Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2013-01-21T05:11:00+01:00

La légende de la princesse chinoise

Publié par Fille Ainée

Sur une colline, au pied de la ville, des tombes chinoises sont laissées à l’abandon et la plupart des noms inscrits sur celles-ci sont à présent illisibles, érodés par les pluies. Ce qui en reste constitue un cimetière à moitie oublié et la légende d’une princesse Ming.

 

Autrefois, Malaca et la Chine entretenaient une guerre politique. Aux alentours de 1460, alors que le Sultan Mansur Shah gouverne Malaca, un navire chinois entre au port aux ordres du « fils du ciel ». L’intérieur du navire est entièrement décoré d’épingles d’or et le message envoyé au Sultan lit : "Chaque épingle d’or représente un de mes sujets ; Si vous arrivez à en déterminer le nombre, alors vous connaitrez la force de mon autorité. "

 

Le Sultan en reste impressionné, mais également curieux. Il renvoie un navire rempli de sacs de sagou avec le message suivant : « si vous arrivez à compter le nombre de grains de sagou, alors vous aurez deviné le nombre de mes sujets et vous connaitrez la puissance de mon autorité. » L’empereur chinois est tellement intrigué qu’il envoie sa fille, la princesse Hang Li Poh épouser le Sultan. Elle débarque avec pas moins de 500 dames d’honneur, toutes plus belles les unes que les autres. Le Sultan leur donne la « colline sans ville » comme résidence privée et leur promet que le terrain occupé ne leur sera jamais repris.

 

Jusqu'à ce jour, Bukit China appartient à la communauté chinoise malaisienne et c’est dans le cimetière de Kwong Tong (KTC) que se trouvent les plus grandes et les plus vieilles tombes de Kuala Lumpur.

 

Documents1.jpg

 

Il couvre une surface de 343 acres et a été jusqu'à présent préservé dans son état d’origine ; les tombes les plus anciennes maintenant recouvertes de végétation.

 

DSC00124.jpg

 

DSC00127.jpg

 

DSC00145.jpg

 

DSC00160.jpg

Depuis quand est-ce qu’on vous répète de ne pas planter trop près des habitations ?

 

C’est dans ce cimetière que se trouve également enterré un des fondateurs de la ville, le Capitaine Yap Ah Loy. En 2007, le cimetière a été rebaptisé « Heritage Park ».

 

DSC00128.jpg

 

Voir les commentaires

commentaires

Lisbei 21/01/2013 14:31

Jolie histoire que tu nous racontes ... et ce cimetière ... n'a pas l'air d'en être un, vu à travers tes photos !
Bisous !

boutis13 21/01/2013 12:04

Merci de nous offrir ce reportage,tres interessant, a renouveler, amities du midi.

micky 21/01/2013 11:42

impréssionnant, plein de nostalgie
dommage qu'il ne soit pas entretenu

Nathalie J 21/01/2013 10:38

Beau voyage dans le temps!!! Merci

isa debat 21/01/2013 10:36

c'est superbe , merci

stephanie 21/01/2013 09:49

Très interressant ! merci à toi pour ces infos !
bonne journée
Stephanie

moutie 21/01/2013 09:19

Ah le charme des vieilles pierres tombales...

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog