Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2020-04-06T00:46:00+02:00

Sulky Village - Bloc 4

Publié par Fille Ainée
@Trotti

@Trotti

Il n’est pas surprenant que Trotti ait fini son quatrième bloc en avance. Et au rythme où l’on va, je me demande même si nous n’allons pas finir cet ouvrage avant la fin du mois d’avril ! Sans doute un des avantages de ce confinement obligé !

 

Je vous montre également sa progression. Nous en sommes à la moitié et ça commence à prendre forme ! Bravo Trotti. 

@Trotti

@Trotti

J'avoue que pour réaliser notre prochain bloc, j'ai un peu traîné la jambe. Serait-ce l'appel de la piscine, un début d'ennui au bout de 3 semaines de confinement, la poussière qui commence à me regarder droit dans les yeux ?

Sulky Village - Bloc 4

Cinquième bloc à l'horizon pour celles/ceux qui nous suivent toujours dans les coulisses, Trotti et moi. Celui-ci a pris un peu plus de temps mais c'est peut-être aussi parce que j'ai fait des tas de bêtises.

Il faut dire que je commence à tourner en rond. Laissez-moi aller chez le Suédois !!! C'est mon obsession du moment. Je ne sais pas pourquoi mais le jour où ils nous libèrent, je fonce acheter un truc inutile qui ne se mange pas. 

Sulky Village - Bloc 4

Parce que la dernière fois Trotti avait fait une allergie au logcabin, du coup, j'ai regardé celui-ci avec un regard nouveau. Et tu as raison, Trotti. Le premier pouvait passer pour un petit parc dans lequel les voisins promènent les chiens le dimanche matin mais là, celui sur le côté, c'est quoi ? Un champs en jachère ? Ne soyons pas mouton de Panurge et innovons...

Sulky Village - Bloc 4

Je me suis servie d'un des blocs suivants pour réaliser mon arbre. Notez que je n'ai pas copié le plus facile. Juste pour vous prouver que je n'essayais pas de m'en sortir si facilement. 

Je vous donne rendez-vous le 27 avril pour la suite. En espérant que d'ici là nous serons...libres !!

Voir les commentaires

2020-04-04T00:22:00+02:00

Casque ou écouteurs obligatoires

Publié par Fille Ainée

L’holophonie, ça vous dit ? Personnellement, je viens juste de découvrir. Et super fière, je me suis empressée d’en parler à Petit Nain qui m’a regardé comme si je venais d’atterrir de la planète Mars.

 

L’holophonie est un système de restitution de champs sonores basé sur un modèle physique. Moi, j’ai rien compris de tout ça !

 

En fait, il s’agit d’un enregistrement réalisé à l’aide de deux micros. Chacun d’eux perçoit le son avec un léger déphasage dû à la distance entre les oreilles/micros et la vitesse du son. Le résultat est hallucinant.

 

Vous êtes prêt(e)s ? Alors cliquez, fermez les yeux et laissez-vous porter par la musique. Moutie, c’est un de tes morceaux préférés.

Bon week-end à tous et à toutes !

Voir les commentaires

2020-04-02T23:51:00+02:00

Même si c’est juste pour sortir les poubelles

Publié par Fille Ainée

Difficile de se motiver le matin pour s’habiller. Mais ce n’est pas parce que l’on ne sort plus qu’il faut se laisser aller !

 

Même si c’est juste pour sortir les poubelles

J’avais déjà réalisé la version D du McCalls M7116 ICI mais la C me faisait également de l’œil. Et en ces temps difficiles, soyons fous…

 

Même si c’est juste pour sortir les poubelles

J ‘ai rajouté 1 cm de marge de couture sur les hanches pour prendre en compte le fait que mes vêtements ont l’air de rétrécir légèrement depuis le début du confinement. Et c’est parfait comme ça.

 

 

Même si c’est juste pour sortir les poubelles
Même si c’est juste pour sortir les poubelles

Maintenant, où vais-je bien pouvoir aller dans cette petite robe ? Supermarché ou local à poubelles ? Libérez-moi !!!!

Voir les commentaires

2020-04-01T03:24:47+02:00

Descendons au jardin

Publié par Fille Ainée

Lundi, Moutie vous invitait à voyager autour de son jardin et déclarait « pas moyen de vous emmener à l’autre bout du monde ». Mais Moutie tu dérailles, j’y suis moi ! Du coup, j’ai trouvé que c’était une très belle idée. Et sans intention aucune de lui faire de l’ombre (sinon ses salades ne pousseraient plus), je vous emmène dans le mien. Ce n’est, évidement, pas le même type de végétation. Dame Nature l’arrose abondamment presque tous les après-midis et nos températures tropicales favorisent la pousse !

 

Vous me suivez ?

 

Je vous montre d’abord ce dont je suis la plus fière : mon ananas !! Et si tout va bien, peut-être pourrais-je enfin le goûter celui-là. Le premier a poussé par hasard, ou du moins c’est le locataire précèdent qui avait dû le planter mais comme je vais rarement dans le fond du jardin (Nadine, y’a des bébêtes), je suis tombée dessus par hasard mais trop tard, il avait moisi sur pied. Du coup, après de longues recherches, je réalise que c’est trop facile de faire des boutures. Il suffit simplement de couper le haut du fruit, de le planter dans la terre, puis d’attendre, attendre, attendre et voilà… bébé ananas pointe son nez.


 

Descendons au jardin

Mon deuxième est parti dans le ventre d’un singe. Pas sympa ! Depuis, j’ai appris que pour défendre mon fruit, il fallait réunir les extrémités des feuilles avec un élastique pour empêcher les intrusions animalières et ainsi former une sorte de cage naturelle. Comme le singe a disparu, j’ai laissé sa liberté à mon ananas et je guette le moment propice.

Descendons au jardin

Mes arbres préférés : les frangipaniers. Si je pouvais, je les collectionnerais tous. Et ici, ils poussent comme des mauvaises herbes. Pour les replanter, il suffit de repérer la couleur de votre choix, de casser discrètement une branche (attention sans fleur, juste des feuilles) et vous la plantez directement dans le sol. Et votre bouture se débrouille comme une grande.

 

Ce rouge là vient de l’arbre des voisins. Celui qui dépasse du mur. J’ai quand même attendu la nuit tombée pour en prélever un échantillon.

Descendons au jardin

Ce rose là languissait autour d’une piscine à Penang. Nous étions en vacances avec les Nains et je leur ai dit « gardez l’œil au cas où ! ». Sur la pointe des pieds, j’ai approché l’objet de mon larcin, repéré la branche à ma portée (j’suis pas Tarzan quand même), et d’un geste net et précis, cassé le morceau convoité.

 

Descendons au jardin

Seulement au moment de me retourner, je constate que la camera de sécurité est pointée droit sur moi ! Les Nains ont pris la fuite, et moi, d’un air très naturel, je suis retournée sur ma chaise longue comme si de rien n’était, la branche sous le bras. Sympa les Nains !

Descendons au jardin

Cet irisé provient d’une balade derrière chez nous. Les arbres avaient été coupés et du coup, je n’ai eu qu’à me baisser pour récupérer ma bouture.

Descendons au jardin

Mais de toutes les fleurs de frangipanier, celles que je préfère, ce sont les blanches. Leur parfum vous font perdre la tête. Malheureusement, mon arbre (légitime celui-là !) n’est pas en fleur en ce moment.

Une plante qui s’apparente à celle du frangipanier, le Cambodia. Pour les experts : plumeria rubra. Je n’ai jamais compris si cette plante avait besoin d’eau ou pas, de soleil ou pas, mais du coup, même négligée, elle me donne de magnifiques fleurs comme celle-ci :

Descendons au jardin
Descendons au jardin

Nous avons plusieurs petits bassins avec des nénuphars. Je vais peut-être les rebaptiser des lupanars vu le nombre de grenouilles qui viennent y pondre leurs œufs. Il s’en passe des choses la nuit dans mon jardin !

Descendons au jardin

Ceci est une fleur de jasmin. Les blanches ne sentent rien malheureusement. Mais notre voisine, au bout de la rue, les cueille tous les matins pour les déposer au temple.  

Descendons au jardin

Je préfère la version en couleur qui sent divinement bon le matin avec la rosée.

Descendons au jardin

La fleur symbole de la Malaisie : la fleur d'hibiscus.

Descendons au jardin

Dans le langage des fleurs, l’hibiscus est la fleur de l’amour. Ses vertus médicinales sont nombreuses. Cependant, je ne suis pas certaine qu’elle puisse nous être d’un grand secours en ce moment !

Descendons au jardin

Une fleur qui pousse comme du chiendent : le gingembre. Les Japonais la font mariner et la dégustent avec le sushi.

Descendons au jardin

Je n'ai jamais essayé !

Descendons au jardin

Mes dernières fleurs du jardin sont des oiseaux de paradis. Là encore, je les regarde simplement pousser car elles ne demandent aucun entretien.

 

 

Descendons au jardin
Descendons au jardin

La nature est quand même bien faite non ?

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog