Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2016-06-28T05:45:44+02:00

Devinette, que c’est chouette !

Publié par Fille Ainée

Bravo les Filles d’avoir joué le jeu et honte aux tricheuses ! Oui, les 3xrien s’envoleront bien au Myanmar la semaine prochaine. Remarquez que je n’ai pas dit la Birmanie – et c’est donc la raison pour laquelle je déclare MicheleD la grande gagnante - car c’est en 1989 que son nom a changé. Ce changement reste cependant un sujet controversé. De nombreux pays, groupes politiques et ethniques continuent à l’appeler Birmanie car ils ne reconnaissent pas la légitimité du nouveau gouvernement militaire et son autorité.

Nous n’y allons pas pour faire de la politique mais pour découvrir un pays riche en culture et qui s’ouvre depuis peu au tourisme. Comme dans tous ces pays, il faut se dépêcher car l’attrait du dollar va très vite le transformer et c'est dommage. Nous avons prévu deux jours à Yangon puis deux jours à Bagan pour y admirer les temples. Monsieur 3xrien est un peu déçu car les vols en montgolfière pour survoler les temples n’ont pas lieu en saison creuse. Mais rien ne nous empêchera d’y refaire un saut. Je vous promets donc des photos à la pelle pour vous faire découvrir ce magnifique pays.

En attendant le départ, je vous invite à regarder avec moi le film de Luc Besson « The Lady ». Je suis certaine que Moutie s’en souvient fort bien et mon paquet de mouchoirs aussi ! D'ailleurs, il est passé où ?

Voir les commentaires

2016-06-27T02:22:50+02:00

Et on va où ?

Publié par Fille Ainée

Il est temps de vous faire jouer. Dans quelques jours, nous profitons des festivités de la fin du Ramadhan pour aller faire un tour. Et comme je suis d’humeur taquine, je vais essayer de vous faire deviner où les 3xrien vont aller trainer leurs guêtres. Pas de triche, on évite de se jeter sur l’Internet et on fait marcher ses petites cellules grises.

Le nom de notre destination mystère se traduit par « pays merveilleux créé par des esprits-habitants mythiques ». Déjà, ça vous met sérieux dans l’ambiance ! C’est une ancienne colonie britannique (évidemment, ils étaient partout ceux-là !) qui a des frontières avec 5 pays.

Dans ce pays, on ne coupe ses cheveux ni le lundi, ni le vendredi, ni le jour de son anniversaire. Et plus vous êtes voluptueux/voluptueuse, plus vous êtes en bonne santé. Un concept qui devrait en réconcilier plus d’un avec son tour de taille ! Et encore plus amusant, votre prénom peut changer au fur et à mesure des années : j’ai peut-être été « Fille Aînée fruit vert », puis « Fille Aînée pomme mûre » et je terminerai peut-être comme « Fille Aînée vieille peau ratatinée » !

C’est dans cette nouvelle république parlementaire (mouais si on veut) que les singes éternuent quand il pleut.

Et enfin, c’est là vous vous trouverez le livre le plus gros du monde, avec 1460 pages, toutes en marbre. Chaque page présente environ 100 lignes de texte et mesure 1,50m de haut, 1m de large et a une épaisseur de 12,7cm. A emmener en vacances, sur la plage donc, si vous avez peur de vous ennuyer. A condition de pouvoir le glisser dans vos bagages !

Voilà, je reviendrai dans quelques jours vous en dire plus mais en attendant, vous jouez le jeu ?!

Voir les commentaires

2016-06-24T01:38:22+02:00

Un avion sans elle

Publié par Fille Ainée

Grosse déception pour ce roman dont l’intrigue semblait être, d’un premier abord, très prometteuse. Tous les ingrédients y sont : un crash aérien, des victimes à foison, un bébé rescapé, deux familles rivales le revendiquant – l’une riche, l’autre pauvre, un combat juridique qui traîne en longueur pour décider qui en aura la garde (alors que dès la première page, on n’a qu’une envie, c’est de crier « et les tests ADN, c’est fait pour les chiens ? » mais dans ce cas, ce bouquin n’aurait jamais eu lieu). Mais finalement, il n’y a, dans ce roman, que le titre qui accroche bien !

Un avion sans elle

C’est moyen, même plus que moyen, et à moins d’être coincée sur une plage des Tropiques à 100 kms du libraire le plus proche, n'y pensez même pas ! Je préfère encore me faire bouffer par les méduses ! Aucun style, c’est long. Si vous voulez vous épargner 500 pages d’agacements, rendez-vous page 540 où vous découvrirez, enfin, cette incroyable révélation évoquée page 22 à la Une d’un grand quotidien ! Vous éviterez ainsi des personnages sans substance qui m’ont tapés sur le nerfs dès les premières pages. On patauge dans les clichés, le romantico fleur bleue, c’est un gâchis infâme. Sans oublier de mentionner les évocations lubriques totalement inutiles d’un auteur à l’esprit mal tourné.

Je ne connaissais pas Michel Bussi mais après cette hécatombe, je suis allée me renseigner. Pas déçue ! Encore un de ces écrivains alimentaires qui crachent un roman par an. Et quand on sait qu’il est placé troisième au classement des auteurs qui vendent le plus d’ouvrages, après Musso et Levy, là on a tout compris !

J’ai HORREUR des écrivains marketing, ceux qui s’adressent à des lecteurs avides qui engloutissent plusieurs romans par semaine sans discrimination et réclament un réapprovisionnement permanent. De l’intrigue certes mais aucun style. On est à l’usine. A l’auteur de tenir le rythme sous peine de perdre son audimat, sa place dans le classement des auteurs industriels. Je ne doute pas que ce genre de livres se vend très bien mais je préfère nettement qualité à quantité. A vous de juger, je vous aurais prévenus !

Voir les commentaires

2016-06-22T01:25:41+02:00

Lorinda, t’en vas pas !

Publié par Fille Ainée

Ben si, Lorinda partira bientôt en vacances.

Lorinda, t’en vas pas !

Réalisée à partir d’un mélange coton/acrylique qui se tricote comme dans un rêve, ma petite veste prendra bientôt la route.

Lorinda, t’en vas pas !

Modèle gratuit ICI.

Lorinda, t’en vas pas !

Voir les commentaires

2016-06-18T02:52:56+02:00

Deux roues

Publié par Fille Ainée

Pas évident de faire dans l’originalité avec le thème de cette semaine. A part peut-être vous montrer une photo de toutes ces mobylettes qui envahissent les routes de Kuala Lumpur et vous coupent la priorité comme si la route leur appartenait, je n’avais pas beaucoup d’inspiration. Et puis, en fouillant dans mes archives, j’ai retrouvé cette bicyclette ambulante à Siem Reap, au Cambodge. Si vous voulez acheter un plumeau, c’est la bonne adresse !

Deux roues

Dans le même genre mais sur 4 roues :

Deux roues

Attention à ne pas prendre un virage à toute vitesse !

Voir les commentaires

2016-06-17T06:45:42+02:00

Et si, nous aussi, on piquait un sprint ?

Publié par Fille Ainée

Hier, en fin d’après-midi, je devais me rendre à l’école des Nains pour une exposition d’art. Moyen Nain exposait ses photos. Donc me voilà sur la route, prise dans des embouteillages monstres parce que évidement, à cette heure là, c’est « Ramadan traffic ». C’est à dire que tout le monde, pendant le Ramadan, quitte son travail à 4 heures de l’après-midi pour rentrer chez soi et être prêt à se jeter sur la nourriture à 19h26 (heure officielle du Buka Puasa pour Kuala Lumpur).

Je me trouvais donc sur la route quand, oh stupeur et stupéfaction, je me suis fait doubler.

Voir les commentaires

2016-06-15T01:21:30+02:00

Quand la tranquilité n'a pas de prix !

Publié par Fille Ainée

Cette année, c’est l’hécatombe ! Une énorme vague d’expatriés, presque tous employés dans l’industrie du pétrole, quittent la Malaisie. La crise du pétrole en a épargné très peu. C’est donc avec beaucoup de tristesse que nous faisons nos adieux.

Une des maîtresses de Petit Nain s’empresse donc de me passer commande avant de quitter, elle aussi, Kuala Lumpur. C’est elle qui nous a accueilli très chaleureusement à notre arrivée alors qu’elle venait tout juste de débarquer de Syrie, qu’ils avaient du quitter en toute hâte, 10 mois à peine après leur installation. Pas amusant tous ces déménagements surtout depuis l’arrivée d’une petite chose rose qui pointe son nez alors que son papa est déjà en poste en Ecosse !

J’ai voulu la remercier de sa gentillesse et marquer le coup avec un cadeau très personnel pour cette petite chose rose : un quiet book ! Traduit littéralement, ca donne un livre de tranquillité. Un livre d’activité pour les petits doigts. On colle, on lace, on tresse, on ferme, bref, un livre qui devrait assurer au moins 10 minutes de silence (avec les Nains, je n’ai jamais réussi à dépasser le quart d’heure !).

Au niveau de sa réalisation, je peux vous dire que ça marche ! On ne m’a pas entendu pendant 3 jours ! L’inspiration foisonne sur mon site de perdition mais j’ai retenu deux blogs ICI et LA qui m’ont absolument ravie !

Je vous laisse tourner les pages !

Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !
Quand la tranquilité n'a pas de prix !

Sur les pinces à linge, le prénom de la petite chose rose. Elle est irlandaise et ça se prononce "Eva".

Voir les commentaires

2016-06-11T02:23:31+02:00

T comme...

Publié par Fille Ainée

tentacules !

T comme...

Celles de la pieuvre qui ouvre toute seule des bouteilles dans lesquelles on a caché des crevettes. La pieuvre de l’aquarium du musée des sciences de Barcelone.

Voir les commentaires

2016-06-10T02:43:45+02:00

Quand il n’y a pas plus Simplicity

Publié par Fille Ainée

J’ai récemment découvert les patrons Simplicity. Comme son nom l’indique, y’a pas plus simple. Des explications claires, des tailles parfaites (si la robe tire un peu sur les hanches, ce n’est pas la faute du patron mais du mannequin !), j’ai absolument adoré réaliser ma robe. C’est sa forme et ses manches qui m’ont plu et je pensais révéler un défi mais que nenni, c’est trop facile !

Quand il n’y a pas plus Simplicity
Quand il n’y a pas plus Simplicity

La robe en elle-même ne pose aucune difficulté. Ce sont les manches qui m’intriguaient. Mais en suivant pas à pas les explications, on s’en sort très bien. Le tissu est un tissu de chemise pour homme acheté trois francs six sous au magasin du coin.

Quand il n’y a pas plus Simplicity

Le seul petit point négatif était l’ouverture dans le dos. Comme je ne voulais pas rajouter de fermeture éclair, j’ai opté pour l’option « petits boutons ». On garde ainsi quelques ouvertures courant-d’air sans pour autant fermer totalement le dos de la robe.

Quand il n’y a pas plus Simplicity
Quand il n’y a pas plus Simplicity

La version manches longues ne devrait pas tarder !

Voir les commentaires

2016-06-08T00:38:48+02:00

Adèle, tu me donnes des ailes !

Publié par Fille Ainée

Gros coup de coeur en tombant sur ce modèle Adèle.

Adèle, tu me donnes des ailes !

Petit bémol, il est payant (environ 6,50 euros) mais très discrètement, avant que Monsieur 3xrien ne se lève pour vaquer à ses occupations weekendières, j'ai appuyé sur le bouton. Sauf que son copain de la banque lui a envoyé un message pour l'avertir que Madame 3xrien avait profité de sa paresse fatigue pour faire des emplettes sur le Net !

Adèle, tu me donnes des ailes !

Hésitante au niveau de la taille, j'ai préféré commencer par la tunique et bien m'en a pris car la taille M est un peu trop grande. Je pense défaire et recommencer avant de me lancer dans la version robe.

Au niveau du patron ICI, que des compliments. Vous en aurez pour votre argent. En Briton, mais avec des photos partout, impossible de se tromper. Il se compose d'un empiecement doublé et d'une partie basse froncée. Même les petites manches sont un jeu d'enfant.

La version robe ne saurait tarder ! Vive l'été !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog