Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #une grande aventure catégorie

2019-12-02T08:17:16+01:00

Tant pis, les koalas se passeront de mitaines !

Publié par Fille Ainée

Notre départ en vacances approche à grands pas et je m’empresse de terminer tous mes petits projets pour notre futur Airbnb. Rentreront-ils tous dans les valises ?!

 

Petit Nain, qui voyage avec moi cette fois ci, est roublard ! Mon Nain prétend que sa valise est pleine pour éviter qu’au dernier moment je ne lui glisse ce qui menace de faire exploser les fermetures à glissière de mes propres sacs. Il refuse même que je lui achète une valise plus grande qui pourrait alors me permettre de ramener encore plus de merdouilles de nos Tropiques. C’est dur la vie d’une mère !

 

Partageant alors mon stress au moment d’une pause café avec ma voisine, cette dernière me rétorque que j’en fais trop. Mon Airbnb ne mérite pas, selon elle, un tel traitement de luxe. Mais, lui réponds-je, si je ne fais pas mes petites coutures, je fais quoi alors ? Je risque de m’embêter !

 

Ce que ma voisine n’a pas compris c’est que je suis parfaitement consciente du fait que mes housses de coussin ou mes coureurs de lit risquent fort d’être détériorés, voire disparaître, mais ce n’est pas cela qui compte. C’est plutôt la satisfaction de réaliser moi-même ces accents décoratifs au lieu de les acheter tous faits. Je veux mettre ma touche personnelle à cette aventure ! Et si même ils venaient à disparaître (et vous avez été nombreuses à me faire remarquer que mes porte-clés risquaient fort de se faire la malle) qu’importe ! N’est ce pas là au contraire un compliment que de se voir dévaliser ?!

 

Bien entendu je n’encourage pas ce genre d’attitude et c’est la raison pour laquelle j’ai l’intention de proposer à la vente les petites bricoles de la maison. Cet Airbnb jouera donc ainsi le rôle de showroom. Mais c’est quand même rudement gratifiant de penser que mes invités seraient prêts à risquer l’échafaud pour un bout de tissu.

 

Pour en revenir donc à cette voisine, je lui demande ce qu’elle me propose alors. Tricote des mitaines pour les koalas me suggère t-elle. J’en suis restée baba. Je sais que ces p’oves bêtes l’ont eu rudement dur dernièrement mais de là à leur tricoter des moufles ! Je n’ai pas su quoi lui répondre surtout qu’elle a renchérit en m’encourageant à rejoindre les efforts de son groupe de crochet. Là, je crois que je tire un trait.

Tant pis, les koalas se passeront de mitaines !

Pendant quelques jours, je vous l'avoue, j’ai eu comme un flottement. Une remise en question s’imposait. Et puis heureusement, ce matin, j’ai repris mes esprits. Je vous montre donc ce qui viendra décorer le lit de la chambre rose (qui depuis les travaux ne l’est d’ailleurs plus).

Tant pis, les koalas se passeront de mitaines !

Le patch qui sert de coureur de lit est un UFO qui date de Mathusalem. Je suis incapable de vous en donner les sources, n’y de vous dire où quand comment il a été commencé mais ce que je sais c’est qu’il m’a paru d’une évidence lorsque je l’ai redécouvert au fond d’une boîte. Il n’attendait qu’à être doublé.

Tant pis, les koalas se passeront de mitaines !

Je ne l’ai pas quilté mais le dos du patch est une petite couverture polaire qui devrait faire des miracles si le temps venait à fraîchir. Et même s’il est trainé dehors sur la terrasse, au moins il sera apprécié ! Les quilts, c’est fait pour se rouler dedans ! Demandez aux félins…

Tant pis, les koalas se passeront de mitaines !

Voir les commentaires

2019-09-10T19:37:21+02:00

Coureurs de lit

Publié par Fille Ainée

Il est temps que ça se calme et que je lève les voiles. Je suis exténuée, fourbue, stressée. J’ai les mains rêches, les doigts déchiquetés et même mon téléphone refuse de se déverrouiller tellement mon empreinte digitale est méconnaissable. Ah les travaux c’est beau, mais quelques fois les travaux c’est trop !

 

Il me tarde de rejoindre mes pénates tropicaux pollués pour prendre quelques semaines de repos et revenir avec les idées fraîches et une cervelle entière. Parce que figurez-vous, je n’ai pas chômé ces dernières semaines.

 

Magasins de merdouilles bon marché, vide-greniers, recycleries, j’ai tout fait. Il ne se passe pas une semaine sans qu'il n'y est d’allées et venues entre notre Home Sweet Home et notre nouvelle maison d’accueil, le coffre bourré à ras bord. C’est fout ce qu’on peut mettre comme merdier trésors dans une toute petite voiture. Je bénis le Dieu du siège rabattable. Qui n’a jamais voyagé avec un aspirateur de chantier sur le siège passager ?


Les derniers lits ont été livrés la semaine dernière, le canapé est en place,

Coureurs de lit

la vaisselle bien rangée dans les placards que Moutie et moi avons repeints avec zèle. Il ne nous manque plus qu’un frigo et c’est parti pour la grande aventure. Sauf que, avant d’ouvrir notre maison aux vacanciers, il va falloir attendre la fin des travaux. Et quels travaux !

 

Je profite donc de cet article pour vous montrer à quoi ressemblera notre future maison d’hôtes. Celle-ci se trouve à Taulignan, en Drôme provençale. Taulignan est une ville médiévale, jadis une seigneurie dont la dernière châtelaine a perdu la tête sur l’échafaud en 1794. Pas de bol, Nicole (ben oui c’était son petit nom).

 

Le château de Nicole est alors détruit mais de nombreuses maisons sont préservées au sein des remparts. Et c’est précisément dans l’une de ces maisons que se situe la notre.


Si vous poussez cette porte...

Coureurs de lit

vous y trouverez un chouette escalier à vis, qui, comme ça, de premier abord, a l’air super, mais qui au bout de plusieurs montées et descentes prend des airs de salle de gym. J’ai d’ailleurs depuis annulé mon adhésion à mon club de sport et ce ne sont pas des blagues.

Coureurs de lit

Je vous invite à passer dans la première chambre. Nous l’avons surnommé la petite chambre mais peut-être devrions-nous la rebaptiser chambre d’appoint. C’est une chambre qui donne sur la rue et qui vous permet de vous tenir au courant des affaires du voisinage. Ils sont d’ailleurs adorables ces voisins. N’hésitez pas si vous avez besoin de quoi que ce soit.

 

Coureurs de lit
Coureurs de lit

Et maintenant, montons vers le dortoir…

 

Comme je ne peux plus rien faire à présent et que tout est entre les mains de nos artisans, je me consacre à la déco.

 

Lorsqu’une après-midi, j’expliquais à Moutie que je cousais des bed runners, curieuse, elle est allée voir la traduction. Et ce coquin de Google lui explique que je suis en train de coudre des coureurs de lit. Vous connaissez les coureurs de jupon, de course, mais de lit ?

 

En fait un bed runner est un chemin de lit. Comme un chemin de table. C’est une bande de tissu qui ne sert strictement à rien si ce n’est à faire joli et éventuellement à s’y essuyer les pieds.

 

Coureurs de lit
Coureurs de lit

Parce que figurez-vous, à l’origine, le coureur de lit servait à protéger les draps lorsque un malotru s’étendait sur son lit en gardant ses chaussures aux pieds. Maintenant, ils servent d’accessoires décoratifs.

 

Coureurs de lit

Et comme un coureur de lit ne va jamais seul, j’ai réalisé des housses de coussins en paper piecing.

Coureurs de lit
Coureurs de lit
Coureurs de lit

Dans cette pièce, nous avons disposé 3 lits qui, au gré de nos invités, peuvent être rassemblés ou séparés. Une salle d’eau lui est attenante.

 

Pour le moment, notre suite familiale a des allures monastiques dû au fait que je n’ai pas eu le temps de décorer les murs mais rassurez-vous, ça va guincher sur le papier !

 

En guise de tête de lit : des ardoises sur lesquelles Monsieur 3xrien s’adonnera aux plaisirs de la calligraphie (je suis une vraie quiche dans ce domaine) pour personnaliser le séjour de nos invités.


En face du dortoir, la chambre rose.

Coureurs de lit

Une petite pièce indépendante du reste de la maison ayant accès à la terrasse. Une chambre d’ado souhaitant échapper à la vigilance parentale ?!? Je n’en dirais pas plus.

 

Redescendons vers la cuisine dans laquelle nos travaux d’aménagement vont se poursuivre très bientôt. Aujourd’hui, le couvert est mis, serait-ce une invitation ?

Coureurs de lit
Coureurs de lit

Voir les commentaires

2019-08-21T08:41:49+02:00

Merci, merci !

Publié par Fille Ainée

Je tiens à vous remercier, toutes et tous, pour vos encouragements au sujet de mon projet gîte. Cela fait chaud au cœur d’être accompagnée de la sorte dans cette aventure. Et cela me donne encore plus de petites ailes.

 

Pour répondre à vos questions, je précise que ce gîte (plutôt format Airbnb) ne se trouve pas chez nous, mais à côté de Grignan, en Provence, dans une région magnifique. Mais cela n’empêche que nous pourrons toujours papoter patch, quilt et autres sujets créatifs si vous passez dans le coin. Nous n’avons pas besoin d’excuse pour cela ;-)

 

Cette maison pourra accueillir jusqu'à 8 personnes (et demie si un des membres de votre famille fait moins de 90 cm !) et servira également de « vitrine » pour mes bricolos/créations. L’idée est de la décorer avec des réalisations maison qui seront disponibles à la vente si jamais il prenait l’envie à mes invités de partir avec la déco.

 

Comme Monsieur 3xrien et moi-même avons écumé pas mal de petits hôtels de charme et autres, nous avons déjà une idée assez précise sur ce que nos guests souhaiteraient y trouver pendant leur séjour. Un endroit de vacances genre kit mains libres dans lequel, si vous avez oublié votre brosse à dent ou la tétine du petit dernier, vous trouverez tout sur place, vous évitant ainsi d’avoir à ressortir pour aller faire vos courses.

 

J’ai même prévu le panier pour aller faire le marché ! Par contre, si vous avez des idées auxquelles je n’ai pas encore pensé, n’hésitez pas à contribuer à ma petite liste de courses en laissant un commentaire ! Cela me serait d’ailleurs extrêmement utile.

 

Par contre, pas de retour permanent en France pour le moment. Ce gîte ne sera ouvert que l’été, quand je pourrais me libérer de mes obligations maternelles et faire mes 10 000 km pour venir ouvrir la porte et accueillir des familles en mal d’air pur et de soleil. Petit Nain termine son éducation dans les mêmes conditions que ses collègues et il est hors de question de perturber ses petites cellules grises par un déplacement intempestif.

Voir les commentaires

2019-08-19T06:15:00+02:00

J’me lance !

Publié par Fille Ainée

Voilà, c’est officiel, je vous l’annonce et puis si je me vautre, je vous promets que vous n’entendrez plus parler de ça. Promis, juré !

 

Un rêve depuis longtemps, soutenu par Monsieur 3xrien qui se voit déjà en retraire prématurée, à passer le temps à bricoler pendant que je m’épanouis dans mon projet (va falloir quand même attendre quelques années).

 

Le fait de le mettre noir sur blanc ce projet, de vous le confier, à vous qui m’accompagnez à chaque article, qui m’encouragez, et qui me donnez envie de continuer, le concrétise déjà. Cela veut dire que je ne peux plus reculer. Je le verbalise ! Du coup, il se matérialise, il existe, même si nous n’en sommes qu’aux prémisses. 

 

J’OUVRE UN GÎTE.

 

Voilà,  c’est fait, je l’ai dit ! Et je confesse, il y a des jours où quand j’y pense, je m’fais peur. Et si ça ne marchait pas reste la grosse question qui me hante.

 

Bon, d’un côté, je suis sûre de mon produit. Une magnifique région touristique, du soleil (surtout en ce moment) presque toute l’année, des tas d’activités pour occuper les gosses et surtout, surtout, une maison riche en histoire, remplie de détails architecturaux. Le Stéphane de la Baraque France 5 en baverait dans son short (si jamais il venait à en porter un).

 

Bon pour le moment, il ne se passe pas grand chose côté gîte à proprement parler. Nous en sommes plutôt aux GROS coups de peinture. Cette semaine, c’est la salle de bain qui y passe. Une salle de bain désuète, qui a vu passer pas mal de petits corps nus (ceux de mes Nains pendant les vacances d’été, rassurez-vous !) mais qui ne correspond plus au goût et couleur actuels.

 

Promis, je vous montrerai, très bientôt, le « avant » et « après » mais pour l’instant, ne sachant pas trop quoi faire pour contribuer à l’affaire, je fouille, je farfouille et je crée ma déco.

 

Merci mon site de perdition de me donner tant d’idées. Du coup, je passe beaucoup de temps sur l’ordi, ma cervelle surchauffe et je tiens à remercier mon imprimante, ma scie sauteuse et ma ponceuse pour leur dévouement sans limite.

 

Mon but est de créer un espace chaleureux, doté d’une petite touche « farmhouse ». Un espace dans lequel mes invités se sentiront chez eux.

 

Je cours les vide-greniers, les magasins de déco, je surfe sur le Net comme une pro. Un peu comme quand j’étais gamine et que je passais le catalogue des 3 Helvètes au peigne fin en prétendant ouvrir un hôtel. Sauf que, à l’époque, j’étais loin de me douter que ça allait m’arriver un jour.

 

Pour tenir mon budget – et croyez-moi, dans mon cas, cela relève d’un énorme défi ! – je me remue les méninges pour trouver des solutions chics mais bon marché. Et comme des solutions, il y en a plein ma pile de bois, nous voilà reparti…

 

Quelques planches de palette, ponçage de rigueur, on imprime, on reporte le texte en appuyant sur les contours et on trace au feutre noir sans déborder. On passe de la cire blanche sur le tout pour donner une touche rustique. 

J’me lance !

Une toute petite contribution maison pour un grand projet.

 

J’espère que vous me suivrez dans cette nouvelle aventure. Je reviendrai fréquemment vous montrer mes progrès et si, à la fin de ces travaux d’aménagement, il vous tente de venir passer quelques jours chez nous, nous en reparlerons certainement !

J’me lance !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog