Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2010-11-30T06:52:00+01:00

Des cadeaux fait maison

Publié par Fille Ainée

-       « Dites Fille Ainée, vous faites quoi dans la vie ? »

-       « J’ai un atelier de couture clandestin dans les cales du bateau ! »

 

Alors que j’étais étudiante et que je n’avais pas trop de moyens financiers (normal, je laissais tout au banquier !), j’avais un jour proposé à Cadette de ne s’offrir que des cadeaux fait main. Cette suggestion l’avait, à l’époque, énormément amusée. Cadette ne se servait en effet que d’une agrafeuse et de ruban adhésif pour faire ses ourlets ! Je me demande d’ailleurs si ce n’est pas toujours le cas ;-)

 

Les années ont passé et je préfère toujours recevoir des cadeaux confectionnés par les petites mains de mes Nains plutôt qu’achetés avec leur argent de poche qui vient de toute façon de mes poches à moi !

 

Cette année, je me suis donc lancée dans la confection de mes offrandes de Noël ainsi que celles de ma voisine. Celle-ci a débarqué dimanche dernier et faute de place, nous avons étalé mes tissus sur mon lit (petite note perso : se rappeler de TOUJOURS faire son lit même le dimanche) pour qu’elle fasse son choix. Si je réussis un jour dans le monde de la confection et que mon nom est aussi reconnu que celui de Kate Spade ou Louis Vuitton, souvenez-vous que ma gloire aura commencé dans ma chambre à coucher. Bill Gates a bien débuté dans son garage, lui !

 

Voilà le résultat d’une bonne matinée dominicale : 3 sacs à main.

 

Documents752.jpg

 

Moutie, je n’ai pas encore installé d’atelier clandestin mais j’y pense sérieusement.

 

Quant à mes propres cadeaux confectionnés sans agrafes ni ruban adhésif, je vous les montre dès que le P’tit Ventru sera passé. Ne gâchons pas l’effet de surprise !

 

Voir les commentaires

2010-11-29T09:40:00+01:00

Et c'est parti pour de nouvelles aventures !

Publié par Fille Ainée

Ce matin, j’ai démarré la semaine comme ça :

 

 

Pour ceux/celles qui connaissent le film dont ce morceau est la bande originale, je n'ai pas débuté la journée nue dans un ascenseur mais avec un enthousiasme démesuré pour les corvées à venir.

 

Si vous voulez regarder un extrait de ce chef d’œuvre de vulgarité qui fait bien rire quand même - allez avouez-le - c'est ICI !

 

Pour ceux/celles qui l’ont déjà vu, je pense que vous me comprenez. Il est quand même attachant Mike Myers avec sa moumoute de poitrine, non ? Pour les autres, ne vous fatiguez pas à chercher une version française, ça n’en vaut vraiment pas la peine (et pourtant elle existe).


Voir les commentaires

2010-11-27T06:34:00+01:00

Tremblez, tremblez, brodeuses acharnées !

Publié par Fille Ainée

En principe, je ne regarde les films à suspense que dans l’avion (je trouve cela plus rassurant mais j’évite d’agripper la main de mon/ma voisin(e) et d’y planter mes ongles) ou en brodant comme ça j’ai une excuse pour ne pas regarder les passages épouvantables et personne ne devine qu’au fond de moi même, mes os tremblent.

 

Je me souviendrais toujours d’avoir regardé « Amityville, la maison du diable » (film hautement intellectuel) accrochée à la robe de chambre de Moutie dans laquelle je me cachais à chaque passage horrifiant. Parce qu’à cette époque je ne devais pas encore broder !

 

Et bien hier après-midi, alors que je savourais le silence de la maison avant le retour de l’école des Nains, j’ai revu mon film préféré « Chambre 1408 » sorti en 2007 avec John Cusack et Samuel Jackson. Je vous laisse regarder la bande annonce ci-dessous et si vous n’avez pas de robe de chambre, un coussin fait également l’affaire :

 

 

 

 

Et cette fois-ci pour éviter que mes os n’aient trop la tremblote, j’ai commencé a broder cet ouvrage en 1 fil sur 1 fil sur de la lugana d’après la grille 9 "Les quatre saisons du coeur" tiré du livre d’Anna Fields, reçu hier. Histoire de voir ce que cela donnait quoi !

 

Documents751.jpg

 

Maintenant si vous voyez des erreurs, ce n'est pas de ma faute, j'ai du sursauter!

 

 

Voir les commentaires

2010-11-25T15:21:00+01:00

Petites fleurs bleues – deuxième partie – c’est fait !

Publié par Fille Ainée

J’ai achevé, hier soir, la deuxième partie du sampler aux bleuets du PCB mais j’avoue que je n’y ai pas pris autant de plaisir que pour la première partie. Déjà l’effet nouveauté s’était estompé, j’avais manqué la parution de la nouvelle grille (c’est la tortue qui m’avait d’ailleurs alertée !) et j’avais tellement de choses en cours à finir pour Noël que je me suis hâtée de broder mon ouvrage pour m'en débarasser. Vivement la nouvelle année que je sois plus libre de mon temps !

 

Collages18.jpg

 

Quoique j’ai comme l’impression que l’année 2011 sera également riche en petits points sur la toile. Je viens en effet de recevoir la commande de mon libraire amazonien « Les samplers d’Anna Fields » et je n’ai fait que pousser des « oh » et des « ah » depuis que je suis revenue du bureau de poste. Heureusement que je ne l’ai pas ouvert là-bas, on m’aurait pris pour une folle !

 

Documents750.jpg

 

Cette collection de 10 modèles folkart est un pur délice. Si Monsieur votre mari a besoin d’inspiration pour Noël, suggérez-lui d’aller voir sur Internet sinon laissez l’écran en veille sur la page amazonienne. Il vient juste de sortir (le livre pas votre mari !).

  

Voir les commentaires

2010-11-24T13:14:00+01:00

Ne jamais juger un livre d’après sa couverture !

Publié par Fille Ainée

Et bien j’aurais dû me souvenir de ce conseil fort avisé !

 

En « feuilletant » les pages de mon libraire amazonien récemment, j’ai trouvé « L’hôtel des souvenirs doux amers » qui sort en France sous le titre "Keiko" de Jamie Ford. J’ai trouvé la couverture jolie et après lecture des critiques, je me suis laissée tenter.

 

C’est une histoire d’amooooouuuuur toute simple entre un jeune Chinois Américain et une Japonaise à Seattle en pleine guerre mondiale après le bombardement de Pearl Harbour. Jamie Ford a été nommé, pour cet ouvrage, meilleur auteur du New York Times ; je ne prenais donc pas beaucoup de risques. Et bien lui non plus, il n’en a pas pris des masses en écrivant son bouquin. J’ai été déçue par le manque d’intrigue, la platitude du vocabulaire et les nombreux clichés et répétitions semés dans ce roman (et j'ai repéré 2 fautes de frappe!). C’est dommage.

 

Documents747.jpg

 

L’histoire débute en 1986 alors qu’Henri vient juste de perdre sa femme des suites d’un cancer. Il apprend alors que des effets appartenant à des immigrants japonais  internés dans des camps pendant la seconde guerre mondiale ont été retrouvés dans le sous-sol de l’Hôtel Panama. L’auteur nous fait alors revenir en arrière, en 1942, dans une Amérique antisémitique, alors qu’Henri n’a que 12 ans. La persécution des Japonais débute et Keiko, l’amie d’Henri, se trouve alors envoyée avec sa famille dans un camp d’internement. C’est l’hystérie collective et Henri s’oppose à ses parents chinois qui s’acharnent à l’américaniser et à l’éloigner ainsi de l’ennemi.

 

Pour ne pas être trop sévère dans mon jugement, je dirais que c’est un livre qui doit se lire vite quand on est au bord de la piscine, les doigts de pied en éventail. Le déroulement de l’histoire est sans surprise et demande peu d’efforts. J’aurais préféré que Monsieur Ford insiste plus sur les évènements historiques mais il a visiblement préféré s’attarder sur l’histoire d’un premier amour.

 

Pour celles/ceux d’entre vous qui lisez dans la langue de Shakespeare – la version française n’est pas encore sortie – et qui l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ?

  

Voir les commentaires

2010-11-22T06:43:00+01:00

Préparations Noëlesques

Publié par Fille Ainée

Ca y’est, le moment est arrivé, je me prépare. Il faut dire que chez nous, vu le manque de place, nous stockons toutes nos décorations dans la cale et cela prend un certain temps pour toutes les retrouver. Il faut soulever une trappe assez lourde (bravo les muscles) et descendre dans les entrailles du bateau pour retrouver guirlandes et boules de Noël.

 

Voulant donc faire l’inventaire de ce que j’avais enfoui l’année dernière, j’ai découvert des trésors oubliés mais également une jolie fuite d’eau qui avait permis à un super méga champignon de pousser. Depuis, la trappe est ouverte en permanence, les caisses sont toutes sorties et le chaos s’est installé le temps que tout sèche. Moi qui aime l’ordre !! Je suis à l’agonie. Si encore ce champignon était comestible et pouvait me servir dans un risotto, mais même pas !

 

Je vous montre le premier résultat de mes fouilles :

 

Documents746

 

Une jupe de sapin confectionnée il y a très longtemps d’après un modèle de « Heart to Hand » . J’ai réquisitionné un jeune sapin Nain pour prendre ma photo. Le vrai viendra dans quelques semaines. 


Voir les commentaires

2010-11-19T09:33:00+01:00

Dis Chéri, c’est toi qui fait bouger le lit ?

Publié par Fille Ainée

Et bien non, ce ne sont pas les exploits tarzanesque de Monsieur 3xrien qui ont fait bouger notre bateau hier mais un petit tremblement de terre de 2,8 sur l’échelle de Richter ! L’avantage d’habiter sur un bateau, c’est que lorsque la terre/mer bouge, on bouge aussi ! Moi je n’ai rien senti, je m’acharnais sur mon calendrier de l’avent. Bientôt terminé!

 

Documents745.jpg

 

Bon week-end. 

 

 

Voir les commentaires

2010-11-19T06:04:00+01:00

Quand le Québec nous envahit !

Publié par Fille Ainée

Rassurez-vous, je ne vous ai pas abandonné mais ma semaine a été riche en aventures !

 

A commencer par l’arrivée de Grande Copine québécoise (vivant en ce moment à Bombay) qui profitant d’un déplacement professionnel de son mari sur mon île chaude et humide, s’est glissée dans ses valises et est venu passer 3 jours avec moi. GCQ connaît déjà les lieux pour y avoir suffisamment vécu et elle s’est faite un plaisir de m’entraîner dans de longues journées shopping qui se sont naturellement terminées par de super petits dîners tardifs ! Pas toujours facile de se lever le lendemain matin pour emmener Petit Nain à l’école.

 

Puis, au milieu de tout cela, il y a eu le spectacle de Grand Nain (admirable évidemment !) et Boule de Poil, qui un soir, s’est prise pour le Commandant Cousteau et a fini à l’eau pendant une de ses parties de pêche sur le ponton. Il a fallu aller la secourir car elle avait trouvé refuge sous le quai, sur un des flotteurs, et refusait d’en sortir. Je vous passe l’épisode « douche » et séchage de la bête mais vous imaginez fort bien. C’est prouvé, BdP n’aime vraiment pas l’eau !

 

J’ai donc eu peu l’occasion de travailler sur mes petits ouvrages et j’avais même zappé la parution de la partie 2 du Sampler aux bleuets. Heureusement que Moutie veille au grain.

 

Je ne vous montre donc aujourd’hui que deux petits ouvrages. L’un est un sac offert à GCQ pour lui souhaiter la bienvenue et la remercier de me permettre de dépenser les deniers durement gagnés par Monsieur 3xrien (qui autrement ne saurait quoi en faire)

 

Documents740

 

et un mini sac de fille pour remercier Super Nanny 2 de nous avoir accompagné sur notre jonque samedi dernier et de ne pas avoir succombé au mal de mer !

 

Documents743.jpg

 

Il ne me reste plus qu’à terminer mon calendrier de l’avent qui me regarde d’un drôle d’œil sur la table du salon et à continuer mon sampler tout en ignorant les cris de mon frigo qui me dit « remplis-moi ! »


Voir les commentaires

2010-11-14T03:48:00+01:00

Les doigts de pied en éventail

Publié par Fille Ainée

Aujourd’hui, détente absolue ! Je ne fais rien, je profite du beau temps car ces deux derniers jours ont été plutôt remplis.

 

Lorsque nos Nains étaient petits, nous passions beaucoup de temps à leur organiser des birthday parties costumées, avec un thème et des jeux à faire palir d’envie un clown de cirque. Et puis, avec le temps, nous nous sommes un peu essoufflés et avons fini par négliger Petit Nain (le syndrome du troisième !). Alors pour se faire pardonner, nous avons, hier, invité 30 personnes, loué une jonque et passé l’après-midi sur et dans l’eau.

 

Documents730.jpg

 

Documents728.jpg

 

Documents731.jpg

Gâteau maison (vous reconnaissez la princesse !)

 

Le soleil était au rendez-vous, la journée était parfaite. « The best party ever »* selon Petit Nain. Que demander de plus dans ce cas ? Même le retour à la nuit tombée était magique !

 

Documents729.jpg

 

Bon dimanche !

 

* la meilleure party de toutes

Voir les commentaires

2010-11-13T06:14:00+01:00

3 jours au soleil ou les symptômes du sevrage Blackberry

Publié par Fille Ainée

Cette année, nous ne rentrons pas en France pour les vacances de Noël. J’aurai bien aimé, mais, trop aimable, Monsieur le Percepteur nous attend les bras grand ouverts le 4 janvier et il faut donc éviter de faire sauter la banque. Quelques jours au soleil, sur une plage, nous conviendrons parfaitement. Mais attention, j’ai posé mes conditions : pas de téléphone, pas d’ordinateur, pas de contact avec l’extérieur. Monsieur 3xrien en a déjà des sueurs froides. La perspective d’avoir à se séparer de son téléphone le laisse dans un état proche de la crise épileptique. Je l’imagine déjà les pieds dans le sable, tremblant de tous ses membres, la sueur au front subissant cette modification comportementale aux répercussions physiologiques et psychologiques graves propre au sevrage.

 

Pauvre Monsieur 3xrien, la main constamment dans la poche arrière de son short, se rappelant sans cesse que l’objet si cher à son cœur est enfermé dans le coffre de la chambre d’hôtel et que je suis la seule à en connaître la combinaison ! Le premier jour de notre séjour sera, je le sens, terrible et il faudra sans doute quelques pintes de ce liquide blond pour lui faire oublier sa situation délicate. Et puis, après, il aura peut-être oublié ! Bon, Thaïlande, Malaisie ou Philippines ? Vous iriez où vous pour une cure de désintoxication ?

 

Documents727.jpg

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog