Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2016-03-30T01:05:45+02:00

Au lit avec le Major

Publié par Fille Ainée
Au lit avec le Major

Monsieur 3xrien nous a rapporté de Britonnie une grippe carabinée et il a, du coup, décimé les 4/5eme de la tribu en moins de 2 jours. Il a beau m'assurer que cela n'a rien à voir avec le non rendu de la bague de Jeanne D'Arc, mais là, j'en doute ! Seul Moyen Nain que nous avions isolé dans sa chambre en a réchappé. Et ca faisait longtemps que je n’avais pas été confinée à mon lit. Sauf que bien sûr, il a quand même fallu assurer l’intendance et pendant que le reste des 3xrien crachait ses poumons, c’est Bibi qui faisait des sorties supermarché les yeux à peine ouverts pour assurer la survie de l’espèce !

Nous savons toutes (et remarquez bien l’emploi du féminin !) que lorsque l’Homme est malade, le monde s’arrête ! Ça geint, gémit, se plaint… l’Homme agonise. Mais qu’en sais-tu p’ove femme, l’Homme a mal ! Il souffre ! Il est encore moins capable de ramasser les chaussettes sales qui lui ont échappées des pieds la veille au soir ! Et n’espérez surtout, surtout pas, un geste vers le lave-vaisselle pour y placer les dizaines de verres sales accumulés sur sa table de chevet. L’Homme est malade bon sang ! Un peu de compréhension ! L’Homme est surtout de très mauvaise humeur, bougon et perd, dans ces moments là, tout sens de l’humour. La moindre petite réflexion sur le fait qu’il a été impossible de fermer l’œil de la nuit car l’Homme n'a cessé de tousser ou de ronfler et c’est le pugilat absolu. Du sang sur les murs !

Au bout de quelques jours, j’ai quand même eu gain de cause et j’ai viré l’Homme qui toussait dans la chambre d’ami pour pouvoir dormir. Mais il était déjà trop tard. Les miasmes m’avaient atteinte. Et quand ils ont vu dans quel état de fatigue j’étais, ils ont du bien rigoler. Portes ouvertes les gars ! Celle-là, elle ne résistera pas. Je me suis donc retrouvée terrassée. Mais par contre, j’ai profité de ma position horizontale pour lire. Et c’est ainsi que j’ai passé plusieurs heures avec le Major. Un homme charmant, qui passe son temps à boire du thé.

Retraité de l'armée britannique et veuf depuis six ans, le major Pettigrew vit à Edgecombe St Mary, au cœur de la campagne anglaise. C'est un homme d'honneur, doté d'un sens aigu des convenances mais aussi d'un humour fin et cinglant. Bien qu'il joue au golf, jardine et chasse volontiers, il préfère maintenir une distance polie vis-à-vis du reste du monde, amis et voisins compris.

Lorsqu'un coup de fil lui apprend la mort de son frère Bertie, le major Pettigrew éprouve cruellement sa solitude d'homme vieillissant. Seule la présence douce et gracieuse de Mme Ali, veuve elle aussi, va réveiller son cœur engourdi. Tout devrait les séparer, elle, petite commerçante d'origine pakistanaise, et lui, major anglais élevé dans le plus pur esprit britannique.

Pourtant leur passion pour la littérature et la douleur partagée du deuil sauront les réunir. Ils vont, dès lors, être confrontés aux préjugés mesquins des villageois, où le racisme ordinaire sévit tout autant dans les soirées privées, sur le parcours de golf, à la chasse, sur les bancs de messe que dans les douillets intérieurs. Et les obstacles seront pour eux d'autant plus nombreux que leurs familles s'en mêlent…

Un livre plein d’humour britannique, de charme, un délicieux roman qui vous donnerait presque envie d’être malade plus longtemps !

Voir les commentaires

2016-03-28T01:11:07+02:00

Spinning Points

Publié par Fille Ainée
Spinning Points

Deuxième bloc Spinning points pour ce nouveau projet.

Comme pour le premier, aucune difficulté particulière si ce n’est le fait qu’arrivée en milieu de réalisation, je me suis aperçue que certains motifs avaient la tête en bas. Je vous le dis d’emblée car je sais que Monsieur Moutie – mon service qualité - va m’en faire la remarque. Pas eu le courage de recommencer et comme ça on saura que c’est mon bloc à moi. Ma griffe perso en quelque sorte.

J’avais oublié de préciser la semaine dernière que chaque bloc mesure un peu plus de 30 cm. C’est donc un ouvrage assez large au final. Mais pour se remettre en selle, il vaut mieux commencer par des blocs plus grands donc moins minutieux.

Attention, lorsque vous imprimez vos blocs, ne modifiez pas leur taille et précisez bien à votre imprimante que vous imprimez en taille réelle. Sinon, c’est la cata ! Et vous aurez besoin d’imprimer 4 fois le gabarit pour réaliser chaque bloc.

Spinning Points

Allez c’est parti ! C’est ICI que vous trouverez votre bonheur.

Voir les commentaires

2016-03-26T00:46:32+01:00

La clé...

Publié par Fille Ainée

... des champs !

La clé...

Comme j'ai pris la clé, il ne reste plus que le champ !

"On a perdu la clé des champs ! 

Les arbres, libres, se promènent, 

Le chêne marche en trébuchant, 

Le sapin boit à la fontaine. 



 

Les buissons jouent à chat perché, 

Les vaches dans les airs s'envolent, 

La rivière monte au clocher 

Et les collines cabriolent. 



 

J'ai retrouvé la clé des champs 

Volée par la pie qui jacasse. 

Et ce soir au soleil couchant 

J'aurai tout remis à sa place."

 

 

 

 Jacques CHARPENTREAU

 

 

"On a perdu la clé des champs ! 

Les arbres, libres, se promènent, 
Le chêne marche en trébuchant, 
Le sapin boit à la fontaine. 

Les buissons jouent à chat perché, 
Les vaches dans les airs s'envolent, 
La rivière monte au clocher 
Et les collines cabriolent. 

J'ai retrouvé la clé des champs 
Volée par la pie qui jacasse. 
Et ce soir au soleil couchant 
J'aurai tout remis à sa place."

 

Jacques CHARPENTREAU

Voir les commentaires

2016-03-21T00:30:39+01:00

Jetlag

Publié par Fille Ainée

Sa créatrice l’avait appelé « Red Star Quilt », moi je suis tentée de le rebaptiser « Décalage horaire » vu l’état dans lequel j’étais lorsque je l’ai commencé. Et c'était pas beau à voir !

Je rentre, en effet, tout juste de 15 jours en France pendant lesquels j’ai mis notre Provence Natale en cartons et signé au bas de l’acte de vente. Les 3 xrien sont officiellement sans domicile de vacances depuis le 15 mars. Nous tournons un grand chapitre de notre vie et sommes prêts pour de nouvelles aventures.

Pendant ce temps, les Nains vivaient seuls à Kuala Lumpur. Belle-Maman nous a en effet quittés le 6 mars des suites d’une longue maladie et Monsieur 3xrien s’est rendu à Londres pour l’accompagner dans ses derniers moments. Une bien triste semaine.

Rassurez-vous les Nains ont survécu et je me demande même si on ne devrait pas les abandonner plus souvent. C’est dingue comme ils sont affectueux depuis notre retour. J’ai retrouvé des tas de restes alimentaires aux allures verdâtres dans le frigo et on m’a supplié de cuisiner des plats frais. J’avais pourtant laissé suffisamment de petits plats maison dans le congélateur pour éviter qu’ils ne s’atrophient. Par contre, je n’avais pas pensé que les 12 rouleaux de papier toilette partiraient aussi vite.

Donc pour en revenir à ce nouveau projet « Jetlag », c’est pour rester éveillée que je l’ai commencé. J’ai bien essayé samedi matin de ruser et de retourner me coucher mais Grand Nain veillait. Il a quand même fallu qu’il vienne me secouer 3 fois pour le déjeuner. Après ça, j’étais sous surveillance rapprochée. Coudre a été un moyen de garder les yeux ouverts.

Jetlag

Comme depuis quelques temps j’ai envie de me remettre à la technique du paper piecing, je me suis mise à la recherche d’un projet. C’est ICI, chez Wombat Quilts que je l’ai trouvé. Un patch de 20 blocs – rien que des étoiles - qui à première vue a l’air impressionnant mais une fois que l’on maîtrise la technique, devient un jeu d’enfant. Ce nouveau projet, c’est également en pensant à ma Jumelle que je l’ai choisi. Depuis quelques semaines, je la vois refaire laborieusement ses blocs du Farmer’s Wife et je me demande s’il n’existe pas une méthode plus facile pour réaliser des pointes parfaites.

Bingo ! Avec la technique du paper piecing, on ne peut pas se tromper. A moins d’être comme moi, et d’avoir du mal à se concentrer. Mais je vous promets qu’après plusieurs nuits de sommeil, je serai au top. Samedi après-midi, mon premier bloc a été un vrai cauchemar. Carnage dans l’Atelier ! J’ai recommencé plusieurs fois à la suite d’erreurs de débutante que j’ose à peine avouer. Mais j’ai quand même fini par maîtriser la bête. Et j’en suis fière.

Jetlag

Si vous voulez m’accompagner dans ce projet, je publierai toutes les semaines un lien pour vous permettre de réaliser un des blocs de ce quilt. Celui que je vous propose cette semaine s’appelle « Which Way North ? » de la Compass Collection. Vous pouvez le trouver ICI chez Quilting on the Square.

A la semaine prochaine pour le bloc 2. A vos aiguilles, à vos fils, cousez ! Ca va être subliiiiiiime !

Voir les commentaires

2016-03-19T04:37:45+01:00

Un désordre ordonné

Publié par Fille Ainée

Difficile d’illustrer le thème de la semaine « ordre/désordre » dans une seule photo ! Un passage récent chez Moutie m’a donné une grosse envie de prendre une photo de son Atelier et de la publier en parallèle avec le mien mais je ne serai plus de ce monde si j’avais poursuivi mon idée ! Qu’à cela ne tienne. C’est dans mes archives que j’ai retrouvé la photo de la semaine.

Un désordre ordonné

C’est lors d’un voyage au Japon, pays de l’ordre incarné que nous avons pu constater que dès qu’on lève la tête, ca devient un véritable chaos : de grandes toiles d’araignée électriques. A se demander si celui en charge d’installer tous ces fils n’a pas perdu courage et a tout jeté en l’air ! Et bien non, l’explication est qu’il est trop coûteux d’enterrer ces fils et qu’en cas de tremblement de terre, il est plus facile d’y retrouver ses petits. Ce sont eux qui le disent !!

Voir les commentaires

2016-03-12T05:40:38+01:00

Vache détournée

Publié par Fille Ainée

Sur le coup, le thème de la vache des Bottes Rouges ICI m’a vraiment prise au dépourvu. Pas beaucoup de bovins à Kuala Lumpur ! D’ailleurs, je ne sais même pas où ils se cachent. Il n’y guère eu, en quatre ans, qu’un seul incident où elles occupaient le milieu de la route et nous avons du les contourner. Pensez-vous qu’elles se seraient poussées !

Et puis, en fouillant dans nos archives photos, j’ai trouvé celles de Hong Kong qui descendaient systématiquement sur la plage, le week-end et d’un pas nonchalant piétinaient nos serviettes de plage. Sans oublier, bien sûr, de laisser quelques « dépôts » ça et là histoire de rendre les choses plus intéressantes. Si jamais vous vous plaignez des crottes de canin sur le sable, pensez un peu à nous avec nos bouses de buffle !

Mais dans toutes ces vieilles photos, il y en a une qui a retenu mon attention. Celle d’une petite vache peu ordinaire.

Vache détournée

Je ne montre jamais de photo de mes Nains mais comment résister à celle-ci. Il s’agit de Petit Nain, il y a 10 ans, assis sur un coussin à billes que j’avais réalisé. C’est une pure coïncidence que le pyjama soit assorti à l’assise et cet effet visuel nous avait beaucoup amusés ! Mon Nain était devenu en quelque sorte un caméléon.

Voir les commentaires

2016-03-05T07:00:14+01:00

Religion

Publié par Fille Ainée

Quel vaste thème quand on habite en Malaisie ! L’Islam est la religion la plus répandue mais vous trouvez aussi beaucoup de bouddhistes, de taoïstes, d’hindouistes, d’animistes, de sikhs et de chrétiens. Je n’ai jusque là observé aucune tension religieuse et tout ce petit monde semble vivre en parfaite harmonie. Cela fait même plaisir de voir une telle unité religieuse.

Et cela se traduit même dans le fait que les fêtes religieuses de chacun sont respectées. Aïd el-Adha pour célébrer la fin du pèlerinage à la Mecque, Aïd el Fitr pour la fin du Ramadan, Divali, fête majeure dans le monde indien et Noël ! Nous avons un total de 23 jours fériés ! Pas négligeable n’est-ce pas ? Ne vous attendez cependant pas à ce que votre voisin malais respecte votre tranquillité dominicale, c’est même son jour préféré pour tondre sa pelouse au moment où vous somnolez au bord de la piscine. Le dimanche est un jour comme les autres en ce qui le concerne.

Mon copain du matin, c’est le Hurleur. Celui qui du haut de son minaret m’appelle à la prière à 5h45 le matin et m’annonce ainsi qu’il ne me reste plus beaucoup de temps avant que ne sonne mon réveil. Il est sympa ce Hurleur ! Mais c’est lui aussi qui rythme nos journées car quand il pousse sa chansonnette l’après-midi, je sais que les Nains ne vont pas tarder à rentrer de l’école. Un vrai clocher d’église !

Mais ce n’est pas lui que j’ai choisi pour illustrer le thème de cette semaine des Bottes Rouges ICI. Non ! Je vous emmène au Cambodge, à Angkor Wat, un endroit que j’affectionne particulièrement.

Religion

Ces moines à la robe safran sortaient d’un des temples et se bousculaient joyeusement. C’est le contraste de leurs robes contre le vert du paysage qui a attiré mon regard. Des robes qui ne passent pas inaperçues et pourtant Cadette, un jour dans le métro parisien, est allée s’asseoir au beau milieu d’entre eux sans rien remarquer. Ce n’est qu’à l’arrivée de sa station qu’elle a levé les yeux et s’en est aperçue. Cadette est blonde des fois !

Voir les commentaires

2016-03-04T00:10:29+01:00

Ma liquette en faux Liberty

Publié par Fille Ainée

Toujours sous l’effet de l’émission Cousu Main, me voilà partie dans Coton, Lin et Liberty d’Astrid Le Provost, un t’it bouquin bourré de patrons sympas qui accumulait sagement la poussière sur une de mes étagères. Mais forte de mes premiers succès couturesques, j’y ai trouvé de quoi satisfaire mes besoins de tailler le tissu.

Ma liquette en faux Liberty
Ma liquette en faux Liberty

Dans un coton japonais qui ressemble à s’y méprendre à du Liberty, une robe chemise très légère. Les explications sont succinctes et je pense qu’il faudrait souligner le besoin de renforcer le plastron au niveau des boutons au risque de générer fortes pestantes et jurons car qui ne s’est jamais lâché au moment où la MAC mâchouille les boutonnières quand le tissu est trop fin ? Et du Liberty, c’est fin ! Sinon, à part ça, ça glisse tout seul !

Ma liquette en faux Liberty

J'ai choisi de porter ma liquette avec une ceinture mais avec ou sans, elle est tout aussi agréable à porter.

Ma liquette en faux Liberty

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog