.

Viens danser Poulette…

Enfin, la jeune fille m’avait demandé une poche cachée dans la couture pour son mouchoir.

Pour compléter la tenue et parce qu’il me restait du tissu, je lui ai confectionné une pochette assortie.

Viens danser Poulette…

Le patron gratuit se trouve ICI. Attention, gros cauchemar au niveau de l’impression. Même si vous cochez la case « taille actuelle », le patron n’en fait qu’à sa tête. J’ai du tout redessiner. Mais il n’en reste pas moins très facile à réaliser.

J'ai doublé la pochette avec le même tissu que la robe et j'ai rajouté les petits brillants autour. Maintenant, il ne lui reste plus qu'à trouver des chaussures et à faire la fête !

Viens danser Poulette…

Voir les commentaires

2016-05-17T06:25:25+02:00

La dernière, c'est juré !

Publié par Fille Ainée

Je vous l'avais bien dit que vous n'auriez pas fini de voir ma robe washi déclinée à toutes les sauces !

La voici version manches longues :

La dernière, c'est juré !

J'ai, cette fois-ci, apporté une légère modification au patron de base en rajoutant un élastique sous la poitrine. Je trouve que cela la met plus en valeur et quand on en n'a pas beaucoup, tous les moyens sont bons !

La dernière, c'est juré !

Cette idée m'est venue après avoir découvert la robe Aubépine de Deer and Doe ICI. Elle me tentait beaucoup mais je me suis aperçue, après une étude poussée et surtout la réalisation qu'il me faudrait attendre l'été pour commander le patron, qu'elle était fort similaire à ma robe Washi. Dans l'urgence, faisons preuve d'initiative !

Voir les commentaires

2016-05-13T01:50:09+02:00

Le SKAL qui cale !

Publié par Fille Ainée

Décidément, rien ne nous sera épargné ! On aurait pu penser qu’arrivé à l’indice 3, on soit rodé, mais non. Encore des imprécisions au niveau des explications qui font que ma Jumelle, jetant toute prudence au vent, s’est embarquée tête baissée pour s’arrêter net au premier rang. L’indice 3 commence en effet au 3eme rang et non au premier. Y aurait-il une logique mystère ?

Egalement, la création de la maille intercalaire se fait au dernier rang qui est le rang 12 et non le rang 11 tel indiqué dans le modèle. Lorsque j’en ai fait la remarque sur le forum, on m’a répondu qu’on allait corriger en précisant « après le rang 11 » ce qui pour moi, ne veut toujours rien dire.

Décidément, ce SKAL aura le don de m’user les nerfs. Ma Jumelle, tu vas être responsable de ma dépression prématurée !

Pour me calmer, je suis comme les gosses, y a rien de mieux que la pâte à modeler. Surtout la pâte Fimo. Ça faisait un bail que je louchais sur les marqueurs moutons de ma Jumelle, alors du coup j'ai voulu copier mais je n'ai pas osé. Je trouve les siens tellement adorables que je n'ai pas voulu faire exactement la même chose. C'est sur TonTube que j'ai trouvé un tuto pour faire les poils de mes moutons en se servant d'une passoire ! Trop intelligent !

Le SKAL qui cale !
Le SKAL qui cale !

Et puis comme les moutons, c'est quand même long, je suis passée au potager avec des cosses de petits pois.

Le SKAL qui cale !

N'ont-ils pas une bonne bouille ? Voilà qui devrait me calmer pour le 4eme indice de ce SKAL !

Le SKAL qui cale !

Voir les commentaires

2016-05-11T00:58:34+02:00

Robe tablier retro

Publié par Fille Ainée

Je n’ai jusque là jamais eu de problème avec mes patrons vintage mais là, je proteste ! Qui m’a mis des modèles à taille de guêpe ?

Robe tablier retro

J’ai trouvé ce patron Butterick Fast & Easy B4790 trop chouette (à part peut-être les 10 km de biais) mais gros fou rire avec les Nains quand, en essayant ma robe, nous nous sommes aperçus que Butterick avait du tricher. En refermant le pan arrière, je montrais ma culotte ! Qui m’a foutu des mannequins aussi sveltes ? Où est caché ce fichu corset qui les rend si fines de taille ?

Robe tablier retro

Après nous être remis de ce choc, j’ai rajouté deux petits pans de tissu de chaque côté pour éviter d’être indécente en cas de grand coup de vent. Et comme il a bien fallu trouver une solution pour les panneaux avant qui bien sûr ne se rejoignaient pas sur le ventre, j’ai tout simplement rajouté du biais – comme si je n’en avais déjà pas assez !

Robe tablier retro

Une robe tablier somme toute assez facile à réaliser (Butterick ne ment pas sur ce point là) mais qui requiert un régime draconien ou tout simplement un rajout de tissu au niveau du pan avant.

Robe tablier retro

A moins que je ne me mette, moi aussi, à porter une gaine sexy dans laquelle, nul doute, je transpirerais à grosse goutte sous notre climat tropical ! A voir !!

Robe tablier retro

J'abandonne l'idée du jupon pour cette robe là car son côté ultra léger en fait une robe parfaite pour un été caniculaire. Pas besoin d'en rajouter une couche !

Robe tablier retro

Voir les commentaires

2016-04-27T11:42:46+02:00

Vintage fashion

Publié par Fille Ainée

Décidément, ma passion pour la mode des années 50 me poursuit. Depuis que j’ai trouvé des patrons hyper sympas chez Butterick, ma MAC surchauffe et je vois des jupes rondes qui virevoltent partout !

Vintage fashion

Butterick B5748 ! La mode retro dans toute sa gloire !

Vintage fashion

Pas de problème majeur au niveau de la réalisation et surtout, l’apprentissage du haut de robe doublé.

Vintage fashion

Comme d’hab, j’ai choisi une taille inférieure à la mienne car le patron taille grand.

Vintage fashion

Insertion d’une petite fermeture à glissière sur le côté, les doigts dans le nez (façon de parler, hein !), ma petite robe sort demain pour un déjeuner en ville avec les copines !

Vintage fashion

Il ne me reste plus qu'à me faire un jupon en tulle pour faire gonfler ma robe et là, j'irai danser !

Vintage fashion

Voir les commentaires

2016-04-13T00:20:50+02:00

Quand le patron coûte plus cher que la robe…

Publié par Fille Ainée

Grande chance en Malaisie : des tissus bon marché. Une petite cotonnade qui ne paye pas de mine et qui devient alors une chouette petite robe d’été. Par contre, sa réalisation demande un investissement de patronage.

Premier McCall’s de ma collection : M6741 Et j’ai appris à mes dépends qu’il taille vraiment grand. Je prends d’habitude une taille 10/38 mais là, il a fallu que je reprenne toutes les découpes princesse pour que le haut de la robe soit bien ajusté. Pas sympa mais comme ça je suis prévenue. Une taille inférieure à la votre suffit donc amplement.

Quand le patron coûte plus cher que la robe…

Je n’ai pas doublé ma robe car le coton était déjà assez épais et par nos grandes chaleurs, je préfère garder un minimum de revêtement textile. Il a donc fallu que je fasse un biais pour l’encolure et les emmanchures. J’ai également légèrement recoupé l’encolure pour la dégager de mon cou car elle montait assez haut.

Quand le patron coûte plus cher que la robe…

Au niveau réalisation, pas de difficulté particulière si ce n’est le montage de la fermeture à glissière.

Quand le patron coûte plus cher que la robe…

Si j’avais à refaire cette robe, je choisirai le modèle D pour mettre un peu plus de fantaisie.

Quand le patron coûte plus cher que la robe…

Voir les commentaires

2016-04-08T01:37:00+02:00

La petite robe de l’été 2011

Publié par Fille Ainée

Oui, je sais ça date un peu mais c’est en faisant mes cartons dans ma Provence Natale que j’ai redécouvert ce numéro Burda de juin 2011. Je l’avais acheté car la robe de couverture me faisait envie. Et bien c’est fait !

J’ai choisi la taille 38 qui me va comme un gant (les marges de couture sont comprises dans le patron) et à part peut-être une légère difficulté au niveau de l’encolure et des fronces, je l’ai trouvé très facile à réaliser.

La petite robe de l’été 2011

Cette robe était pour moi l’occasion de m’exercer à la technique des poches prises dans la couture. Je maîtrise ! Et si vous voulez vous aussi vous y initier, regardez la vidéo ci-dessous qui est très bien faite.

Pour les manches, je me suis contentée de rajouter un ourlet mais je ne les ai pas froncées comme indiqué sur le modèle.

La petite robe de l’été 2011

Une robe que je recommencerai sûrement et qui existe également en tant que chemisier.

La petite robe de l’été 2011

Je voulais aussi partager avec vous mon nouvel investissement littéraire. J'ai trouvé cette encyclopédie de la couture lors de mon dernier passage en France. Elle est devenue ma bible en matière de techniques de couture. Des explications très claires avec beaucoup de photos (je suis comme les mômes, les images me parlent bien plus que trois kilomètres de texte) et si vous êtes vraiment peu sûre de vous, il vous reste toujours TonTube !

La petite robe de l’été 2011
La petite robe de l’été 2011

Maintenant, vous n'avez plus d'excuse pour ne pas faire des choses magnifiiiiiiques !

Voir les commentaires

2016-04-06T00:05:45+02:00

Le haut Saint Tropez

Publié par Fille Ainée

Non, ce ne sera pas ma prochaine destination de vacances mais c’est le nom donné, par sa créatrice, Laura Casey de Sew Different à un petit haut sympa (patron gratuit disponible ICI). Un blog bourré de patrons gratuits sur lequel je risque fort de revenir encore et encore.

Le haut Saint Tropez

Ce haut est hyper simple et rapide à réaliser et ne comporte, comme points techniques, que des plis plats et la finition d’une encolure avec un biais. Le mien a été réalisé maison mais rien ne vous empêche d’utiliser ceux du commerce.

Le haut Saint Tropez

Un seul bémol : l’impression du patron. Une fois imprimé, plus aucun repère pour assembler les pages. Bon, j’admets que ce n’est pas sorcier mais c’est dommage parce que ça ralentit forcement mon rythme créatif effréné !

Ce patron est une taille 12 (UK) équivalente à un 40. Il ne comprend pas de marge de couture. Pensez donc à laisser environ 1 cm autour de chaque pièce. Où si comme moi, vous faites un 38, coupez à ras du patron.

Le haut Saint Tropez

A vos aiguilles, à vos ciseaux, cousez !

Voir les commentaires

2016-04-01T04:26:52+02:00

Ma robe de chez l'Espagnol

Publié par Fille Ainée

Il y a quelques années, je me suis acheté une petite robe d’été en lin super sympa chez l’Espagnol (comprenez ici la chaîne de vêtements qui commence par un Z comme Zoro et inonde le marché de la mode en ouvrant une boutique toutes les 3 semaines !). Cette robe est magnifiquement confortable par grandes chaleurs et je m'y sens bien. J’ai donc eu envie de la reproduire. Facile ! Et puis surtout, elle présentait une super opportunité de maîtriser la technique du haut de robe doublé (toujours dans l’optique qu’un jour, moi aussi je ferai partie des meilleures couturières amateurs de France et de Navarre tellement ma robe va être magnifiiiiiique et subliiiiiiime).

Pour en revenir à cette émission de couture que j’ai suivie avec beaucoup d’intérêt, je me suis régulièrement posé la question, au fil de l’émission, de savoir pourquoi certains candidats s’étaient embarqués dans l’aventure sans même savoir poser une fermeture à glissière. Ça me paraît hyper évident qu’avant d’aller montrer ses capacités devant un large public, on n’essaye pas au moins de mettre les meilleures chances de son côté et que l’on révise minutieusement ses techniques de base. Un peu comme passer le bac sans avoir étudié au préalable ! Remarquez certains osent !

Je ne dis pas qu’un jour vous allez voir ma trombine à la télé mais je peux vous assurer que si un jour, on m’en donne l’occasion, je ne vous ferai pas honte en vous montrant un ourlet gondolé. Pour ce qui est du haut de robe doublé, ça y’est je maîtrise. Et y’a rien de plus simple ! Ca me donne même envie de porter ma robe à l’envers, rien que pour vous montrer le détail des finitions.

Pour vous aider dans cette entreprise, regardez la vidéo ci-dessous. Elle explique très clairement comment procéder.

Ma robe de chez l'Espagnol

Par contre, au niveau du patron, j’avais deux solutions. Soit décalquer soigneusement mon haut de robe en faisant attention à ne pas gribouiller mon lin blanc soit trouver un patron sur le Net. En fouinant un peu, j’ai déniché celui-LA. Moi, ça me fait plaisir de voir que beaucoup d’entre vous partagent leurs créations mais Mesdames, soyez gentilles, faites-le à fond ! Pour pouvoir reproduire ce patron sur mon tissu, il m’aurait fallu beaucoup d’imagination. Certaines mesures manquent, on est dans le flou artistique. Je vous le mets quand même en lien car certaines de ses explications peuvent vous être utiles.

Comme nous sommes en vacances de Pâques et que j’ai enfermé les Nains dans leurs chambres pour qu’ils révisent, j’ai eu la paix pendant un moment et j’ai soigneusement reporté les mesures de ma robe sur un patron papier que je vous offre gracieusement (ne le dites pas à l’Espagnol par contre). La taille de ma robe est S et elle me va impeccablement. Par contre, il faut que je précise que je ne suis pas très développée du haut (c’est Cadette qui a tout pris) et que je fais une taille 38. Ce patron est très ajusté et vous avez peut-être intérêt à rajouter un bon ourlet de 1,5 cm avant de couper. Dans tous les cas, n’hésitez pas à me contacter si vous avez du mal à le lire.

Ma robe de chez l'Espagnol

Quant au bas de la robe, deux rectangles de tissu de 80 cm x 70 cm chacun font amplement l’affaire. J’ai choisi de les froncer car mon tissu est très léger mais pourquoi pas des plis plats ? Mon seul regret ; n’avoir pas eu assez de tissu pour expérimenter la pose de poches. Ça n’est que partie remise. Et puis pourquoi ne pas transformer cette robe en une tunique légère ?

Ma robe de chez l'Espagnol

Voir les commentaires

2016-03-04T00:10:29+01:00

Ma liquette en faux Liberty

Publié par Fille Ainée

Toujours sous l’effet de l’émission Cousu Main, me voilà partie dans Coton, Lin et Liberty d’Astrid Le Provost, un t’it bouquin bourré de patrons sympas qui accumulait sagement la poussière sur une de mes étagères. Mais forte de mes premiers succès couturesques, j’y ai trouvé de quoi satisfaire mes besoins de tailler le tissu.

Ma liquette en faux Liberty
Ma liquette en faux Liberty

Dans un coton japonais qui ressemble à s’y méprendre à du Liberty, une robe chemise très légère. Les explications sont succinctes et je pense qu’il faudrait souligner le besoin de renforcer le plastron au niveau des boutons au risque de générer fortes pestantes et jurons car qui ne s’est jamais lâché au moment où la MAC mâchouille les boutonnières quand le tissu est trop fin ? Et du Liberty, c’est fin ! Sinon, à part ça, ça glisse tout seul !

Ma liquette en faux Liberty

J'ai choisi de porter ma liquette avec une ceinture mais avec ou sans, elle est tout aussi agréable à porter.

Ma liquette en faux Liberty

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog