Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-09-26T04:50:00+02:00

Production Yankee de la semaine

Publié par Fille Ainée

La guerre civile bat son plein dans mon Atelier et comme nous sommes jeudi, je viens au rapport.

 

Celles qui possèdent le livre « The Civil War Diary Quilt » remarqueront peut-être que je ne suis pas l’ordre du livre. Je pioche un peu par-ci par-là en fonction de l’humeur du jour et certains blocs ne m’inspirent absolument pas. Ceux-là, je pense que vous ne les verrez jamais. D’autres me posent des épines dans le pied mais je n’ai pas dit mon dernier mot et après un combat sanguin, je compte bien les mettre à terre.

 

Voici donc pour aujourd’hui 2 blocs tirés du journal de Rachel Young King Anderson, 43 ans. Comme Rachel refuse de prêter serment d’allégeance au gouvernement fédéral, elle se trouve assignée à résidence. Son mari étant trop âgé, il est chargé de ravitailler les troupes. Rachel a 3 enfants.

 

Les Frustrations de Rachel (bloc revu et corrigé)

 

DSC04746.jpg

 

21 décembre 1862

Il a plu énormément depuis que Monsieur Anderson est parti et je pense qu’il ne peut revenir à cause des intempéries. Cela fait maintenant 11 jours qu’il est parti et je me sens si seule. Une autre bataille monumentale a eu lieu en Virginie ; les Confédérés en sont sortis vainqueurs. Des milliers d’hommes ont été tués. Que Dieu ait pitié de nous ! Dieu ait pitié. Il ne suffit pas que ta colère se déverse sur nous – Sauve nous ou nous allons tous périr. Quelques officiers de la milice de ce pays ont été arrêtés car ils sont accusés d’avoir brûlé des maisons ou tué des innocents. Monsieur Wadlow a fait revenir sa fille de Ceddar Co. pour habiter dans sa maison qui se situe plus près de chez nous. Ils sont arrivés vendredi 12. Elle a eu tellement de vicissitudes. Son mari est enrôlé dans l’armée du Sud et la milice a saisi presque tout ce qu’elle possédait…jusqu'à son dernier morceau de viande. Il lui fallait porter son bois à 1km jusqu’au moulin. Elle a 4 enfants en bas âge.

 

 

Bénédictions toutes particulières (bloc revu et corrigé)

 

DSC04747.jpg

 

1er janvier 1863 

Une nouvelle année s’annonce lugubre, mais je tiens, malgré tout, à remercier le ciel car notre famille a été épargnée en ces temps orageux, passés, mais qui durent toujours depuis que la guerre a commencé en 1861. Des centaines de milliers de mères, épouses et sœurs ont perdu des fils, des maris et des frères, mais Dieu merci mon mari et mon fils sont toujours avec moi et j’espère que mes frères ont été épargnés. Alors que des milliers souffrent de la faim et n’ont pas de quoi se vêtir, je remercie Dieu tout puissant de m’accorder suffisamment à manger et de me donner de quoi m’habiller. Alors que des milliers souffrent de la maladie, je remercie Dieu tout puissant de notre bonne santé. Alors que des milliers ont été chassés de leurs maisons, que d’autres ont vu leurs habitations brûlées et cambriolées, nous possédons toujours un abri, de quoi manger et nous vêtir et nous te remercions Dieu de ta bonté car nous sommes conscients que Toi et Toi seul peut nous libérer des horreurs de la guerre et du pêché, et nous protéger. Que ta clémence nous accompagne jusqu'à la fin. Dieu ait pitié de notre peuple, apporte nous la paix cette année et réunit nos familles. Amen

 

 

Tiré du journal de Nancy Elly Moore, 2 blocs nouveaux. Nancy Elly Moore fait partie de la communauté des Shakers. Elle occupe une position assez élevée dans la hiérarchie et c'est elle qui est chargée de guider les familles dans la spiritualité. Une des coutumes de la communauté des Shakers est de tenir un journal et de rapporter tous les faits importants. Le journal de Nancy Ellie Moore est aujourd'hui un document historique sans prix. Ellie commence son journal à l’âge de 54 ans.

 

Ennemi acharné

 

DSC04750.jpg

 

7 novembre 1863

Le thermomètre affiche 32°c. Cette journée du 7 est claire et magnifique. Aujourd’hui, Frère Patterson J. s’est rendu dans la ville de Franklin, Kentucky. Il y a vu les corps de deux soldats de la guérilla ; ils ont été tués par les soldats fédéraux des troupes du Colonel Johnson. Apprenant que des soldats de la guérilla se trouvaient à proximité de la ville, ils se sont mis à leur poursuite et les ont affrontés. Quatre des soldats fédéraux ont tirés, tuant deux hommes et un cheval. Un homme qui les connaissait a identifié un des corps comme étant celui de George Milligan qui était avant (avant le début de la guerre) un de nos proches voisins et un fervent ennemi des croyants. Nous avons été informés à plusieurs reprises, depuis son engagement au service des rebelles, de ses menaces de vengeance sur Shaker Town ; mais à part avoir aidé à brûler notre dépôt, il n’a jamais mis ses menaces à exécution, ce jusqu'à maintenant, où de ses propres actions, il se trouve empêché de nous porter tort. Nous le craignions autant que les autres rebelles ou l’ennemi. Mais nous disons Amen et ainsi soit-il. Un bon nombre des Sœurs sont occupées aujourd’hui à ramasser les haricots secs du jardin pour les stocker pour l’hiver.

 

Distribution du courrier

 

DSC04748.jpg

 

5 janvier 1861

Journée magnifique. M. Sanders s'est rendu au dépôt. Mary PArkin, Matilda et moi, ici. M. Callett est venu ce soir. Pas de courrier depuis une semaine. Les canoës ont traversé.

 

8 janvier 1861

Matinée superbe. E. Crawford, Mary Parkin, Matilda Sanders, Lynch et moi sommes allés à Richmond dans le chariot tiré par des bœufs. Routes très mauvaises. La glace a failli disparaître ce matin mais il y a plein de neige. Reçu une lettre de Kitty. Premier courrier reçu depuis 10 jours.

 

16 janvier 1861

Très belle journée. Nous sommes rentrés à la maison. Kate Green, Mary Fulton, Benny et Drake nous ont accompagnés. Rich et sa famille sont arrivés à la suite d'A.K. Fulton ce soir. Le niveau de la rivière est élevé. Le courrier n’a pu arriver.

 

21 février 1861

Autre journée agréable, plutôt froide. Richard est venu ce matin espérant une lettre du Comté de Smythe, mais nous étions déçus. Nous avons beaucoup de lecture à rattraper. Nous voulons savoir comment se déroule la convention, mais rien. Cousin K. Walton est ici pour le dîner. Il a quitté les mines de cuivre.

 

25 avril 1861

Journée magnifique. Toujours au jardin. J’ai commencé à tricoter mon tapis. Richard est venu apporter le courrier. Il nous a donné des détails sur les débuts des Grays. Quel enthousiasme il a soulevé. M. Sanders a commencé à planter du maïs.

 

4 juin 1861

Il pleut ce matin. J’ai sorti les choux. Richard est venu apporter le courrier. Je n’ai rien reçu. M. Sanders et Brent sont venus à la maison ce soir.

 

 

Et enfin, dernier bloc tiré du journal d’Isabella Buchanan Edmondson. Isabelle, Belle pour les intimes, est en fait un espion des Confédérés. C’est elle qui fait passer les lettres et les documents à travers les lignes ennemies. Belle, la pauvre, n’a pas eu une vie facile. Elle a perdu sa mère, sa sœur et son père. Elle n’a pas eu de chance non plus en amour. Elle s’est fait jeter deux fois. Elle meurt à l’âge de 33 ans dans des circonstances suspectes alors qu’elle est fiancée pour la troisième fois à un officier Yankee.

 

Documents Yankee (bloc revu et corrigé)

 

DSC04749-copie-1.jpg

 

27 mars 1864

Journée tranquille, car nous étions dimanche – Laura m’a préparé un très bon petit-déjeuner que j’ai pris avec plaisir dans ma chambre. Helen & Nannie sont rentrées à la maison avec Anna Nelson, toutes à cheval, les filles ne sont pas restées très longtemps. J’ai passé la matinée à lire ma Bible, à terminer les Actes (des Apotres) – je me suis longuement promenée après le dîner, accompagnée de Beulah – cela lui a beaucoup plu, surtout la crique. Tate & Helen sont partis à cheval sur la route de Plank ce soir, ils n’ont rien appris de nouveau – Monsieur Harbut est venu ce soir, et m’a apporté un paquet de lettres de la part du Capitaine Henderson que je dois poster à Memphis ainsi qu’une note pour moi du Capitaine, accompagnée d’un journal de Dixie, que je remettrai à Monsieur Eyrich. J’ai envoyé au Capitaine H. un paquet de documents Yankee par retour de la poste. Forrest a capturé Union City hier, faisant 800 prisonniers. Que Dieu fasse que ses tentatives pour recapturer notre territoire perdu soient couronnées de succès. Les Yanks ne se sont pas encore lancés à sa poursuite, oh ! ciel protégez mon frère – Toute la maison est endormie, je me sens si seule, oh ! si seule. Je suis restée au parloir jusqu'à 10 heures, Père nous a demandé d’aller nous coucher – Il est parti avec Monsieur Herbut, Monsieur Pugh & Jim.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Chipie 26/09/2013 21:23

J'encourage à distance, je lis d'abord les lettres du Farmer's wife, je les saurai peut être par coeur quand je me mettrai au piécé. Cela devient presque une urgence mais je finis d'abord Les mois
de l'année.

Nat 26/09/2013 19:53

Toujours aussi joli ! et surtout je me régale avec tes traductions !! Comme j'aimerais t'avoir à côté de moi pour me traduire les lettres du livre Farmer's Wife ! je n'en saisis que le sens général
et c'est bien dommage....! Si j'aurais su j'aurais deviendu bilingue étant jeune !!

domino 34 26/09/2013 17:37

moi je débarque.... je ne savais pas ce qu'était la milette alors je viens de chercher : c'est du non tissé en fait non ????

cathy 26/09/2013 10:49

Wouahhhh!!!belle lecture que tu nous offres.
Est-ce que tu couds sur un support genre milette? car en principe ça permet de mieux faire coïncider tous ces petits bouts.
A+

Fille Ainée 26/09/2013 11:05



Non, j'ai laisse la Milette en Provence. Comme mes tissus sont presque tous des Modas, leur qualite me permet de les coudre tels quels. 



domino 34 26/09/2013 08:11

ben dis donc !!! ça turbine sous les balles chez toi !!!

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog