Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2018-11-01T23:39:00+01:00

S avant E, sans aucun doute !

Publié par Fille Ainée
S avant E, sans aucun doute !

Cela ne faisait pas une semaine que j’étais rentrée sous mes Tropiques que je trainais déjà l’Homme acheter du tissu ! Mais quelle idée saugrenue, me direz-vous ? Et bien, certes, emmener l’Homme faire des emplettes, un samedi après-midi de surcroît, pourrait fort ressembler à une punition (autant pour lui que pour moi remarquez) mais comprenez qu’il me servait de prétexte.

 

Roublarde que je suis, j’ai pris l’excuse de vouloir lui acheter un coupon de tissu pour confectionner son costume de sultan (l’Homme joue un rôle hyyyyper important dans la prochaine pantomime) pour emprunter sa plastique. Et cette fois-ci, comme c’est lui qui sortait l’arme du délit de son portefeuille, inutile de cacher mon méfait.

 

Remarquez, ma Jumelle a également failli y laisser la vie quand j’ai interrompu ses vacances à Vienne, en pleine nuit, pour lui envoyer une photo de mes tissus à moins de 3 euros le mètre. J’espère qu’elle s’en est remise !

 

Parce que, figurez-vous, cela faisait longtemps que je piétinais d’impatience en feuilletant joyeusement le blog des Japan Couture Addicts LA. Et pour une fois que j’avais le bouquin qui rassemblait toutes ces créations que j’ai fait défiler en boucle tout l’été. Il a fallu que je me retienne jusqu’au retour.

 

J’étais initialement partie sur la E de Stylish Dress Book en me demandant cependant si la forme de cette robe ne faisait pas un peu ‘fin de grossesse’. Puis sur ce, j’ai découvert un très joli blog ICI qui m’a fait changer d’avis. La S ce sera ! Et la S ce fut !

Pour ne pas vouloir partir à l’aventure sans avoir mis toutes les chances de mon côté, j’ai longuement étudié la chose et consulté presque tous les blogs de celles qui l’avaient déjà réalisée.

 

Grosse question majeure : la taille ! Parce qu’il faut savoir que pour certains patrons japonais, c’est un peu comme se lancer dans une longue marche forcée à travers la jungle en tongs. Les dangers nous guettent à tous les tournants et c’est au moment où on marche dessus qu’on se rend compte qu’on est foutu !!

 

Quoi de plus exaspérant que de lire « j’ai coupé une taille 9 qui me va parfaitement ». Certes, j’en suis fort aise et on est contente pour toi mais c’est quoi ta taille de départ jeune donzelle ? Un 9 japonais correspond en général à un 38 mais ça encore faut-il le savoir. Et il m’a fallu des années semaines de recherches approfondies pour le découvrir. Alors c’est sûr que pour les débutantes es japon, le 9 ne dit pas grand chose.

 

Pour en revenir à ma S, comme j’ai fait pas mal d’excès pantagruéliques, j’ai préféré être très prudente et j’ai donc taillé un 11 (équivalent du 40) dans un coton japonais, généreusement acheté par l’Homme sans qu’il s’en doute ! Je suis fourbe !! Je précise donc que je fais normalement du 38 en haut et 40 en bas mais après trois mois passés en France, et avec la complicité d’une balance qui me ment j’en suis certaine, qui eut pu dire quelle taille je faisais à mon arrivée la semaine dernière !

 

Question réalisation, aucune difficulté aucune. C’est connu, le Japonais ne se prend pas la tête. Par contre, j’ai apporté quelques modifications.

 

J’ai légèrement creusé l’encolure car mon envie de vivre a vite pris le dessus après le premier essayage. Cette encolure vous scie le cou et rend l’acte de respirer humainement impossible. Ce qui bien sûr a eu comme conséquence que la parementure que je venais soigneusement de couper ne correspondait plus du tout. Je l’ai remplacée par un biais.

 

Le corsage m’allait bien mais j’avais pris soin de prendre de grandes marges de couture pour rattraper le fait que même en mangeant comme quatre, mes épaules n’avaient sans doute pas suivi le rythme de mon estomac. Et bien m’en a pris.

 

S avant E, sans aucun doute !

J'ai également légèrement repris les bracelets des manches qui étaient trop larges. Mes petits bras frêles nageaient dedans.

 

C’est au niveau de la jupe qu’il a fallu que je reprenne le tout. Personne ne m’avait prévenu que le patron taillait quand même grand. Une première dans l’histoire de la création japonisante ! À l’essayage, on avait plutôt l’impression que j’allais entamer une course en sac à patates. Du coup, j’ai eu le choix entre faire des pinces ou retailler le devant de la jupe. Partisante du moindre effort, j’ai donné un coup de ciseaux.

S avant E, sans aucun doute !

Au final, grâce à ma prudence, je me sens bien dans cette robe que je peux porter toute simple ou alors c'est l'occasion rêvée de ressortir cette ceinture obi qui n'attendait que ça.

S avant E, sans aucun doute !

Maintenant, il ne me reste plus qu’à m’attaquer au problème de l’estomac. Mais je vais me faire une E, tiens pardi !!

Voir les commentaires

commentaires

Bernadette 02/11/2018 19:15

Bonsoir,

Et oui en France nous mangeons bien
Tu peu maintenant faire du sport
Ta robe te vas très bien tu peu en refaire
A bientôt et bises de Vallet

Fille Aînée 05/11/2018 03:27

Je suis effectivement retournee a la gym sitot arrivee. On mange aussi tres tres bien en Malaisie. C'est la tout le drame !

Lisbei 02/11/2018 14:22

Oh la la, trop classe ta robe, elle te va à ravir ! Et la ceinture aussi !
Bon, ceci dit, j'espérais naïvement une photo de l'homme costumé, moi ...
Bisous !

Fille Aînée 05/11/2018 03:26

l'Homme n'est pas pret. La panto n'aura pas lieu avant la fin novembre et je n'ai pas le droit de divulguer des photos avant l'heure. Patience !

Nadine 02/11/2018 09:49

Le tissu est chouette et cette robe te va à merveille comme toujours, comment en serait-il autrement avec une telle silhouette ? (que je t'envie !)

Moutie 02/11/2018 07:39

J'aime beaucoup le tissu. La robe te va très bien.

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog