Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2015-03-31T03:27:15+02:00

L’entretien

Publié par Fille Ainée

Je suis devenue une experte en entretien d’embauche supernanien. Une vraie pro ! Il faut dire qu’au bout de 20 ans d’expatriation, j’en ai posé des questions !

J’ai donc eu le temps d’établir ma liste de critères :

La ponctualité. Premier critère qui tue. Ni trop en avance, ni trop en retard. J’ai horreur des gens en retard ! Comme Monsieur 3xrien, quoi. Lui, je suis certaine qu’il fera attendre tout le monde à ses funérailles. Il faut toujours qu’il trouve un truc à faire 5 minutes avant le départ. Et il n’est pas rare de le trouver en pyjama alors qu’on aurait déjà dû être sur la route.

Monsieur 3xrien me met dans des rages folles. Alors maintenant, je ruse. J’avance l’heure du rendez-vous de 15 minutes et des fois ça marche. Sauf que… des fois, Monsieur 3xrien réalise la supercherie.

Bref, pour en revenir à SuperNanny, si le travail commence à 9h, une arrivée intempestive à 8h45 lui vaudra la même remarque qu’à 9h15. SuperNanny 2 arrivait systématiquement en retard en blâmant la circulation et les bouchons, ou alors c’était la pluie ou encore l’humidité ambiante.

Le niveau d’anglais. « Dis SuperNanny 5, il est où le félin ? » Elle me répond « dans le jardin ». Je vais voir, fouille de mes petits yeux la végétation… rien. Aucune trace du félin. Je repose ma question. Elle me montre le jardinier ! Certes, l’Homme est à quatre pattes en train de désherber, il est peut-être un peu poilu mais quand même ! Vous comprendrez donc qu’un manque certain de communication entre une SuperNanny et moi complique énormément le déroulement des opérations.

L’hygiène personnelle. Maintenant, je n’y vais plus par quatre chemins ! D’office, je leur demande de se laver les mains en arrivant (chose que nous faisons également systématiquement), après être allées aux toilettes et avoir changé la poubelle. Je suis devenue le bourreau de la savonnette. Sous un climat tropical, vous comprendrez vite que la bactérie se multiplie à vitesse grand V et après quelques empoisonnements gastriques, on a tous vite compris la leçon.

La présentation de soi. Une SuperNanny qui débarque en pantalon zèbre et T-shirt fluo, juchée sur des talons compensés à faire pâlir de jalousie Lady Gaga, ça jette un léger malaise. Suivi d’un grand fou-rire. SuperNanny 4 nous a beaucoup diverti avec ses tenues excentriques. Le ménage aussi l’était !

Le sens de l’initiative. Nettoyer 15 fois le même meuble alors que 2 cm plus loin, une superbe production arachnéenne menace de recouvrir la table du salon, soit SuperNanny a besoin d’une paire de lunettes, soit d’un sens plus développé de l’initiative. Certes, la table du salon n’était pas sur la To-Do list, mais quand même !

La discrétion. Les histoires de Tante Ginette qui s’est étranglée sur son dentier, ca ne m’intéresse pas ! J’aime en savoir le minimum sur SuperNanny, je me moque de l’opération de la prostate de son mari et de la consistance du dégueuli de son Petit Dernier. Du moins au début. Je ne dis pas qu’après plusieurs semaines de cohabitation poussiéreuse, il ne puisse se développer une certaine intimité. Après tout, SuperNanny sait tout de nos dessous et de nos habitudes de vie. Forcément, à la fin, ça finit par former des liens.

La confiance. J’ai besoin d’une SuperNanny honnête et travailleuse qui ne partira pas avec mon porte-monnaie et les économies de Petit Nain. C’est malheureusement arrivé. Parce que mine de rien, SuperNanny reste parfois seule à travailler toute la journée et j’aimerais bien retrouver mes meubles en rentrant chez moi.

Les cancans. Ca c’est le critère piège ! Je me moque de savoir comment vivent les autres employeurs et j’aimerais m’assurer que mes histoires personnelles ne vont pas faire la une des journaux. Il suffit juste de leur demander pour qui elles travaillent et comment ça se passe. Certaines vous racontent en 2 minutes top chrono la vie croustillante d’Employeur No. 2, et 3, et 4, d’autres, restent très discrètes et d’un petit sourire, vous font comprendre que votre question les gêne.

La curiosité. Mais pas trop. Une SuperNanny qui accepte une place sans même connaître l’ampleur de la tâche, c’est suspect. Visiblement, elle va avoir en choc en réalisant qu’au-delà du salon dans lequel s’est déroulé l’entretien, il y a tout un autre monde à dépoussiérer. Mais d’un autre côté, trop de curiosité nuit à la personne. Je suis tout à fait consciente que SuperNanny 4 a fourré son nez dans mes tiroirs et s’est copieusement arrosée de mon parfum. Peut-être son sens de l’initiative s’était-il, à ce moment là, déclaré !

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive et il convient d’adapter en fonction de la personne. En général, je leur en dis très peu sur nous, si ce n’est que les Nains sont grands donc pas de baby-sitting, que Monsieur 3xrien est propre sur lui et que les félins laissent traîner leurs affaires dans la maison. Je pense que le reste, immanquablement, elles le découvrent au fur et à mesure.

SuperNanny 6 a passé, cette semaine, le mur du feu. Elle est jeune, énergique, discrète et ponctuelle. Je n’en demande pas plus pour le moment.

Voir les commentaires

2015-03-26T02:41:41+01:00

Suivante !

Publié par Fille Ainée

Comme mes déboires supernanniens ont l’air de beaucoup vous divertir, je me hâte de vous donner des nouvelles de ce qui se passe chez les 3xrien. Ca va détendre l’atmosphère !

7h15, dring dring ! (oui ma sonnerie de téléphone est un peu démodée mais comment voulez-vous que je vous exprime, par écrit, le rimba de mon portable !?). Je décroche et la Pleureuse du Gabon me hurle dans l’oreille. J’aurais dû m’en douter, à cette heure là, cela ne pouvait être qu’elle ! Entre deux glapissements, je comprends qu’elle ne viendra encore pas travailler. Le médecin a recommandé une semaine de repos. Grosse menteuse va ! Une personne comme elle, avec très peu de moyens et aucune indemnité ne peut se permettre de prendre une semaine de congé. Pas de travail, pas de salaire. Je la soupçonne d’avoir fait un stage en France. 3 fois malade en moins de 3 mois, c’est une professionnelle de la mensongerie.

C’est ainsi que la carrière de SuperNanny 5 s’est achevée en ce petit matin brumeux du 25 mars 2015. Elle ne le sait pas encore, je préfère lui annoncer la nouvelle en personne et puis aussi récupérer mes clés tant qu’à faire. Ca nous évitera de bien désagréables surprises !

Mais qu’ai-je fait au bon Dieu pour mériter un tel sort ?

Voir les commentaires

2015-03-21T04:24:29+01:00

SuperNanny 5, tout fout l’camp !

Publié par Fille Ainée

Ça se dégrade, ça part en peau de bique, on prend l’eau !

Depuis quelques temps, SuperNanny 5 nous fait un coup de calgon. Je viens, je viens pas, je suis malade, tiens d’un seul coup je suis miraculeusement guérie, bref, SuperNanny 5 nous fait le coup du « je bossais comme une pro au début, maintenant je prends mes aises ».

SuperNanny 5 devait venir le premier jour du Nouvel An chinois. Un peu surprise, je lui avais demandé de confirmer. Mariée à un chinois, je savais que ce jour-là, elle aurait du astiquer sa maison, virer les vieux… objets et accueillir la belle-famille. Oui, oui, oui, je viens. 7h30 du matin (jour férié quand vous avez super envie d’une grasse mat) SuperNanny appelle pour vous dire qu’elle s’est miraculeusement cassée la figure et ne peut se relever. Maintenant, gros moment de doute. Si SuperNanny est à terre, comment a t-elle pu atteindre son téléphone. Téléportation ? Non, elle fait de la télépathie ! Gros drame. On croirait les pleureuses du Gabon. A l’entendre, c’est pas seulement elle qui s’est cassée la g… mais le monde entier. Je sympathise, je compatis, tout en maudissant le Dieu de la poussière et mon idole l’aspirateur. Le reste encore ça va mais faut-il vraiment que je passasse le maudit balai ?

3 semaines plus tard, même topo. 7h30 (SuperNanny 5 se lève super tôt, non ?), « Madame, Madame, je suis malade, je ne viens pas ». Et recrotte ! Cette fois-ci, je dis m…. au Dieu de la poussière et je sors comme prévu. On éternuera un peu plus que diable, mais personne n’en mourra. Retour de courses, grosse stupeur, ma porte est ouverte et SuperNanny 5 manie l’aspirateur comme si la fin du monde était sur nous. Là, j’avoue que j’ai un peu perdu patience. Soit on est malade, soit on ne l’est pas mais il n’y a pas de juste milieu. A l’article de la mort, on ne plaisante pas.

Quand elle part, j’ai l’impression que l’ambulance l’attend dans la rue tellement le cas est grave et le pas traînant. Je la paye comme d’habitude malgré le fait qu’elle soit arrivée 3 heures en retard et je lui souhaite un bon rétablissement. Seulement voilà, depuis, je traîne sous mes pieds 3 kilos de poussières, les toilettes de Petit Nain affichent toujours les vestiges de la nuit dernière et le dégueuli d'un des félins trône glorieusement dans le salon. Et c’est qui la cruche dans tout ça ?

Mais c’est sans oublier le gavage des oies. SuperNanny est convaincue qu’on est des mal-nourris. Ca a commencé dans la nuance, les premiers jours. Elle arrivait toujours avec quelques petits snacks, des gourmandises locales, un truc bien gras qui rien qu’à le regarder, on se prend 3 kilos sur les hanches. Très touchés, nous avons tous été ravis de sa générosité. Seulement maintenant, ça va trop loin ! Parce que non seulement SuperNanny nous fournit les snacks mais elle est passée au déjeuner et même au diner !

En général, quand elle vient faire le ménage, je quitte les lieux. J’en profite pour aller faire quelques courses, déjeuner avec une amie, prendre l’air. Et là, ça ne lui plaît pas à SuperNanny. Parce que systématiquement, elle apporte des nouilles thaïlandaises, un vieux sandwich rassis au poulet qu’elle a déniché dans le métro, du Nasi Lemak (riz, œuf dur et poisson séché) qu’elle me force à absorber même si je lui répète haut et fort que j’ai déjà mangé et que je n’ai plus faim. La semaine dernière, elle était même au bord de l’apoplexie quand j’ai refusé net d’ouvrir la bouche. Ca devient franchement gênant.

Mais ce qui m’agace le plus, c’est son insistance à vouloir que je m’assois avec elle pour la regarder manger. Là, faut que ça cesse parce que ça devient malsain. Bientôt, je vais la retrouver dans mon lit !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog