Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2021-01-20T06:21:04+01:00

Et de sept !

Publié par Fille Ainée
Et de sept !

Je vous avais prévenu d’un petit retard pour ce septième bloc dû à notre déménagement mais comme ce dernier n’a pas eu lieu, il est inutile que je vous fasse attendre davantage.

 

Voici donc le septième bloc de la série. Je dois avouer que plus nous progressons dans cet ouvrage et plus les blocs deviennent faciles. À croire qu’on a voulu nous mettre à l’épreuve dès les premières mailles !

 

 

Et de sept !

Le diagramme est ICI et les explications suivent.

 

Mais avant, laissez-moi vous montrer le bloc 6 de Chantal.

@Mamiedecapu

@Mamiedecapu

Bloc 7

 

  • Montez 57 mailles.
  • Tricotez 4 rangs au point mousse
  • Rang 5 (sur l’envers de l’ouvrage) : 1 m end., *1 m env, 1 m end*, répétez entre * * jusqu'à la fin du rang.
  • Rang 6 à 9 : 4 rangs au point mousse
  • Augmentations (sur l’end. de l’ouvrage) : 1m end, 1 aug, *2m end, 1 aug* x 27 fois, 1m end, 1 aug, 1m end. 86 mailles au total
     

Le motif de ce septième bloc est tricoté sur l’envers de l’ouvrage comme pour tous les blocs précédents.

En commençant donc sur l’envers, tricotez les rangs 1 à 12 du diagramme SEPT cinq fois, puis les rangs 1 à 9, terminant sur l’envers de l’ouvrage. 69 rangs au total.

 

  • Diminutions (sur l’end. de l’ouvrage) : 2m ens à l’end, *1m end, 2m ens à l’end* x 28 fois. 57 mailles au total
  • Répétez les rangs 1 à 9 tel indiqué au début de ce bloc en terminant par un rang sur l’envers de l’ouvrage
  • Rabattre toutes les mailles en les tricotant à l’endroit

 

ATTENTION : Lisez attentivement les remarques figurant sur le diagramme. Cela vous évitera peut-être des erreurs.

 

 

Voir les commentaires

2021-01-15T08:09:01+01:00

Ah, j’y ai laissé mon tricot !

Publié par Fille Ainée

Je commence seulement à ressusciter de mes cendres. Je suis sur les rotules, aplatie, avachie, je veux que ça cesse et pourtant cela n’a toujours pas commencé !

Notre déménagement ne s’est pas concrétisé et pourtant nous étions prêts ! Enfin presque !! Il ne restait que quelques cartons à fermer et j’avais passé tout le week-end à astiquer les sols dans notre nouveau Home Sweet Home. C’est lundi matin que tout a foutu le camp.

 

Notre nouvel appartement est neuf, tout neuf d’il y a 10 ans. L’ancien propriétaire l’avait acheté à des fins spéculatives pour le revendre plusieurs années plus tard à un prix bien sûr nettement supérieur. Il ne l’a jamais loué, n’y a jamais fait de travaux et du coup, il pend au plafond les fils des spots qui restent à installer. Pour le moment, c’est un endroit où on ne peut y être que pendant la journée.

 

Il a aussi fallu faire inspecter les climatures car il était impensable pour moi d’y passer des nuits torrides ! Notez que comme il n’y a pas de rideaux pour le moment, il était évidement hors de question de dormir en tenue d’Eve pour se rafraîchir. Bref, lundi matin débarque mon expert en nettoyage de climature et mon optimisme remonte. Malheureusement, il a été de courte durée car il va nous falloir remplacer la climature de la chambre principale. C'est bien ma veine !

 

Arrivent également à ce moment là ma nouvelle machine à laver et mon sèche-linge. Et comble de chance, les livreurs m’offrent très gentiment de me débarrasser des vieux appareils qui se trouvent déjà dans la buanderie. Car voyez-vous, contrairement à la France, cela ne se fait pas automatiquement dans nos contrées tropicales.

 

Le livreur installe mes appareils, branche la machine à laver, tourne le robinet d’arrivée d’eau et WOOOOOSH se retrouve collé au mur par la pression de l’eau qui s’échappe du tuyau. Le robinet, trop vieux, a lâché. J’appelle en urgence le garde pour qu’il vienne tout arrêter pendant que mon pauvre livreur, trempé de la tête aux pieds, appuie comme un perdu sur le trou dans le mur pour éviter que l’eau ne se répande partout dans la cuisine.

 

Enfin le déluge est contenu, mais l’eau résiduelle coule encore assez fort dans un seau et du coup, mon expert en climature me fabrique un bouchon de fortune avec un vieux chiffon. Mon livreur insiste alors pour me montrer comment fonctionnent mes machines et je ne peux m’empêcher de pouffer de rire derrière mon masque. J’ai réussi à éviter le pire mais lui a l’air d’un rat mouillé. Quand je pense qu’il va devoir continuer sa journée dans cet état là.

 

Entretemps, le garde a envoyé une petite dame de ménage pour éponger l’eau dans le couloir et je passe la serpillère pour éviter le pire. Bon c’est vrai, il fait chaud et ça sèche vite mais quand même. Mais au moment où d’un geste alerte et efficace, j’éponge les dégâts, le bouchon de fortune m’explose en pleine figure et je me retrouve en première position dans le concours du Tshirt trempé. Envoyez-moi les bulles, et je vous fais soirée mousse dans le couloir ! Maintenant j’en ri mais sur le coup j’ai eu envie de le coller quelque part ce bouchon de fortune.

 

Heureusement, l’immeuble emploie un expert en plomberie/électricité/résolution de problèmes en tout genre qui vient à ma rescousse et remplace le robinet cassé. C'est au moins ça de gagné !

 

Je me rends alors compte qu’il est hors de question pour moi de prendre un taxi pour rentrer et me changer. Je dégouline de tout mon corps ! Deux solutions, soit je reste pendant une heure ou deux au soleil pour sécher et je me tape une insolation, soit j’appelle l’Homme pour qu’il vienne me chercher. Sauf que je ne suis pas sûre qu’il réponde au téléphone. Et bien si ! Il a du sentir que, pour sauver sa peau, il fallait le prendre cet appel là !

 

De retour à la maison, je continue de plus belle à faire mes cartons car les déménageurs arrivent le lendemain. Je commence à être extenuée, mon sens de l’humour s’effiloche, bref ça commence à sentir le moisi.

 

Soudain, je reçois un message de l’immeuble pour me prévenir qu’il y a un cas COVID positif dans la résidence et on me demande si je veux toujours emménager. Mais vous ne me la ferez pas celle-là ! Ça fait maintenant plus de 3 semaines que j’emballe ma vie, je vais le faire ce déménagement, grand C ou pas !

 

Et bien finalement peut-être pas car dans la minute qui a suivi ce message, les déménageurs me préviennent que le gouvernement applique à nouveau le confinement et qu’à partir de la mi-semaine plus rien ne bouge. Il faudra donc concentrer le déménagement sur un jour au lieu de deux. Un truc à devenir chèvre. Et l’école du Nain d’en rajouter en nous annonçant qu’elle ferme à nouveau. Notre Nain n’a passé qu’une seule journée à l’école depuis le début de l’année. Et quand un enfant vous réclame d’aller à l’école, vous savez que c’est sérieux !

 

C’est à ce moment là que j’ai jeté la serpillière et qu’avec Monsieur 3xrien nous avons pris la décision de tout reporter. C’est donc au milieu de nos cartons, sur un coin de table à manger – j’ai vendu mon bureau – que je vous écris. Par contre, ce qui me chagrine le plus, c’est le fait que j’ai laissé mon tricot dans l’appartement et que, comme il nous est interdit de nous déplacer, pas question d’aller le récupérer. Comment pourrais-je, au barrage de police, justifier mon déplacement ! Va falloir être patiente !

 

 

 

Voir les commentaires

2021-01-04T06:57:19+01:00

Agnela ne t'en vas pas !

Publié par Fille Ainée
Agnela ne t'en vas pas !

J'espère que vous avez survécu aux fêtes de fin d'année et que vous êtes prêtes/prêts pour de nouvelles aventures. Commençons donc cette année douillettement.

 

 

Agnela ne t'en vas pas !

Petit Nain avait envie de douceur et d’un cocon, je lui en ai donc tricoté un. Cette veste est montée très vite puisque je l’ai tricotée avec des aiguilles du 7.

 

 

 

Agnela ne t'en vas pas !

C’est un modèle Phildar que l’une d’entre nous (je ne la nommerai pas mais si vous cliquez sur le lien, vous la découvrirez tout de suite) s’est permise de scanner et de publier sur son blog en appelant cela un tuto gratuit.

Agnela ne t'en vas pas !

Comme j’en ai grandement profité, et qu’elle a pris ses responsabilités, je vous invite à aller voir ICI si le cœur vous en dit.

 

 

Agnela ne t'en vas pas !

Petit Nain est ravi et une veste pareille sous les Tropiques va beaucoup lui servir. Remarquez la climature de sa chambre est toujours à fond et il y fait un froid polaire.  

Voir les commentaires

2020-12-30T23:24:00+01:00

On ne va surtout pas se laisser aller !

Publié par Fille Ainée
On ne va surtout pas se laisser aller !

Quand tout est dans le etc..

Voir les commentaires

2020-12-30T04:39:20+01:00

KAL d'automne - Bloc 6

Publié par Fille Ainée
KAL d'automne - Bloc 6

Nous terminons cette année complètement pourrie avec le sixième bloc du KAL d'automne. Un petit bloc sympa sans difficulté et c’est exactement ce que l’on recherche en ces temps difficiles.

 

Petit moment de panique au moment de prendre la photo pour illustrer cet article : impossible de retrouver mon bloc ! J’ai tourné longtemps comme un lion en cage en m’arrachant les cheveux pour, au final, retrouver mon ouvrage au fond d’un carton. Carton qu’il a, bien entendu, fallu déballer et refaire ! Espérons que je le retrouverai pour le bloc 7 !


 

KAL d'automne - Bloc 6

Le diagramme est ICI et les explications suivent. À vos aiguilles !

 

La publication du septième bloc se fera seulement début février et j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop. À l’année prochaine dans un nouvel univers.

 

 

Voici le bloc 5 de Géraldine dans un très joli rose bonbon !

@Géraldine

@Géraldine

Bloc 6

 

  • Montez 57 mailles.
  • Tricotez 4 rangs au point mousse
  • Rang 5 (sur l’envers de l’ouvrage) : 1 m end., *1 m env, 1 m end*, répétez entre * * jusqu'à la fin du rang.
  • Rang 6 à 9 : 4 rangs au point mousse
  • Augmentations (sur l’end. de l’ouvrage) : *1m end, 1 aug* x 2 fois, *2m end, 1 aug* x 26 fois, *1m end, 1 aug* x 2 fois, 1m end. 87 mailles au total
     

Le motif de ce sixième bloc est tricoté sur l’envers de l’ouvrage comme pour tous les blocs précédents.

En commençant donc sur l’envers, tricotez les rangs 1 à 11 du diagramme SIX une fois, puis les rangs 12 à 21 six fois, terminant sur l’envers de l’ouvrage. 71 rangs au total.

 

  • Diminutions (sur l’end. de l’ouvrage) : 2m ens à l’end x 2 fois, *1m end, 2m ens à l’end* x 27 fois, 2m ens à l’end. 57 mailles au total
  • Répétez les rangs 1 à 9 tel indiqué au début de ce bloc en terminant par un rang sur l’envers de l’ouvrage
  • Rabattre toutes les mailles en les tricotant à l’endroit

 

ATTENTION : Lisez attentivement les remarques figurant sur le diagramme. Cela vous évitera peut-être des erreurs.

 

 

Voir les commentaires

2020-12-27T23:33:00+01:00

J’ai tout faux !

Publié par Fille Ainée
J’ai tout faux !

En cette fin d'année, nous sommes dans les cartons jusqu’au cou car figurez-vous, nous déménageons. Nous quittons une maison devenue beaucoup trop grande pour un petit appartement en pleine ville, au pied des tours Petronas. Un changement radical de vie !

 

 

J’ai tout faux !

Et qui dit nouvelle vie, dit dernier petit bricolo car je n’ai jamais été capable de fermer l’Atelier sans un projet de dernière minute. J’ai donc sorti le pistolet à colle, recyclé un cadre et investi dans quelques succulentes en plastique avant de refermer l'ultime carton. 

J’ai tout faux !

Voir les commentaires

2020-12-21T05:37:31+01:00

Noël est annulé !

Publié par Fille Ainée
Noël est annulé !

Oui c’est officiel, Noël n’aura pas lieu. Cette année, j’avais demandé le plus beau des cadeaux, que nous soyons tous réunis, mais le P’tit Gros m’a lâchement laissée tomber. Et comme je n’ai plus rien à perdre, je te le dis haut et fort « Père Nono, je te répudie ! ». Tu n’es que le fruit de mon imagination.

 

Si vous m’aviez annoncé l’année dernière que l’on passerait toute une année confinés, masqués et hydrogelés, je vous aurais ri à la figure. Je ne vous aurais jamais cru. Alors du coup, si maintenant vous me soutenez que le Père Nono existe vraiment, pourquoi pas !

 

Bon, regardons la vie du bon côté. Restons positif. Cette année, on va tous échapper à la messe de minuit, on aura l’excuse parfaite pour ne pas inviter Tata Yvette qui nous gonfle tous les ans et surtout, surtout, on pourra affirmer sans sourciller qu’il n’y aura pas de cadeau car le Père Nono n’a pas survécu à la pandémie. Et c’est également pour cela que mon corps de déesse a été reporté à 2021 ! On peut aussi prétendre que 2020 n’a jamais existé et du coup, on a tous gagné un an.

 

Si on fait le constat de cette année pourrie, on aurait du se douter qu’elle n’allait pas être facile. Les gilets jaune poussin qui envahissent les ronds-points et détruisent les radars (remarquez une aubaine pour certains), la SNCF qui se met en grève pile poil au moment où on veut partir en vacances (pas sympa quand on arrive de loin), ce fameux Covid qui en cours d’année devient subitement féminin (comme si c’était plus facile de tout nous mettre sur le dos, à nous les nanas)… Bref, cela va être difficile de trouver la lumière au bout du tunnel.

 

Mes vœux vont donc être très simples : je souhaite que vos soucis durent aussi longtemps que vos bonnes résolutions. Gardez votre âme d’enfant, emprisonnez l’esprit de Noël dans une bouteille pour pouvoir l’ouvrir tous les mois et surtout, surtout, gardez le sourire. Que le rire devienne une force absolue.

 

Je vous souhaite de dominer le monde et n’oubliez pas que l’alcool ne mène à rien mais cela tombe bien, nous n’allons nulle part.

 

« Pour toi, pas de cadeau. Il fallait rester confiné »

Signé : le Père Noël

 

Noël est annulé !

Pour vous accompagner en cette fin d’année glauque, je vous propose un petit bricolage de dernière minute. Le gabarit de ce porte-couvert réalisé dans une feutrine épaisse se trouve ICI. Il vous suffit juste de copier le gabarit et de vous armer d'une paire de ciseaux. 

 

 

Noël est annulé !

Joyeux Noël !

Voir les commentaires

2020-12-15T21:56:00+01:00

KAL d’automne – bloc 5

Publié par Fille Ainée
KAL d’automne – bloc 5

Ce cinquième bloc a été rebaptisé le bloc des boules par Moutie quand elle l’a eu testé. Et de rajouter que semble t-il mes boules étaient laides ! Ce culot franchement !!

 

Il est vrai que ce bloc présente un nombre infini de nopes et qu’il existe plusieurs façons de les tricoter mais je tiens à rappeler que je ne fais que traduire ce qui existe déjà. Maintenant libre à vous si vous avez votre propre méthode.

 

Le diagramme est ICI et les explications suivent. Je vous retrouve le 30 décembre pour le sixième bloc.

KAL d’automne – bloc 5

Et un petit coup d'oeil chez les copines pour voir où elles en sont. Avec tout d'abord Chantal qui galope à toute vitesse pour rattraper son retard...

@Chantal

@Chantal

et Géraldine qui suit le rythme comme une pro...

@Géraldine

@Géraldine

Bloc 5

 

  • Montez 57 mailles.
  • Tricotez 4 rangs au point mousse
  • Rang 5 (sur l’envers de l’ouvrage) : 1 m end., *1 m env, 1 m end*, répétez entre * * jusqu'à la fin du rang.
  • Rang 6 à 9 : 4 rangs au point mousse
  • Augmentations (sur l’end. de l’ouvrage) : 1m end, 1 aug, *2m end, 1 aug* x 27 fois, 1m end, 1 aug, 1m end. 86 mailles au total
     

Le motif de ce cinquième bloc est tricoté sur l’envers de l’ouvrage comme pour tous les blocs précédents.

En commençant donc sur l’envers, tricotez les rangs 1 à 8 du diagramme CINQ huit fois, puis les rangs 1 à 5, terminant sur l’envers de l’ouvrage. 69 rangs au total.

 

  • Diminutions (sur l’end. de l’ouvrage) : 2m ens à l’end, *1m end, 2m ens à l’end* x 28 fois. 57 mailles au total
  • Répétez les rangs 1 à 9 tel indiqué au début de ce bloc en terminant par un rang sur l’envers de l’ouvrage
  • Rabattre toutes les mailles en les tricotant à l’endroit

 

ATTENTION : Lisez attentivement les remarques figurant sur le diagramme. Cela vous évitera peut-être des erreurs.

 

 

Voir les commentaires

2020-12-13T21:32:00+01:00

Sauvons les meubles

Publié par Fille Ainée

Je suis connue pour faire les poubelles. Combien de trésors n’ai-je pas récupérés alors qu’ils étaient destinés à un triste sort. Et c’est là où cela devient intéressant : comment faire du beau avec du laid et comment donner une nouvelle vie à des objets en fin de carrière.

 

En France, je hante les recycleries mais ici, cela ne vaut pas le coup. Quant aux poubelles, elles sont souvent visitées avant que je puisse y mettre mon nez. Et c’est donc par le plus grand hasard que j’ai découvert un petit tabouret en rentrant d’une marche.

 

Sauvons les meubles

Comme j’étais avec Monsieur 3xrien, je suis passée une première fois devant sans m’arrêter. L’Homme ne partage pas ma passion. Et puis, il m’a regardée faire demi-tour et revenir sur mes pas d’un air curieux. Ce que j’ignorais, c’est que lui aussi avait repéré ce petit meuble. Il trouvait qu'il avait du charme et de belles jambes ! Du coup, j’ai eu la permission de le ramener à la maison. Mais attention ! Il fallait que mon meuble reste dehors. C’est tout juste s’il n’a pas exigé que je lui fasse porter un masque à lui aussi.

 

Sauvons les meubles

Il est vrai qu’il avait triste mine mon tabouret. Et une vilaine couleur jaunâtre. Je me suis empressée de retirer la housse de coussin, d’enlever le bois de l’assise, et de jeter la mousse qui s’était désintégrée.

 

Sauvons les meubles

Je l'ai ensuite passé au décapant et c’est là où je me suis aperçue qu’il était recouvert de trois couches de peinture : jaune, vert et blanc. C’était comme une révélation divine !

 

Sauvons les meubles

À force d’huile de coude, j’ai réussi à me débarrasser de la majorité de ces trois couches. Et d’un seul coup, mon tabouret tout laid s’est mis à prendre des allures shabby chic. Oubliée l’intention de le repeindre ! Je me suis contentée de passer un papier de verre très fin pour lui rendre les jambes lisses.

 

Sauvons les meubles

Quant à l’assise, c’est Monsieur 3xrien qui est venu fouiller dans mon stock de tissu. Et comme je n’avais pas assez de tissu, il a fallu être inventive.

 

 

Sauvons les meubles

Si après tout ça, il y en a un qui s’assoit dessus… je lui fais sa fête !

Sauvons les meubles

Voir les commentaires

2020-12-03T05:08:02+01:00

Vole papillon, vole !

Publié par Fille Ainée
Vole papillon, vole !

En cette fin d’année de mouise où je devrais en fait terminer mes nombreux quilts de Noël – qui du coup attendront encore une année supplémentaire – je me suis fait plaisir et j’ai mis de la couleur dans notre salon.

 

Vole papillon, vole !

Pour ce très joli papillon en paper piecing dont vous pouvez acquérir le modèle ICI, j’ai choisi d’utiliser des chutes de batik. La réalisation de ce panneau n’est pas très compliquée ; il suffit de savoir compter.

Vole papillon, vole !

Par contre, le plus ardu a été le choix des couleurs. Remarquez, une fois que vous avez fait une aile, la deuxième est beaucoup plus rapide.

Vole papillon, vole !

J’ai réalisé ma housse de coussin grandeur nature ce qui m’a donné un papillon pour un coussin de 60x60 cm. Il est également possible de diminuer la taille de l’image à l’impression. Par contre après, cela devient un peu plus compliqué au niveau des petites chutes de tissu. Mais pourquoi pas !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog